Master en Ingénierie Industrielle

Présentation du Programme

Le Master en Ingénierie Industrielle est un programme de référence qui, par le biais d'une articulation académique novatrice axée sur la recherche et le développement tant de la connaissance scientifique que de l'organisation de l'entreprise est source de création de compétences et de solutions durables pour répondre aux besoins et défis du domaine industriel.

L’étudiant qui obtiendra le Master sera qualifié pour réaliser les actions suivantes :

  • Comprendre le scénario complet de l'activité de production industrielle.
  • Analyser des problèmes complexes ou des opportunités liés à la discipline et détectés dans les organisations, avec rigueur méthodologique en se fondant sur les connaissances actualisées qui permettent de développer une pensée structurée et systémique.
  • Gérer des projets de conseil pour améliorer la performance des organisations selon les normes internationales acceptées.
  • Concevoir un système logistique satisfaisant le niveau de service requis par le client. Concevoir le système de gestion de la qualité d'une organisation fondé sur des modèles de qualité et de certifications internationales.
  • Gérer le cycle de vie complet de toute activité industrielle : depuis l'idée initiale et la rédaction des bases d'un projet jusqu'à la mise en œuvre, la direction et le contrôle final, en passant par le traitement de toutes les autorisations et licences nécessaires.
  • Développer des fonctions de leader, nécessaires pour devenir agent de changement dans la dynamique de transformation de son pays.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Le programme de Master en Ingénierie Industrielle permet l’entrée à plusieurs types de profils étant donné que la diversité de parcours de spécialisation offerts laisse place à tous les domaines fonctionnels de l'industrie.

  • Diplômés de domaines d'ingénierie et de sciences exactes. Ce sont des professionnels avec le profil approprié pour suivre ce Master, étant donné qu’ils possèdent les bases techniques du noyau de matières ce qui facilitent le suivi réussi des matières obligatoires.
  • Diplômés de domaines économiques et administratifs. Ce sont des professionnels de domaines qui, aux fins de ce programme, sont considérés comme connexes car ils sont dotés d'une base solide dans la gestion des ressources et la prospection de scénarios tant financiers qu’organisationnels. Leur connaissance dans le domaine des processus, tout en étant administratifs, les dote des capacités nécessaires pour les analyser et les optimiser et leur permet de transférer simplement ces techniques au domaine industriel. Ces étudiants, en fonction de leur formation préalable, peuvent avoir besoin de suivre un complément de formation qui est adapté à chaque cas de manière personnalisée. De manière générale on graduera les connaissances fondamentales dans les matières de base.

Diplôme

À la fin du programme, l'étudiant reçoit le diplôme de Master en Ingénierie Industrielle, décerné par l'Université dans laquelle il est inscrit, appartenant au réseau d'universités avec lequel collabore FUNIBER.

Structure du Programme

Le Master en Ingénierie Industrielle dure deux ans (24 mois).

La quantité de crédits du programme dépendra de l'Université dans laquelle l’étudiant est inscrit, appartenant au réseau d'universités auquel participe FUNIBER et qui propose ce programme.

Le programme démarre avec deux blocs de caractère obligatoire à effectuer au cours de la première année, à savoir les cours de base et les cours communs.

Au cours du troisième semestre, les étudiants suivront un des modules facultatifs qui composent les cours de spécialisation.

Au cours du deuxième et troisième semestre l'étudiant suivra les séminaires de recherche I et II, durant lesquels il élaborera avec l’aide du tuteur assigné le protocole de Projet final de Master.

Au quatrième semestre les étudiants élaboreront leur projet final de Master avec les conseils de leur directeur de mémoire.

BLOCS (CARACTÈRE) CRÉDITS1 UNITÉ TEMPORAIRE
1e Partie: Cours de base (Obligatoire) 36 1er Semestre
2e Partie: Cours communs (Obligatoire) 35 2eme Semestre
3e Partie: Cours de spécialité (Facultatif) 35 3eme Semestre
4e Partie: Projet Final de Master (Obligatoire) 15 4eme Semestre
TOTAL 121 24 Mois

1. La quantité de crédits dépendra de l'Université dans laquelle l’étudiant est inscrit, appartenant au réseau d'universités auquel participe FUNIBER et qui propose ce programme.

Objectifs

Objectif général :

  • Former des spécialistes d'un profil multidisciplinaire dans les principaux domaines de connaissance de l'ingénierie industrielle, qui contribuent à la recherche de solutions techniques de manière durable et développent un leadership d'entreprise moderne qui permette de constituer des groupes de travail efficaces en vue d'améliorer la performance des organisations.

Objectifs spécifiques :

  • Promouvoir l'apprentissage d’éléments théoriques et pratiques dans les domaines liés aux activités industrielles.
  • Promouvoir la recherche scientifique pour proposer des solutions techniques complètes à des problèmes propres des organisations industrielles avec une approche de durabilité.
  • Former des professionnels avec les compétences nécessaires pour occuper des postes de gestion dans les organisations industrielles.

Opportunités de carrière

Voici quelques débouchés professionnels du Master en Ingénierie Industrielle:

  • Gestion des projets de cabinet de conseil organisationnel, dans une perspective internationale.
  • Conception et mise en œuvre de systèmes logistiques.
  • Automatisation des processus industriels.
  • Conception et gestion de systèmes agro-industrielles.
  • Direction des opérations.
  • Conception et mise en œuvre des systèmes de gestion de la qualité.
  • Gestion de bureau de projets.
  • Gestion de projets d'innovation technologique et de la connaissance.

Toutefois, grâce à sa grande base technique, sa vision de la logistique et sa capacité d'adaptation ce programme permet que les ingénieurs industriels puissent accéder à presque tous les postes de responsabilité dans les entreprises de tout secteur, non seulement dans l'industrie.

