Master en Résolution de Conflits et Médiation

Présentation du Programme

Le Master en Résolution de Conflits et Médiation s’inscrit dans la perspective des études des conflits. Il offre aux étudiants une perspective actualisée des connaissances théoriques sur le conflit et développe les capacités et les compétences dans les différentes techniques de résolution/transformation de conflits/litiges.

Grâce à l’articulation pédagogique des fondements théoriques et la discussion de cas pratiques, dans un espace d’interaction promu par les enseignants et par l’utilisation du Campus Virtuel, une personne qui obtient le Master en Résolution de Conflits et Médiation sera qualifiée pour:

  • Connaître et maîtriser les techniques les plus appropriées pour la résolution/transformation de conflits/litiges dans leurs différents domaines.
  • Connaître et maîtriser les techniques les plus modernes dans la Résolution de litiges Online.
El programa de Maestría en Resolución de Conflictos y Mediación está homologado por el Centro de Mediación de Derecho Privado de la Generalitat de Catalunya según la Ley 15/2009, de mediación en el ámbito del derecho privado, y la Orden JUS/428/2012

Le programme de Master en Résolution de Conflits et Médiation est homologué par kle Centre de Médiation de Droit privé de la Generalitat de Catalunya selon la Loi 15/2009, de médiation dans le domaine du droit privé, et l’Ordre JUS/428/2012.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Le Master en Résolution de Conflits et Médiation est destiné à des professionnels, des consultants, des conseillers, des enseignants et des chercheurs qui, au cours de leur activité professionnelle, sont confrontés à des situations de conflits de différents niveaux, formes et secteurs (éducation, familial, communautaire, organisationnel, pénal, international).

Diplôme

Une fois que l’étudiant aura terminé le programme avec succès celui-ci recevra un Diplôme délivré par l´Université où il se sera inscrit avec le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro américaine (FUNIBER).

Le Master en Résolution de Conflits et Médiation ne permettant pas à lui seul d’exercer la médiation, les personnes intéressées devront consulter la législation de leur pays concernant la médiation. Le cadre législatif de la médiation familiale en Espagne dans lequel figure les conditions pour exercer la médiation, y compris l’accréditation des actions formatives spécifiques de médiation et les inscriptions aux Registres des Médiateurs, est composé par les lois suivantes:

Législation générale

Enmiendas del Senado - 26 de junio de 2012- Serie A. Núm. 6-10. 121/000005 Mediante mensaje motivado al Proyecto de Ley de Médiation en asuntos civiles y mercantiles (procedente del Real Decreto-ley 5/2012, de 5 de marzo).

Proyecto de Real Decreto por el que se desarrolla la Ley de Médiation en Asuntos Civiles y Mercantiles en Materia de Formación, Registro y Aseguramiento de la Responsabilidad Profesional de los Mediadores - 13 de noviembre de 2012.

Législation par autonomie

Catalogne.
Ley 1/2001, de 15 de marzo, de Mediación Familiar de Cataluña (BOE núm. 91)
Decret 139/2002, de 14 de maig, pel qual s'aprova el Reglament de la Llei 1/2001, de 15 de març, de mediació familiar de Catalunya
Ley 15/2009, de 22 de julio, de mediación en el ámbito del derecho privado. (BOE núm. 198 de 17 de agosto de 2009)

Galicia. 
Ley 4/2001 de 31 de mayo, reguladora de la Médiation familiar (B.O.E. núm. 157 de 2 de julio de 2001).

Valencia
Ley 7/2001, de 26 de noviembre DOGV nº 4138, de 29 de noviembre de 2001 (BOE núm. 303 de 19 diciembre 2001).

Canarias
Ley 3/2005, de 23 de junio, para la modificación de la Ley 15/2003, de 8 de abril, de la Médiation familiar (BOE núm. 134 de 5 de junio de 2003).

Castilla-La Mancha. 
Ley 1/2006, de 6 de abril, de Médiation familiar de Castilla y León. (BOE núm. 105 de 3 de mayo de 2006).

Castilla y León. 
Ley 1/2006, de 6 de abril, de Médiation familiar de Castilla y León. (BOE núm. 105 de 3 de mayo de 2006).

Baleares. 
Ley 18/2006, de 22 de noviembre, de Médiation familiar de la Comunidad Autónoma Islas Baleares (BOE núm. 303 de 20 de diciembre de 2006 y BOID núm. 170 de 30 de noviembre de 2006). 
Ley 14/2010, de 9 de diciembre, de Médiation familiar de las Illes Balears (BOE núm. 16 de 19 de enero de 2011)

Madrid. 
Ley 1/2007, de 21 de febrero, de Médiation familiar de la Comunidad de Madrid (BOE núm. 153 de 27 de junio de 2007 y BOCM núm. 54 de 5 de marzo de 2007).

Asturias. 
Ley 3/2007, de 23 de marzo, de Médiation familiar de Asturias (BOPA núm. 81 de 9 de abril de 2007).

País Vasco. 
Ley 1/2008, de 8 de febrero, de Médiation familiar du Pays Basque (BOPV núm. 34 de 18 de febrero de 2008).

Canarias. 
Ley 15/2003, de 8 de abril, de la Médiation familiar (BOE núm. 134 de 5 de junio de 2003 y BOC núm. 85 de 6 de mayo de 2003). 
Ley 3/2005, de 23 de junio, para la modificación de la Ley 15/2003, de 8 de abril, de la Médiation Familiar (BOE núm. 177 de 26 de julio de 2005 y BOC núm. 130 de 5 de julio de 2005).

Andalucía. 
Ley 1/2009, de 27 de febrero, reguladora de la Médiation Familiar en la Comunidad Autónoma de Andalucía (BOE núm. 80 de 2 de Abril de 2009 y BOJA núm. 50 de 13 de Marzo de 2009). 
Decreto 37/2012, de 21 de febrero, por el que se aprueba el Reglamento de Desarrollo de la Ley 1/2009, de 27 de febrero, reguladora de la Médiation Familiar en la Comunidad Autónoma de Andalucía (BOJA núm. 46 de 7 de marzo de 2012).

Aragón. 
Ley 9/2011, de 24 de marzo, de Médiation Familiar de Aragón (BOA núm. 70 de 7 de abril de 2011).

Cantabria. 
Ley 1/2011, de 28 de marzo, de Médiation de la Comunidad Autónoma de Cantabria (BOC núm. 66 de 5 de abril de 2011).

Structure du Programme

La durée du Master en Résolution de Conflits et Médiation est estimée à 900 heures (90 crédits)1.

