Master en Communication

Présentation du Programme

Nous vivons dans une société dans laquelle la totalité des sphères de connaissance et d’interaction de l’être humain sont directement reliées à la communication dans ses trois aspects : le divertissement, l’information et la formation.

La communication et les progrès technologiques ont fait que les processus de création, de distribution, et de manipulation sont déterminants dans le monde. La mondialisation, en tant que phénomène économique et social, et la société elle-même considèrent les TIC (technologies de l’information et de la communication) comme le nouveau moteur de développement, en raison de leur capacité croissante à stocker et à distribuer l’information, principalement la consommation de masse de cette information.

Le Master intègre des concepts basiques de la communication écrite, audiovisuelle et multimédia. Le programme analyse les principaux aspects qui rendent effectif le processus de communication. La structure du Master en Communication garantit aux étudiants inscrits l’adaptation à de nombreuses sphères que sont la création, le traitement, le stockage et la distribution de l’information.

A qui le Master s'adresse-t-il?

En fonction de l’orientation, le programme est destiné à divers professionnels

  • Journalistes, psychologues, et autres professionnels diplômés dans le domaine des sciences humaines.
  • Professionnels de l’industrie audiovisuelle, de la communication ou de la publicité, qui veulent consolider leurs connaissances en vue de les appliquer dans leur environnement professionnel.
  • Titulaires d’une Licence, d’un Master 1 qui désirent se spécialiser dans des sciences audiovisuelles ou en journalisme pour améliorer leurs perspectives de travail.

Diplôme

Lorsque l’étudiant termine et réussit le programme, il reçoit un diplôme délivré par l’Université dans laquelle il s’est inscrit sous le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER)

Structure du Programme

Le Master propose deux parcours différents en fonction de la spécialité choisie par l’étudiant :

1ere spécialité: destinée aux professionnels en communication audiovisuelle et multimédia

2eme spécialité: destinée aux professionnels en journalisme et communication sociale.

La durée estimée du programme Master en Communication est de 900 heures (90 crédits)1.

Par rapport à la répartition du temps, on dispose que:

  • S’agissant d’un programme à distance n’étant pas soumis à des cours présentiels, il n’est pas établi de date d’ouverture officielle car l’étudiant peut s'inscrire à tout moment, chaque fois que des places sont disponibles.
  • Pour des motifs académiques et d’apprentissage, la durée minimale du programme est de 12 mois.
  • La durée maximale pour réaliser le programme est de 24 mois. Au cours de cette période, l'étudiant doit avoir réussi toutes les activités évaluées, ainsi que le Projet Final de Master (PFM).

La structure des crédits du Master en Communication est résumée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSA DURÉEB HEURES
TOTAL 90 24 900
1e partie: Fondements de la communication 29 290
2e partie: Spécialités 31 310
3e partie: Compétences et aptitudes du communicateur 15 150
4e partie: Méthodologie de la recherche scientifique et Projet Final de Master 15 5 150

a. L’équivalence en crédits peut varier selon l’université qui délivre le diplôme. 
b. Durée en mois

Objectifs

Objectif général

  • Former des professionnels hautement qualifiés dans la connaissance des divers moyens de communication : télévision, presse écrite, radio, multimédia, Internet, cabinets de communication ; ainsi que les opérations de productions et de recherche dans chaque domaine.

Objectifs spécifiques

  • Réviser le concept de communication dans le contexte globalisé de la société de connaissances.
  • Favoriser les capacités de communication et de négociation dans des environnements complexes et changeants.
  • Réfléchir aux normes et principes éthiques qui régissent et orientent l’activité professionnelle des communicateurs dans le contexte de la globalisation.
  • Acquérir des habiletés dans la production de messages journalistiques dans différents domaines.
  • Connaître de façon théorique et pratique les possibilités qu’offrent les TIC dans le domaine de la communication.
  • Analyser la portée et l’effet des modes de communication sur la société globalisée.
  • Former des journalistes qui non seulement pourront se débrouiller avec les médias actuels, mais qui en outre contribueront à développer le journalisme du XXIe siècle.
  • Apporter aux étudiants les connaissances actualisées sur diverses spécialités journalistiques et les préparer aux nécessités du marché du travail dans les agences, la presse, la radio, la télévision et sur Internet.
  • Conférer les aptitudes basiques du communicateur dans la conception, la direction et le développement de projets de communication.

Débouchés professionnels

Les débouchés professionnels du Master en Communication peuvent varier selon la modalité choisie par l’étudiant.

