Sécurité au Travail

Présentation du Programme

Le Programme en Sécurité au travail explore les aspects qui nécessitent une action planifiée de prévention, y compris l'information et la formation des travailleurs. Il s’agit de mieux comprendre la véritable ampleur des risques découlant du travail et la façon de les prévenir et de les éviter.

Il s’agit en définitive de répondre aux conditions de sécurité de certains secteurs de travail et d’opérations spécifiques telles que la manipulation de gaz et d'appareils à pression, les principes de sécurité relatifs aux machines, les techniques de soudage, le travail en laboratoire, les risques électriques, la gestion des déchets dangereux, etc.

Dans ce contexte, la législation actuelle est un instrument clé du point de vue de la sécurité, car c’est elle qui détermine les inspections et les épreuves destinées à entretenir ces installations au cours de leur durée de vie utile. Elles doivent en effet jouir de parfaites conditions de sécurité, égales à celles initialement prévues.

Le programme de formation à distance, ici présenté, répond aux nouvelles exigences actuelles en apportant discernement, rigueur et surtout bon sens au moment de transférer la politique en matière de sécurité et de santé à l'organisation.

A qui le Master s'adresse-t-il?

La méthodologie de formation proposée, associée à la clarté, l'importance et la conception du contenu didactique, permet de diriger le programme de Sécurité au travail à tous les techniciens en prévention qui ont besoin d'approfondir leurs connaissances en sécurité dans certaines activités spécifiques comme les arts graphiques, les activités de laboratoire, les espaces confinés, le traitement des déchets, les outils électroportatifs, les produits pétroliers et les gaz à pression.

En raison de la spécificité et du caractère technique du programme, il est fortement recommandé aux personnes désirant le suivre de posséder une base scientifique et d'avoir des connaissances préalables en matière de sécurité et de santé.

Diplôme

La réalisation avec succès du programme vous permettra d'obtenir le diplôme de Sécurité au Travail.

À la fin du Programme, l'étudiant recevra le diplôme de l'Université dans laquelle il s'est inscrit.

Structure du Programme

La durée estimée du programme de Sécurité au travail est de 150 heures (15 crédits)1.

En ce qui concerne la répartition du temps, les dispositions sont les suivantes:

  • S’agissant d’un programme à distance n’étant pas soumis à des cours présentiels, il n’est pas établi de date d’ouverture officielle car l’étudiant peut s'inscrire à tout moment, chaque fois que des places sont disponibles.
  • Pour des motifs académiques et d’apprentissage, la durée minimale du programme est de 2 mois.
  • La durée maximale pour réaliser le programme est de 6 mois. Au cours de cette période, l'étudiant doit avoir remis l’évaluation correspondant au module.

La structure de crédits du programme de Sécurité au travail est indiquée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSA DURÉEB HEURES
Matière 15 4 150

a. Le nombre de crédits peut varier selon les universités 
b. Durée en mois

Objectifs

Objectif général

  • L'objectif principal du programme de Sécurité au travail est de former des professionnels compétents pour mener à bien des actions de prévention prévues, afin de réduire le risque d'accident de travail lié à une série d'activités professionnelles spécifiques.

Objectifs particuliers

  • Connaître les risques et les mesures préventives relatifs au traitement des gaz et des réservoirs à pression du point de vue de la sécurité.
  • Acquérir une vision globale de la sécurité quant à l'utilisation des machines et de l'électricité, et prendre les mesures de prévention qui s'appliquent dans chaque cas.
  • Connaitre les différentes techniques de soudage, les risques associés et les méthodes de contrôle qui peuvent être appliquées dans ce type de transaction.
  • Élaborer des modèles de gestion de déchets toxiques et dangereux et connaître les pratiques à respecter du point de vue de la sécurité dans le cadre de la loi en vigueur.
  • Évaluer les risques et mesures de prévention liés aux opérations d'entreposage de produits pétroliers, en général, et aux espaces confinés, en particulier.
  • Fournir les grandes lignes de l’établissement d’un bilan des installations adéquates dont l'entretien doit être contrôlé, en fonction des caractéristiques de celles-ci et des règlements à respecter.

Opportunités de carrière

Voici quelques-uns des débouchés professionnels du programme de Sécurité au travail:

  • Consultant indépendant en prévention des risques professionnels.
  • Consultant en organisation préventive.
  • Compagnies d’audits.
  • Technicien en formation.

Programme d'études

Le programme en Sécurité au travail est composé d’une matière qui permet de connaitre et de comprendre, d'abord, les fondements théoriques, conceptuels et historiques impliqués dans la gestion de l'environnement de l'entreprise et, d'autre part, la mise en œuvre de l'organisation sociale et technologique.

Le but est de donner aux étudiants une vision globale du point de vue de la durabilité en matière de prévention que toute entreprise doit suivre afin de mieux connaître la portée réelle des risques découlant des maladies professionnelles, ainsi que la façon de les prévenir et de les éviter.

Cette matière est structurée selon un ordre pédagogique cohérent. Chacune est divisée en unités thématiques de base ou en chapitres dont le contenu doit être étudié pour répondre de façon satisfaisante aux différentes activités d'évaluation.

Les chapitres qui composent le programme sont indiqués dans le tableau suivant:

Description des sujets

Le programmes des études aborde les aspects de sécurité au travail du point de vue de différentes professions ou thématiques .Il traite par exemple de thèmes aussi variés que la manipulation de gaz et d'appareils à pression, ou de concepts fondamentaux qui peuvent générer des risques pour les travailleurs, en rapport avec l'utilisation des machines-outils ,les travaux en laboratoire, la gestion des déchets toxiques et dangereux, l'exécution d’une activité professionnelle dans des espaces confinés, etc.