En ce qui concerne la répartition du temps, il est établi que:

  • Etant donné qu’il s’agit d’un programme à distance et n’étant pas soumis à des cours en présentiel, il n’est pas fixé de date concrète pour le début des cours, de sorte que l’étudiant peut formaliser son inscription à n’importe quel moment, dans la limite des places disponibles.
  • Pour des raisons académiques et pédagogiques, le Programme dispose d’une durée minimale qui, dans des cas exceptionnels (par exemple, convalidation des matières) sera de six mois.
  • Le temps maximal dont dispose l’étudiant pour réaliser le Programme est de vingt-quatre mois. Durant cette période, l’étudiant doit avoir rendu les évaluations correspondantes, ainsi que le Projet de fin d’Études de Master ou le Mémoire.

La structure des crédits du Programme de Master en Gestion et Audits Environnementaux est indiquée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSa DUREEb HEURES
1e Partie: Théorie et Analyse du Conflit 12 4 120
2e Partie: Processus de Résolution et Transformation de Conflits 9 4 90
3e Partie: Médiation 10 4 100
4e Partie: Autres processus de Résolution et Transformation de Conflits 22 4 220
5e Partie: Compétences pour la Résolution et Transformation de Conflits 14 4 140
6e Partie: Stage et Projet de fin d’Études Master ou Mémoire 23 4 230
TOTAL 90 24 900

a. L´équivalence en crédits peut varier selon l´université qui délivrera le diplôme. 
b. Durée en mois.

Objectifs

Objectif général

  • Former des professionnels, en leur transmettant des connaissances générales sur la théorie du conflit, les compétences et techniques nécessaires pour affronter les conflits de manière constructive, dans les différents domaines dans lesquels les procédés de résolution de conflits se sont le plus développés, grâce à l’appui des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Objectifs particuliers

  • Développer une nouvelle compréhension sur le conflit et leurs dynamiques, à partir de la perspective de disciplines multiples.
  • Développer des compétences de résolution/transformation de conflits/litiges dans les différents domaines dans lesquels ils se produisent.
  • Transmettre les techniques er les compétences de médiation.
  • Former en vue de pouvoir intervenir dans différents secteurs (scolaire, familial, communautaire, organisationnel, sanitaire, etc).
  • Former en vue de développer et concevoir des projets et des systèmes de résolution de conflits pour les organisations.
  • Développer les compétences nécessaires pour la Résolution de litiges online (arbitrage, médiation, facilitation).
  • Participer à la Résolution de Conflits de manière pratique dans un contexte spécifique.

Débouchés professionnels

Parmi les débouchés du Master en Résolution de Conflits et Médiation, nous pouvons citer:

  • Départements des Ressources Humaines, Organisation et Communication.
  • Entrepreneurs et dirigeants de PME et de grandes entreprises.
  • Professionnels dans le domaine de la sélection, recrutement et formation du personnel.
  • Centres spécialisés de Résolution de Conflits dans différents domaines (sanitaire, éducation, organisationnel, communautaire, etc).

Programme d'études

Le Programme Master en Résolution de Conflits et Médiation est composé de 6 parties formatives:

  • 1e Partie: Théorie et Analyse du Conflit (120 heures)

La première partie du Programme présente une introduction à la théorie du conflit ainsi qu’une brève histoire des sciences du conflit et ce qu’est sa résolution. Étudier les différentes typologies de conflits. Analyser les bases biologiques de l’émotion. Aborder le processus de communication, ses aspects généraux, ses différents modèles et ses participants.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la première partie sont indiquées dans le tableau suivant:

1e PARTIE: THEORIE ET ANALYSE DU CONFLIT
# MATIERES HEURES
1 Théorie du Conflit I 35
2 Théorie du Conflit II 35
3 Emotions et Conflit 20
4 Communication et Conflit 30
TOTAL 120
  • 2e Partie: Processus de Résolution et Transformation de Conflits (90 heures)

La deuxième partie est composée d’une introduction à l’analyse des conflits, des stratégies et méthodes pour les résoudre et des compétences et aptitudes de base pour les résoudre. Étudier la négociation, ses définitions et ses phases, ainsi que les théories, les styles, les domaines, les techniques et les compétences nécessaires pour négocier.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la deuxième partie sont indiquées dans le tableau suivant:

2e PARTIE: PROCESSUS DE RESOLUTION ET TRANSFORMATION DES CONFLITS
# MATIÈRES HEURES
1 Principes et Processus de Résolution/Transformation des Conflits 60
2 Techniques de Résolution de Conflits y Négociation 30
TOTAL 90
  • 3e Partie: Médiation (100 heures)

La troisième partie présente les caractéristiques et les fonctions de médiateur et son rôle dans la résolution de conflits. Étudier le concept de médiation, les théories, les atouts et les faiblesses. Montrer une analyse comparative de la législation nationale et internationale de différents pays en relation avec la résolution de conflits.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la troisième partie sont indiquées dans le tableau suivant :

  • 4e Partie: Autres Processus de Résolution et Transformation de Conflits (220 heures)

La quatrième partie permet d’étudier les caractéristiques et les particularités de la résolution et transformation de conflits dans le domaine scolaire, familial, communautaire, organisationnel, pénal, sanitaire, international et Online.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la quatrième partie sont indiquées dans le tableau suivant:

  • 5e Partie: Compétences pour Résolution et Transformation de Conflits (140 heures)

La cinquième partie présente les fonctions et principes de base de la direction et du leadership, ainsi que les modèles les plus importants. Étudier les éléments théoriques et pratiques sur les groupes et les équipes de travail, leurs caractéristiques, techniques et outils pour les gérer efficacement. Développer les capacités pour optimiser les réunions et pour préparer et réaliser des présentations publiques professionnelles. Apporter des connaissances afin d’affronter les situations de stress et de burnout.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la cinquième partie sont indiquées dans le tableau suivant:

5e PARTIE: COMPETENCES POUR LA RESOLUTION ET TRANSFORMATIÓN DE CONFLITS
# MATIERES HEURES
1 Techniques de Direction et de Leadership Organisationnel 30
2 Techniques de Direction d’Équipes de travail 30
3 Gestion du Temps et Direction de Réunions 30
4 Techniques de Présentation en Public 20
5 Stress et Burnout 30
TOTAL 140

Ces matières, bien qu’elles soient indépendantes entre elles, partagent les mêmes contenus et sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent. Chacune se divise en unités thématiques de base ou en chapitres, dont le contenu inclut du matériel imprimé qui doit être étudié afin de réaliser de manière satisfaisante les différentes activités d’évaluation.