Master en Communication avec spécialité en Journalisme:

  • Directeur éditorial.
  • Journaliste pour les médias traditionnels et numériques.
  • Reporter pour différents medias.
  • Rédacteur

Master en Communication avec spécialité en Audiovisuel et multimédia:

  • Directeur/Réalisateur
  • Producteur
  • Technicien de réalisation de vidéos
  • Technicien de direction cinématographique
  • Technicien de production audiovisuelle

Programme d'études

Le programme de Master en Communication possède une structure curriculaire fondée sur quatre parties formatives complémentaires aboutissant à une formation complète:

  • 1E PARTIE: FONDEMENTS DE LA COMMUNICATION (290 HEURES)

Les matières et heures correspondantes qui composent la première partie figurent dans le tableau suivant:

  • 2E PARTIE : SPÉCIALITÉS (310 HEURES)

Le programme comporte deux spécialités selon le profil des professionnels inscrits.

Les matières et heures correspondantes qui composent ce parcours de la seconde partie figurent dans le tableau suivant:

  • 3E PARTIE: COMPÉTENCES ET APTITUDES DU COMMUNICATEUR (150 HEURES)

Les matières et heures correspondantes qui composent la troisième partie figurent dans le tableau suivant:

  • 4E PARTIE: MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET PROJET FINAL DE MASTER (150 HEURES)

La dernière phase du programme sera destinée à l’élaboration du projet final de Master. Le Projet Final de Master, dont la charge de travail est de 10 crédits, a pour objectif de présenter un travail complet qui montre le développement total d’un projet, en envisageant la possibilité de son exécution concrète, conformément aux grandes lignes et directives de la proposition présentée.

Description des sujets

1ERE PARTIE : FONDEMENTS DE LA COMMUNICATION 

  1. HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA COMMUNICATION

    Cette matière vise à ce que l’étudiant acquière les connaissances nécessaires pour comprendre le processus de transmission de l’information, son origine, ses théories et son évolution.

    LA COMMUNICATION
    Origines et évolution. Théories sur la communication. Philosophie appliquée à la communication. Différents théoriciens, modèles et écoles. Vers une caractérisation de la communication dans l’environnement actuel. Les changements dans le domaine de la communication
  2. FONDEMENTS DE LA COMMUNICATION

    Cette matière propose une analyse de la communication en tant que discipline et science, ce qui implique une étude de son épistémologie, de sa relation avec les autres sciences, et des processus communicatifs dans les nouveaux domaines technologiques.

    ORIGINE, CONCEPTS ET MODÈLES DE COMMUNICATION
    L’épistémologie de la communication. Écoles de la théorie de la communication. Tendances actuelles sur la théorie de communication ; les moyens de communication et les nouvelles technologies de l’information et de la communication.
  3. COMMUNICATION INTÉGRALE

    Dans cette matière, l’objectif est que le professionnel découvre les différentes sphères qui composent les compétences communicatives et linguistiques de l’être humain, le processus d’expression et d’émission de messages et la diversité de contextes communicatifs et d’interlocuteurs qui y interviennent.

    LA COMMUNICATION: SIGNES ET INTENTIONNALITE
    Éléments et fonctions, ressources linguistiques, paralinguistiques et extralinguistiques. Texte : titre, thème et idées fondamentales. Les bruits dans la communication : ressources expressives et capacités d’écoute.
  4. OPINION PUBLIQUE, PROPAGANDE POLITIQUE ET AUDIMAT

    Cette matière développe les compétences nécessaires pour évaluer les caractéristiques, l’importance et l’évolution historique de l’opinion publique et la propagande politique et le rôle fondamental joué par le développement de la démocratie à l’échelle mondiale.

    ANTÉCÉDENTS HISTORIQUES DE L’OPINION PUBLIQUE.
    Le phénomène de l’opinion publique et ses recherches. Lien avec la sociologie de la communication publique. Analyse de la création journalistique d’opinion publique. L’influence des médias sur l’opinion publique. Introduction à la propagande politique. Opinion publique et propagande politique. Opinion publique et débat politique. Méthodologie pour l’audimat.
  5. SOCIÉTÉ DE L’INFORMATION, COMMUNICATION ET TIC

    Cette matière cherche à fournir l’analyse permettant à l’étudiant de déterminer les conséquences des nouvelles technologies de l’information sur les processus communicatifs.

