Résolution de conflits et de médiation sociale

Présentation du Programme

Le programme de Résolution de conflits et de médiation sociale est orienté vers la formation de professionnels de la gestion des conflits sociaux de nature diverse. Ainsi les professionnels peuvent être formés à la résolution des conflits dans les domaines familial, scolaire, communautaire, pénal et de la santé.

Le programme de Résolution de conflits et de médiation est agréé par
le Centre de médiation de droit privé de la Generalitat de Catalunya
d’après la loi 15/2009, de médiation dans le domaine du droit privé
et de la famille et en accord avec l'ordonnance JUS/428/2012.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Ce programme est destiné aux professionnels qui informent et conseillent au sujet des revendications sociales, qui participent à la conception et au développement de projets ou de programmes sociaux, ainsi qu’aux professionnels qui souhaitent travailler avec des collectifs exclus et/ou en risque d'exclusion.

Diplôme

La réalisation avec succès du programme vous permettra d'obtenir le diplôme de Résolution de conflits et de médiation sociale.

À la fin du Programme, l'étudiant recevra le diplôme de l'Université dans laquelle il s'est inscrit.

Le diplôme de Résolution des conflits et médiation à lui seul n'habilite pas à l'exercice de la médiation, par conséquent les personnes intéressées devront consulter la législation de leur pays en matière de médiation. Le cadre normatif de la médiation familiale en Espagne où apparaissent les exigences pour exercer la médiation, y compris l'accréditation des actions de formation spécifiques de la médiation et les inscriptions aux Registres de Médiateurs, est composé par les lois suivantes :

Législation générale

Amendements du Sénat - 26 juin 2012- Série A. No. 6-10. 121/000005 par exposition des motifs au Projet de Loi sur la médiation dans les affaires civiles et commerciales (issu du Décret-Loi Royal 5/2012, du 5 mars)

Projet de Décret Royal qui développe la Loi de Médiation dans les affaires civiles et commerciales en matière de formation, d'enregistrement et d'assurance de la responsabilité professionnelle des médiateurs - 13 novembre 2012

Législation des Communautés autonomes

Catalogne.
Loi 1/2001 du 15 mars, sur la Médiation familiale de Catalogne (BOE nº 91).
Decret 139/2002, de 14 de maig, pel qual s'aprova el Reglament de la Llei 1/2001, de 15 de març, de mediació familiar de Catalunya
Loi 15/2009, du 22 juillet, sur la médiation dans le domaine du droit privé. (BOE nº198 du 17 août 2009)

Galice.
Loi 4/2001 du 31 mai, qui régit la médiation familiale (BOE nº157 du 2 juillet 2001).

Valence.
Loi 7/2001 du 26 novembre DOGV n°4138 du 29 novembre 2001 (BOE nº303 du 19 décembre 2001).

Canaries.
Loi 3/2005 du 23 juin, pour la modification de la Loi 15/2003 du 8 avril, de la médiation familiale (BOE nº134 du 5 juin 2003)

Castille-La Manche.
Loi 1/2006 du 6 avril, sur la médiation familiale de Castille et Léon. (BOE nº105 du 3 mai 2006)

Castille et Léon.
Loi 1/2006 du 6 avril, sur la médiation familiale de Castille et Léon. (BOE nº105 du 3 mai 2006)

Baléares.
Loi 18/2006 du 22 novembre, de médiation familiale de la Communauté autonome des Îles Baléares (BOE nº 303 du 20 décembre 2006 et BOID nº170 du 30 novembre 2006).

Loi 14/2010 du 9 décembre, sur la Médiation familiale des Îles Baléares (BOE nº 16 du 19 janvier 2011).

Madrid.
Loi 1/2007 du 21 février, de médiation familiale de la Communauté autonome de Madrid (BOE nº 153 du 27 juin 2007 et BOID nº54 du 5 mars 2007).

Asturies.
Loi 3/2007 du 23 mars, sur la Médiation familiale d’Asturies (BOPA nº81 du 9 avril 2007)

Pays basque.
Loi 1/2008 du 8 décembre, sur la Médiation familiale du Pays basque (BOPV nº 34 du 18 février 2008).

Canaries.
Loi 15/2003 du 8 avril, de médiation familiale (BOE nº 134 du jeudi 5 juin 2003 et BOC nº85 du 6 mai 2003).

