Psychologie et Psychopathologie de la Nutrition

Présentation du Programme

Les comportements alimentaires sont un sujet qui suscite de plus en plus l’intérêt et la préoccupation. En plus, la santé physique et mentale des personnes est affectée chaque jour et l’alimentation y joue un rôle important.

Le cerveau a un ensemble de mécanismes qui encouragent à manger et à boire ; ceux-ci entraînent également la consommation du type de nutriments nécessaires à chaque moment. Ces mécanismes, à savoir l’émotion, la cognition ou la motivation, peuvent être influencés et/ou modifiés par de nombreux facteurs. Les psychopathologies et les médicaments psychotropes peuvent affecter le comportement alimentaire, en augmentant ou en réduisant la consommation. De même, les aliments et nutriments consommés peuvent affecter l’état émotionnel et même altérer l’absorption de médicaments psychotropes. Ce comportement est également directement influencé par la société actuelle : les canons de beauté présentés dans les médias ou même l’environnement le plus proche peuvent avoir un impact sur l’estime de soi et, donc, sur les modèles de consommation.

Tous ces facteurs sont importants pour les professionnels de la santé de la nutrition et de la psychologie. Ils leur permettent de comprendre comment fonctionne le comportement alimentaire et comment en parler lors de consultations.

Ce programme, Psychologie et psychopathologie de la nutrition, fournit une formation en Psychologie et neurosciences appliquée au domaine de la nutrition permettant de venir à bout de toutes les situations auxquelles un professionnel de la santé, de la nutrition et de la psychologie pourrait faire face chaque jour.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Le programme de Psychologie et psychopathologie de la nutrition s'adresse aux personnes suivantes :

  • Nutritionnistes souhaitant se spécialiser dans le domaine de la psychologie de l’alimentation et de la nutrition.
  • Psychologues souhaitant axer leur formation sur la consommation et le comportement alimentaire.
  • Tous les professionnels de la santé souhaitant affermir et/ou élargir leurs connaissances dans le domaine de la psychologie appliquée à la nutrition.

Le programme Psychologie et psychopathologie de la nutrition est un complément indispensable pour ces professionnels désireux d’approfondir leur formation dans la Psychologie de la nutrition.

Diplôme

La réussite à ce programme permet à l’étudiant d’obtenir le diplôme de Psychologie et psychopathologie de la nutrition.

Une fois le programme terminé et validé, l'étudiant reçoit le diplôme délivré par l'Université dans laquelle il est inscrit.

Structure du Programme

Le programme de Psychologie et psychopathologie de la nutrition dure 6 mois.

Quant à la répartition du temps, on dispose que :

  • C’est un programme à distance non soumis à des cours présentiels, c’est pourquoi il n’y a pas de date de début et par conséquent, l’étudiant peut formaliser son inscription à tout moment, à condition qu’il y ait des places disponibles.
  • Le programme a une durée maximum de 6 mois. Durant cette période, l’étudiant doit rendre toutes les évaluations correspondantes aux matières.

La structure des crédits du programme de Psychologie et psychopathologie de la nutrition est récapitulée dans le tableau suivant :

  CRÉDIST ECTSA DURÉEB HEURES
Matières 15 6 150

a. L'équivalence en termes de crédits peut varier selon l'université qui délivre le diplôme. Un (1) crédit ECTS (European Credit Transfer System) équivaut à 10 + 15 heures. Si l’étudiant suit le programme en étant inscrit dans une université n'appartenant pas à l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur (EEES), la relation entre les crédits - heures peut varier.
b. Durée en mois.

Objectifs

Objectif Général

  • Doter le professionnel de la santé d’outils qui lui permettent d’optimiser les soins nutritionnels et psychologiques de ses patients.

Objectifs Spécifiques

  • Connaître les fondements neurologiques et psychologiques impliqués dans la motivation, les émotions et la cognition ; ainsi que la manière par laquelle ils influencent l’alimentation des personnes.
  • Analyser l’impact des différents éléments -notamment les médias, l’environnement ou la famille- sur le comportement alimentaire.
  • Comprendre de quelle manière les psychopathologies et les médicaments psychotropes peuvent avoir un impact sur la consommation et vice versa.
  • Fournir au professionnel des outils facilitant la détection et l’action face à un comportement alimentaire modifié.