  • 6e Partie: Stage et Projet de fin d’Études du Master (230 heures)

Les étudiants devront réaliser un stage de formation d’une durée de 80 heures, afin de démontrer, dans le domaine choisi, les compétences acquises durant le cours pour la résolution/transformation de conflits. Le Projet de fin d’Études ou Mémoire qui représente un volume de 150 heures, a pour objectif de présenter un document complet qui montre le développement total du projet proposé, dans la perspective de l’exécuter.

6e PARTIE: THEORIE ET ANALYSE DU CONFLIT
# MATIERES HEURES
1 Stage et Projet de fin d’Études du Master 230

Description des sujets

1e PARTIE : THÉORIE ET ANALYSE DU CONFLIT

  1. THÉORIE DU CONFLIT I

    Introduit les piliers théoriques de base de la discipline de résolution des conflits. L’objectif est que l’étudiant, dès le départ, acquiert une conception différente du conflit et de ses dynamiques d'escalade et de désescalade et développe ses capacités pour analyser les conflits en profondeur, préalablement à toute intervention.

    CONCEPT DE VIOLENCE ET DE PAIX
    CULTURE DE LA PAIX
    DÉFINITION DE CONFLIT
    THÉORIE GÉNÉRALE DU CONFLIT
    NIVEAUX D'ANALYSE DU CONFLIT
    LE CERCLE VICIEUX DU CONFLIT
    LE CYCLE DU CONFLIT
    STRUCTURE DU CONFLIT
    PARAMÈTRES DES CONFLITS INTERPERSONNELS
    DYNAMIQUE DU CONFLIT
    IDENTITÉ ET CONFLIT
  2. THÉORIE DU CONFLIT II

    Approfondit les aspects psychologiques du conflit et la négociation-médiation. L’étudiant acquerra une connaissance des théories et des mécanismes psychologiques qui agissent derrière les processus de négociation-médiation. En outre, il connaîtra le modèle de la théorie des jeux sur le conflit et la négociation-médiation.

    PSYCHOLOGIE DU CONFLIT
    La perspective psychodynamique. La théorie de terrain et le concept de climat. Approche axée sur les relations humaines et les modes de traitement du conflit. La recherche sur les conflits intergroupaux. L’approche cognitive. La perspective psychologique du conflit.
    JEUX, DILEMMES, CONFLITS
    La théorie de l'utilité attendue. La théorie des jeux.
    PSYCHOLOGIE DE LA NÉGOCIATION-MÉDIATION
    Modèle comportemental traditionnel. L'étude des caractéristiques individuelles. L'étude des caractéristiques de situations. L'étude des processus cognitifs.
  3. ÉMOTIONS ET CONFLITS

    Transmettre des connaissances qui peuvent être utiles pour l’administration quotidienne de la gestion des émotions dans les relations interpersonnelles et des conflits dans une perspective qui intègre la théorie et l’apprentissage significatif au moyen d'exercices pratiques.

    QUE SONT LES ÉMOTIONS ?
    Définition de la notion « d’émotion ». Composants de l'émotion. Rôle des émotions. Types d’émotions. Importance des émotions dans la vie quotidienne.
    ÉMOTIONS PRINCIPALES ET LEURS STRATÉGIES DE CONTRÔLE
    Colère. Peur. Envie. Faute. Mécontentement. Tristesse. Intérêt. Surprise. Admiration. Joie.
    ÉMOTIONS, CONFLITS ET RELATIONS INTERPERSONNELLES
    Styles affectifs. Modes de comportement face au conflit. Les relations interpersonnelles. Comment interagissent les émotions, les conflits et les relations interpersonnelles.
    MODÈLES DE GESTION DES ÉMOTIONS DANS LES RELATIONS INTERPERSONNELLES
    Application dans la résolution des conflits et médiation.
  4. COMMUNICATION ET CONFLIT

    L'élève doit acquérir une vision large et critique des processus de conflit et de négociation dans le cadre de la théorie de l'organisation. En outre, il doit apprendre certaines des compétences et des connaissances nécessaires pour gérer le conflit en maintenant toujours la communication tant dans le contexte organisationnel que dans d'autres domaines.

    LE CONFLIT ET LA NÉGOCIATION DANS LE CADRE DE LA THÉORIE DE L'ORGANISATION
    LE POUVOIR DANS LES PROCESSUS DE CONFLIT ET DE NÉGOCIATION DE L’ORGANISATION
    ANALYSE DES PRINCIPALES VARIABLES DE L'INTERACTION QUI INFLUENT SUR LE PROCESSUS DE NÉGOCIATION ET DE SES RÉSULTATS

2e PARTIE : PROCESSUS DE RÉSOLUTION ET DE TRANSFORMATION DES CONFLITS

  1. PRINCIPES ET PROCESSUS DE RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS

    Dans cette matière, l’étudiant apprendra à faire la distinction entre les processus de résolution de conflits et d’autres processus visant à résoudre les conflits mais ne pouvant pas être considérés comme faisant partie de notre discipline (exemple : l’arbitrage). En outre, il connaîtra et pratiquera les processus de résolution/transformation de conflits utilisés avec les grands et les petits groupes. On apprendra à travailler avec les conflits impliquant de nombreuses parties, associées ou non, ainsi qu’à mener des processus de prises de décisions en groupe. On travaillera avec des processus aussi divers que la médiation en grands groupes, la facilitation et les dialogues d’appréciation.

    VALEURS SOUS-JACENTES DANS LA RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
    PRINCIPES DE LA RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
    DÉFIS DE LA RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
    LE CONTINUUM DE LA RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
    COACHING DANS LE CONFLIT
    CONSEILS EN RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
    FORMATION/CONSEILS EN TRAITEMENT DU CONFLIT
    CONSEILS EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES FONDÉS SUR LES INTÉRÊTS
    CONSEILS TRANSFORMATIONNELS DANS LA RÉSOLUTION DES CONFLITS
    CONSEILS NARRATIFS EN RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
    FACILITATION
    TECHNOLOGIE DE L’ESPACE OUVERT
    CONVERSATIONS PUBLIQUES
    PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISIONS CONSENSUELLES
    DIALOGUES D’APPRÉCIATION
    AUTRES PROCESSUS DE RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS
  2. NÉGOCIATION ET RÉSOLUTION DES PROBLÈMES

    La négociation est un processus de communication utilisé lorsqu’une personne désire une chose et a besoin de la coopération d’une autre personne pour l’obtenir. Les personnes négocient tous les jours de leur vie, mais peu de gens ont étudié la technique et le processus de la négociation. Cette matière examinera la théorie moderne de la négociation, la pratique et la technique d'un négociateur efficace et les autres considérations importantes ayant un impact sur les résultats d’une négociation.