Loi 3/2005 du 23 juin, pour la modification de la Loi 15/2003 du 8 avril, de la médiation familiale (BOE nº177 du 26 juillet 2005 et le BOC nº130 de 5 juillet 2005)

Andalousie
Loi 1/2009 du 27 février, régulatrice de médiation familiale de la Communauté Autonome d’Andalousie (BOE nº 80 du 2 avril 2009 et BOJA nº50 du 13 mars 2009).

Décret 37/2012 du 21 février, qui approuve le Règlement sur le développement de la loi 1/2009, du 27 février, régulatrice de la médiation familiale dans la Communauté autonome d'Andalousie (BOJA nº 46 du 7 mars 2012)

Aragon
Loi 9/2011 du 24 mars, sur la Médiation familiale d’Asturies (BOPA nº70 du 7 avril 2011)

Cantabrie
Loi 1/2011 du 28 mars, sur la Médiation de la Communauté autonome de Cantabrie (BOPA nº66 du 5 avril 2011)

Structure du Programme

La durée estimée pour la réalisation du programme de Résolution de Conflits et Médiation sociale est de 420 heures (42 crédits)1.

Quant à la répartition du temps on dispose que :

  • S’agissant d’un programme à distance non soumis à des classes présentielles, il ne prévoit pas de date concrète d'ouverture, ainsi l’étudiant peut formaliser son inscription à tout moment, à condition qu’il y ait des places disponibles.
  • Le temps maximum dont dispose l’étudiant pour terminer le programme est d’un an. Au cours de cette période, l'étudiant doit avoir rendu toutes les évaluations relatives aux matières et l'étude et la résolution de cas et pour la spécialisation, le cours post-universitaire ou celui d’expert, le Projet final.

La structure des crédits du programme de Résolution de Conflits et Médiation sociale est récapitulée dans le tableau suivant :

  CRÉDITSa DURÉEb HEURES
1e partie : Matières 32 9 320
2e partie : Travail de fin de cursus 10 3 100
TOTAL 42 12 420

a. L'équivalence en termes de crédits peut varier selon l'université qui délivre le diplôme. Un (1) crédit ECTS (European Credit Transfer System) équivaut à 10 + 15 heures. Si l'élève suit le programme en étant inscrit dans une université n'appartenant pas à l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur (EEES), la relation entre les crédits - heures peut varier.
b. Durée en mois

Objectifs

Objectif général :

  • Former des professionnels possédant une connaissance générale de la théorie du conflit, des compétences et des techniques nécessaires pour faire face de manière constructive aux conflits qui ont lieu dans notre société.

Objectifs spécifiques :

  • Connaître les techniques les plus appropriées pour la résolution des conflits sociaux.
  • Développer les compétences nécessaires pour la gestion des conflits dans les domaines familial, scolaire, communautaire, de santé et pénal.
  • Former aux techniques et compétences de médiation.
  • Former au développement et à la conception des projets et des systèmes de résolution des conflits pour les organisations.

Opportunités de carrière

Voici certains des débouchés professionnels du Programme de Résolution de Conflits et Médiation sociale :

  • Centres spécialisés de résolution des conflits liés aux domaines familiale, scolaire, communautaire, pénal ou de la santé.
  • Organisations ou institutions qui élaborent, mettent au point et appliquent des programmes ou des projets sociaux.
  • Institutions travaillant avec des collectifs exclus ou en risque d'exclusion.

Programme d'études

Le programme de Résolution de Conflits et Médiation sociale se compose de 11 matières et, dans le cas de la spécialisation, du cours postuniversitaire ou expert, d'un travail final de cours ou de projet appelé projet final de spécialisation.

  • 1E PARTIE : MATIÈRES

Les matières enseignées permettent la compréhension et la connaissance de la structure, de la dynamique et des conséquences des conflits qui ont lieu dans différents domaines de notre société.

L'objectif est de parvenir à une vision globale de la question qui prépare de manière adéquate des spécialistes pour de meilleurs résultats dans leur domaine de travail.

Les disciplines et les heures correspondantes qui composent le programme sont présentées dans le tableau suivant :

Ces matières, bien qu’indépendantes, sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent. Chaque matière est divisée en unités thématiques de base ou chapitres, dont le contenu comprend un matériel imprimé qui doit être étudié pour répondre de manière satisfaisante aux tests d'évaluation.

  • 2ª PARTE: TRABAJO FINAL DE ESPECIALIZACIÓN

Dans le cas de la spécialisation, du diplôme postuniversitaire ou celui d’expert, la dernière phase du programme est destinée à l'élaboration du travail final de spécialisation, qui est une étude de cas sur un thème étudié dans le cours et appliqué à l'environnement de l'étudiant.