Programme d'études

Le Master en Ingénierie Industrielle possède une structure des programmes fondée en 4 parties de formation :

  • 1e PARTIE: COURS DE BASE

Les cours de base sont destinés à l'apprentissage des connaissances, des compétences et des attitudes qui sont nécessaires comme fondement pour un bénéfice maximal du Master. Cette partie comprend des matières axées sur des questions qui sont considérées préalables ou qui constituent une base nécessaire pour l'apprentissage des matières qui composent les cours communs et de spécialité.

Les matières qui constituent les cours de base sont présentées dans le tableau suivant :

  • 2e PARTIE: COURS COMMUNS

Les cours communs comprennent des matières clés pour un profil professionnel du domaine de l'ingénierie industrielle, à partir d’une vision globale.

Les matières qui constituent les cours communs sont présentées dans le tableau suivant :

  • 3e PARTIE: COURS DE SPÉCIALITÉ

Les cours de spécialité sont destinés à l'apprentissage des connaissances, des compétences et des attitudes qui permettent d'obtenir une formation avancée et axée sur la spécialisation professionnelle, dans différents domaines d'application de l'ingénierie industrielle.

Les matières qui composent les cours de spécialité sont présentées dans le tableau suivant et organisées par itinéraires de spécialisation. L'étudiant devra choisir un parcours à suivre, parmi les différents itinéraires de spécialisation :

  • 4e PARTIE: PROJET FINAL DE MASTER

Le projet final de Master (PFM) est le développement d'un projet appliqué, qui apporte une nouveauté au champ de connaissances du programme d'études. Le PFM doit être élaboré conformément aux directives et réglementations requises pour une activité de ce type. Pendant tout le processus, il bénéficiera des conseils du personnel académique et du directeur du PFM, spécialiste de la question à l'étude.

4e PARTIE: PROJET FINAL DE MASTER
# MATIÈRES CRÉDITS
1 PROJET FINAL DE MASTER

Description des sujets

1e PARTIE: COURS DE BASE

  1. GESTION ET DIRECTION DES OPÉRATIONS

    Cette matière aborde les activités relevant de la gestion des opérations et de la logistique des aspects les plus stratégiques liés à des décisions à long terme comme la conception et la définition de produit (qu’offrons-nous ?) et la conception et l'analyse du processus (comment l’obtenons-nous ?), en passant par les décisions tactiques et opérationnelles de planification présentes dans l'activité à moyen et court terme (¿combien, comment et où l’offrons-nous ?), avec l'appui incontestable des activités logistiques qui rendent possible le plan.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    CONCEPTION DE SYSTÈMES DE PRODUCTION : PRÉVISIONS, PLANIFICATION ET CONTRÔLE
    SYSTÈMES SYNCHRONISÉS DE PRODUCTION.
    LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE.
    PLANIFICATION DE LA LOGISTIQUE ET SES ZONES
    LA FONCTION D’ACHATS ET D’APPROVISIONNEMENT.
  2. INGÉNIERIE DE PROCESSUS INDUSTRIELS

    La matière est axée sur la compréhension, l'analyse et l'interprétation de graphiques et d'équipements utilisés dans des processus industriels, ainsi que sur l’application des concepts de l'ingénierie industrielle à des entreprises industrielles dans le domaine des procédés et équipements de fabrication les plus représentatifs.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTRODUCTION À L’INDUSTRIE DES PROCESSUS
    INTRODUCTION À L’INGÉNIERIE DES PROCESSUS
    DIFFÉRENTS TYPES DE DIAGRAMMES, DE TABLEAUX ET SYMBIOLOGIE D'ÉQUIPEMENTS LES PLUS COMMUNS DANS L'INDUSTRIE DE PROCESSUS
    ANALYSE DE DIAGRAMMES
    ANALYSE DES PROCESSUS TYPE DANS L'INDUSTRIE
  3. GESTION DE LA QUALITÉ ISO 9001 ET AUDIT

    Les systèmes de gestion de la qualité sont fondés pour la plupart sur la norme internationale ISO 9001 ou sur les modèles d'excellence d'entreprise, comme l’européen EFQM.

    À partir d’une approche éminemment pratique, cette matière constitue une référence idéale pour ceux qui ont besoin de mettre en place un système de gestion de la qualité, que ce soit dû à l'exigence de ses clients ou par obligation de se conformer aux différentes réglementations légales existantes du secteur.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    SYSTÈMES DE GESTION DE LA QUALITÉ
    LE QUOTIDIEN AVEC LA NORME ISO 9001
    AUDIT DE LA QUALITÉ.
    ANNEXES
  4. PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS OHSAS 18001

    Cette matière permet à l’étudiant d’identifier les exigences des entreprises en matière de prévention et appliquer les différentes techniques pour le contrôle des risques professionnels, afin de parvenir à un fonctionnement efficace de la gestion humaine dans la gestion de la prévention. À cet égard, on apporte les connaissances nécessaires pour mettre en place un système de gestion de la prévention des risques du travail fondé sur le standard OHSAS 18001.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTRODUCTION À DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE SANTÉ ET RELATIONS ENTRE LES DEUX
    LES ACCIDENTS ET LA SÉCURITÉ DANS LE TRAVAIL
    ÉTUDE DE CERTAINES TECHNIQUES POUR LA PRÉVENTION
    GESTION ET INTÉGRATION DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS
  5. GESTION ENVIRONNEMENTALE ISO 14001

    L’objectif général de cette matière est de décrire les systèmes de gestion environnementale (SGE) comme un outil qui organise et formalise des procédures que l’entreprise effectue en considérant des aspects environnementaux dans toutes ses activités. En outre, on présente les étapes nécessaires à la mise en œuvre de cet instrument de gestion environnementale, orienté sur la protection de l’environnement et la réduction des obstacles du commerce international.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    ENTREPRISE ET ENVIRONNEMENT : MESURES DE PROTECTION ENVIRONNEMENTALE
    LES SYSTÈMES DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DANS L'ENTREPRISE (SGMA)
    LA NORME ISO 14001 : GESTION INTÉGRALE DE QUALITÉ ET ENVIRONNEMENT.
    CAS PRATIQUE : ÉTUDE PÉDAGOGIQUE D'UNE IMPLANTATION.
  6. SYSTÈME DE GESTION INTÉGRÉE : QUALITÉ, PRÉVENTION ET ENVIRONNEMENT

    Cette matière fournit les fondements de l'intégration des systèmes de gestion : qualité, environnement et prévention des risques du travail, en apportant des idées sur les implications du comportement organisationnel en référence à l'intégration et celles du projet d'intégration sur le facteur humain. En outre, on analyse les divers éléments et activités de la gestion intégrée.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    LE PROCESSUS D’INTÉGRATION : CONTRAINTES, AVANTAGES ET DIFFICULTÉS.
    ÉTAPES DANS LA MISE EN OEUVRE D'UN SYSTÈME DE GESTION INTÉGRÉE.
    ÉLÉMENTS ET AGENTS IMPLIQUÉS DANS LA GESTION INTÉGRÉE.
    DOCUMENTATION DU SYSTÈME DE GESTION INTÉGRÉE

2e PARTIE: COURS COMMUNS

  1. IINTÉGRATION DES SYSTÈMES DE GESTION DES ENTREPRISES

    L'objectif général de cette matière est d’inciter les organisations à intégrer des systèmes qui traitent l’information dans leur travail quotidien et qui leur apportent une valeur d’actif. On expose tous les concepts et les théories nécessaires pour connaître et comprendre les fondements d'une intégration d'entreprise, ainsi que tout le spectre de systèmes et de technologies existantes et qu'il est nécessaire d'intégrer.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTÉGRATION D'ENTREPRISE ET TECHNOLOGIQUE.
    PLANIFICATION D’ENTREPRISE (ERP, ENTREPRISE RESOURCE MANAGEMENT)
    GESTION DE RESSOURCES HUMAINES À L'ÈRE NUMÉRIQUE
    SYSTÈMES DE RELATIONS DE FOURNISSEURS (GCL, SUPPLY CHAIN MANAGEMENT)
    Gestion de relations clients (GRC, Customer Relationship management)
  2. ÉVALUATION DE PROJETS

    Cette matière a pour objectif de développer chez l’étudiant les notions et les connaissances nécessaires pour l’impliquer de manière efficace dans le développement de l'évaluation de projets de diverses implications. Ces notions et connaissances seront réellement atteintes par le développement d'application d'une méthode d'analyse qui a pour objet de définir si un projet est conforme ou non aux fins proposées, non seulement du point de vue économique mais aussi par rapport à la portée technique et social proposé pour ce dernier.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    VISION GLOBALE CONCERNANT L'ÉVALUATION DES PROJETS.
    FLUX DE TRÉSORERIE POUR L'ÉVALUATION DES PROJETS.
    INDICATEURS DE RENTABILITÉ
    RISQUE ET INCERTITUDE DANS L'ÉVALUATION DES PROJETS.
    ÉVALUATION DE PROJETS SOCIAUX ET D'INVESTISSEMENT PUBLIC.
  3. PLANIFICATION ET GESTION DE PROJETS

    Cette matière expose la manière de répartir les ressources à long terme en faveur de l'application d'un projet d'entreprise et la façon de les organiser pour parvenir à une planification du travail stable dans le respect des priorités et des objectifs. Cela implique de connaître et d’analyser les motivations et les besoins de toutes les ressources, humaines et non humaines, impliquées dans l'exécution des tâches à accomplir pour assurer le succès du projet sur la base des souhaits et des besoins de tous les utilisateurs impliqués dans sa mise en œuvre.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    PROCESSUS DE PLANIFICATION ET DIAGNOSTIC DES PROBLÈMES DANS LA GESTION DES PROJETS.
    CRITÈRES POUR LA CRÉATION D'OBJECTIFS ET ÉTABLISSEMENT DE PRIORITÉS.
    ESTIMATION DES COÛTS ET DES RESSOURCES.
    DÉFINITION, PLANIFICATION ET MISE EN OEUVRE D'UN PROJET.
  4. TECHNIQUES DE DIRECTION ET LEADERSHIP ORGANISATIONNEL

    L'objectif général de cette matière est de connaître et d’approfondir les styles de leadership et de direction, leur relation, leurs différences, leur importance et leurs approches théoriques ainsi que les connaissances et compétences nécessaires à leur exercice. La matière interprète également la direction et le leadership comme deux processus complémentaires, holistiques, systémiques, intégrateurs et déterminants pour l'efficacité d'une organisation.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    IMPORTANCE ET PORTÉE DU LEADERSHIP ORGANISATIONNEL.
    APPROCHES THÉORIQUES DE L'ÉTUDE DE LA DIRECTION ET LE LEADERSHIP
    STYLES DE LEADERSHIP : AUTORITÉ, COMMANDEMENT ET POUVOIR.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES DU LEADER ET DU DIRECTEUR
  5. GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES

    Cette matière a pour objectif de mettre au point le cadre conceptuel et méthodologique pour reconnaître l'approche systémique et stratégique de la gestion des ressources humaines (GRH) conçue comme un processus qui permet de la diagnostiquer, la projeter et la contrôler. La matière est axée sur les conceptions actuelles de la direction stratégique et sur un modèle fonctionnel de GRH et sa technologie, conjointement à la planification stratégique des ressources humaines et l'optimisation de modèles.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    STRATÉGIE ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
    LE TALENT HUMAIN DANS L'ORGANISATION CONTEMPORAINE.
    TECHNOLOGIE POUR LE DIAGNOSTIC, LA PROJECTION ET LE CONTRÔLE DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES.
    OPTIMISATION DE MODÈLES ET PRINCIPAUX INDICATEURS TANGIBLES ET INTANGIBLES.
  6. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE ORGANISATIONNEL