    INTRODUCTION À LA NÉGOCIATION
    Styles de négociation. Objectifs de la négociation. Identification des différents contextes de négociation.
    LA PRATIQUE DE LA NÉGOCIATION
    Une carte du processus - les phases d'une négociation. Le rôle des relations et la confiance dans la négociation. Développement et analyse de la « Meilleure alternative à un accord négocié » (MAAN) Identification des avantages stratégiques positifs, normatifs et négatifs. Comment créer de la valeur et bien gérer la négociation complémentaire. Comment demander la valeur et bien gérer « le bal » de distribution.
    TECHNIQUES CRITIQUES D'UN NÉGOCIATEUR EFFICACE
    GESTION DANS LE PROCESSUS
    LA PSYCHOLOGIE HUMAINE DANS LA NÉGOCIATION
    L’ÉTHIQUE DANS LA NÉGOCIATION
    EFFET DE L’UTILISATION DES REPRÉSENTANTS DANS LA NÉGOCIATION

3e PARTIE : MÉDIATION

  1. LA MÉDIATION I : DÉFINITION ET PRINCIPES, LE MÉDIATEUR, RÔLE ET FONCTIONS

    Le cours vise à clarifier le concept de médiation et le rôle du médiateur dans une perspective permettant de différencier des méthodes à venir.

    DÉFINITIONS ET PRINCIPES
    Conflits et médiation. Concepts de médiation. Principes de la médiation. Volontarisme. Impartialité, neutralité et confidentialité. Professionnalisme.
    LE MÉDIATEUR
    Rôle et fonctions. Le médiateur en tant que responsable du processus. Le médiateur en tant que facilitateur de la communication. Le médiateur en tant que promoteur de la négociation.
    LE PROCESSUS DE LA MÉDIATION
    La pré-médiation. Le cadrage de la médiation. Définition du conflit. Définition alternative du conflit. Génération d'options. Négociation. Engagements et accords.
  2. LA MÉDIATION II : TECHNIQUES ET STRATÉGIES DE LA MÉDIATION. CO-MÉDIATION. ÉTHIQUE DU MÉDIATEUR.

    Présente l’intervention médiatrice dans une perspective technique qui donne cohérence à une pratique fondée sur un modèle et une méthode d'action.

    TECHNIQUES ET STRATÉGIES DE LA MÉDIATION.
    Modèle. Méthodes et techniques. Construction d'espaces de coopération. Techniques pour faciliter la communication. Techniques pour les différents types de conflits. Techniques pour les différentes interactions conflictuelles. Techniques pour les différents moments du processus.
    LA CO-MÉDIATION
    Concept de co-médiation. Modèles de co-médiation. Application à différents contextes.
    ÉTHIQUE DU MÉDIATEUR
    L'éthique du positionnement médiateur. L'éthique de la neutralité. Codes de conduite.
  3. LÉGISLATION NATIONALE ET INTERNATIONALE SUR LA MÉDIATION ET AUTRES PROCÉDURES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS

    Cette partie permet de connaître les dénommées Alternatives à la résolution de conflits (ADR ou MARC) et le cadre réglementaire dans lequel elles sont réalisées en Amérique et en Europe, en mettant un accent particulier sur la médiation.

    CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES SUR LES ALTERNATIVES À LA RÉSOLUTION DE CONFLITS
    ANALYSE DE LA RÉGLEMENTATION JURIDIQUE DES DIFFÉRENTES ADR SUR LE CONTINENT AMÉRICAIN
    États-Unis et Canada. Amérique latine.
    DÉVELOPPEMENT JURIDIQUE DES SYSTÈMES NON CONTRADICTOIRES EN EUROPE. RÉFÉRENCE PARTICULIÈRE À LA MÉDIATION FAMILIALE. REFLET DES ADR DANS LES DIFFÉRENTS INSTRUMENTS INTERNATIONAUX. LA MÉDIATION FAMILIALE DANS LE DROIT COMPARÉ EUROPÉEN. ANALYSE COMPARÉE DE LA LÉGISLATION ESPAGNOLE EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE.

4e PARTIE : AUTRES PROCESSUS DE RÉSOLUTION ET DE TRANSFORMATION DES CONFLITS

  1. RÉSOLUTION ET TRANSFORMATION DES CONFLITS
    DANS LE DOMAINE SCOLAIRE
    Cette matière apporte les connaissances et les capacités nécessaires pour intervenir dans le processus d'amélioration de la cohabitation et de la transformation des conflits en milieu scolaire.
    CONFLIT ET COEXISTENCE À L’ÉCOLE
    TYPES DE CONFLITS ET PROBLÈMES DE COEXISTENCE EN MILIEU SCOLAIRE.
    Les conflits interpersonnels, l'indiscipline, la perturbation dans les salles de classe, le bullying et le vandalisme.
    L’ÉDUCATION DANS LA RÉSOLUTION DE CONFLITS.
    Antécédents et défis d'avenir.
    LE MODÈLE GLOBAL DE COHABITATION SCOLAIRE
    Fondements et objectifs. Éléments du modèle global, programmes d'intervention. Curriculum de résolution des conflits : théorie et activités. Les programmes de médiation scolaire et d'autres processus collaboratifs de résolution des conflits. Le programme de discipline positive. Stratégies pour l'implication des parents.
    D'AUTRES STRATÉGIES D'INTERVENTION POUR L'ABORDAGE DES CONFLITS SCOLAIRES
    LE DÉVELOPPEMENT D'UN PROJET D'AMÉLIORATION DE LA COHABITATION DANS L'ÉCOLE : PHASES ET RESSOURCES NÉCESSAIRES
    LA COMMISSION DE COHABITATION
    SCÉNARIOS POUR LA NÉGOCIATION À L'ÉCOLE
    LE PROCESSUS DE MÉDIATION APPLIQUÉ AUX CONFLITS SCOLAIRES
  2. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS EN MILIEU FAMILIAL

    Description et analyse des processus de résolution et de transformation des conflits dans le contexte familial qui nécessitent l'intervention de tierces personnes impartiales pour faciliter le dialogue, la responsabilité et la prise de décisions entre les acteurs de chaque situation. Le matériel qui est présenté est le résultat de l'expérience professionnelle dans l'intervention dans les conflits aussi bien liés à la rupture du couple (séparation/divorce, garde, relations avec les enfants, besoins économiques…) comme aux conflits de coexistence entre les générations, le placement ou d'organisation en ce qui concerne les besoins de l'une des personnes qui composent la famille (personnes âgées, handicapés, maladie mentale…).