    LA CULTURE DE LA SOCIÉTÉ DE L’INFORMATION : EFFETS SUR LE PROCESSUS DE COMMUNICACTION.
    Avantages des TIC, inconvénients à l’expansion des TIC. Problèmes associés aux TIC dans la société de l’information.
  6. TECNHIQUES BASIQUES DE GESTION DE PROJETS DE COMMUNICATION

    Cette matière aborde les diverses activités envisagées par la gestion d’un projet de communication, en commençant par l’idée, la planification et la réalisation du projet, et en concluant par son analyse.

    ÉTAPES POUR L’ÉLABORATION ET LA CONCEPTION DE PROJETS.
    De l’idée au produit. La planification et la production. L’évaluation et le suivi. Les outils de gestion de projets.
  7. PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

    Dans cette matière, on cherche à enseigner au participant les droits qui le concernent en tant que créateur. On montre ainsi l’importance qu’ont acquis les droits d’auteur aujourd’hui, et ce que ce sont les droits moraux et d’exploitation qui découlent d’une œuvre.

    FONDEMENTS PHILOSOPHIQUES ET ANTÉCÉDENTS HISTORIQUES DE LA PROPRIÉTÉ INTELECTUELLE
    La propriété intellectuelle. Catégories. La considération du droit d’auteur comme droit fondamental. La législation internationale. Creative Commons. Copyleft.
  8. ÉTUDE DE MARCHÉ

    Dans cette matière on cherche à favoriser le développement de cette technique de sondage et de segmentation, en enseignant les méthodes les plus importantes pour sonder et segmenter un marché afin d’aboutir à un produit qui s’adapte aux goûts du consommateur final.

    MÉTHODES ET TECHNIQUES QUANTITATIVES ET QUALITATIVES D’ÉTUDE DE MARCHÉ
    Typologie, segmentations, dynamique, et prospective du marché. Autres méthodes de recherche opérationnelle dans le domaine de l’étude de marché.
  9. ÉTHIQUE DE L’ENTREPRISE ET RESPONSABILITÉ SOCIALE CORPORATIVE DANS LA COMMUNICATION

    Cette matière détermine les principaux concepts soulignant l’importance et l’actualité en matière d’éthique de l’entreprise et de responsabilité sociale corporative, et les définit en tant qu’outils efficaces pour atteindre la compétitivité.

    FONDEMENTS DE L’ÉTHIQUE DE L’ENTREPRISE ET DE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE
    Évolution historique de l’éthique. Son caractère universel. Auteurs les plus représentatifs dans le contexte de l’étude de l’éthique. Définition de l’éthique. Méthodes d’étude. Raisons pour agir avec intelligence. Nécessité de prendre en compte les intérêts d’autrui. Conduite éthique, perspective de l’entreprise. Normes éthiques et efficacité de l’entreprise. Principes fondamentaux de l’éthique des affaires. Nécessité d’un plan de vie. Éthique, légalité et valeurs. Valeurs partagés. Pourquoi cet intérêt grandissant pour l’éthique des affaires ?
    NECESSITÉ DE L’ÉTHIQUE DE L’ENTREPRISE ET DE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DANS LE DOMAINE DE LA COMMUNICATION
    Concept d’entreprise et société. Problématique des PME. L’entreprise en tant que système et partie intégrante de la société. L’entreprise en tant que système productif. Éthique et société. Le caractère organisateur de l’éthique dans la société. L’éthique des affaires. L’éthique et la compétitivité. La responsabilité sociale corporative, priorités et finalité d’une entreprise éthique. La gestion durable de l’entreprise. La responsabilité des clients, les employés et autres parties prenantes. La formation éthique nécessaire pour obtenir un climat d’affaires plus sûr. Avantages d’un code d’éthique entièrement établi. Aspects négatifs d’une mauvaise utilisation de l’éthique dans les organisations.
    LE FACTEUR HUMAIN AU CENTRE DE L’ÉTHIQUE DES AFFAIRES ET DE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE
    Les personnes en tant que source de revenu et non de dépenses. Les évaluations des ressources humaines (RH). L’évolution du capital humain et du capital intellectuel. Culture de l’entreprise, motivation, sens d’appartenance, et leadership. Variables de la conduite éthique d’une communauté de l’entreprise. Conjugaison du climat organisationnel, la communication et l’autorité pour déterminer des valeurs éthiques. Relation entre l’éthique des affaires et les tendances actuelles de la gestion. Innovation, science et technologie. L’éthique et le commerce électronique.

2EME PARTIE: SPÉCIALITÉS

  1. AUDIOVISUEL ET MULTIMÉDIA
    1. ÉLABORATION ET ORGANISATION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE

      Cette matière cherche à développer les aptitudes nécessaires aux tâches d’élaboration, planification, gestion et contrôle de la production en approfondissant les différentes phases de développement et d’édition du projet audiovisuel.