SÉCURITÉ DANS LA MANIPULATION DE GAZ ET D'APPAREILS À PRESSION.
Introduction. Classification des gaz. Types de récipients utilisés pour contenir les gaz. Bouteilles de gaz. Composants d’une installation réceptrice de gaz combustible. Entreposage de gaz du pétrole liquéfié (GLP). Sécurité dans les installations à air comprimé. Chaudières.
SÉCURITÉ DANS LA MANIPULATION DES MACHINES ET DES OUTILS
Introduction. La sécurité dans le produit. Le rôle de l'entrepreneur. Installation, maintenance et utilisation d’équipements. Principes de base de sécurité des machines. Machines-outils utilisées en arts graphiques. Sécurité dans l’utilisation d'équipement de levage et de manutention. Outils à moteur .Risques électriques.
SÉCURITÉ DANS LES ACTIVITÉS ET TECHNIQUES DE SOUDAGE
Introduction. Techniques de soudage. Méthodes de contrôle des risques hygiéniques. Risques liés aux conditions de sécurité. Équipements de protection individuelle.
SÉCURITÉ DANS LES LABORATOIRES
Introduction. Contrôle des risques en laboratoire Contrôle environnemental. Cabines de sécurité biologiques. Installation électrique et de gaz à pression en laboratoire. Entreposage et étiquetage des produits chimiques. Élimination des déchets en laboratoire.
SÉCURITÉ DANS LA GESTION DES DECHETS TOXIQUES ET DANGEREUX
Introduction. Définitions. Les déchets toxiques et dangereux. Programmes de gestion des déchets toxiques et dangereux. Obligations du producteur. Étiquetage des déchets toxiques et dangereux. Déchets sanitaires.
SÉCURITÉ DANS DIVERSES CIRCONSTANCES
Sécurité dans le stockage de matériels .Entreposage sécuritaire des produits pétroliers pour usage propre. Sécurité en espaces confinés.
ANNEXES
Maintenance préventive d’équipements et d'installations Législation sur les déchets toxiques et dangereux. Législation sur la sécurité des machines. Législation sur les équipements de levage et de manutention .Normes de base d'édification.

Remarque: Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications, en fonction des mises à jour ou des améliorations apportées.

Direction

  • Dr. Eduardo García Villena. Docteur en Ingénierie de Projets : Environnement, sécurité, qualité et communication, à l’Université Polytechnique de Catalogne. Directeur académique du service Environnement de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.
  • Dre (candidate). Lina Pulgarín Osorio. Docteur en Projets, de l’UNINI (en cours). Master en Gestion intégrée : prévention, environnement et qualité de l’Université Polytechnique de Catalogne. Coordonnatrice du programme Master en Prévention des risques professionnels et de ces spécialités connexes.

Professeurs et auteurs

  • Dre. José María Redondo Vega. Professeure titulaire du Département de Géographie et Géologie de l’Université de León.
  • Dre. Cristina Hidalgo González. Docteure en Sciences de l’entreprise de l’Université de León. Professeure titulaire du Département d’Économie appliquée de l’Université de León.
  • Dr. Víctor Jiménez. Docteur en Ingénierie de projets : environnement, sécurité, qualité et communication de l’Université Polytechnique de Catalogne. Professeure de l’Université Internationale Ibéro-américaine (UNINI).
  • Dre. Izel Marez. Docteur en Ingénierie de projets : Environnement, sécurité, qualité et communication pour l’Université Polytechnique de Catalogne. Professeure de l’UNINI.
  • Dr. José Ulises Rodríguez Barboza. Docteur en Ingénierie des routes, canaux et ports de l’Université Polytechnique de Catalogne. Professeur de l’Université péruvienne de sciences appliquées .Coordinateur des programmes et professeur de FUNIBER.
  • Dre. Olga Capó Iturrieta. Docteure en Ingénierie de projets : Environnement, sécurité, qualité et communication, de l’Université Polytechnique de Catalogne. Responsable de la discipline Projets de l’Institut de Recherches agricoles (INIA), Chili.
  • Dre (candidate). Lina Pulgarín Osorio. Docteur en Projets, de l’UNINI (en cours). Master en Gestion intégrée : prévention, environnement et qualité de l’Université Polytechnique de Catalogne. Coordonnatrice des Programmes et professeure de FUNIBER.
  • Dre (candidate). Carmen Lili Rodríguez Velasco. Docteure en Éducation, de l’UNINI (en cours). Master en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l’Université de La Havane, Cuba. Coordonnatrice académique internationale du Département Développement directif, Organisation entrepreneuriale et Ressources humaines, et professeure de FUNIBER.
  • Dr (candidat). Diego J. Kurtz. Docteur en Ingénierie et Gestion de la connaissance à PPGEGC – UFSC (Brésil) (en cours). Master en International Business - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur du Noyau de Gestion pour la Durabilité (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur junior du Projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordinateur des programmes et professeur de FUNIBER.
  • María Eugenia Luna Borgaro. Titulaire d’un Master en Ressources humaines et Gestion de la connaissance de l’Université de León, Espagne. Experte en Gestion des ressources humaines et habilités directrices. Professeure de FUNIBER.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) alloue périodiquement un budget économique à caractère extraordinaire pour des bourses d’études de formation FUNIBER.

Pour la solliciter, il suffit de soumettre votre demande de bourse à la page d’accueil du portail avec les données nécessaires, et le comité d’appréciation examinera la pertinence de votre candidature pour l'attribution d'une aide financière sous forme de bourses de formation FUNIBER.