    PRINCIPE ET CARACTÉRISTIQUES DES PROCESSUS DE RÉSOLUTION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE FAMILIAL
    TYPOLOGIE DES CONFLITS FAMILIAUX EN FONCTION DU CONTEXTE, DES CAUSES ET DES PERSONNES CONCERNÉES
    ACTEURS DE CONFLITS FAMILIAUX VIABLES POUR L'INTERVENTION DANS LES PROCESSUS COLLABORATIFS DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ET DE MÉDIATION
    PROCESSUS DE MÉDIATION APPLIQUÉ À DES CONFLITS DANS LE DOMAINE FAMILIAL
    LES LIMITES ET LES CONSÉQUENCES DE L'INTERVENTION DANS LE DOMAINE FAMILIAL
    ÉVOLUTION DE LA MÉDIATION FAMILIALE
  3. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS EN MILIEU COMMUNAUTAIRE

    Cela aide à comprendre le cadre conceptuel de la médiation communautaire et développe les aptitudes, les compétences et les attitudes pour l'exercice de la médiation dans ce domaine.

    LA CULTURE DE PAIX ET MÉDIATION COMMUNAUTAIRE
    CONFLIT, COMMUNICATION ET CULTURE
    LA MÉTHODE SOCIALE DE LA MÉDIATION COMMUNAUTAIRE
    LE CENTRE DE MÉDIATION COMMUNAUTAIRE
  4. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE ORGANISATIONNEL

    La matière fait un résumé approfondi du conflit et de la négociation dans le cadre des organisations et en particulier en ce qui concerne les relations de travail.

    INTRODUCTION À LA THÉORIE DU CONFLIT DANS LES ORGANISATIONS
    ASPECTS PSYCHOSOCIAUX DU CONFLIT DANS LES RELATIONS DE TRAVAIL
    STRUCTURES ET PROCESSUS DE LA NÉGOCIATION DANS LE DOMAINE COMMERCIAL
  5. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE PÉNAL

    Cette matière montre la justice restauratrice et réparatrice comme paradigme transformateur des systèmes pénaux et pénitentiaires. Elle offre en outre, une vision théorique et pratique du domaine comparatif des différents outils de justice restauratrice : médiation, conférences, cercles, etc. La matière enseigne également le développement des expériences les plus importantes de la justice restauratrice dans l'Union européenne, aux États-Unis, au Canada et en Amérique latine.

    LA JUSTICE RÉPARATRICE
    Nouveau paradigme pour la transformation sociale. Antécédents. Principes inspirateurs. Conceptualisation. La justice rétributive vs la justice réparatrice. Législation dans le domaine international.
    LES OUTILS DE LA JUSTICE RÉPARATRICE
    Médiation victime - offenseur. Médiation pénitentiaire. Conférences communautaires - groupes de famille.
    VISION COMPARATIVE DU DÉVELOPPEMENT DE LA JUSTICE RÉPARATRICE
    Union européenne. États-Unis. Canada. Amérique latine.
    PORTÉE PRATIQUE DES OUTILS RÉPARATEURS AVANT OU APRÈS L'EXÉCUTION DE LA PEINE : DÉLINQUANTS MINEURS, DÉLINQUANTS ADULTES
  6. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE SANITAIRE

    Le but de cette matière est que les étudiants consolident leur formation conceptuelle et pratique pour leur permettre d’intervenir en tant que médiateur de conflits dans les institutions de santé.

    ANALYSE PSYCHOSOCIAL DES AGENTS SANITAIRES
    Patients, professionnels et institutions.
    L’ATTENTION DANS LA SANTÉ
    Multiplicité des agents.
    THÉORIE ET PRATIQUE DE LA MÉDIATION ET LA NÉGOCIATION DANS LES CONFLITS GÉNÉRÉS DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ
  7. RÉSOLUTION/TRANSFORMATION DES CONFLITS DANS LE DOMAINE INTERNATIONAL

    Cette section fournit à l’étudiant les connaissances et les capacités nécessaires pour analyser et intervenir dans les processus de résolution et transformation des conflits et dans la gestion des après-conflits dans le domaine international.

    LES CONFLITS INTERNATIONAUX
    Que comprendre par conflit international ? Éléments de base des conflits internationaux. Réglementation, transformation et résolution des conflits internationaux.
    ÉVOLUTION HISTORIQUE DES CONFLITS INTERNATIONAUX
    De la création des états aux guerres mondiales. La guerre froide. Les conflits de notre temps.
    L’ANALYSE DES CONFLITS INTERNATIONAUX
    Typologie, paradigmes et outils.
    MODÈLES ET MÉTHODES POUR L’INTERVENTION ET LE MÉDIATION DANS LES CONFLITS INTERNATIONAUX
    EXEMPLES DE LA DIVERSITÉ DES CONFLITS INTERNATIONAUX ET LEUR RÉGLEMENTATION
    Afghanistan. Irak. Israël-Palestine. Balkans. Colombie, etc.
    LES RISQUES POUR LA PAIX ET LES THÉORIES DE CONSTRUCTION DE LA PAIX
  8. RÉSOLUTION DE CONFLITS EN LIGNES (RCL)

    La croissance exponentielle d’Internet et l’intégration dans ces nouvelles technologies de communication de nombreuses activités, aussi bien ludiques que commerciales et professionnelles, vont entraîner -c’est déjà le cas dans certains pays- que la RCL soit une procédure grâce à laquelle de nombreuses personnes dans le monde arrivent à résoudre leurs conflits. Cette matière a pour objectif de familiariser les étudiants à cette nouvelle philosophie et pratique des processus de résolution/transformation de conflits en ligne.

    HISTOIRE DE LA RCL
    L’IMPACT DE LA COMMUNICATION EN LIGNE
    LA QUATRIÈME PARTIE : LA TECHNOLOGIE
    AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA RCL
    NÉGOCIATION EN LIGNE
    MÉDIATION EN LIGNE
    FACILITATION EN LIGNE
    CHAMPS D’APPLICATION
    RESSOURCES DE RCL
    IDENTITÉ ET CONFLIT

5e PARTIE : COMPÉTENCES POUR LA RÉSOLUTION ET LA TRANSFORMATION DES CONFLITS

  1. TECHNIQUES DE DIRECTION ET LEADERSHIP ORGANISATIONNEL

    L'objectif général de cette matière est de connaître et d’approfondir les styles de leadership et de direction, leur relation, leurs différences, leur importance et leurs approches théoriques ainsi que les connaissances et compétences nécessaires à leur exercice.