    La matière fait une analyse approfondie du conflit et de la négociation dans le cadre des organisations et en particulier en ce qui concerne les relations de travail. La matière permet de connaître et de comprendre les aspects théoriques et pratiques liés au conflit et les stratégies de résolution les plus utilisées et analyse également les aptitudes et les techniques qui conduisent au développement des compétences nécessaires pour résoudre les conflits qui surgissent dans le domaine du travail et d'affaires

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTRODUCTION À LA THÉORIE DU CONFLIT DANS LES ORGANISATIONS
    ASPECTS PSYCHOSOCIAUX DU CONFLIT DANS LES RELATIONS DE TRAVAIL
    STRATÉGIES, COMPÉTENCES ET APTITUDES NÉCESSAIRES POUR LA RÉSOLUTION DE CONFLITS.
    STRUCTURES ET PROCESSUS DE LA NÉGOCIATION DANS LE DOMAINE COMMERCIAL
  7. SÉMINAIRE DE RECHERCHE I

3e PARTIE: COURS DE SPÉCIALITÉ

  1. PARCOURS AUTOMATISATION DES PROCESSUS INDUSTRIELS

    1. INTÉGRATION DE SYSTÈMES MÉCATRONIQUES

      Cette matière forme les étudiants à la conception, la sélection, la mise en œuvre, l'innovation et le maintien de systèmes mécatroniques capables de surveiller, contrôler et/ou d'automatiser les opérations d’usines ou de procédés industriels qui favorisent les systèmes de production en utilisant l'instrumentation, les réseaux industriels, les applications en temps réel, les contrôleurs séquentiels et continus, outre d'autres technologies émergentes qui accroissent leur efficacité et/ou la valeur ajoutée de leurs produits, en favorisant un développement durable.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      CONCEPTION DE SYSTÈMES ISOLÉS
      MÉTHODOLOGIE DE LA MISE EN PLACE DE PROCESSUS
      PROTOCOLES INDUSTRIELS
      SYSTÈMES HYBRIDES
      CONTRÔLEURS.
    2. SYSTÈMES ROBOTIQUES

      Après avoir étudié cette matière, l'étudiant sera capable de poser et de mettre en œuvre des solutions dans l'automatisation des processus de production industriels par la sélection et l’application de manipulateurs robotiques, pour garantir la qualité d'efficacité et la rentabilité de ces processus. On observera les éléments les plus importants de la robotique comme la structure mécanique, les transmissions et les réducteurs, les actionneurs, les capteurs internes et la programmation, entre autres.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      MORPHOLOGIE ET PROGRAMMATION DE ROBOTS.
      CINÉMATIQUE : SYSTÈMES DE COORDONNÉES, MOUVEMENT RIGIDE, TRANSFORMATIONS HOMOGÈNES ET AUTRES.
      DYNAMIQUE : ELUER - LAGRANGE, NEWTON - EULER ET D'ALAMBERT
      CONTRÔLE ET PLANIFICATION DE TRAJECTOIRES DE ROBOTS.
    3. AUTOMATISATION ET CONTRÔLE

      Cette matière fait connaître le rôle joué par les automates programmables et les méthodes de contrôle dans leur mise en œuvre dans le domaine de la technologie de l'organisation industrielle. La matière formera également l’étudiant à la conception et à la réalisation de montages d'automatismes, ainsi qu’à l’application de la technique du contrôle logique programmable pour la réalisation d'automatismes industriels.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      CONCEPTS GÉNÉRAUX CONCERNANT LES AUTOMATES PROGRAMMABLES.
      GRAFCET.
      RÉSEAUX D’AUTOMATES
      ENTRETIEN D’AUTOMATES
    4. ADMINISTRATION DE LA PRODUCTION

      Cette matière a pour objectif d'analyser, gérer et évaluer un système de production de fabrication ou de service en termes d'intrants, de processus, de produits, de flux d'information, de fournisseurs et de clients. L'étudiant apprendra aussi les techniques et les outils de la qualité pour effectuer une gestion plus efficace des ressources de l'organisation, en fonction d'un contexte de compétitivité internationale.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LA FONCTION DES OPÉRATIONS
      GESTION TOTALE DE LA QUALITÉ.
      CONTRÔLE STATISTIQUE DE PROCESSUS ET D'ÉCHANTILLONNAGE D'ACCEPTATION.
      GESTION DE PROCESSUS, DE TECHNOLOGIE ET DE PROJETS.
    5. LOGISTIQUE

      Cette matière permet de connaître et d'approfondir les concepts de base et les tendances actuelles de la gestion logistique dans une perspective internationale. À cet égard, elle décrit et systématise les aspects fondamentaux liés aux coûts, aux inventaires, à la distribution et aux éléments douaniers et tarifaires, et leur impact sur la logistique qui est développée au niveau international.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LOGISTIQUE INTERNATIONALE : ENVIRONNEMENT, DÉFIS ET OPPORTUNITÉS.
      STRATÉGIE ET PLANIFICATION DE LA LOGISTIQUE ET DE LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT.
      STRUCTURE ET ÉLÉMENTS DES COÛTS LOGISTIQUES.
      GESTION ET CONTRÔLE DES STOCKS.
      LOGISTIQUE DE DISTRIBUTION ET DE PLANIFICATION DES RESSOURCES.
      FORMALITÉS DOUANIÈRES.
    6. SÉMINAIRE DE RECHERCHE II
  2. PARCOURS AGRO-INDUSTRIE

    1. SYSTÈMES AGRO-INDUSTRIELS

      Cette matière permet à l’étudiant d’acquérir les connaissances théoriques et pratiques pour comprendre la complexité impliquée dans les systèmes agro-industriels, ce qui lui permettra une meilleure prise de décisions pour préciser les options de développement des entreprises agro-industrielles à différents degrés de marché. La matière analysera les systèmes agro-industriels et exposera la conception d'un système agro-industriel à l'intérieur d'une chaîne de production.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      CARACTÉRISATION DES SYSTÈMES INDUSTRIELS.
      CONTEXTES DE MARCHÉ DES SYSTÈMES AGRO-INDUSTRIELS.
      ÉLÉMENTS, SITUATION ET PROBLÉMATIQUE DES SYSTÈMES AGRO-INDUSTRIELS.
      LES CHAÎNES DE PRODUCTION ET LES SYSTÈMES AGRO-INDUSTRIELS.
      ÉLÉMENTS POUR LA CONCEPTION D'UN SYSTÈME AGRO-INDUSTRIEL.
    2. PLANIFICATION ET DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS

      Cette matière a pour objectif général de décider de la capacité, de la distribution et de la localisation des installations d'une entreprise qui permettront des conditions de compétitivité stratégique. L'étudiant connaîtra et comprendra les facteurs, les variables et les éléments techniques les plus importants qui déterminent la capacité et la répartition des installations, ainsi que la localisation de ces dernières.Voici certains des points abordés dans la matière :

      PLANIFICATION DE LA CAPACITÉ ET TYPES D’INSTALLATIONS ET LEUR DISTRIBUTION.
      STRATÉGIES DE CAPACITÉ ET OUTILS POUR SA PLANIFICATION.
      UTILISATION DE LOGICIELS POUR LA LOCALISATION, LA PLANIFICATION ET LA DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS.
      LA MONDIALISATION ET LA LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DES INSTALLATIONS.
      FACTEURS ET MÉTHODES POUR LA LOCALISATION DES INSTALLATIONS.
    3. INGÉNIERIE DE LA PRODUCTION DANS L'INDUSTRIE ALIMENTAIRE

      L'étudiant analyse les principaux processus de fabrication de produits agro-industriels, en appliquant la méthode d'amélioration des opérations, des processus, des produits et les fondements théoriques de l'ingénierie des procédés, afin de garantir une connaissance de base du point de vue des opérations et des procédures lui permettant un bon comportement professionnel dans l'agro-industrie. La matière apporte une formation concernant les équipements et les machines auxiliaires de l'industrie agro-alimentaire, de la gestion et de l'exploitation des déchets et du transfert de technologie dans le secteur.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      PLANIFICATION DE SITES DE PRODUCTION ET SYSTÈMES DE PROCESSUS.
      DISTRIBUTION DES USINES ET DES INSTALLATIONS INDUSTRIELLES.
      CONCEPTION D'OPTIMISATION DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES DE MATIÈRES PREMIÈRES ANIMALES.
      CONCEPTION D'OPTIMISATION DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES DE MATIÈRES PREMIÈRES VÉGÉTALES.
      LA VALORISATION DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE.
    4. TECHNOLOGIES DE L'INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

      Cette matière permet de connaître, de comprendre et d’appliquer la technologie destinée à la production, à la transformation, au traitement et à la conservation des aliments, en identifiant les modifications que génère cette technologie. On développe également la capacité à utiliser les équipements auxiliaires de l'industrie agro-alimentaire. On analysera, d'une part, les équipements de l'industrie agro-alimentaire, et d'autre part, les processus de ce secteur.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LES MACHINES ET L'INFRASTRUCTURE AGRICOLE.
      INSTALLATIONS DE FROID, APPAREILS À PRESSION, CHAUDIÈRES, VAPEUR.
      ÉQUIPEMENTS ET INDUSTRIES AUXILIAIRES DE L'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE.
      INSTALLATIONS DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES. SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS ET DES MACHINES.
      TECHNIQUES DE PRODUCTION, DE SÉPARATION ET DE CONCENTRATION DANS L'INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE.
      TECHNIQUES DE CONSERVATION ET DE CONDITIONNEMENT DES ALIMENTS.
    5. LOGISTIQUE

      Cette matière permet de connaître et d'approfondir les concepts de base et les tendances actuelles de la gestion logistique dans une perspective internationale. À cet égard, elle décrit et systématise les aspects fondamentaux liés aux coûts, aux inventaires, à la distribution et aux éléments douaniers et tarifaires, et leur impact sur la logistique qui est développée au niveau international.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LOGISTIQUE INTERNATIONALE : ENVIRONNEMENT, DÉFIS ET OPPORTUNITÉS.
      STRATÉGIE ET PLANIFICATION DE LA LOGISTIQUE ET DE LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT.
      STRUCTURE ET ÉLÉMENTS DES COÛTS LOGISTIQUES.
      GESTION ET CONTRÔLE DES STOCKS.
      LOGISTIQUE DE DISTRIBUTION ET DE PLANIFICATION DES RESSOURCES.
      FORMALITÉS DOUANIÈRES.
    6. SÉMINAIRE DE RECHERCHE II
  3. PARCOURS ENVIRONNEMENT ET DURABILITÉ

