Master International en Nutrition et Diététique

Présentation du Programme

Une bonne alimentation contribue dans une grande mesure au maintien d’une bonne santé chez l´individu. Nous devons prendre en considération ce principe. C’est la raison pour laquelle nous devons éduquer et sensibiliser les gens de notre entourage de son importance vitale.

Le domaine de l´alimentation et de la nutrition, pendant plusieurs années, a été relégué en second rang dans notre société. On ne lui conférait pas l´importance qu´elle a réellement. Actuellement nous avons un système de santé fondé sur le traitement; la prévention doit être notre premier objectif et en second lieu, le traitement. En termes économiques, des programmes de prévention adéquats nous aideraient à réduire le coût actuel de la Santé, axé en grande partie sur les traitements palliatifs et curatifs.

L´avancée des sciences qui soutiennent la nutrition comme la biochimie, la biologie moléculaire, la physiopathologie, la toxicologie, la diététique et la bromatologie font de la nutrition une science fascinante en raison de son aspect moderne et appliqué, qui oblige à l’envisager non seulement à travers un regard scientifique mais également humain.

Le domaine de l´alimentation et de la nutrition touche toute la société, par conséquent il a un rapport direct avec de nombreux secteurs professionnels. Il est fréquent que ces professionnels n´ont pas de diplôme, cependant, de par leurs caractéristiques personnelles ou de par leur expérience, ils souhaitent suivre une formation de qualité dans ce domaine.

Ce programme est nécessaire pour accéder à une série de contenus qui seront indispensables pour réaliser son travail de manière efficace dans le domaine de la nutrition et prendre à tout moment les bonnes décisions sur la base de nouveaux critères nutritionnels.

A qui le Master s'adresse-t-il?

La méthodologie de formation proposée ainsi que la clarté, l’ampleur et la didactique de la conception des contenus, permet d´adresser le Master International en Nutrition et Diététique à des professionnels qui développeront leur activité dans des postes relatifs au secteur de la santé, de l´industrie ou des entreprises qui voudront se spécialiser dans le Domaine de l´alimentation.

Le Master International en Nutrition et Diététique s’adresse à:

  • Titulaire d’une Licence ou d’une Maîtrise (Master 1) en Sciences de la Santé qui souhaitent actualiser ou approfondir leurs connaissances en Nutrition et Diététique.
  • Titulaire d’une Licence ou d’une Maîtrise (Master 1) qui, en raison de leur activité professionnelle souhaitent se spécialiser en Nutrition et Diététique.
  • Les personnes titulaires d´une Licence ou d´une Maitrise qui ont un intérêt particulier à étudier ce Programme de Formation.
  • Le Master International en Nutrition et Diététique est un complément idéal pour enrichir n´importe quelle formation de premier cycle et de second cycle pour toute personne désirant se spécialiser dans le domaine de la santé et nutrition.

Diplôme

La réussite du programme de Master International en Nutrition et en Diététique permettra d’obtenir le diplôme de MASTER INTERNATIONAL EN NUTRITION ET DIÉTÉTIQUE SPÉCIALISÉ EN... (les modules facultatifs choisis par l’étudiant).

Lorsqu’il termine avec succès le programme, l’étudiant recevra le diplôme délivré par l’université dans laquelle il s’est inscrit sous le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER).

Structure du Programme

La durée estimée du programme du Master International en Nutrition et Diététique est de 2 ans.

En ce qui concerne la répartition du temps, on établit que:

  • S’agissant d’un programme à distance non soumis à des cours présentiels, aucune date concrète de début des cours n’est établie, l’étudiant peut donc formaliser son inscription à tout moment, dans la mesure des places disponibles.
  • Le délai maximal dont dispose l’étudiant pour réaliser le programme est de 24 mois. Pendant cette période, l’étudiant doit avoir réussi toutes les évaluations correspondant au programme.

La structure des crédits et nombre d’heures du Master International en Nutrition et Diététique est résumée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSa DURÉEb HEURES
1e Partie: Module Obligatoire 35 12 350
2e Partie: Modules facultatifs 25 6 250
3e Partie: Méthodologie de Recherche Scientifique et Projet Final de Master 30 6 300
TOTAL 90 24 900

a. L’équivalence en crédits peut varier en fonction de l’université qui délivre le diplôme. Un (1) crédit ECTS (European Credit Transfer System) équivaut à 10 + 15 heures. Si l’étudiant suit le programme en étant inscrit dans une université qui n’appartient pas à l’Espace Européen d’Éducation Supérieure (EEES), la relation crédits-heures, peut varier.
b. Durée en mois.

Objectifs

Objectif général

  • Etre capable de faire la distinction entre croyances alimentaires et alimentation adéquate pour chaque individu ou pour les groupes, par le biais de l´articulation pédagogique de fondements théoriques fondés sur une réalité scientifique.

Objectifs spécifiques

  • Appliquer des normes nutritionnelles adéquates à travers l´évaluation nutritionnelle du patient et des dernières avancées et développements dans le domaine de la nutrition, alimentation et diététique.
  • Organiser et concevoir des programmes d´éducation nutritionnelle adaptés aux besoins spécifiques.
  • Transmettre à l’étudiant ayant des connaissances préalables, les derniers progrès scientifiques de la nutrition et de la diététique tels que la nutrigénomique, les troubles alimentaires, l´alimentation dans l´activité physique ou la nutrition clinique.
  • Favoriser la pensée critique des étudiants sur des questions liées à la santé et la nutrition.

Opportunités de carrière

Parmi les professionnels du Master International en Nutrition et Diététique, nous pouvons citer:

  • Professionnels de Sciences de la Santé qui souhaiteront se spécialiser dans une filière du domaine de la Nutrition.
  • Enseignant en programmes d´éducation formelle et non formelle adressés au personnel sanitaire, personnel de services de restauration, centres d´information au consommateur, associations de malades chroniques, collèges, centres civiques, centres sportifs, etc.
  • Gérants ou responsables d´entreprises de restauration collective de collèges, service de traiteurs, hôtels, hôpitaux, gériatriques, etc.
  • Chercheur scientifique sur des thèmes liés à l´alimentation.
  • Technicien dans un département de Recherche et Développement (RD) de l´industrie pharmaceutique ou alimentaire.
  • Technicien dans un département de Marketing de l´industrie pharmaceutique ou alimentaire.
  • Technicien dans un département de Qualité de l´industrie pharmaceutique ou alimentaire.
  • Commercial dans des entreprises alimentaires ou pharmaceutiques avec des lignes de produits fonctionnels ou avec des caractéristiques nutritionnelles concrètes.

Remarque: L'exercice des professions est régi par la législation de chaque pays.