    INTRODUCTION À L'IMPORTANCE DU LEADERSHIP ET DE LA DIRECTION D’ENTREPRISE
    Introduction. La principale ressource humaine : les personnes. La direction et la psychologie sociale. Qu’est-ce que le leadership ? Définition, différences et fonctions du leader et du directeur. La culture d'entreprise, les valeurs et les processus de changement. Importance du leadership organisationnel.
    APPROCHES THÉORIQUES DE L'ÉTUDE DE LA DIRECTION ET LE LEADERSHIP : ÉVOLUTION
    Introduction. Préhistoire du leadership. La révolution industrielle, l’école classique de l’organisation scientifique -leader autoritaire. École des relations humaines -leader démocratique. Modèle bureaucratique -leader charismatique. La théorie béhavioriste -théories des traits- qualités psychologiques du leader. Le développement organisationnel -leader du groupe. Direction participative. École systémique de l’administration -théories de la contingence. Leader orienté vers la tâche et orienté vers les relations. Direction stratégique -changement par les valeurs- compétences.
    STYLES DE LEADERSHIP
    Introduction. Définitions. Style de leadership. Types de leadership classiques. Autres types de leadership. Modèles de leadership contemporains. Principes essentiels des leaders dans le comportement des hommes. Leadership efficace.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES DU LEADER ET DU CADRE : TECHNIQUES ET OUTILS
    Introduction. Les compétences et les aptitudes du leader et du directeur. Analyse des résultats d’une recherche comparative de directeurs touristiques leaders avec ceux qui ne le sont pas en ce qui concerne le niveau de performance. Évaluation des caractéristiques personnelles. Techniques et outils pour le travail du leader.
  2. TECHNIQUES DE DIRECTION D’ÉQUIPES DE TRAVAIL

    Cette matière fait connaître les éléments théoriques et pratiques à propos des groupes et équipes de travail, leurs caractéristiques et les techniques et outils pour leur gestion efficace.

    LES ÉQUIPES DE TRAVAIL
    Introduction. Généralités. Formation des équipes. La diversité des types de groupes. Différences entre groupes et équipes de travail. Les systèmes de haut rendement et la direction participative. Normes d’équipe. Les aptitudes directives pour le travail en équipe. La légitimation des perceptions. Règles de travail en équipe. Le consensus. Trois éléments clés pour le travail en équipe. Caractéristiques des équipes efficaces. Erreurs les plus courantes dans la direction d’équipes de travail. Gestion des conflits.
    PRINCIPAUX OUTILS POUR LE PERFECTIONNEMENT DES ÉQUIPES
    Introduction. Interaction entre les intérêts des individus et du collectif. L’épanouissement personnel dans le travail en équipe. Le leadership et les équipes autonomes. Exercice pratique : les 7 habitudes du leadership. La huitième habitude du leadership. L'intelligence émotionnelle dans l'équipe. Êtes-vous une personne assertive ? Réseaux sociométriques, le sociogramme. Le test d’évaluation du groupe. Psychodrame. Les réunions et sessions de travail en équipe. La méthode d’interaction. La délégation, l’autonomie et l’indépendance. La gestion par objectifs et résultats.
    LA PRISE DE DÉCISIONS EN ÉQUIPE. TECHNIQUES POUR LE TRAVAIL EN ÉQUIPE
    Introduction. Empowerment. Considérations autour de la prise de décisions Facteurs qui déterminent le processus de prise de décisions. Les techniques de générations d’idées. Techniques favorisant l’obtention du consensus Techniques axées sur l’organisation des idées. La créativité. Blocages mentaux de la créativité.
  3. GESTION DU TEMPS ET CONDUITE DE RÉUNIONS

    Cette partie apprend à optimiser les réunions de travail par le biais d’une bonne préparation et le développement de ces réunions, ainsi que grâce aux compétences pour diriger l’équipe. Elle fournit également les critères et techniques pour la gestion du temps dans le cadre de la fonction directive.

    LA GESTION DU TEMPS ET DE L'EFFICACITÉ DU DIRECTEUR
    PRINCIPES DE PLANIFICATION ET ORGANISATION DU DIRECTEUR
    LA DÉLÉGATION, CONCEPTS, DIFFICULTÉS ET AVANTAGES. LE PROCESSUS DE DÉLÉGATION
  4. TECHNIQUES DE PRÉSENTATION EN PUBLIC

    Développer les capacités des participants à préparer et réaliser des présentations professionnelles, pour la réalisation de l'influence souhaitée dans l'auditorium.

    DÉFINITIONS CONCEPTUELLES DE LA PRÉSENTATION EN PUBLIC DANS LE DOMAINE PROFESSIONNEL
    FACTEURS DE RÉUSSITE. PRÉPARATION, RÉALISATION ET RÔLE DU PRÉSENTATEUR
  5. STRESS ET BURNOUT

    Le texte présente la gestion des situations de stress et de burnout au sein de l’organisation de l’entreprise, en fournissant à l’étudiant les connaissances théoriques et pratiques nécessaires.

    CONCEPTS, APPROCHES LES PLUS IMPORTANTES POUR FAIRE FACE AU STRESS PROFESSIONNEL
    TECHNIQUES ET OUTILS POUR LA GESTION DU STRESS
    FACTEURS QUI SONT LA CAUSE DU STRESS PROFESSIONNEL
    INCIDENCES DU STRESS EN FONCTION DES VARIABLES PERSONNELLES

6e PARTIE : PRACTICUM ET PROJET FINAL DE MASTER OU MÉMOIRE

Le practicum sera lé démonstration, dans un cadre proche de la zone d’action de l’étudiant, de toutes les compétences acquises lors du cours sur la résolution/transformation d’un conflit.

Le practicum est un ensemble de pratiques professionnelles directes, liées à la gestion de conflits, que l’étudiant doit développer de façon individuelle dans les centres ou les institutions publiques ou privées.

Le mémoire doit être une contribution au domaine de la Résolution de Conflits et/ou de la Médiation en appliquant les différentes connaissances acquises tout au long de la formation.

Son contenu sera conforme aux normes qui sont définies à cet effet.

La gestation du projet final ou mémoire peut commencer parallèlement à l'étude des matières du programme selon la convenance et la disponibilité de l'étudiant.