# MATIÈRES HEURES
1 PROJET FINAL DE SPÉCIALISATION 100

Description des sujets

1E PARTIE : MATIÈRES

  1. THÉORIE DU CONFLIT I

    Introduit les piliers théoriques de base de la discipline de résolution des conflits. L’objectif est que l’étudiant, dès le départ, acquiert une conception différente du conflit et de ses dynamiques d'escalade et de désescalade et développe ses capacités pour analyser les conflits en profondeur, préalablement à toute intervention.

    CONCEPT DE VIOLENCE ET DE PAIX
    CULTURE DE LA PAIX
    DÉFINITION DE CONFLIT
    THÉORIE GÉNÉRALE DU CONFLIT
    NIVEAUX D'ANALYSE DU CONFLIT
    LE CERCLE VICIEUX DU CONFLIT
    LE CYCLE DU CONFLIT
    STRUCTURE DU CONFLIT
    PARAMÈTRES DES CONFLITS INTERPERSONNELS
    DYNAMIQUE DU CONFLIT
    IDENTITÉ ET CONFLIT
  2. THÉORIE DU CONFLIT II

    Approfondit les aspects psychologiques du conflit et la négociation-médiation. L’étudiant acquerra une connaissance des théories et des mécanismes psychologiques qui agissent derrière les processus de négociation-médiation. En outre, il connaîtra le modèle de la théorie des jeux sur le conflit et la négociation-médiation.

    PSYCHOLOGIE DU CONFLIT
    La perspective psychodynamique. La théorie de terrain et le concept de climat. Approche axée sur les relations humaines et les modes de traitement du conflit. La recherche sur les conflits intergroupaux. L’approche cognitive. La perspective psychologique du conflit.
    JEUX, DILEMMES, CONFLITS
    La théorie de l'utilité attendue. La théorie des jeux.
    PSYCHOLOGIE DE LA NÉGOCIATION-MÉDIATION
    Modèle comportemental traditionnel. L'étude des caractéristiques individuelles. L'étude des caractéristiques de situations. L'étude des processus cognitifs.
  3. ÉMOTIONS ET CONFLITS

    Transmettre des connaissances qui peuvent être utiles pour l’administration quotidienne de la gestion des émotions dans les relations interpersonnelles et des conflits dans une perspective qui intègre la théorie et l’apprentissage significatif au moyen d'exercices pratiques.

    QUE SONT LES ÉMOTIONS ?
    Définition de la notion « d’émotion ». Composants de l'émotion. Rôle des émotions. Types d’émotions. Importance des émotions dans la vie quotidienne.
    ÉMOTIONS PRINCIPALES ET LEURS STRATÉGIES DE CONTRÔLE
    Colère. Peur. Envie. Faute. Mécontentement. Tristesse. Intérêt. Surprise. Admiration. Joie.
    ÉMOTIONS, CONFLITS ET RELATIONS INTERPERSONNELLES
    Styles affectifs. Modes de comportement face au conflit. Les relations interpersonnelles. Comment interagissent les émotions, les conflits et les relations interpersonnelles.
    MODÈLES DE GESTION DES ÉMOTIONS DANS LES RELATIONS INTERPERSONNELLES
    Application dans la résolution des conflits et médiation.
  4. TECHNIQUES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ET NÉGOCIATION

    Cette matière contient des informations pour aider à comprendre les aspects théoriques et pratiques liés au conflit et les stratégies de résolution plus courantes : négociation, médiation et arbitrage, entre autres.

    INTRODUCTION À L'ANALYSE DES CONFLITS
    Connaître les notions théoriques et les concepts fondamentaux qui permettent d'identifier, de décrire et d'analyser des cas pratiques liés ou rattachés à des conflits.
    STRATÉGIES OU MÉTHODES DE RÉSOLUTION DE CONFLITS
    Contribuer à la compréhension d'un ensemble de concepts et de techniques liés au processus de négociation, en obtenant une formation propice à la tenue de négociations efficaces. Connaître les phases, les courbes de résolution et les styles d'affrontement pour la gestion des conflits. Connaître les stratégies et techniques pour la résolution des conflits : négociation, médiation et arbitrage.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES NÉCESSAIRES POUR LA RÉSOLUTION DE CONFLITS.
    Dominer et développer les connaissances et compétences associées à la résolution des conflits.
  5. LA MÉDIATION I : DÉFINITION ET PRINCIPES, LE MÉDIATEUR, RÔLE ET FONCTIONS

    Le cours vise à clarifier le concept de médiation et le rôle du médiateur dans une perspective permettant de différencier des méthodes à venir.