      LA PRODUCTION ET LE PROCESSUS DE PRODUCTION AUDIOVISUELLE
      L’industrie audiovisuelle. Typologie des programmes audiovisuels. Les professions de la production audiovisuelle.
      ÉTUDE DU PROJET, FINANCEMENT ET MODES DE PRODUCTION
      La préparation de la production. La préparation : le plan de travail et le budget. La production dans la phase d’enregistrement. La production dans la phase de finition.
    2. LE SCÉNARIO AUDIOVISUEL ET MULTIMEDIA

      Dans cette matière on apprend les différentes phases et aspects desquels tenir compte dans le développement d’un scénario, depuis sa conception jusqu’à sa mise en scène, pour sa présentation au cinéma, à la télévision ou sur Internet.

      CONCEPTS PRÉALABLES
      La structure. Le long-métrage. Les sous-trames. Le personnage
      PHASES DANS LA CREATION DU SCENARIO
      L’idée. Le conflit ou intrigue de base. Structure ou story line. Synopsis de la trame. Première description des personnages. Le traitement. Le scénario littéraire. Le dialogue dans la création d’action dramatique. Le scénario. Outil pour la production. Le scénario multimédia : typologies, techniques et étapes de production.
    3. LANGAGE ET RÉCIT AUDIOVISUEL

      L’objectif fondamental de cette matière est d’enseigner aux étudiants les connaissances académiques et pratiques sur le maniement de la caméra, la composition visuelle et sonore, entre autres éléments nécessaires pour qu’ils comprennent et maîtrisent le langage audiovisuel.

      PLAN, PRISE, SCÈNE ET SÉQUENCE
      Champ et hors-champ. Défragmentation de l’espace scénique. Le mouvement. La composition. Continuité. Montage et édition. La bande sonore.
    4. CAPTURE, ENREGISTREMENT ET POSTPRODUCTION DU SON

      Nous examinerons dans cette matière la structure du son, de ses fondements physiques et physiologiques à son insertion dans le support audiovisuel, en passant par les mécanismes employés pour la capture, le stockage, et la reproduction du son.

      PRINCIPES BASIQUES DU SON
      L’amplificateur, la prise de son. L’enregistrement et la reproduction magnétique du son. Les haut-parleurs et écrans acoustiques. Le son digital. L’enregistrement et la reproduction du son optique. L’enregistrement du son. La postproduction du son.
    5. TECHNIQUES D’ÉCLAIRAGE (PHOTO, VIDÉO ET CINEMA)

      Dans cette matière nous analyserons les fondements physiques et physiologiques de la lumière et de la couleur, ainsi que leurs applications dans le champ audiovisuel, et les techniques les plus utilisées.

      NATURE DE LA LUMIÈRE
      Caractéristiques de la lumière. Équipes d’éclairage. Éclairage. Schémas basiques d’éclairage. Éclairage d’une personne figée. Éclairage de deux personnes. Éclairage d’un groupe de personnes. Éclairage d’une personne en mouvement. Éclairage de typologies télévisées. Effets spéciaux. Exemples pratiques d’éclairage.
    6. DIRECTION DE PHOTOGRAPHIE

      L’objectif principal de cette matière est que l’étudiant apprenne les fondements théoriques et pratiques concernant la direction de photographie d’un projet audiovisuel, en partant de la réalisation cinématographique dans les contextes analogiques et digitaux.

      LE FILM
      Les objectifs. Les filtres. La prise cinématographique. Le laboratoire. L’éclairage appliqué aux différents genres cinématographiques
    7. TECHNIQUES ET OUTILS DE CRÉATION DE PRODUITS MULTIMEDIA

      On approfondit la connaissance des plateformes, outils et instruments utiles au créateur de produits multimédias.

      ANALYSE DÉTAILLÉE DES PRINCIPALES TECHNIQUES DANS LA PRODUCTION DE PRODUITS MULTIMEDIAS
      Plateformes, outils et instruments d’utilité pour le communicateur dans l’élaboration, la gestion, et production de contenus multimédias de différentes typologies.
    8. TECHNIQUES DE RÉALISATION AUDIOVISUELLE

      L’objectif de cette matière est que les étudiants comprennent de façon détaillée, le travail du directeur/réalisateur audiovisuel, ses fonctions, styles et obligations, ainsi que les techniques de réalisation nécessaires à la production d’un projet destiné au cinéma ou à la télévision.