Programme d'études

Le Master International en Nutrition et Diététique a une durée totale de 90 crédits ECTS (24 mois), répartis en 3 modules obligatoires:

  • 1e PARTIE: MODULE OBLIGATOIRE (45 CRÉDITS)

La première partie tente de mettre l´accent sur des disciplines fondamentales de la nutrition et approfondir des axes thématiques de grande importance dans la connaissance globale de la Nutrition que sont la connaissance détaillée du métabolisme des éléments et l´élaboration de régimes diététiques aussi bien dans un état optimal de santé que dans des états pathologiques où la nutrition a une grande importance.

Les matières et leurs crédits correspondants qui composent la 1ère Partie: Module Obligatoire, se lisent dans le tableau suivant:

  • 2e PARTIE: MODULES OPTIONNELS (15 CRÉDITS)

L´étudiant doit choisir l´un des modules parmi les matières suivantes:

MODULE OPTIONNEL: NUTRIGENOMIQUE ET ALIMENTS FONCTIONNELS
# MATIÈRES CRÉDITS
1 Aliments Fonctionnels et Transgéniques 5
2 Principes de Biotechnologie, Génomique et Protéomique dans l´Alimentation et la Nutrition 5
3 Nutrigénomique 5
  TOTAL 15
MODULE OPTIONNEL: ALIMENTATION ET ACTIVITÉ PHYSIQUE DANS L´ENFANCE
# MATIÈRES CRÉDITS
2 Nutrition Infantile et Origine Foetale des Pathologies 5
3 Malnutrition 5
4 Activité Physique chez les Enfants et les Adolescents 5
  TOTAL 15
MODULE OPTIONNEL: NUTRITION, SPORT ET ACTIVITÉ PHYSIQUE
# MATIÈRES CRÉDITS
3 Nutrition et Sport 5
4 Aides Ergogéniques 5
5 Troubles Alimentaires dans le Sport 5
  TOTAL 15
  • 3e PARTIE: METHODOLOGIE DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET PROJET FINAL DE MASTER (30 CRÉDITS)

La dernière partie du Master est destinée à la réalisation du Projet Final de Master (PF), sur un thème relatif à la spécialité choisie, qui comptera un total de 30 crédits.

3e PARTIE: METHODOLOGIE DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET PROJET FINAL DE MASTER
# MATIÈRES CRÉDITS
1 Méthodologie de la Recherche Scientifique 5
2 Projet de fin d’études du Master 25
  TOTAL 30

L´objectif est de présenter un document complet qui montrera le développement total du projet proposé, en envisageant la possibilité de son exécution concrète en accord avec les directives et détails du Projet présenté.

Le Projet doit constituer un apport à certains des domaines étudiés ou d´autres similaires, aussi bien théorique qu´appliquée, en respectant les doctrines, théories et disciplines correspondantes.

Description des sujets

1e PARTIE : MODULE OBLIGATOIRE

  1. PROGRÈS DANS LE DOMAINE DE L’ALIMENTATION ET DE LA NUTRITION

    Cette matière met l’accent sur les domaines de recherche bibliographique, de nutrition fondée sur la preuve et d’étiquetage des aliments. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    La recherche bibliographique. La nutrition fondée sur la preuve. L’importance de l’étiquetage des aliments.

  2. NUTRITION ET SYSTÈME IMMUNITAIRE

    Cette matière analyse l’importance de l’alimentation dans les réponses immunitaires de l’organisme dans ses différents niveaux. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    Système immunitaire. Immuno-nutrition. Acides gras et système immunitaire. Antioxydants naturels : vitamines, minéraux et polyphénols. Probiotiques, prébiotiques et système immunitaire. Autres micronutriments agissant sur le système immunitaire : vitamines, acides aminés et nucléotides. Lait maternel. Effet du régime alimentaire sur l’éducation précoce et la programmation immunologique. Immuno-nutrition dans des situations spéciales.

  3. INFLAMMATION ET NUTRITION

    Cette matière entend soutenir l’importance des réponses inflammatoires du corps humain pour l’entretien de sa propre homéostasie. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    L’inflammation dans le cadre général de la réponse immune. Interactions générales entre les nutriments et les processus inflammatoires. La barrière intestinale dans la réponse immune et inflammatoire. Nutrition et processus inflammatoires en se fondant sur l’allergie. La nutrition dans les maladies auto-immunes : polyarthrite rhumatoïde et lupus érythémateux disséminé. Influence de la nutrition sur le composant inflammatoire des processus métaboliques et cardiovasculaires. Nutrition et contrôle du composant inflammatoire dans la parodontite.

  4. NOUVELLES TENDANCES DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE

    Cette matière fait la distinction entre les contraintes ayant eu une influence et celles ayant actuellement un impact sur l’évolution des nouvelles tendances alimentaires. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    Les composants marquant les nouvelles tendances de consommation alimentaire. Les tendances de consommation alimentaire fondées sur l’amélioration et l’entretien de la santé. Les nouvelles technologies appliquées au secteur alimentaire. L’application de la génétique dans les nouvelles tendances de consommation alimentaire.

  5. GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE ET NUTRITION

    Cette matière étudie les bases de la génétique moléculaire nécessaires pour l’application de ces connaissances dans des domaines plus avancés comme la nutrition moléculaire ou la nutrigénomique. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    Introduction à la génétique moléculaire. Du gène à la protéine. Bases génétiques des maladies liées à l’alimentation. Thérapie génique.

  6. MALADIES CARDIOVASCULAIRES, FONCTION ENDOTHÉLIALE ET NUTRITION

    Cette matière étudie en profondeur la connaissance des pathologies cardiovasculaires et la relation entre la nutrition et la fonction endothéliale. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    Maladie cardiovasculaire et artériosclérose. Évaluation de l’artériosclérose subclinique. Changements thérapeutiques sur le style de vie et artériosclérose subclinique. Alimentation, risque cardiovasculaire et artériosclérose subclinique.

  7. NUTRITION MOLÉCULAIRE

    Cette matière met l’accent sur la connaissance des mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la régulation métabolique et le transport des différents nutriments éventuellement applicables pour améliorer la qualité de la nutrition humaine. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    Base de régularisation métabolique. Bases moléculaires et cellulaires de la digestion. Le transport des nutriments dans le système cardiovasculaire et lymphatique. La communication intercellulaire et les messagers extracellulaires. La communication nerveuse. La communication intracellulaire.

  8. COMPOSANTS BIOACTIFS DU RÉGIME ALIMENTAIRE

    Cette matière étudie les différents microcomposants et composés bioactifs tout comme leurs effets sur la santé et leurs possibilités technologiques. Cette matière est composée des thèmes suivants:

    Métabolisme et biodisponibilité des composés bioactifs dans le régime alimentaire. Les composants bioactifs du régime alimentaire et leur relation avec l'état de santé/maladie. Évaluation in vitro de l’activité biologique des composés bioactifs. Évaluation de l’activité biologique des composés bioactifs dans des modèles eucaryotes.