    DÉFINITIONS ET PRINCIPES
    Conflits et médiation. Concepts de médiation. Principes de la médiation. Volontarisme. Impartialité, neutralité et confidentialité. Professionnalisme.
    LE MÉDIATEUR
    Rôle et fonctions. Le médiateur en tant que responsable du processus. Le médiateur en tant que facilitateur de la communication. Le médiateur en tant que promoteur de la négociation.
    LE PROCESSUS DE LA MÉDIATION
    La pré-médiation. Le cadrage de la médiation. Définition du conflit. Définition alternative du conflit. Génération d'options. Négociation. Engagements et accords.
  6. LA MÉDIATION II : TECHNIQUES ET STRATÉGIES DE LA MÉDIATION. CO-MÉDIATION. ÉTHIQUE DU MÉDIATEUR

    Présente l’intervention médiatrice dans une perspective technique qui donne cohérence à une pratique fondée sur un modèle et une méthode d'action.

    TECHNIQUES ET STRATÉGIES DE LA MÉDIATION.
    Modèle. Méthodes et techniques. Construction d'espaces de coopération. Techniques pour faciliter la communication. Techniques pour les différents types de conflits. Techniques pour les différentes interactions conflictuelles. Techniques pour les différents moments du processus.
    LA CO-MÉDIATION
    Concept de co-médiation. Modèles de co-médiation. Application à différents contextes.
    ÉTHIQUE DU MÉDIATEUR
    L'éthique du positionnement médiateur. L'éthique de la neutralité. Codes de conduite.
  7. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS EN MILIEU FAMILIAL

    Description et analyse des processus de résolution et de transformation des conflits dans le contexte familial qui nécessitent l'intervention de tierces personnes impartiales pour faciliter le dialogue, la responsabilité et la prise de décisions entre les acteurs de chaque situation. Le matériel qui est présenté est le résultat de l'expérience professionnelle dans l'intervention dans les conflits aussi bien liés à la rupture du couple (séparation/divorce, garde, relations avec les enfants, besoins économiques…) comme aux conflits de coexistence entre les générations, le placement ou d'organisation en ce qui concerne les besoins de l'une des personnes qui composent la famille (personnes âgées, handicapés, maladie mentale…).

    PRINCIPE ET CARACTÉRISTIQUES DES PROCESSUS DE RÉSOLUTION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE FAMILIAL.
    TYPOLOGIE DES CONFLITS FAMILIAUX EN FONCTION DU CONTEXTE, DES CAUSES ET DES PERSONNES CONCERNÉES.
    ACTEURS DE CONFLITS FAMILIAUX VIABLES POUR L'INTERVENTION DANS LES PROCESSUS COLLABORATIFS DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ET DE MÉDIATION.
    PROCESSUS DE MÉDIATION APPLIQUÉ À DES CONFLITS DANS LE DOMAINE FAMILIAL.
    LES LIMITES ET LES CONSÉQUENCES DE L'INTERVENTION DANS LE DOMAINE FAMILIAL.
    ÉVOLUTION DE LA MÉDIATION FAMILIALE
  8. RÉSOLUTION ET TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE SCOLAIRE

    Cette matière apporte les connaissances et les capacités nécessaires pour intervenir dans le processus d'amélioration de la cohabitation et de la transformation des conflits en milieu scolaire.

    CONFLIT ET COHABITATION À L'ÉCOLE
    Types de conflits et problèmes de coexistence en milieu scolaire. Les conflits interpersonnels, l'indiscipline, la perturbation dans les salles de classe, le bullying et le vandalisme.
    L’ÉDUCATION DANS LA RÉSOLUTION DE CONFLITS.
    Antécédents et défis d'avenir.
    LE MODÈLE GLOBAL DE COHABITATION SCOLAIRE
    Fondements et objectifs. Éléments du modèle global, programmes d'intervention. Curriculum de résolution des conflits : théorie et activités. Les programmes de médiation scolaire et d'autres processus collaboratifs de résolution des conflits. Le programme de discipline positive. Stratégies pour l'implication des parents.
    D'AUTRES STRATÉGIES D'INTERVENTION POUR L'ABORDAGE DES CONFLITS SCOLAIRES
    LE DÉVELOPPEMENT D'UN PROJET D'AMÉLIORATION DE LA COHABITATION DANS L'ÉCOLE : PHASES ET RESSOURCES NÉCESSAIRES
    LA COMMISSION DE COHABITATION
    SCÉNARIOS POUR LA NÉGOCIATION À L'ÉCOLE
    LE PROCESSUS DE MÉDIATION APPLIQUÉ AUX CONFLITS SCOLAIRES
  9. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS COMMUNAUTAIRES

    Cela aide à comprendre le cadre conceptuel de la médiation communautaire et développe les aptitudes, les compétences et les attitudes pour l'exercice de la médiation dans ce domaine.

    LA CULTURE DE PAIX ET MÉDIATION COMMUNAUTAIRE
    CONFLIT, COMMUNICATION ET CULTURE
    LA MÉTHODE SOCIALE DE LA MÉDIATION COMMUNAUTAIRE
    LE CENTRE DE MÉDIATION COMMUNAUTAIRE
  10. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE PÉNAL

    Cette matière montre la justice restauratrice et réparatrice comme paradigme transformateur des systèmes pénaux et pénitentiaires. Elle offre en outre, une vision théorique et pratique du domaine comparatif des différents outils de justice restauratrice : médiation, conférences, cercles, etc. La matière enseigne également le développement des expériences les plus importantes de la justice restauratrice dans l'Union européenne, aux États-Unis, au Canada et en Amérique latine.

    LA JUSTICE RÉPARATRICE
    Nouveau paradigme pour la transformation sociale. Antécédents. Principes inspirateurs. Conceptualisation. La justice rétributive vs la justice réparatrice. Législation dans le domaine international.
    LES OUTILS DE LA JUSTICE RÉPARATRICE
    Médiation victime-offenseur. Médiation pénitentiaire. Conférences communautaires-groupes de famille.
    VISION COMPARATIVE DU DÉVELOPPEMENT DE LA JUSTICE RÉPARATRICE
    Union européenne. États-Unis. Canada. Amérique latine.
    PORTÉE PRATIQUE DES OUTILS RÉPARATEURS AVANT OU APRÈS L'EXÉCUTION DE LA PEINE : DÉLINQUANTS MINEURS, ÉLINQUANTS ADULTES.
  11. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE SANITAIRE

    Le but de cette matière est que les étudiants consolident leur formation conceptuelle et pratique pour leur permettre d’intervenir en tant que médiateur de conflits dans les institutions de santé.

    ANALYSE PSYCHOSOCIAL DES AGENTS SANITAIRES
    Patients, professionnels et institutions.
    L’ATTENTION DANS LA SANTÉ
    Multiplicité des agents.
    THÉORIE ET PRATIQUE DE LA MÉDIATION ET LA NÉGOCIATION DANS LES CONFLITS GÉNÉRÉS DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ

2E PARTIE : PROJET FINAL DE SPÉCIALISATION

La dernière phase du programme est destinée à l'élaboration du travail final de spécialisation, qui est une étude de cas sur un thème étudié dans le cours et appliqué à l'environnement de l'étudiant.


Remarque: Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

  • Dre. Silvia Aparicio. Docteur en Sciences Économiques de l'Université Autonome de Madrid et titulaire d’un Master en Administration et Direction d'entreprises par l'Université de Cantabrie. Directrice Académique Internationale du département de Développement Directif, Organisation d'Entreprises et Ressources Humaines de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine, FUNIBER.
  • Dr. Ramón Alzate Saez de Heredia Docteur en Philosophie et sciences de l'éducation à l'Université du Pays basque. Maître de conférence de Psychologie à l’Université du Pays basque.
  • Dre. Cristina Hidalgo González Docteur en Sciences de l’entreprise de l’Université de León. Professeure titulaire du Département d’Économie Appliquée de l'Université de León, Espagne.
  • Doctorante Carmen Lilí Rodríguez Velasco Doctorante en Éducation, de l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Maîtrise en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice académique internationale du Département d’Organisation d'entreprises, Développement directif et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Dr. Juan Luis Martín Ayala Docteur en Psychologie à l’Université du Pays basque, Espagne. Master en Santé mentale et techniques psychothérapeutes de l'Université de Deusto, Espagne. Expert en médiation familiale. Directeur du programme de Master de la résolution des conflits et de médiation et ses spécialisations de FUNIBER.