      LE TRAVAIL DU DIRECTEUR/REALISATEUR.
      Le processus de production. La visualisation dans la réalisation audiovisuelle. Styles et techniques de réalisation audiovisuelle.
  2. JOURNALISME
    1. HISTOIRE ET GENRES DU JOURNALISME

      Cette matière montre l’évolution du journalisme et ses principaux genres. Elle enseigne aussi les aptitudes principales pour la création d’informations, les caractéristiques des sources de l’information, ainsi que les genres, techniques et styles de rédaction journalistiques, et l’application d’Internet à cette discipline.

      THÉORIE GÉNÉRALE DU JOURNALISME
      Changements, évolution et tendances. Les écoles ou courants. Le journalisme de la fin du 20ème siecle et de la post-modernité.
      MÉDIAS ET LECTEURS
      Auditeurs et téléspectateurs. Le journalisme d’interprétation. Information, base de données et interprétation. Antécédents et projections. Pondération. Sources. Confrontation. Styles et langages.
      TECHNIQUES DE RÉDACTION JOURNALISTIQUE
      Chronique, reportage et interview. Le genre d’opinion. L’éditorial. Article de fond. L’éditorial en tant représentation de la pensée officielle des médias. Considérations sur la présence éditoriale dans la presse. Impact des élites dirigeantes. Page éditoriale. Paternités. Le style. Le discours éditorial. Stratégies des médias dans le discours d’opinion. L’article éditorial en tant qu’objet de recherche. L’article d’opinion et l’éditorial. Transformation des genres journalistiques sur Internet.
    2. JOURNALISME D’INVESTION - APPLICATION DES TIC

      Cette matière est composée d’une série d’éléments que l’étudiant doit connaitre pour réaliser des recherches journalistiques qui approfondissent ces faits qui affectent le bien commun.

      QU’EST-CE QUE LE JOURNALISME D’INVESTIGATION ET QU’EST-CE QUI NE L’EST PAS ?
      Caractéristiques du journalisme d’investigation. Éléments qui conditionnent le journalisme d’investigation. Typologie du journaliste investigateur. Antécédents du journalisme d’investigation.
      LE PROCESSUS D’INVESTIGATION
      Stratégie de travail, méthodes et techniques. Les limites légales du journalisme d’investigation. Méthodologies de planification et développement d’un reportage journalistique d’investigation.
    3. INVESTIGATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE JOURNALISTIQUE

      C’est un ensemble méthodologique que le journaliste doit appliquer minutieusement quand il veut approfondir un sujet d’intérêt public.

      DOMAINES D’INVESTIGATION APPLIQUÉS AU JOURNALISME
      Caractéristiques générales du processus d’investigation. Différences entre investigation qualitative et quantitative. Principaux outils et techniques d’investigation. Quand faut-il appliquer chacune d’entre elles.
    4. INTERVIEW JOURNALISTIQUE (PRESSE ÉCRITE-RADIO-TV)

      L’interview journalistique, en tant que moyen d’acquisition et de transmission d’information à travers le recours au dialogue, comporte une série d’éléments qui doivent être pris en compte au moment de sa réalisation. Cette matière cherche à suppléer à de telles demandes en enseignant au professionnel des stratégies pour réaliser une interview en accomplissant les objectifs établis et en étudiant chacune des variables à travers lesquelles elle peut se présenter.

      DIALOGUE, CONVERSATION, DISCUSSION, INTERROGATOIRE, QUESTIONNAIRE
      Poser une question, écouter, comprendre, deviner, répliquer. Objectif de l’interview : poser une question, connaître, savoir, découvrir.
      LES QUESTIONS PRÉALABLES À L’INTERVIEW
      Que sais-je ? (et qu’est-ce que je ne sais pas ?), qu’est-ce que je veux savoir? (et qui n’est pas su) et comment puis-je le savoir? (savoir quelle question poser et comment la poser). Objectif et stratégie de l’interview : préjugés sur la question et la personne interviewée, information, documentation, hypothèses, horizon de l’interview. Typologie d’interviews. Préparation de l’interview.
      LA RÉALISATION DE L’INTERVIEW
      L’interview via les médias audiovisuels : avantages et inconvénients de la transmission en direct. L’interview sur Internet.
    5. SOURCES INFORMATIVES ET REDACTION DE L’INFORMATION.

      L’information est ce qui sert d’appui à l’actualité, la source homologue à l’information ; tel fait divers comporte telles implications sociales et légales. Cette matière vise à enseigner des techniques pour la validation, et la classification de l’information, ainsi que la gestion du traitement de la source d’information.