  9. RYTHMES CIRCADIENS, HOMÉOSTASIE ÉNERGÉTIQUE ET INTÉGRATION MÉTABOLIQUE

    Cette matière permet d’acquérir les connaissances les plus avancées au sujet des rythmes circadiens, de l’homéostasie énergétique et de l’intégration métabolique. Cette matière est composée des thèmes suivants :

    Maladie cardiovasculaire et artériosclérose. Évaluation de l’artériosclérose subclinique. Changements thérapeutiques sur le style de vie. Alimentation, risque cardiovasculaire et artériosclérose subclinique. Conclusions. Perspectives d’avenir. Appendice : Gestion thérapeutique complète du patient à haut risque.

2e PARTIE : MODULES FACULTATIFS

  1. NUTRIGÉNOMIQUE ET BIOTECHNOLOGIE
    PRINCIPES DE BIOTECHNOLOGIE, GÉNOMIQUE ET PROTÉOMIQUE EN ALIMENTATION ET NUTRITION
    Cette matière analyse l’apport de la génomique et des principes de la biotechnologie dans l’industrie agroalimentaire à la nutrition de l’homme. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Microbiologie industrielle. Nouvelles biotechnologies. Produits d’intérêt pour la santé. Produits pour l’industrie alimentaire. Génomique et protéomique. Applications à l’alimentation et à la nutrition.
    NUTRIGÉNOMIQUE
    Cette matière expose l’influence des nutriments dans la régulation de l’expression génique et fait connaître l’interaction des gènes dans le régime alimentaire des individus. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Perspectives d’avenir en nutrigénomique. Effets des gènes sur le régime alimentaire. Les nutriments en tant que régulateurs de l’expression génique. Implications physiopathologiques. Interactions nutriments-gènes en situations physiologiques et pathologiques.
    NUTRIGÉNÉTIQUE ET NUTRACEUTIQUES
    Cette matière étudie l’influence des gènes sur la réponse métabolique de chaque individu aux différents nutriments et sur l’utilité des nutraceutiques pour réaliser une nutrition optimale. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Introduction à la nutrigénétique. Variabilité génétique. La nutrigénétique dans la santé de l’homme. Nutraceutiques.
    CONCEPTION DE NOUVEAUX PRODUITS DANS L’INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE
    Cette matière étudie l’influence des gènes sur la réponse métabolique de chaque individu aux différents nutriments et sur l’utilité des nutraceutiques pour réaliser une nutrition optimale. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Introduction à la nutrigénétique. Variabilité génétique. La nutrigénétique dans la santé de l’homme. Nutraceutiques.
    ALIMENTS FONCTIONNELS ET TRANSGÉNIQUES
    Cette matière met l’accent sur la connaissance des aliments transgéniques et permet de reconnaître les différents aliments fonctionnels actuellement sur le marché. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Aliments fonctionnels. Aliments transgéniques.
  2. ALIMENTATION ET ACTIVITÉ PHYSIQUE DANS L'ENFANCE
    NUTRITION INFANTILE ET ORIGINE FŒTALE DES PATHOLOGIES
    Cette matière permet de connaître les modèles de croissance des organes et des tissus de la gestation à l’étape adulte de l’homme et la sensibilité de chacun aux conditions difficiles en mettant un accent particulier sur ce qui est relatif à la nutrition infantile et au développement de possibles pathologies d’origine fœtale. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Étude de la croissance et sa régulation du fœtus à l’âge adulte. L’alimentation pendant la période de l’allaitement. Nutrition de l’enfant préscolaire ou scolaire. Nutrition de l’adolescent. Origine fœtale des maladies de l’adulte.
    MALNUTRITION
    Cette matière analyse les causes éventuelles de la malnutrition des individus dans différentes circonstances ainsi que leurs conséquences à court et à long terme chez les adultes et les enfants, en accordant une attention particulière aux principaux outils de diagnostic et de traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Introduction. Malnutrition secondaire. La malnutrition dans l’enfance : facteurs déterminants. Le retard de croissance. La malnutrition aiguë. Manque de vitamines et de minéraux. Interventions pour lutter contre la malnutrition.
    L'ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS
    Cette matière présente de façon détaillée les règles à suivre en matière d'exercice physique applicables et adaptées aux enfants et adolescents, selon qu'ils sont en bonne santé ou qu'ils souffrent au contraire d'un problème de santé.
    Caractéristiques de l'enfance et l'adolescence. Promotion de la santé et de la qualité de vie chez les jeunes. La condition physique bénéfique aux jeunes. Activité physique chez les enfants en surpoids ou obèses. Activité physique à l'école. Maladie chronique et risque d'exclusion sociale associée à l'obésité et à l'activité physique dans la population infanto-juvénile : de la théorie à la pratique.
    TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE : ANOREXIE ET BOULIMIE
    Cette matière met l’accent sur les caractéristiques cliniques et épidémiologiques des troubles du comportement alimentaire et fournit des notions de base sur les traitements et mécanismes de prévention possibles. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Description des troubles du comportement alimentaire selon le DSM-5. Instruments de criblage pour la détection du risque de TCA. Diagnostic des TCA. Marqueurs de diagnostic par le DSM-5. Adaptation à la semi inanition et complications médicales. Programme de traitement. Plan de vie. Aspects nutritionnels. Traitement psychothérapeutique et psycho-pharmaceutique des TCA. Évolution, prévision et prévention.
    ALIMENTATION, SANTÉ ET COMMUNICATION
    Cette matière évalue l’importance de la communication pour l’éducation nutritionnelle et l’importance du marketing nutritionnel et le contrôle nécessaire sur la publicité que font des entreprises de leurs produits afin d’éviter la publicité des propriétés non prouvées de leurs produits. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Importance de la communication en nutrition. Marketing et santé. Régulation de la publicité. Communication en nutrition et éducation nutritionnelle.
  3. NUTRITION CLINIQUE
    PATHOLOGIE DIGESTIVE : THÉORIE ET PRATIQUE CLINIQUE
    Cette matière étudie, de façon globale, les maladies liées à l’appareil digestif en mettant plus d’emphase sur l’épidémiologie, leurs causes, leur physiopathologie, leur diagnostic et leur traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Tête et cou. Oropharynx. Œsophage. Estomac et duodénum. Intestin grêle et colon.
    MALADIES À FORTE PRÉVALENCE : THÉORIE ET PRATIQUE CLINIQUE
    Cette matière étudie, de façon globale, les maladies à forte prévalence en mettant plus d’emphase sur l’épidémiologie, leurs causes, leur physiopathologie, leur diagnostic et leur traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Obésité. Diabète. Hypertension artérielle. Maladies cardio-vasculaires. Ostéoporose.
    AUTRES MALADIES : THÉORIE ET PRATIQUE CLINIQUE
    Cette matière étudie, de façon globale, les maladies rénales, cancéreuses, respiratoires, hématologiques, neurologiques à forte prévalence en mettant plus d’emphase sur l’épidémiologie, leurs causes, leur physiopathologie, leur diagnostic et leur traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Nutrition en cas de pathologies rénales. Alimentation et cancer. Nutrition et SIDA. Pathologies respiratoires et nutrition. Anémies. Hyperuricémie et goutte. Maladies neurologiques. Anomalies congénitales du métabolisme.
    APPROCHE NUTRITIONNELLE CHEZ LE PATIENT CANCÉREUX
    Cette matière examine la relation de la nutrition et de l’alimentation avec les différents stades du cancer, en mettant l’accent sur son étiologie, son traitement palliatif et l’amélioration des effets secondaires produits par le traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Nutrition dans l'étiologie du cancer. Implications nutritionnelles du cancer. Traitements du cancer, effets sur l’état nutritionnel et actions diététiques et nutritionnelles.
    NUTRITION HOSPITALIÈRE
    Cette matière rentre dans les soins nutritionnels et alimentaires nécessaires pour le patient qui sera soumis à toute procédure médicale et chirurgicale aussi bien lors de sa préparation, sa prévention et les soins post-traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Malnutrition hospitalière. Évaluation de l'état nutritionnel. Calcul des besoins nutritionnels. Diététique hospitalière. Adaptations diététiques aux pathologies cliniques. Nutrition entérale. Nutrition parentérale.
  4. NUTRITION SPORTIVE
    NUTRITION PRATIQUE SPORTIVE
    Cette matière étudie les aspects généraux de la nutrition et de l'entraînement, ainsi que l’amélioration des objectifs des sportifs grâce à la nutrition appliquée à leur type de sport. Cette matière est composée des thèmes suivants :Physiologie, systèmes énergétiques et nutriments dans la pratique sportive. Planification diététique sportive.
    NUTRITION SPORTIVE APPLIQUÉE
    Cette matière étudie l’utilisation de la nutrition dans l’entraînement en ciblant des groupes précis et l’utilisation préventive de la nutrition pour traiter les effets secondaires du sport de compétition. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Nutrition chez les enfants et les adolescents. Nutrition chez les femmes sportives. Nutrition des anciens sportifs. Nutrition dans l'espace. Entraînement à jeun. Nutrition clinique sportive
    AIDES ERGOGÉNIQUES
    Cette matière met l’emphase sur la connaissance d’aides ergogéniques et de suppléments qui, dans une planification diététique appropriée, permettent au sportif d’élite d’atteindre un rendement maximal. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Concept d’aide ergogénique et de fatigue dans le sport. Hydrates de carbone. Protéines et acides aminés. Graisses et exercice. Vitamines. Minéraux. Autres substances ergogéniques. Hydratation.
    TROUBLES ALIMENTAIRES DANS LE SPORT
    Cette matière évalue les caractéristiques cliniques et épidémiologiques des troubles du comportement alimentaire qui se produisent dans le domaine du sport et met également l’accent sur les mécanismes de prévention et de détection des TCA. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Troubles alimentaires dans le sport. Étiopathogénie. Critère de diagnostic de l’anorexie et de la boulimie nerveuse. Conséquences des troubles alimentaires. Clinique. Prévention. Traitement des troubles du comportement alimentaire. Pronostic.
    THÉORIE ET PRATIQUE DE L’ENTRAÎNEMENT
    Cette matière étudie les principes de l’entraînement ainsi que la connaissance des méthodes fondamentales pour l’amélioration et le développement des qualités physiques de base. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Bases générales de la théorie de l’entraînement. Facteurs intervenant dans le travail de conditionnement physique. Principes de l’entraînement sportif. La résistance, la force, la vitesse : développement, moyens et méthode d’application. Flexibilité : moyens et méthode d’application. Bases des techniques et tactiques sportives. Le processus d’apprentissage et de perfectionnement technique et tactique du sportif. L’entraînement technique et tactique du sportif.
  5. NUTRITION COMMUNAUTAIRE
    SANTÉ PUBLIQUE APPLIQUÉE À LA NUTRITION
    Cette matière expose les théories et pratiques essentielles pour l’évaluation de l'état de santé et de nutrition de la population, afin de mettre en place, en fonction de cette évaluation, les activités de promotion de la santé, de prévention de la maladie nécessaires, ainsi que celles de surveillance et de contrôle des facteurs de risque pour la santé humaine. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Fondements de la santé publique. Épidémiologie appliquée à la nutrition. Conception de programmes de nutrition communautaire. Politiques alimentaires et stratégies de santé publique.
    ÉVALUATION DE L’ÉTAT NUTRITIONNEL
    Cette matière développe les capacités afin qu’on puisse connaître, par le biais de l’évaluation nutritionnelle, l’état nutritionnel de l’individu ou de la communauté dans laquelle on veut intervenir. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Détermination de l'apport alimentaire et de nutriments : enquêtes sur l’alimentation. Techniques d’évaluation de l’état nutritionnel : anthropométrie et composition corporelle.
    GESTION ET ÉVALUATION EN NUTRITION COMMUNAUTAIRE
    Cette matière évalue les stratégies et la conception de politiques de gestion de nutrition communautaire, ainsi que les outils d’évaluation nutritionnelle dans les collectifs. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Définition. Antécédents de la nutrition communautaire. Évaluation de la nutrition communautaire. Structure d’un projet de nutrition communautaire en termes de nutrition. Évaluation des ressources humaines. Gestion du programme. Évaluation. Évolution de la viabilité actuelle et future.
    MALNUTRITION
    Cette matière analyse les causes éventuelles de la malnutrition des individus dans différentes circonstances ainsi que leurs conséquences à court et à long terme chez les adultes et les enfants, en accordant une attention particulière aux principaux outils de diagnostic et de traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Introduction. Malnutrition secondaire. La malnutrition dans l’enfance : facteurs déterminants. Le retard de croissance. La malnutrition aiguë. Manque de vitamines et de minéraux. Interventions pour lutter contre la malnutrition.
    ALIMENTATION, SANTÉ ET COMMUNICATION
    Cette matière évalue l’importance de la communication pour l’éducation nutritionnelle et l’importance du marketing nutritionnel et le contrôle nécessaire sur la publicité que font des entreprises de leurs produits afin d’éviter la publicité des propriétés non prouvées de leurs produits. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Importance de la communication en nutrition. Marketing et santé. Régulation de la publicité. Communication en nutrition et éducation nutritionnelle.<
  6. RECHERCHE EN NUTRITION
    CONCEPTION D’ÉTUDES EXPÉRIMENTALES, ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET CLINIQUES
    Cette matière met l’accent sur la conception de recherches expérimentales, épidémiologiques et cliniques pour décrire les conditions de santé des hommes et contribuer à la découverte des facteurs environnementaux sociaux et biologiques ayant un impact sur le développement et le traitement des différentes pathologies. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Principes généraux de recherche. Conception d’études épidémiologiques. Conception d’études cliniques expérimentales. Conception d’études expérimentales de laboratoire. Élaboration d’un protocole.
    ÉVALUATION DE L’ÉTAT NUTRITIONNEL
    Cette matière développe les capacités afin qu’on puisse connaître, par le biais de l’évaluation nutritionnelle, l’état nutritionnel de l’individu ou de la communauté dans laquelle on veut intervenir. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Détermination de l'apport alimentaire et de nutriments : enquêtes sur l’alimentation. Techniques d’évaluation de l’état nutritionnel : anthropométrie et composition corporelle.