Professeurs et auteurs

  • Dre. Cristina Merino. Docteur en Coopération, intégration et conflit dans la société internationale de l'Université du Pays basque. Médiatrice en conflits de caractère scolaire, familiale, organisationnel et communautaire. Associée fondatrice du Centre universitaire de la transformation des conflits de l'Université du Pays basque. GEUZ-UPV/EHU pour l'enseignement, la recherche et l'intervention dans les conflits.
  • Dr. Ignacio Bolaños. Docteur en Psychologie de l'Université Autonome de Barcelone. Expert en médiation. Domaines d'action et techniques appliquées à la résolution des conflits. Département de médiation, Université Complutense de Madrid.
  • Dr. Jorge Bolaños Carmona. Docteur en Mathématiques. Professeur titulaire de l’Université de Grenade. Institut de la paix et des conflits de l'Université de Grenade.
  • Dr. Ramón Alzate Saez de Heredia. Docteur en Philosophie et sciences de l'éducation à l'Université du Pays basque. Professeur de Psychologie à l’Université du Pays basque.
  • Dre. Inmaculada Armadans Tremolosa. Docteur en Psychologie de l'Université de Barcelone. Professeur de la Faculté de psychologie de l'Université de Barcelone. Directrice du troisième cycle de Il3 (UB). Intervention dans des situations de conflit dans les établissements scolaires
  • Dre. Leticia García Villaluenga. Professeur titulaire de droit civil de l'Université Complutense de Madrid. Directrice de l'Institut de recherche en médiation de l'Université Complutense de Madrid.
  • Dr. José Antonio Esquivel. Professeur titulaire de l’Université de Grenade. Instituto de la Paz y los Conflictos de l'Université de Grenade.
  • Dr. Francisco Jiménez. Chercheur à l'Institut de la paix et des conflits de l'Université de Grenade.
  • Dr. Juan Luis Martín Ayala. Docteur en Psychologie de l'Université du Pays basque, Espagne. Master en Santé mentale et techniques psychothérapeutes de l'Université de Deusto, Espagne. Expert en médiation familiale. Directeur du programme de Master de la résolution des conflits et de médiation et ses spécialisations de FUNIBER.
  • Doctorant. Ricardo Alberto Concha Machuca. Professeur de l’Université du Chili.
  • Doctorant. Fernando Die Badolato. Licencié en Droit et expert en médiation : domaines d'action et techniques appliquées à la résolution des conflits de l'Université Complutense de Madrid.
  • Doctorante Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Doctorat en Éducation, de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Maîtrise en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice académique internationale du Département d’Organisation d'entreprises, Développement directif et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Doctorant. Diego J. Kurtz. Doctorat en Ingénierie et en Gestion de connaissances par PPGEGC - UFSC (en cours). Master en Business International - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur au Centre de gestion pour la Durabilité (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur Junior du projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordinateur de programmes et professeur de FUNIBER.
  • Doctorante Julién Brito Ballester. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Maîtrise en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Master en Gestion de Ressources Humaines de l'Université Autonome de Barcelone. Master en Coaching Systémique de l'Université Autonome de Barcelone. Consultante Internationale et Experte en Gestion des ressources humaines, Formation, Développement et Compétences professionnelles.
  • Titulaire de Master. Sandra Sacristán Maza. Master en Résolution des conflits - Coordinatrice d’équipes Centre municipal de médiation de Viladecans.
  • Titulaire de Master. Carlos Romera. Master en Criminologie. Centre universitaire de transformation des conflits GEUZ.
  • Titulaire de Master. Alejandro Marcelo Nató. Avocat. Master en Programmation neurolinguistique. Master en Résolution de conflits et Médiation. Consultant du Centre Carter en Moyens de communication et conflits sociaux en Bolivie.
  • Titulaire de Master. Antonio Vega. Titulaire d’une licence en Administration et Direction d’entreprises à ESADE. Master en Direction des ressources humaines et Conseil dans les organisations de l'Université de Barcelone. Coach et Consultant en Planification stratégique, Leadership et Développement organisationnel. Président de la Fondation Humaniza.
  • Inmaculada Urruela. Licence en Travail social. Équipements techniques de conseil en justice pour mineurs.
  • Lucía Gorbeña. Centre universitaire de transformation des conflits (GEUZ).
  • Amaia Aguirre. Centre universitaire de transformation des conflits (GEUZ).
  • María Gabriela Rodríguez. Pédagogue. Professeur titulaire de l’Université de Lomas de Zamora. Master en Programmation neurolinguistique. Médiatrice, facilitatrice et spécialiste en gestion des conflits communautaires, processus de dialogue et construction de consensus.
  • Titulaire d’un Master. Diego Checa. Chercheur à l'Institut de la paix et des conflits de l'Université de Grenade.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de bourse de formation FUNIBER.