      DÉFINITION DU CONCEPT DE SOURCE DE L’INFORMATION
      Classification et caractéristiques des types de sources informatives qui existent. Techniques pour l’identification, le contraste et la validation d’une source informative. Normes de citation des sources.
      LE OFF THE RECORD (SOURCE ANONYME)
      Concept, méthodologie de travail et applications pour le communicateur.
      SOURCES D’INFORMATION SUR INTERNET
      CONCEPT D’ACTUALITÉ
      Les valeurs de l’actualité. Pyramide inversée. L’actualité sur Internet. Ressources stylistiques. Classification de l’actualité. Le gros titre informatif : concept et typologies. Stratégies pour la hiérarchisation de l’information. Moyens de communication et actualité
    6. ANALYSE ET CRITIQUE DES MÉDIAS

      Cette matière cherche à développer un esprit critique chez les apprenants quant aux moyens de communication et au rôle qu’ils jouent dans la société ; l’influence d’un média et les aspects éthiques et sociaux avec lesquels un média gère l’information.

      INFLUENCE DES MÉDIAS DANS LA SOCIÉTÉ ACTUELLE
      Fonction sociale et responsabilité des médias. Les problèmes éthiques dans les médias de diffusion massive.
      GENRES D’OPINION
      Clés pour l’argumentation. Critique littéraire. Méthodologies pour l’analyse de textes.
    7. REPORTAGES ET RÉDACTION (RADIO, TÉLÉVISION, PRESSE ÉCRITE ET INTERNET)

      Le reportage est la manière via laquelle les moyens de communication présentent l’information. Cette matière vise à enseigner la structure d’un reportage, sa classification et ses techniques d’élaboration, en tenant en compte du support de chaque moyen de communication.

      REPORTAGE
      Techniques pour la presse écrite. Le reportage dans les médias audiovisuels. Le reportage graphique. La chronique dans les divers médias. Typologie des reportages. Techniques d’élaboration d’un reportage. Le grand reportage. Les sources informatives dans le reportage. Ressources littéraires dans le reportage. Directives formelles pour l’élaboration du reportage imprimé, radiophonique, télévisé et multimédia.
    8. CYBER-JOURNALISME

      Internet est la plateforme de beaucoup de moyens de communication. Cette matière enseigne les genres journalistiques en ligne les plus importants, les techniques pour la gestion des moyens électroniques de communication et la nouvelle forme de communication qui s’est générée avec l’apparition de cette nouvelle technologie.

      LE CONCEPT D’INTERNET
      Son évolution et ses caractéristiques. Internet en tant que moyen de communication. Caractéristiques du journalisme on-line : l’instantanéité, le caractère multimédia, la personnalisation, l’interactivité, et l’hyper-textualité.
      ÉVOLUTION DU JOURNALISME D’INTERNET
      Des genres journalistiques aux genres cyber-journalistiques. Techniques et conseils pour l’élaboration de messages informatifs on-line. Le rôle du cyber-journaliste : Profils, habiletés et compétences. Web 2.0 et journalisme. Le traitement et la publication d’informations sur Internet à travers un système de gestion on-line de contenu. Les blogs comme outils pour l’exercice journalistique. Réseaux sociaux et cyber-journalisme. Structure générale des moyens de communication on-line. Web 3.0 et cyber-journalisme.

3ÈME PARTIE : COMPÉTENCES ET APTITUDES DU COMMUNICATEUR

  1. TECHNIQUES DE DIRECTION D’ÉQUIPES DE TRAVAIL

    L’objectif général de cette matière est d’apporter les éléments théoriques sur les groupes et équipes de travail, leurs caractéristiques, et les techniques et outils pour leur gestion efficace.

    CONCEPTS DE GROUPE ET D’ÉQUIPE, LEURS CARACTERISTIQUES DISTINCTIVES
    Applications pratiques pour motiver des équipes de travail. La compétence liée au travail en équipe. Les membres et rôles dans un groupe de travail.
  2. GESTION DU TEMPS ET DIRECTION DE RÉUNIONS

    L’objectif de cette matière est de mettre en valeur l’importance des habiletés communicatives dans le développement de réunions de travail grâce à une bonne préparation, ainsi que l’utilisation de stratégies pour optimiser la direction de groupes de travail en organisations.