Toutefois, il est conseillé de consacrer environ le dernier semestre du Master à son élaboration et à la rédaction définitive.

La méthodologie générale présentée permet à l'étudiant d'accumuler, tout au long du Master, des travaux suffisants pour développer rapidement le mémoire qui, à son tour, sera soumis à des corrections partielles nécessaires avant la remise finale.

Le travail est supervisé par un professeur-tuteur, dont l’attribution se fait en fonction de la thématique choisie.


REMARQUE : Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

  • Dra. Silvia Aparicio.  Doctora en Ciencias Económicas por la Universidad Autónoma de Madrid y Licenciada en Administración y Dirección de Empresas por la Universidad de Cantabria. Directora Académica Internacional del Área de Desarrollo Directivo, Organización Empresarial y Recursos Humanos de la Fundación Universitaria Iberoamericana, FUNIBER.
  • Dr. Ramón Alzate Saez de Heredia  Docteur en Philosophie et en Sciences de l’Education par l’Université du Pays Basque. Professeur de Psychologie de l’Université du Pays Basque.
  • Dre. Cristina Hidalgo González  Docteure en Sciences de l’entreprise par l’Université de León. Professeure Titulaire du Département d’Economie Appliquée de l’Université de León
  • Dre (c). Carmen Lilí Rodríguez Velasco  Docteure en Education, Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie du travail et organisationnelle par l’Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice Académique Internationale du Département Développement du Management Directif, Organisation d’Entreprises et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Dre (c). Ana Godoy Magdaleno  Docteure en Psychologie par l’Université du Pays Basque (en voie d’achèvement). Diplôme d’Études Avancées par l’Université du Pays Basque, Experte en Médiation: domaine d’action et techniques appliquées à la résolution de conflits, par l’Université Complutense de Madrid. Coordinatrice Académique du Programme Master en Résolution de Conflits et Médiation et les Spécialités correspondantes.

Direction Académique Internationale

  • Dr. Ramón Alzate Sáez de Heredia. Professeur de Psychologie de l’Université du Pays Basque
  • Dr. José Manuel Figueroa. Directeur du Département d’Innovation, Affaires et Nouvelles Technologies. Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur par l’Université Polytechnique de Catalogne (Espagne).
  • Dra. Celia Regina Beiro Pr. Société Educationnelle de Santa Catarina, SC. Brésil
  • Dr. José Manuel Brotons. Pr. de l’Université Miguel Hernández de Elche. Espagne
  • Dra. Inmaculada Armadans. Pr. de la Faculté de Psychologie de l’Université de Barcelone
  • Dr. Dorindo Cárdenas. Pr. de l’Université Technologique de Panama
  • Dr. José Antonio Cavero. Pr. de l’Université Miguel Hernández de Elche. Espagne
  • Dra. Alina Celi. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Miguel Ángel Coronado. Professeur agrégé de l’Université de Valladolid. Directeur du Département des TICE de FUNIBER
  • Dr. Antoni Creus. Pr. de l’Université Polytechnique de Catalogne (Espagne).
  • Dr. Luis Dzul López. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. José Antonio Esquivel. Pr. de l’Université de Grenade (Espagne)
  • Dr. Javier Fernández Aguado. Professeur de l’Université San Pablo-CEU
  • Dr. Fermín Ferriol. Pr. de l’Université de La Havane
  • Dr. Eduardo García. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dra. Irene García. Pr. de l’Université de La Havane
  • Dra. Leticia García. Professeure Titulaire de droit civil de l’Université Complutense de Madrid.
  • Dra. Minerva García. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dra. Esther García Pedroche. Pr. de Centrum Católica, Lima
  • Dra (c) Ana Godoy. Coordinatrice des programmes de Résolution de Conflits et Mediation. FUNIBER
  • Dr. José Francisco González. Carbonell Pr. de l’Université Miguel Hernández de Elche. España
  • Dr. Fco. Javier Hidalgo. Pr. du Centre Panaméricain d’Études Supérieures, Michoacán. Mexico
  • Dr. Agustín Iza. Pr. de l’Université Scientifique du Sud
  • Dr. Francisco Jiménez. Pr. de l’Université d’Almería
  • Dr. Víctor Jiménez Arguelles. Pr. de l’Université Autonome Métropolitaine. Mexico
  • Dr. Francisco Jiménez Bautista. Pr. de l’Université de Grenade (Espagne)
  • Dr. Miguel Ángel López. Pr. de l’Institut Polytechnique National (CIEMAD-IPN), Mexico
  • Dra. Miriam Loveiro Fialho. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Manuel Maeda Takeuchi. Pr. de l’Université de Piura
  • Dra. Izel Emilia Marez. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Ernesto Negrín. Pr. Université de Matanzas
  • Dr. Arturo Ortega. Directeur du Département des TICE. Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dra. Yarissa Palma. Pr. de l’Université Technologique de Panama
  • Dr. Javier Reig. Pr. de l’Université Miguel Hernández de Elche. Espagne
  • Dr. José Rodriguez. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Francisco Sagués. Coordinateur du Master International en Audit et Gestion d’Entreprises
  • Dr. Ramón San Martín. Pr. de l’Université Polytechnique de Catalogne (Espagne)
  • Dr. Manuel Enrique Sansalvador. Pr. de l’Université Miguel Hernández de Elche. Espagne
  • Dr. Raúl Sardinha. Pr. de l’Institut Piaget, Portugal
  • Dr. Héctor Solano. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. José Antonio Trigueros. Pr. de l’Université Miguel Hernández de Elche, Espagne
  • Dr. José Francisco Valencia. Professeur de l’Université du Pays Basque
  • Dr. José Valentín Mercado. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Vladimir Vega. Consultant CONAS
  • Dra. Martha Velasco. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Luis Vivanco. Pr. de l’Université Internationale Ibéro-américaine
  • Dr. Pedro Zayas. Pr. de l’Université de Matanzas
  • Dr (c). Jon Arambarri. Pr. du département des TICE. FUNIBER
  • Dr (c). Ricardo Alberto Concha. Pr. de l’Université du Chili
  • Dr (c). Pablo Eisendecher. Directeur de FUNIBER Chili
  • Dr (c). Diego Kurtz. Pr. du département des TICE. FUNIBER
  • Dra (c). Vivian Lipari. Pr. du Département de la Santé. FUNIBER
  • Dr (c). René Morales. Université de Barcelone
  • Dra (c). Lina Pulgarin. Pr. du département Entreprises. FUNIBER
  • Dra (c). Carmen Lilí Rodríguez. Pr. du département Entreprises FUNIBER
  • Dra (c). Daniela Torrico Villarroel. Pr. du département Entreprises FUNIBER
  • Dr (c). Gregorio Urriola. Pr. de l’Université de Las Américas
  • M.A. Edward Alegría. Pr. du département Entreprises. FUNIBER
  • Mg. Erick Arauco. Pr. Université de Piura
  • M.A. Diana Patricia Cortés. Pr. du département Entreprises. FUNIBER
  • M.A. Andrea Gutiérrez. Pr. du département Entreprises. FUNIBER
  • Msc. Eduardo Silva. Pr. du département Entreprises. FUNIBER
  • Msc. Juanita Acevedo Segura. Advantage Service
  • Msc. Carles Labraña Idealive