Opportunités de carrière

Voici quelques débouchés professionnels du programme de Psychologie et psychopathologie de la nutrition :

  • Psychologues, nutritionnistes, médecins, infirmiers et autres professionnels de la santé en exercice qui souhaitent se spécialiser dans le domaine de la psychologie et psychopathologie appliquée au domaine de la nutrition.
  • Enseignant de programmes d’éducation formelle et informelle.
  • Conseiller dans des associations de personnes présentant un comportement alimentaire modifié.

Remarque : L'exercice des professions est régi par la législation de chaque pays.

Programme d'études

Les matières du cours de Psychologie et psychopathologie de la nutrition ont pour objectif de permettre aux étudiants d’avoir une idée globale des fondements de la neurologie et de la psychobiologie du comportement alimentaire, ainsi que des facteurs qui l’influence et des troubles existants afin que les professionnels de la santé puissent transférer ces connaissances à leurs performances quotidiennes.

Les matières et les heures correspondantes sont présentées dans le tableau suivant :


Remarque: Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

Direction académique

  • Dr. Maurizio Battino. Directeur du Département Santé et Nutrition de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine. Chercheur en biochimie et enseignant de la Scuola di Specializzazione in Scienza dell'alimentazione.

Coordination générale académique

  • Dre. (en cours) Irma Domínguez Azpíroz. Coordinatrice académique internationale des Départements de doctorat en Santé. Nutritionniste et doctorante en Éducation.
  • Dre. Laura Natalia Pérez. Doctorat (Cum Laude) et Master en Sciences cognitives et langage de l'Université de Barcelone, Espagne. Directrice académique du Master en Psychologie clinique et professeur de l'Université Internationale Ibéro-américaine du Mexique.

Professeurs et auteurs

  • Dre. Cecilia Otero Dadín. Professeure titulaire du Doctorat en Neuroscience, développement et éducation de l’Université Liberquaré. Directrice et coordinatrice de l’équipe multidisciplinaire PASO A PASO, Centre interdisciplinaire. Psychologue au Centro Sanitario Polivalente (Espagne).
  • Dre. Joana Pérez Tejada. Docteure et diplômée en Psychologie de l’Université du Pays Basque. Personnel de recherche à l’Université du Pays Basque.
  • Dre. Tatiana Lacruz Gascón. Doctorat en Psychologie clinique et de la santé, Master en Psychologie générale de la santé mentale et licence en Psychologie de l’Université Autonome de Madrid. Psychologue au Centro ITEM (Centre spécialisé dans les Troubles du Comportement Alimentaire), Madrid. Psychologue de la Unidad de Obesidad López-Nava de l’hôpital HM Sanchinarro (Madrid).
  • Dre. Paola Espinoza Guzman. Docteure en Psychologie de l'Université Autonome de Barcelone. Expérience dans les troubles de comportement alimentaire, obésité, image corporelle altérée, dépression et d’autres phobies.
  • Dre. Silvia Quer. Docteure en Psychologie clinique et de la santé et Master en Santé mentale et thérapies psychologiques de l'Université de Deusto, Espagne. Master en Psychologie clinique et de la santé de l'Université Autonome de Madrid.
  • Dre. Susana Martínez. Docteure en Biologie. Licence en Science et technologie des aliments Chercheuse à l'Institut de biomédecine (IBIOMED) de l'Université de León.
  • Dre. Mercedes Montserrat. Docteure en Qualité, sécurité et technologie des aliments. Master universitaire en Initiation à la Recherche en Science et Technologie des Aliments. Master universitaire en Nutrigénomique et nutrition personnalisée. Licence en Nutrition Humaine et Diététique.
  • Dr. José Enrique Sirvent Belando. Docteur en Sciences (Nutrition et Bromatologie) de l’Université d’Alicante. Professeur associé du Département de Chimie analytique, nutrition et bromatologie de l’Université d’Alicante.
  • Dre. Priscilla Almeida de Souza. Docteure en Biomédecine à l’Université de Saragosse. Diplômée en Nutrition humaine et diététique et spécialiste en Nutrition sportive du Centre Universitaire de Belo Horizonte.
  • Dre. Sandra Sumalla. Docteure en Projets de santé et nutrition. Diététicienne-nutritionniste et technologue des aliments. Master en Nutrition et diététique appliquée et Master en activité physique : Entraînement et gestion sportive. Doyenne de la Faculté de Sciences de la santé.
  • Dr. Iñaki Elío. Docteur en Projets de santé et nutrition. Diététicien-nutritionniste. Master en gestion de restauration commerciale et collectivités. Master en nutrition et métabolisme. Directeur académique du programme de Nutrition humaine et diététique. Recherche en santé, alimentation, nutrition et métabolisme. Expert en nutrition en milieu hospitalier.
  • Dre. Nelly Orozco. Doctorat en Sciences de la santé publique et Licence en Nutrition de l’Université de Guadalajara Mexique. Professeure-chercheuse de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dre. Leire Bravo. Doctorat avec mention internationale en Qualité et sécurité alimentaire. Master universitaire en Qualité et Sécurité alimentaire avec mention Très bien. Licence en Science et technologie des aliments et diplômée en Nutrition humaine et diététique de l’Université du Pays basque. A développé sa recherche autour de l’évaluation de la qualité nutritionnelle et sensorielle d’aliments d’origine animale via des techniques chromatographiques.
  • Dre. Rosa E. Yáñez. Master et Doctorat en Nutrition et Métabolisme, Master avec spécialité en Nutrigénomique et aliments fonctionnels de l’Université Rovira i Virgili en Tarragona (Espagne). Diplôme en Éducation sur les diabètes.
  • Dre. Mariel Colman. Doctorat en Alimentation et nutrition, Master en Nutrition et métabolisme de l’Université de Barcelone (UB). Doctorat en Didactique supérieure universitaire de l’Universidad Nacional de Asunción (UNA). Licence en Nutrition de l'Université Autonome du Paraguay (UAP). Technicienne en Gastronomie de l’Instituto Técnico Superior de Arte Culinario (ITSAC), Asunción, Paraguay.
  • Dre. Andrea Corrales Pardo. Doctorat en Physiologie de l’Université de Cantabrie. Master en Biologie moléculaire et Biomédecine (Université du Pays basque et Université de Cantabrie). Master en Psychologie du sport de la SIPD. Licence en Biologie (Université d’Oviedo) et diplôme en Psychologie (UNED). Professeure de Physiologie à l’UNEATLÁNTICO.
  • Dr. Marcos Hernández Suárez. Doctorat en Physiologie de l’Université de Cantabrie. Master en Biologie moléculaire et Biomédecine (Université du Pays basque et Université de Cantabrie). Master en Psychologie du sport de la SIPD. Licence en Biologie (Université d’Oviedo) et diplôme en Psychologie (UNED). Professeur de Physiologie à l’UNEATLÁNTICO.
  • Dre. (en cours) Irma Domínguez Azpíroz. Doctorante en Éducation. Master international en Nutrition et Diététique appliquée de l'Université de León. Master en Activité physique : Entraînement et gestion du sport de l’UNINI. Licence en Nutrition et diététique de l’Université de Navarre.
  • Dre. (en cours) Anna Marín. Doctorante en Éducation de l'Université Internationale Ibéro-américaine. Master International en Nutrition et diététique, avec Spécialité en Nutrition et activité physique de l’Université de León. Diplômée en Nutrition humaine et diététique de l’Université de Barcelone.
  • Dre. (en cours) Sandra Jarrín. Doctorante en Éducation de l'UNINI. Master en Études biologiques et naturelles de l'Université de León. Licence en Nutrition et diététique de l'Université Scientifique du Sud.
  • Dre. (en cours) Marina Rojo. Doctorante en Nutrition. MSc. in Translational Medicine de l’Université de Barcelone. Master (en cours) en Sécurité limentaire de l’UnADM. Spécialiste en Technologie éducative et diplômée en Nutrition de l’Université Autonome de l’Estado de Hidalgo.
  • Dr. (en cours) Javier Serrano. Doctorant en Nutrition. Master en Nutrition sportive de l’Université del Valle de México en convention avec l’Université Européenne du Real Madrid. Diplômé en Nutrition de l’Université de Guadalupe Victoria. Certifié Coach personnel par l’Université du Sport.
  • Dre. (en cours) Sandra Gervilla Barbero. Master en Activité physique et santé, spécialisé en Réhabilitation et réadaptation sportive par l’Instituto Nacional de Educación Física de Catalogne (INEFC). Diplômée en Nutrition humaine et diététique de l’Université de Lleida.
  • Dre. (en cours) Lidia Henriques Rego. Doctorante en Éducation. Spécialisée en Deuil (Humaniser). Master en Soins palliatifs de l’Université Catholique Portugaise. Licence en Psychologie clinique de l’Université de Lisbonne.
  • Dre. (en cours) Lucibel Vásquez. Doctorante en Intervention sociale à l’Université de Barcelone. Master en Psychogérontologie de l’Université de Barcelone. Master en Psychologie clinique de l’Université de San Martín de Porres de Lima.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.