    GESTION EFFICACE DU TEMPS
    Le temps et ses attributs. Planification et organisation du temps de travail. Une approche effective pour la gestion du temps. Les règles d’or de l’utilisation du temps. Les réunions de travail. Les réunions : mythes et réalités. La dynamique de groupe et ses techniques en fonction de l’effet des réunions.
  3. TECHNIQUES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ET NÉGOCIATION

    Cette matière contient une information permettant de comprendre les aspects théoriques et pratiques liés au conflit et les stratégies de résolution les plus utilisées : négociation, médiation et arbitrages, entre autres, en tant que domaines qui impliquent des processus de communication.

    INTRODUCTION À L’ANALYSE DES CONFLITS, MÉTHODES POUR LES RÉSOUDRE
    STRATÉGIES DE MÉDIATION ET ARBITRAGE
    COMPÉTENCES ET HABILETÉS COMUNICATIVES DANS LA RÉSOLUTION DE CONFLITS
  4. TECHNIQUES DE PRÉSENTATION EN PUBLIC

    Cette matière vise à développer les capacités des participants à préparer et réaliser des présentations professionnelles pour influer sur l’auditoire.

    COMMUNICATION ORALE AFFECTIVE
    Les outils de l’orateur. Le message. La présentation en public.
  5. TECHNIQUES DE COMMUNICATION PUBLICITAIRE

    La publicité étant une fenêtre d’informations sur le produit, cette matière cherche à enseigner les mécanismes grâce auxquels on s’informe de façon persuasive auprès du consommateur, en le dotant d’une série d’outils permettant d’analyser son comportement avant de lui faire découvrir et acheter le produit.

    INTRODUCTION A LA PUBLICITÉ ET À LA PROPAGANDE
    Adaptation du processus général de la communication à la publicité et à la propagande. Influence de la publicité et de la propagande sur le comportement du consommateur-citoyen. Le processus de création et de production du message publicitaire. Les moyens publicitaires. L’enquête publicitaire et l’enquête sur les médias.
  6. PROTOCOLE

    Cette matière cherche à enseigner l’ensemble des conduites, règles et normes sociales qui doivent être connues et respectées dans les actes officiels en ce qui concerne les moyens de communication. Comment gérer l’application de protocoles dans une organisation pour couvrir des événements officiels.

    ASPECTS BASIQUES DU PROTOCOLE
    La préparation et l’organisation de cérémonies. La relation du protocole avec les moyens de communication. Le protocole en tant qu’outil de communication. La communication interne et externe. La place des médias dans les cérémonies.

4ÈME PARTIE : MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET PROJET FINAL DE MASTER

Dans cette matière, on évoquera les conceptions générales de la science et de la méthode qui génèrent des connaissances mais aussi les différentes étapes du processus de recherche, seule voie connue jusqu’à présent pour arriver à déterminer une réalité objective.

LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE ET SA CONCEPTUALISATION. PARADIGMES DE RECHERCHE
Conception actuelle de la science. Particularités de la science. Paradigmes de recherche.
LE PROCESSUS DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Conceptualisation du processus. Étapes fondamentales du processus de recherche.
RECHERCHE ET PRESENTATION DE L’INFORMATION SCIENTIFIQUE
Objectifs de la lecture des documents. Formes de présentation des matériels consultés durant la recherche
CONCEPTION THÉORIQUE DE LA RECHERCHE
Concept de problème scientifique. Concept d’hypothèse scientifique. Le contrôle des variables étrangères dans la recherche scientifique.
ÉLABORATION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Importance et conditions de l’élaboration. Parties intégrantes de l’élaboration. Types d’élaborations.
CONCEPTION METHODOLOGIQUE DE LA RECHERCHE
Méthodes quantitatives. Méthodes qualitatives.
RESULTATS DE LA RECHERCHE
Le traitement de l’information. Interprétation des résultats. Généralisation des résultats. Considérations à propos du traitement des données dans les recherches quantitatives. Conclusions et recommandations. Le rapport des résultats.

Remarque: le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications, en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

  • Dr. Federico Fernández. Docteur en Sciences de l'Éducation de l'Université de Barcelone. Doyen de la Faculté de Sciences Sociales et Humaines, UNEATLÁNTICO. Expert en Conception et Planification de Projets. Réalisateur de vidéos et de ciné. Chercheur et Auteur de nombreuses publications dans le domaine de l'industrie audiovisuelle et du multimédia.
  • Dr. Santiago Tejedor. Docteur en Journalisme. Professeur du département de Journalisme. Université Autonome de Barcelone.

Coordination Académique

  • Dre (candidate). Patricia Martínez. Coordinatrice du département de Communication. FUNIBER.