Professeurs et auteurs

  • Dre. Cristina Merino. Docteure en Coopération, Intégration et conflit dans la Société Internationale, par l’Université du Pays Basque. Médiatrice en conflits de caractère scolaire, familiale, organisationnel et communautaire. Membre fondatrice du Centre Universitaire de Transformation des Conflits de l’Université du Pays Basque. GEUZ-UPV/EHU pour l’enseignement, la Recherche et l’Intervention dans des conflits.
  • Dr. Ignacio Bolaños. Docteur en Psychologie par l’Université Autonome de Barcelona. Expert en Médiation. Domaine d’actions et Techniques appliquées dans la Résolution de conflits. Département de Médiation, Université Complutense de Madrid.
  • Dr. Jorge Bolaños Carmona. Docteur en Mathématiques. Professeur Titulaire de l’Université de Grenade (Espagne). Institut Universitaire de la Paz et les Conflits Université de Grenade (Espagne).
  • Dr. Ramón Alzate Saez de Heredia. Docteur en Philosophie et en Sciences de l’Éducation par l’Université du Pays Basque. Professeur agrégé de Psychologie de l’Université du Pays Basque.
  • Dr. Alberto Jorge Acosta. Professeur invité Chaire UNESCO de Direction Universitaire à l’Université Polytechnique de Catalogne (Espagne). Professeur Associé à la Escuela de Alta Direction y Administración (EADA).
  • Dre. Inmaculada Armadans Tremolosa. Docteure en Psychologie par l’Université de Barcelone Professeure de la Faculté de Psychologie de l’Université de Barcelone. Directrice du 3e cycle de Il3 (UB). Intervention dans des situations de conflit dans les Institutions Éducatives.
  • Dra. Leticia García Villaluenga. Professeure Titulaire de Droit Civil de l’Université Complutense de Madrid. Directrice de l’Institut de Recherche en Médiation de l’Université Complutense de Madrid.
  • Dr. José Antonio Esquivel. Professeur Titulaire en l’Université de Grenade (Espagne). Institut de la Paz et les Conflits de l’Université de Grenade.
  • Dr. José Manuel Figueroa González. Docteur en Ingénierie de Projets, par l’Université Polytechnique de Catalogne, España. Master en Ressources Humaines par EAE Business School, Barcelona. Directeur du Département de Innovations, Affaires y Nouvelles Technologies. Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Francisco Jiménez. Chercheur de l’Institut de la Paz et les Conflits de l’Université de Grenade (Espagne).
  • Dre (c). Ana Godoy Magdaleno. Docteure en Psychologie par l’Université du Pays Basque (en voie d’achèvement). Diplôme d’Études Avancées par l’Université du Pays Basque, Experte en Médiation: domaine d’actions et techniques appliquées à la résolution de conflits, par l’Université Complutense de Madrid. Coordinatrice Académique du Programme Master en Résolution de Conflits et Médiation et les Spécialités correspondantes.
  • Dr (c). Ricardo Alberto Concha Machuca. Professeur de l’Université du Chili.
  • Dr (c). Fernando Die Badolato. Titulaire d’un diplôme d’Études Supérieures en Droit et Expert en Médiation: domaine d’actions et techniques appliquées à la résolution de conflits à l’Université Complutense de Madrid.
  • Dre (c). Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Docteure en Education, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie du Travail et Organisationnel par l’Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice Académique Internationale du Département du Développement Management d’Entreprises, Organisation des Entreprises et Ressources Humaines, FUNIBER
  • Dr (c). Diego J. Kurtz. Dr (c). Doctorat en Ingénierie et Gestion de la Connaissance par PPGEGC – UFSC (en cours). Master en International Business - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur Noyau de Gestion pour le Développement Durable (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur Junior du Projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordinateur des Programmes et Professeur de FUNIBER.
  • Dr (c). Julién Brito Ballester. Docteur en Projets, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie du Travail et Organisationnelle par l’Université de La Havane, Cuba. Master en Gestion des Ressources Humaines par l’Université Autonome de Barcelone. Master en Coaching Systémique par l’Université Autonome de Barcelone. Consultant International et Expert en Gestion des Ressources Humaines, Formation, Développement et Compétences Professionnelles.
  • M. Sandra Sacristán Maza. Master en Résolution de Conflits. Coordinatrice de l’Équipe Centre Municipal de Médiation de Viladecans.
  • M. Carlos Romera. Master en Criminologie Centre Universitaire de Transformation des Conflits GEUZ.
  • M. Alejandro Marcelo Nató. Avocat. Master en Programmation Neurolinguistique. Master en Résolution de Conflits et Médiation. Consultant du Centre Carter en Moyens de Communication et Conflits Sociaux en Bolivie.
  • M. Antonio Vega. Diplômé en Administration et Direction d’Entreprises par ESADE. Master en Direction de Ressources Humaines et Société de Conseil dans les Organisations par l’Université de Barcelone. Coach et Consultant en Planification Stratégique, Management et Développement Organisationnel. Président à la Fondation Humaniza.
  • Mme. Inmaculada Urruela. Diplôme d’Études Supérieures en travail Social. Equipes Techniques de Conseil en Justice des Mineurs.
  • Mme. Lucía Gorbeña. Centre Universitaire de Transformation des Conflits (GEUZ).
  • Mme. Amaia Aguirre. Centre Universitaire de Transformation des Conflits (GEUZ).
  • Mme. María Gabriela Rodríguez. Pédagogue. Professeure Titulaire à l’Université de Lomas de Zamora. Master en Programmation Neurolinguistique. Médiatrice et Spécialiste en gestion de conflits communautaires Processus de dialogue et construction de consensus.
  • M. Diego Checa. Chercheur de l’Institut de la Paz et les Conflits de l’Université de Grenade (Espagne).

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.