    ANALYSE DE DONNÉES ET À PLUSIEURS VARIABLES
    Cette matière présente la théorie qui sous-tend les techniques les plus élémentaires de l’analyse de données à plusieurs variables découlant de l’observation ou de l’expérimentation effectuée sur la science de la nutrition. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Concepts de base de statistique descriptive et inférentielle. ANOVA factorielle et mesures répétées. Corrélation et régression simple. Régression linéaire multiple. Régression logique multiple. Analyse de la survie et de la régression de COx. Statistique non paramétrique.
    INFORMATIQUE APPLIQUÉE À LA RECHERCHE EN NUTRITION
    Cette matière a pour but de permettre l’utilisation de divers outils informatiques et statistiques pour optimiser la recherche dans le domaine de la nutrition. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Analyse des données. Traitement de l’information obtenue. Outils informatiques pour l’analyse qualitative et quantitative. Introduction au SPSS. Représentations graphiques et applications statistiques. Logiciels nutritionnels. Présentation de l’information.
    PUBLICATION ET PRÉSENTATION DES RÉSULTATS
    Cette matière offre les compétences théoriques et pratiques suffisantes pour présenter et publier les résultats d’une étude. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Publications scientifiques. Les résultats. Types de présentation de résultats. Comment publier dans des revues scientifiques ?
  7. TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE
    ÉVALUATION DE L’ÉTAT NUTRITIONNEL
    Cette matière développe les capacités afin qu’on puisse connaître, par le biais de l’évaluation nutritionnelle, l’état nutritionnel de l’individu ou de la communauté dans laquelle on veut intervenir. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Détermination de l'apport alimentaire et de nutriments : enquêtes sur l’alimentation. Techniques d’évaluation de l’état nutritionnel : anthropométrie et composition corporelle.
    DIAGNOSTIC, ÉTIOPATHOGÉNIE ET COMPLICATIONS DE L'OBÉSITÉ
    Cette matière se centre sur la connaissance des méthodes de diagnostic, l’étiologie et les complications liées à l’obésité. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Situation actuelle. Concepts. Étiopathogénie de l'obésité. Diagnostic de l’obésité. Aspects psychopathologiques de l’obésité. Complications découlant de l’obésité.
    TRAITEMENT ET PRÉVENTION DE L'OBÉSITÉ
    Cette matière analyse les soins nutritionnels et alimentaires nécessaires pour le patient qui sera soumis à toute procédure médicale liée à l’obésité, ainsi que sa prévention et soins post-traitement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Traitement. Chirurgie de l’obésité. Obésité dans les différentes étapes de la vie : grossesse, enfance et adolescence, ménopause et vieillesse. Éducation nutritionnelle et prévention de l'obésité. Protocole de traitement de l’obésité. Informatique appliquée à la diétothérapie.
    TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE : ANOREXIE ET BOULIMIE
    Cette matière met l’accent sur les caractéristiques cliniques et épidémiologiques des troubles du comportement alimentaire et fournit des notions de base sur les traitements et mécanismes de prévention possibles. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Description des troubles du comportement alimentaire selon le DSM-5. Instruments de criblage pour la détection du risque de TCA. Diagnostic des TCA. Marqueurs de diagnostic par le DSM-5. Adaptation à la semi inanition et complications médicales. Programme de traitement. Plan de vie. Aspects nutritionnels. Traitement psychothérapeutique et psycho-pharmaceutique des TCA. Évolution, prévision et prévention.
    ORIENTATION PSYCHOLOGIQUE DANS LA CONSULTATION DIÉTÉTICO-NUTRITIONNELLE
    Cette matière étudie les fondements psychologiques des relations humaines pour développer des compétences pertinentes permettant d’offrir un service de consultation nutritionnelle favorisant l’amélioration des résultats du patient. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Gestion des attentes. La communication assertive. Outils psychologiques pour l’entretien. Paroles d’encouragement. Facteurs psychologiques de risque chez les patients.
  8. NUTRITION ET SOINS GÉRONTOLOGIQUES
    ASPECTS PSYCHOSOCIAUX DU VIEILLISSEMENT
    Cette matière explique le fonctionnement des processus psychologiques humains sur le plan cognitif et affectif, ainsi que les changements qui se produisent dans ces processus comme conséquence du vieillissement des patients. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Fonctionnement sensoriel et moteur. Psychomotricité et troisième âge. Communication et langage dans le processus de vieillissement. Fonctionnement intellectuel. Psychologie de la mémoire chez les personnes âgées. Théories psychosociales. Personnalité. Couple et personnes âgées. Bien vieillir. Modes de vie.
    GÉRIATRIE. GRANDS SYNDROMES GÉRIATRIQUES. DÉMENCES
    Cette matière examine les différents niveaux de soins précis pour traiter les différentes situations de maladie chez les patients âgés. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Évaluation gérontologique complète. Démences et troubles cognitifs. Tremblement et maladie de Parkinson. Troubles de la marche et chutes. Dépression et troubles cognitifs et comportementaux. Troubles du sommeil et de la nutrition Vie sociale de la personne âgée. L’épilepsie chez la personne âgée.
    NUTRITION, VIEILLISSEMENT ET ANTI-ÂGE
    Cette matière analyse les modèles de la perte de fonctionnalité des organes et tissus de l’âge adulte à la vieillesse de l’homme et la sensibilité de chacun aux conditions difficiles, en mettant un accent particulier sur la relation de la nutrition avec la prévention des possibles pathologies propres au vieillissement. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Nutrition dans le vieillissement : Introduction et concepts. Physiologie du vieillissement et son influence sur l’alimentation. Planification de menus. Évaluation nutritionnelle. Régimes alimentaires thérapeutiques et polymédication dans la vieillesse. Vieillissement en bonne santé et anti-âge.
    ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES
    Cette matière étudie les exercices physiques applicables et adaptés aux patients ou collectif d’un âge avancé aussi bien à l’état physiologique que pathologique. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Aspects physiologiques, psychologiques et sociaux du vieillissement. Examen de santé et de pré-participation à un programme d'exercice. Évaluation de la capacité physique. Évaluation du niveau d’activité physique. Entraînement de la flexibilité. Entraînement de la force. Entraînement de l’endurance aérobie. Vieillissement, maladie et activité physique.
    PROGRAMMES D'INTERVENTION POUR LES PERSONNES ÂGÉES
    Cette matière s’intéresse à l'intervention des processus de vieillissement et à la qualité de vie grâce à un programme d'animation socioculturelle chez les personnes âgées, en mettant, à la disposition des professionnels en gérontologie, le programme d'intervention de gérontologie, innovant par l’utilisation de nouvelles technologies lors du développement et de la réalisation du programme. Cette matière est composée des thèmes suivants :
    Programmes d’animation socioculturelle chez les personnes âgées. Intervention en cas de troubles cognitifs. Intervention en cas de troubles affectifs. Intervention psychosociale avec des patients en phase terminale.

3e PARTIE : MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET PROJET FINAL DE MASTER

  1. MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

    Cette matière présente les étapes du processus de recherche et ses techniques, afin que l’étudiant fasse une approche avec la méthode scientifique et que cela lui permette d’apporter des contributions dans son domaine de travail. En outre, on révise certains des principaux outils statistiques qui aident à corroborer des hypothèses, en fournissant un support mathématique aux observations effectuées. Il s’agit donc d’un recueil de techniques pour la collecte et la présentation de l’information, des intervalles de confiance, des tests d’hypothèses et de l’élaboration de rapports avec la rigueur scientifique. À cette fin, le programme a été divisé en plusieurs chapitres avec des exercices, lesquels cherchent à réussir un apprentissage progressif des concepts de base et des méthodes de recherche.

    LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE
    TECHNIQUES DE RECHERCHE
    LE PROCESSUS DE RECHERCHE
    LE CRITÈRE STATISTIQUE POUR LE PROCESSUS DE RECHERCHE
    STATISTIQUES DESCRIPTIVES
    STATISTIQUE DIFFÉRENTIELLE
    CORRÉLATION ET RÉGRESSION
    RAPPORT FINAL DE LA RECHERCHE
  2. PROJET FINAL DE MASTER
    La dernière partie de ce programme est destinée à l’élaboration du projet final de Master (PFM), qui peut être réalisée en parallèle à l’étude des matières des précédents modules. Il est suggéré de commencer à travailler sur le développement concret du mémoire du début de la partie 2, car l'étudiant disposera alors des éléments développés nécessaires pour commencer son travail.

Remarque : Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

Dirección Académica

  • Dr. Maurizio Battino. Director del Área de Salud y Nutrición de la Fundación Universitaria Iberoamericana. Investigador en Bioquímica y docente de la Scuola di Specializzazione in Scienza dell'Alimentazione.
  • Dr. Javier González Gallego. Catedrático de Fisiología de la Universidad de León.
  • Dr. Fernando Mönckeberg Barros. Decano de la Facultad de Ciencias en la Universidad Diego Portales (Chile). Presidente de la Corporación para la Nutrición Infantil (CONIN).
  • Dr. Adolfo Chávez. Presidente de la Asociación Latinoamericana de Nutrición. Jefe del Departamento de Nutrición Aplicada y Educación Nutricional del Instituto Nacional de Ciencias Médicas y Nutrición (INCMyN) Salvador Zubirán (México).
  • Dr. Antonio Gálvez del Postigo Ruiz. Catedrático de Microbiología del Departamento de Ciencias de la Salud de la Universidad de Jaén.
  • Dra. Esther Fuentes Marhuenda. Profesora titular de la Universidad Miguel Hernández de Elche.
  • Prof. Enrico Bertoli. Profesor de Bioquímica y Director de la Scuola di Specializzazione in Scienza dell'Alimentazione.
  • Dra. Luzmila Troncoso Corzo. Decana de la Facultad de Nutrición y Dietética de la Universidad Científica del Sur (Perú).

Coordinación General Académica

  • Dra.(c) Irma Domínguez Azpíroz. Coordinadora Internacional.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Maurizio Battino. Director del Área de Salud y Nutrición de la Fundación Universitaria Iberoamericana. Investigador de Bioquímica y profesor de la Scuola di Specializzazione in Scienza dell'Alimentazione.
  • Dr. José Mataix Verdú (EPD). Catedrático de Fisiología de la Universidad de Granada.
  • Dr. Adolfo Chávez. Presidente de la Asociación Latinoamericana de Nutrición. Jefe del Departamento de Nutrición Aplicada y Educación Nutricional del Instituto Nacional de Ciencias Médicas y Nutrición (INCMyN) Salvador Zubirán.
  • Dr. Javier González Gallego. Catedrático de Fisiología de la Universidad de León. Director del Instituto de Biomedicina de la Universidad de León.
  • Dr. Emilio Martínez de Vitoria. Director del Instituto de Nutrición y Tecnología de Alimentos de la Universidad de Granada. Catedrático de Fisiología y Profesor de la Escuela de Nutrición de la Universidad de Granada.
  • Dr. Enrique Roche Collado. Catedrático del Área de Nutrición y Bromatología de la Universidad Miguel Hernández. Subdirector del Instituto de Bioingeniería de la Universidad Miguel Hernández
  • Dr. Rafael Tojo Sierra. Catedrático de Pediatría de la Universidad de Santiago de Compostela.
  • Dra. (c) Irma Domínguez Azpíroz. Doctora candidata en Educación. Máster Internacional en Nutrición y Dietética Aplicada por la Universidad de León. Maestría en Actividad Física: Entrenamiento y Gestión Deportiva por la UNINI. Diplomada en Nutrición y Dietética por la Universidad de Navarra.
  • Dra. (c) Sandra Sumalla Cano. Doctora candidata en Proyectos. Máster Internacional en Nutrición y Dietética Aplicada por la Universidad Rovira i Virgili. Maestría en Actividad Física: Entrenamiento y Gestión Deportiva por la UNINI. Licenciada en Ciencia y Tecnología de los Alimentos por la Universidad de Barcelona. Diplomada en Nutrición Humana y Dietética por la Universidad de Barcelona-CESNID.
  • Dra. (c) Anna Marín Bachs Doctora candidata en Educación. Máster Internacional en Nutrición y Dietética por la Universidad de León. Diplomada en Nutrición Humana y Dietética por la Universidad de Barcelona-CESNID.
  • Dr. (c) Iñaki Elío Pascual. Doctor candidato en Proyectos. Máster en Nutrición y Metabolismo. Universidad de Barcelona. Dietista-Nutricionista de la Unidad de Dietética y Nutrición Clínica del Hospital Universitario de Bellvitge.
  • Dr. Jordi Salas Salvadó. Catedrático de Nutrición y Bromatología de la Universidad Rovira i Virgili (Reus - Tarragona)
  • Dra. Rosa Solà Alberich. Catedrática de Medicina de la Universidad Rovira i Virgili. Vicerrectora de Investigación y Relaciones con Instituciones Sanitarias de la Universidad Rovira i Virgili.
  • Ms. Flavio Marques. Máster en Gestión de Servicios de Salud. Licenciado en Nutrición y dietética. Profesor de la licenciatura en Nutrición Social y Escolar del Instituto Piaget.
  • Dra. Magdalena López Frías. Profesora Titular de Fisiología Universidad de Granada. Investigadora del Instituto Universitario de Investigación de Nutrición y Tecnología de Alimentos "José Mataix Verdú".
  • Dra. Elena García García. Doctora en Farmacia por la Universidad de Granada. Licenciada en Ciencia y Tecnología de los Alimentos por la Universidad de Murcia. Profesora Área de Nutrición y Bromatología de la Universidad Miguel Hernández.
  • Dra. (c) Sandra Jarrín Motte. Doctora candidata en Educación por la UNINI. Máster en Estudios Biológico-Naturistas por la Universidad de León. Licenciada en Nutrición y Dietética por la Universidad Científica del Sur.
  • Ms. Lili Zavala Ciudad. Máster en Tecnología y Control de Alimentos. CESIF. Licenciada en Nutrición y Dietética por la Universidad Científica del Sur.
  • Ms. Joan Trabal. Máster en Nutrición y Metabolismo por la Universidad de Barcelona. Dietista-Nutricionista del Hospital Clínic de Barcelona.
  • Dra. Margarita Sánchez Campos. Catedrática de Fisiología y subdirectora de la Escuela de Nutrición de la Universidad de Granada.
  • Dra. Ascensión Marcos Sánchez. Profesora de Investigación del Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC). Directora del Grupo de Inmunonutrición del Dpto. de Metabolismo y Nutrición del Instituto del Frío del CSIC.
  • Dr. Alfredo Entrala Bueno. Decano Facultad de Ciencias de la Salud. Director Departamento de Fisiopatología de la Universidad Alfonso X El Sabio.
  • Dr. Alfredo Martínez Hernández. Director del Instituto de Ciencias de la Alimentación de la Universidad de Navarra.
  • Dr. Antonio M. Gálvez del Postigo Ruiz. Catedrático de Microbiología del Departamento de Ciencias de la Salud de la Universidad de Jaén.
  • Dr. Antonio Marco Chover. Vicepresidente del Consejo Europeo para la Pluralidad Médica (ECPM). Miembro del Equipo Director de la Sociedad Internacional de Estudios Proteómicos (Bruselas).
  • Dra. Iciar Astiasarán Anchía. Directora del Instituto de Ciencias de la Alimentación y Decana de la Facultad de Farmacia de la Universidad de Navarra.
  • Dr. Carlos Iglesias Rosado. Jefe del Departamento de Nutrición en la Universidad Alfonso X El Sabio.
  • Dra. Virginia Motilva. Investigadora y Profesora de la Facultad de Farmacia de la Universidad de Sevilla.
  • Dra. Elena Talero Barrientos. Investigadora y Profesora de la Facultad de Farmacia de la Universidad de Sevilla.
  • Dr. Antonio Ayala Gómez. Catedrático y profesor del Departamento de Bioquímica y Biología Molecular de la Universidad de Sevilla.
  • Dra. Mercedes Cano García. Profesora del Departamento de Fisiología de la Universidad de Sevilla.
  • Dra. M. Carmen García Parrilla. Catedrática y Profesora del Departamento de Bromatología de la Universidad de Sevilla.
  • Dra. M Ángeles Fernández Arche. Profesora del Departamento de Farmacología de la Universidad de Sevilla.
  • Dr. José Miguel Álvarez Suárez. Doctor en Alimentación y Salud. Profesor de Toxicología, Farmacología y Ciencia de los Alimentos del Departamento de Medicina Veterinaria.
  • Dr. Fermín Sánchez de Medina Contreras. Catedrático de Bioquímica y Biología Molecular del Instituto de Nutrición y Tecnología de los Alimentos de la Universidad de Granada.
  • Dr. Fernando Gil González. Profesor Titular de Toxicología. Profesor de la Escuela de Nutrición de la Universidad de Granada.
  • Dr. Francisco J. Pérez Cano. Doctor en Farmacia por la Universidad de Barcelona. Profesor lector de la Universidad de Barcelona.
  • Dr. Gonzalo Morandé Lavín. Jefe del servicio de la Unidad de Psiquiatría y Psicología del Hospital Infantil Universitario Niño Jesús.
  • Dr. José Jesús Ruiz Joyanes. Doctor en Medicina y Cirujia. Máster en Medicina Biológica, Medicina Antienvejecimiento y Medicina Estética.
  • Dr. José Maldonado Lozano. Profesor Titular de Pediatría de la Universidad de Granada.
  • Dr. Juan Llopis González. Profesor Titular de Fisiología. Investigador del Instituto Universitario de Investigación de Nutrición y Tecnología de Alimentos "José Mataix Verdú".
  • Dr. Juan Manuel Morillo. Doctor en Odontología por la Universidad Complutense de Madrid. Profesor del Área de Ciencias Básicas de la Escuela de Enfermería y Fisioterapia San Juan de Dios de la Universidad Pontificia Comillas de Madrid.
  • Dr. Luis García Diz. Vicedecano de Innovación y Espacio Europeo en Universidad Complutense de Madrid. Profesor Titular de Nutrición. Universidad Complutense de Madrid.
  • Dr. Luis García Torres. Profesor Titular de Fisiología de la Universidad de Granada. Profesor del Instituto Universitario de Investigación de Neurociencias "Federico Olóriz".
  • Dr. Manuel Ramírez Sánchez. Catedrático de Fisiología de la Universidad de Jaén.
  • Dr. Marcos Mazzuka Petitta. Doctor en Medicina y Cirugía de la Universitá La Sapienza. Coordinador de Postgrado en Medicina de la Universidad de Oriente.
  • Dr. Nabil Benomar Elbakali. Profesor Titular de Microbiología de la Universidad de Jaén.
  • Dr. Narcís Gusi. Doctor en Adaptaciones Fisiológicas al Ejercicio por la Universidad de Barcelona. Profesor Titular de Didáctica de la Expresión Plástica Musical y Corporal de la Universidad de Extremadura.
  • Dr. Pedro Bullón. Presidente de la Conferencia de Decanos de Facultades de Odontología de España. Catedrático de Estomatología Facultad de Odontología. Universidad de Sevilla.
  • Dr. Santiago de la Rosa Iglesias. Presidente de la Comisión de Medicina Naturista del Ilustre Colegio de Médicos de Madrid (ICOMEM).
  • Dra. Assumpció Roset Elías. Doctora en Farmacia. Coordinadora del Programa de Educación para la Salud en la Escuela del Departamento de Educación de la Generalitat de Catalunya.
  • Dra. Elena Ortega Morente. Profesora Titular de Microbiología de la Universidad de Jaén.
  • Dra. Esther Fuentes Marhuenda. Profesora Titular del Área de Nutrición y Bromatología de la Universidad Miguel Hernández.
  • Dra. Hikmate Abriouel Hayani. Doctora en Ciencias. Personal Investigador Contratado (Programa Ramón y Cajal) de la Universidad de Jaén.
  • Dra. Isabel Prieto Gómez. Profesora Titular de Fisiología de la Universidad de Jaén.
  • Dra. Magdalena Martínez Cañamero. Profesora Titular de Microbiología de la Universidad de Jaén.
  • Dra. Margarida Castell Escuer. Catedrática de Fisiología, Universidad de Barcelona.
  • Lda. Marilyn Montejo Berríos. Licenciada en Nutrición y Dietética. Universidad Científica del Sur. Profesora del curso de Introducción a la Nutrición. Universidad Científica del Sur. Colaboradora del curso de Técnica Dietética. Universidad Científica del Sur.
  • Dr. (c) José Alberto Frade-Martins Parraça. Doctorando Asociado al Departamento de Fisiología de la Universidad de Extremadura.
  • Dra. Margarita Sánchez Campos. Catedrática de Fisiología. Subdirectora de la Escuela de Nutrición de la Universidad de Granada.
  • Dra. Mercedes Barrionuevo Díaz. Profesora Titular de Fisiología. Profesora de la Escuela de Nutrición de la Universidad de Granada.
  • Dra. Miriam Muñoz de Chávez (EPD). Departamento de Nutrición Aplicada y Educación Nutricional del Instituto Nacional de Ciencias Médicas y Nutrición (INCMyN) Salvador Zubirán.
  • Dra. Pilar Sánchez Collado. Doctora en Farmacia. Profesora Titular del Departamento de Ciencias Biomédicas de la Universidad de León.
  • Dra. Rosario Lucas López. Profesora Titular de Microbiología de la Universidad de Jaén.
  • Dra. Rosaura Leis Trabazo. Profesora Titular de Pediatría de la Universidad de Santiago de Compostela.
  • Dra. Rosella Mazzuka de Marta. Docente de la Universidad Santa María (Venezuela). Miembro de la ACAM, SITEC de Italia, SOVENIA y DAW de Venezuela, LINCA de México y AVA de Barcelona.
  • Ms. Iván Iglesias Cid. Máster en Administración y Dirección de Empresas Agroalimentarias por la Universidad de Barcelona - I.G.I.A. Diplomado en Nutrición Humana y Dietética por la Universidad de Barcelona-CESNID. Profesor de la Facultad de Nutrición Humana y Dietética de la Universidad Ramon Llull.
  • Ms. Esther Huertas Hidalgo. Máster Experimental en Ciencias Farmacéuticas por la Universidad de Barcelona. Licenciada en Ciencia y Tecnología de los Alimentos por la Universidad de Barcelona. Ingeniero Técnico Agrícola en Industrias Agrarias y Alimentarias por la Universidad Politécnica de Cataluña.
  • Dra. Esther de la Paz. Secretaria de la Comisión de Médicos Naturistas del ICOMEM.
  • Ldo. Eduard Reinoso Zamora. Licenciado en Ciencia y Tecnología de los Alimentos. Universidad de Barcelona. Diplomado en Nutrición Humana y Dietética. Universidad de Barcelona.
  • Ing. Elena Rodríguez Vall-llovera. Ingeniero Técnico Agrícola en Industrias Agrarias y Alimentarias por la Universidad Politécnica de Cataluña.
  • Lda. Gloria Arbonés Vilà. Licenciada en Farmacia por la Universidad de Barcelona.
  • Lda. Gloria Rodríguez Vall-llovera. Licenciada en Farmacia por la Universidad de Barcelona.
  • Ldo. Jesús Calderón Amigo. Licenciado en Farmacia por la Universidad de Valencia. Director adjunto del Centro de Diagnóstico Biotecnológico Dr. Calderón.
  • Diplm. Alba Llorens Hidalgo. Diplomada en Nutrición Humana y Dietética por la Universidad de Barcelona.
  • Lda. Ana Hispán Rodela. Licenciada en Ciencias Químicas y en Ciencias de la Educación.
  • Diplm. Laura Álvarez Vidal. Diplomada en Nutrición Humana y Dietética por la Universidad de Barcelona - CESNID.
  • Ms. María Rafaela Rosas Morales. Máster en Administración y Dirección de Empresas Agroalimentarias por la Universidad de Barcelona - I.G.I.A. Licenciada en Ciencia y Tecnología de los Alimentos por la Universidad de Barcelona. Licenciada en Farmacia por la Universidad de Barcelona.
  • Ms. Nuria Rodríguez González. Máster en Administración y Dirección de Empresas Agroalimentarias por la Universidad de Barcelona - I.G.I.A. Licenciada en Ciencia y Tecnología de los Alimentos por la Universidad de Barcelona. Ingeniero Técnico Agrícola en Industrias Agrarias y Alimentarias por la Universidad Politécnica de Cataluña.
  • Ms. Julieta Ferreyra Ritta. Máster en Ciencias de los Alimentos por la Universidad de Santa Catarina. Licenciada en Nutrición por la Universidad de Buenos Aires.
  • Lda. Sonia Ballarín Alins. Licenciada en Bioquímica por la Universidad de Barcelona. Licenciada en Farmacia por la Universidad de Barcelona.
  • Ms. Susana Cardona Aquino. Máster en Psicología Clínica y Psicoterapia por la Universidad Ramon Llull. Licenciada en Psicología por la Universidad Ramón Llull.
  • Ing. Eduard Solanes Foz. Licenciado en Ciencia y Tecnología de los Alimentos por la Universidad de Barcelona. Ingeniero Técnico Agrícola en Industrias Agrarias y Alimentarias por la Universidad Politécnica de Cataluña.
  • Dr. Antonio Jesús Meléndez Martínez. Investigador y Profesor del Departamento de Nutrición y Bromatología, Toxicología y Medicina Legal de la Universidad de Sevilla.
  • Dra. Belén Gordillo Arrobas. Investigadora y Profesora del Departamento de Nutrición y Bromatología, Toxicología y Medicina Legal de la Universidad de Sevilla.
  • Dra Mª Jesús Cejudo Bastante. Profesora del Departamento de Nutrición y Bromatología, Toxicología y Medicina Legal de la Universidad de Sevilla.
  • Dra. Luisa Escudero Gilete. Profesora del Departamento de Nutrición y Bromatología, Toxicología y Medicina Legal de la Universidad de Sevilla.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.