    1. PLANIFICATION ET DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS

      Cette matière a pour objectif général de décider de la capacité, de la distribution et de la localisation des installations d'une entreprise qui permettront des conditions de compétitivité stratégique. L'étudiant connaîtra et comprendra les facteurs, les variables et les éléments techniques les plus importants qui déterminent la capacité et la répartition des installations, ainsi que la localisation de ces dernières.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      PLANIFICATION DE LA CAPACITÉ ET TYPES D’INSTALLATIONS ET LEUR DISTRIBUTION.
      STRATÉGIES DE CAPACITÉ ET OUTILS POUR SA PLANIFICATION.
      UTILISATION DE LOGICIELS POUR LA LOCALISATION, LA PLANIFICATION ET LA DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS.
      LA MONDIALISATION ET LA LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DES INSTALLATIONS.
      FACTEURS ET MÉTHODES POUR LA LOCALISATION DES INSTALLATIONS.
    2. INGÉNIERIE DE VALORISATION ET TRAITEMENT DES DÉCHETS SOLIDES

      L'objectif général de cette matière est de traiter de la gestion des déchets chimiques et industriels dans une perspective non exclusive, c'est-à-dire en intégrant la plus grande partie des départements et de la politique générale de l'entreprise. Préalablement, on analyse la collecte sélective comme méthode d'homogénéisation des déchets et diverses procédures de valorisation. En outre, on procède à une exposition des concepts théoriques de base qui permettront de comprendre facilement la série d'exemples de recyclage des déchets légers, la plupart sont destinés à des matériaux de construction.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      GESTION DES DÉCHETS SOLIDES URBAINS ET INDUSTRIELS.
      FABRICATION DE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION À PARTIR DE DÉCHETS.
      VITRIFICATION : UNE TECHNOLOGIE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS.
      VALORISATION DES DÉCHETS CHIMIQUES.
    3. TRAITEMENT DES EAUX USÉES INDUSTRIELLES

      À partir d’une approche essentiellement technique, cette matière décrit la nécessité d'intégrer la dimension environnementale de la ressource hydrique pour assurer la conservation, la qualité et l'utilisation rationnelle de l'eau. Une fois les caractéristiques des eaux usées connues, on examine certains des traitements auxquels sont soumises ces eaux dans les stations d'épuration. On expose des traitements auxquels l'eau destinée à la consommation humaine est soumise et on montre en détail les caractéristiques des eaux usées, en fonction des activités industrielles qui les engendrent et les traitements les plus appropriés pour chaque cas.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      ÉPURATION DES EAUX USÉES INDUSTRIELLES
      PROCESSUS PHYSIQUES D’ÉPURATION : LA FILTRATION.
      PROCESSUS CHIMIQUES ET BIOLOGIQUES D’ÉPURATION
      TRAITEMENT PAR OSMOSE INVERSE.
      PROCESSUS D'ÉCHANGE D'IONS.
      RÉUTILISATION DES EAUX USÉES INDUSTRIELLES
      POTABILISATION DE L’EAU-
    4. TRAITEMENT DES EFFLUENTS GAZEUX

      Cette matière décrit les polluants qui peuvent entraîner des effets néfastes sur l'homme et son environnement, produit principalement par l'emploi de combustibles fossiles dans la production d'énergie, de systèmes de chauffage et de véhicules à moteur. En outre, elle énonce les concepts d'émission et immission des polluants et des mesures correctives imposées dans toutes les industries, afin de ne pas dépasser les niveaux de qualité admissibles pendant la durée de fonctionnement de l'installation dans des conditions normales.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      NATURE DES POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES
      DISPERSION DES POLLUANTS DANS L'ATMOSPHÈRE.
      CONTRÔLE DE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE
      ÉCHANTILLONNAGE DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES
      ANALYSE DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES
    5. VALORISATION ÉNERGÉTIQUE

      Dans le contexte d'une solution globale de valorisation des déchets, la récupération d’énergie joue un rôle très important. Cette matière expose en détail les principaux processus de valorisation énergétique pour obtenir de l'énergie électrique à partir des déchets qui, dans d'autres conditions, seraient amenés à la déchetterie. On fait également un bilan complet et facilement compréhensible avec une multitude de diagrammes d’exemples du système de cogénération, en tant que processus utilisé et accepté pour la production combinée de puissance et de chaleur.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      COMPOSITION ET CAPACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES COMBUSTIBLES.
      COMBUSTION ET DESTRUCTION THERMIQUE DE DÉCHETS.
      VALORISATION ÉNERGÉTIQUE DES DÉCHETS MUNICIPAUX SOLIDES : L'INCINÉRATION.
      AUTRES PROCESSUS DE CONVERSION ÉNERGÉTIQUE DE LA FRACTION ORGANIQUE DES DÉCHETS
      LA CO-GÉNÉRATION.
    6. SÉMINAIRE DE RECHERCHE II
  4. PARCOURS ORGANISATION ET GESTION INDUSTRIELLE

    1. ADMINISTRATION DE LA PRODUCTION

      Cette matière a pour objectif d'analyser, gérer et évaluer un système de production de fabrication ou de service en termes d'intrants, de processus, de produits, de flux d'information, de fournisseurs et de clients. L'étudiant apprendra aussi les techniques et les outils de la qualité pour effectuer une gestion plus efficace des ressources de l'organisation, en fonction d'un contexte de compétitivité internationale.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LA FONCTION DES OPÉRATIONS
      GESTION TOTALE DE LA QUALITÉ.
      CONTRÔLE STATISTIQUE DE PROCESSUS ET D'ÉCHANTILLONNAGE D'ACCEPTATION.
      GESTION DE PROCESSUS, DE TECHNOLOGIE ET DE PROJETS.
    2. ORGANISATION D’ENTREPRISES

      Cette matière a pour but d’acquérir les connaissances de base pour connaître le fonctionnement de l'entreprise, sa gestion et son organisation et le processus de prise de décisions, en particulier dans la zone de production. Toujours dans le cadre de la qualité pour l’application de ses principes et méthodes.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      ORGANISATION ET ENVIRONNEMENT D’ENTREPRISE.
      INTÉGRATION DES ENTREPRISES.
      SOCIOLOGIE, ÉCONOMIE ET DROIT DANS LE MILIEU DE L’ENTREPRISE
    3. COACHING

      L'objectif général de la matière est d’appliquer des techniques centrées sur l'équipe humaine d'une entreprise ou organisation pour atteindre à la fois l'efficacité sur les résultats et la motivation et la satisfaction du personnel de l'équipe de travail, peu importe son niveau, car, nous partons du fait que ce sont eux les vrais auteurs et les responsables de la compétitivité des entreprises. On analysera d'abord, les fondements théoriques du coaching pour ensuite, comprendre le processus.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LE COACHING COMME MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT.
      PHILOSOPHIE DU PROCESSUS DU COACHING.
      LA RELATION COACH - COACHÉ.
      OUTILS ET TECHNIQUES DU PROCESSUS DE COACHING.
      COMPÉTENCES ET APTITUDE DU COACH.
    4. LOGISTIQUE

      Cette matière permet de connaître et d'approfondir les concepts de base et les tendances actuelles de la gestion logistique dans une perspective internationale. À cet égard, elle décrit et systématise les aspects fondamentaux liés aux coûts, aux inventaires, à la distribution et aux éléments douaniers et tarifaires, et leur impact sur la logistique qui est développée au niveau international.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LOGISTIQUE INTERNATIONALE : ENVIRONNEMENT, DÉFIS ET OPPORTUNITÉS.
      STRATÉGIE ET PLANIFICATION DE LA LOGISTIQUE ET DE LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT.
      STRUCTURE ET ÉLÉMENTS DES COÛTS LOGISTIQUES.
      GESTION ET CONTRÔLE DES STOCKS.
      LOGISTIQUE DE DISTRIBUTION ET DE PLANIFICATION DES RESSOURCES.
      FORMALITÉS DOUANIÈRES.
    5. PLANIFICATION ET DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS

      Cette matière a pour objectif général de décider de la capacité, de la distribution et de la localisation des installations d'une entreprise qui permettront des conditions de compétitivité stratégique. L'étudiant connaîtra et comprendra les facteurs, les variables et les éléments techniques les plus importants qui déterminent la capacité et la répartition des installations, ainsi que la localisation de ces dernières.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      PLANIFICATION DE LA CAPACITÉ ET TYPES D’INSTALLATIONS ET LEUR DISTRIBUTION.
      STRATÉGIES DE CAPACITÉ ET OUTILS POUR SA PLANIFICATION.
      UTILISATION DE LOGICIELS POUR LA LOCALISATION, LA PLANIFICATION ET LA DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS.
      LA MONDIALISATION ET LA LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DES INSTALLATIONS.
      FACTEURS ET MÉTHODES POUR LA LOCALISATION DES INSTALLATIONS.
    6. SÉMINAIRE DE RECHERCHE II
  5. PARCOURS R + D

    1. ADMINISTRATION DE LA PRODUCTION

      Cette matière a pour objectif d'analyser, gérer et évaluer un système de production de fabrication ou de service en termes d'intrants, de processus, de produits, de flux d'information, de fournisseurs et de clients. L'étudiant apprendra aussi les techniques et les outils de la qualité pour effectuer une gestion plus efficace des ressources de l'organisation, en fonction d'un contexte de compétitivité internationale.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      LA FONCTION DES OPÉRATIONS
      GESTION TOTALE DE LA QUALITÉ.
      CONTRÔLE STATISTIQUE DE PROCESSUS ET D'ÉCHANTILLONNAGE D'ACCEPTATION.
      GESTION DE PROCESSUS, DE TECHNOLOGIE ET DE PROJETS.
    2. PROJETS D’INNOVATION

      Cette matière analyse les divers domaines de la conception, en examinant à la fois les contraintes du contexte et les besoins de l'utilisateur. On observe aussi la gestion de la confiance, en réponse à la qualité et au risque. On étudie par ailleurs, l'innovation comme outil d'amélioration et apport de valeur au produit. En ce sens, l'innovation n'est pas seulement une contribution tangible, mais également un outil d’ajout de valeur de l'immobilisation incorporelle.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      NOUVEAUX SCÉNARIOS DE LA CONCEPTION
      PLANIFICATION, ASSURANCE ET CONTRÔLE DE QUALITÉ
      CONTRÔLE DES PROCESSUS ET DE LA PORTÉE DES OBJECTIFS EN TEMPS ET FORME
      PLANS DE QUALITÉ
      CONCEPTS D'INNOVATION ET DE VALEUR ET LEURS RELATIONS.
    3. GESTION DE L’INNOVATION

      L'objectif général de cette matière est d'analyser les relations entre les concepts de l'innovation, la créativité, la productivité et la compétitivité. On étudie ce qui concerne la conception du produit et les acteurs de l'innovation technologique, ainsi qu'un autre domaine important de la gestion de l'innovation, à savoir, la propriété industrielle et intellectuelle. Cette matière expose la mesure dans laquelle la technologie a eu un impact qualitatif et/ou quantitatif sur les domaines du produit et de l’innovation.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      INNOVATION STRATÉGIQUE
      CRÉATIVITÉ AU SERVICE DE LA PRODUCTION
      EXIGENCES DE LA COMPÉTITIVITÉ
      DE LA SOCIÉTÉ DE RÉSEAU ACTUELLE À LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE
      ACTEURS DE L'INNOVATION TECHNOLOGIQUE.
      MÉTHODOLOGIE NATIONALE ET INTERNATIONALE POUR LE DÉPOT DE BREVETS ET LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE.
    4. PLANIFICATION ET DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS

      Cette matière a pour objectif général de décider de la capacité, de la distribution et de la localisation des installations d'une entreprise qui permettront des conditions de compétitivité stratégique. L'étudiant connaîtra et comprendra les facteurs, les variables et les éléments techniques les plus importants qui déterminent la capacité et la répartition des installations, ainsi que la localisation de ces dernières.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      PLANIFICATION DE LA CAPACITÉ ET TYPES D’INSTALLATIONS ET LEUR DISTRIBUTION.
      STRATÉGIES DE CAPACITÉ ET OUTILS POUR SA PLANIFICATION.
      UTILISATION DE LOGICIELS POUR LA LOCALISATION, LA PLANIFICATION ET LA DISTRIBUTION D'INSTALLATIONS.
      LA MONDIALISATION ET LA LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DES INSTALLATIONS.
      FACTEURS ET MÉTHODES POUR LA LOCALISATION DES INSTALLATIONS.
    5. RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE

      Cette matière a pour mission de connaître le concept et les mécanismes de développement et d'innovation et de transfert technologique dans le contexte de la mondialisation de l'économie. On souligne la gestion de la technologie en tant que réponse aux modèles technologiques émergents et de leur relation avec l'administration des droits de propriété intellectuelle. Le principal objectif est donc de connaître les mécanismes à travers lesquels sont effectués les processus d'innovation, de développement et de transfert de technologie.

      Voici certains des points abordés dans la matière :

      CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE L'INNOVATION TECHNOLOGIQUE.
      L'ADMINISTRATION DE PROJETS TECHNOLOGIQUES.
      LA PREUVE EMPIRIQUE DE L'INNOVATION TECHNOLOGIQUE.
      GESTION DE L’INNOVATION ET DE LA TECHNOLOGIE
    6. SÉMINAIRE DE RECHERCHE II

4e PARTIE: PROJET FINAL DE MASTER

La procédure pour la réalisation du projet final est décrite du début à la fin dans la réglementation du projet final, accessible depuis le campus virtuel. Cette réglementation, structurée en trois phases, avec ses étapes correspondantes, est le guide à suivre par l'élève pour développer son projet final de manière satisfaisante.

Pendant tout le processus, il bénéficiera des conseils du personnel académique et du directeur du PFM, spécialiste de la question à l'étude.


Remarque: le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou améliorations apportées.

Direction

  • Dr. Luis Dzul López. Docteur en Ingénierie de projets : Environnement, qualité et prévention. Ingénieur civil. Expert en projets de coopération internationale. Recteur de l’Université Internationale Ibéro-américaine (Mexique).
  • Dr. Eduardo García Villena. Docteur en Ingénierie de projets : Environnement, Sécurité, Qualité et Communication, de l'Université polytechnique de Catalogne. Directeur académique du Département de l'Environnement de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Arturo Ortega-Mansilla. Docteur Ingénieur en Électronique de l’Université de Barcelone. Ingénieur en Électronique de l’Université de Barcelone. Ingénieur en télécommunications de l'Université Ramón Llull, Espagne. Coordonnateur de l’aire R D i - domaine de Projets, FUNIBER.
  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur Ingénieur de l'Université polytechnique de Catalogne et MBA de l’École Technique Supérieure d'Ingénieurs industriels de Barcelone, UPC. Consultant en affaires, technologie et solutions pour entreprises. Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Roberto M. Álvarez. Docteur en Ingénierie de Projets de l'Université polytechnique de Catalogne, Espagne. Master en Gestion de projet et de conception, par l'Institut Polytechnique de Milan, Italie. Professeur de l'Université de Buenos Aires, Argentine. Maître de conférences de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dra. Izel Marez. Docteur en Ingénierie de projets. Maîtrise en Gestion et Audits Environnementaux
  • Dre. Alina Eugenia Pascual Barrera. Doctor en Ciencias del Mar. Experta en dispersión de contaminantes. Profesor Universidad Internacional Iberoamericana.
  • Dr. Victor Jiménez. Docteur en Sciences de la mer. Experte en dispersion de polluants. Maître de conférences de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Fermín Ferriol Sánchez. Docteur en Sciences de l’Éducation de l’Université de La Havane. Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dre. Martha Velasco. Docteur en Projets d'innovation technologique, Spécialiste en Gestion de projets, Master en Sciences de l'administration et du génie industriel. Chercheyse en Développement durable et engagement social. Maître de conférences de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Doctorant. Saúl Domingo Soriano. Doctorant de l’Université de Léon. Master en Direction générale d’entreprises de l'Institut Catalan de Technologie de Barcelone. Master en Conseil et Technologies de l'information e-Business de l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne. Directeur de Projets Finals de Master et Spécialisations, FUNIBER.
  • Doctorant Diego J. Kurtz. Doctorat en Ingénierie et en Gestion de connaissances par PPGEGC - UFSC (en cours). Master en Business International - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur au Centre de gestion pour la Durabilité (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur Junior du projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordinateur de programmes et professeur de FUNIBER.
  • Doctorante Julién Brito Ballester. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Maîtrise en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Master en Gestion de Ressources Humaines de l'Université Autonome de Barcelone. Master en Coaching Systémique de l'Université Autonome de Barcelone. Consultante Internationale et Experte en Gestion des ressources humaines, Formation, Développement et Compétences professionnelles.
  • Doctorante Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Doctorat en Éducation, de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Maîtrise en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice académique internationale du Département d’Organisation d'entreprises, Développement directif et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Doctorante Lina Pulgarín Osorio. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Gestion intégrée : Prévention, Environnement et Qualité, par l'Université polytechnique de Catalogne. Coordonnatrice des programmes et professeure de FUNIBER.
  • Doctorante María Eugenia Luna Borgaro. Doctorat en Éducation, de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Ressources humaines et Gestion de la connaissance de l'Université de León, Espagne. Experte en Gestion des Ressources humaines et Compétences directives. Professeure de FUNIBER.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.