Professeurs et auteurs

  • Dre. Irene García Rondón. Docteure en Sciences économiques de l’Université de la Havane. Spécialiste en Sciences commerciales et Master en Marketing et Direction Commerciale. Experte en Recherche en Communication, opinion publique et critique des médias.
  • Dr. Federico Fernández. Docteur en Sciences de l’éducation de l’Université de Barcelone. Chercheur au département de Projets d’ingénierie de l’Université Polytechnique de Catalogne. Expert en Élaboration et planification de projets. Réalisateur de vidéo et de cinéma. Chercheur et auteur de nombreuses publications sur production et industrie audiovisuelle et multimédia.
  • Dr. Vladimir Vega. Expert en techniques de communication publicitaire. Docteur en Sciences économiques. Master et Expert universitaire en Gestion des entreprises touristiques de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne - Université de Matanzas, Cuba. Professeur de l’université de Matanzas et Directeur CONAS - Consultants Associés S.A.
  • Dr. Santiago Giraldo Luque. Docteur en Communication et journalisme à l’Université Autonome de Barcelone. Master en Communication et journalisme, et expert en Communication et éducation. Politologue (Maîtrise en Sciences politiques). Auteur de publications sur la communication, le journalisme et la citoyenneté. Chercheur et Professeur –UAB.
  • Dr. Benito Escobar. Docteur en Arts scéniques - UAB. Maîtrise en Lettres et esthétique de l’Université Catholique de Chili. Au Chili, il est le fondateur et le premier président de l’ADN (Association des Dramaturges Nationaux).Expert en techniques expressives de communication en public et communication présentielle.
  • Dr. Ernesto Negrín. Expert en Protocole et relations publiques. Docteur en Sciences techniques. Master en Gestion de la production et des services à l’Université De Matanzas (Cuba). Consultant en Administration et communication organisationnelle dans divers pays latino-américains.
  • Dre. Lucía Pérez Sanagustín. Doctorat en Journalisme et nouvelles technologies de l’éducation de l’Université d’Alcalá de Henares à Madrid - Espagne. Community manager et stratégies de communication de projets éducatifs dans le programme Réseau Ibéro-américain de coopération, TIC et Éducation (Ministère de l’Education, de la Culture et du Sport). Chercheuse en doctorat à l’Université Autonome de Barcelone-UAB
  • Dr. Fermín Ferrioll. Expert en Étude de marchés et en Sciences de la direction et Professeur assistant. Professeur à l’Université Internationale Ibéro-américaine de Mexico.
  • Dr. Carlos Monte (Montecarlo). Titulaire d’une maîtrise et PhD: “Narrative Structures in Visual Media” (attendu en 2013). Expert en cinéma et récits transmédia. Master Officiel de « Fiction au cinéma et télévision. Production et réalisation » en Cinéma et TV de l’Université Ramón Llull. Vaste expérience et participation à de nombreuses productions audiovisuelles espagnoles. Réalisateur de vidéo et cinéma. Professeur à l’Université Ramón Llull et à l’Université de Barcelone.
  • Dr. Fidel Ortiz Ordaz. Docteur en Sciences économiques. Chercheur et consultant d’entreprise à l’Université “Hermanos Saíz” de Pinar del Río. Master en Direction à l’Université de la Havane. Master 2 Culture organisationnelle et changement et en Stratégie et technologie avec orientation Marché à l’Université de Séville- Espagne.
  • Dr. Alberto Jorge Acosta. Directeur général de spectacles, développement et ressources humaines de l’Université de Matanzas de Cuba. Maîtrise en Psychologie, spécialisation dans la branche sociale et d’organisations. Spécialiste en planification et direction stratégique, développement organisationnel et gestion des ressources humaines. Professeur à l’École de Haute Direction et Administration - EADA, Barcelone, Espagne.
  • Dr. Fernando Sabés. Doctorat en Communication audiovisuelle et publicité à l’Université Autonome de Barcelone. Chercheur en Projets de R+D+I en Espagne. Auteur de nombreuses publications, documents scientifiques et techniques sur des thèmes de communication. Professeur à la Faculté de Sciences de la communication - UAB
  • Dre (candidate) Carmen Lili Rodríguez. Doctorante en Projets. Master en psychologie technique et organisationnelle. Professeure du département Entreprises à FUNIBER

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro américaine (FUNIBER) consacre périodiquement une enveloppe financière à des Bourses de Formation FUNIBER.

Pour demander la bourse,  il suffit que l´intéressé remplisse le formulaire de demande de bourse de la page principale du portail avec les données requises, et le Comité d´Evaluation étudiera la pertinence de la candidature pour l´octroi d´une aide financière, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER