Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales

Présentation du Programme

Le Master en est un programme qui englobe les concepts fondamentaux liés à la gestion et à la direction d’entreprises familiales, ainsi que les différents procédés et outils pour gérer efficacement ces entreprises.

Grâce à l’articulation pédagogique des fondements théoriques et la discussion de cas pratiques, dans un espace d’interaction promu par les enseignants et par l’utilisation du Campus Virtuel, une personne qui obtient le Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales sera qualifiée pour:

  • Développer les fonctions de Direction d’Entreprises Familiales en appliquant les compétences acquises durant le cours.
  • Comprendre les particularités des Entreprises Familiale et gérer les relations Entreprise – Famille – Propriété.
  • Proposer des idées et des solutions durables aux problèmes qui se posent dans les Entreprises Familiales.
  • Connaître et utiliser les outils les plus modernes dans le domaine de la gestion des Entreprises Familiales.
  • Connaître et développer les compétences de direction nécessaires pour la direction d’entreprises familiales.
  • Connaître d’autres aspects généraux pour la gestion intégrée de l’entreprise familiale telle que la gestion de l’environnement, la qualité et les projets d’entreprises.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Le Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales s’adresse à des chefs d’entreprises, à des dirigeants ainsi qu’à des membres d’entreprises familiales et à des professionnels en relation avec le monde des Entreprises Familiales. Il s’adresse également aux nouveaux diplômés universitaires qui souhaitent acquérir des connaissances sous la Direction d’Entreprises Familiales.

Le Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales offre la possibilité à ses participants de développer leurs activités dans le domaine de la Direction, Gestion des Entreprises Familiales, et de former les personnes qui ne sont pas directement en relation avec la gestion des entreprises familiales, mais qui sont intéressées par ce thème: des membres de la famille ou des actionnaires non dirigeants, ainsi que des consultants, des enseignants et des chercheurs.

Diplôme

Une fois que l’étudiant aura terminé le programme avec succès, celui-ci obtiendra le diplôme de Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales.

Les Diplômes seront délivrés par l´Université où il se sera inscrit avec le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER).

Structure du Programme

La durée du Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales est d’environ 940 heures (94 crédits)a.

En ce qui concerne la distribution du temps, il est établi que:

  • Etant donné qu’il s’agit d’un programme à distance et n’étant pas soumis à des cours en présentiel, il n’est pas fixé de date concrète pour le début des cours, de sorte que l’étudiant peut formaliser son inscription à n’importe quel moment, dans la limite des places disponibles.
  • Pour des raisons académiques et pédagogiques, le Programme dispose d’une durée minimale qui, dans des cas exceptionnels (par exemple, convalidation des matières) sera de six mois.
  • Le temps maximal dont dispose l’étudiant pour réaliser le Programme est de vingt-quatre mois. Durant cette période, l’étudiant doit avoir rendu les évaluations correspondantes, ainsi que le Projet de fin d’Études de Master ou le Mémoire.

La structure des crédits du Programme de Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales est indiquée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSa DURÉEb HEURES
1e Partie : Direction, Organisation et Gestion de l’Entreprise Familiale 36 8 360
2e Partie : Nouveaux Outils pour la Gestion de l’Entreprise Familiale 32 7 320
3e Partie : Aspects Globaux pour la Gestion de la Entreprise Familiale 16 6 160
4e Partie : Projet de Fin d’Études de Master ou Mémoire 10 3 100
TOTAL 94 24 940

a. L´équivalence en crédits peut varier selon l´université qui délivrera le diplôme.
b. Durée en mois.

Objectifs

Objectif général

  • Former des professionnels afin qu’ils acquièrent une vision globale de la direction de l’entreprise familiale en transmettant aux participants les outils et techniques les plus avancées pour garantir le succès et la durabilité des entreprises familiales.

Objectifs particuliers

  • Développer les fonctions de Direction d’Entreprises Familiales en appliquant les compétences acquises durant le cours.
  • Comprendre les particularités des Entreprises Familiale et gérer les relations Entreprise – Famille – Propriété.
  • Proposer des idées et des solutions durables aux problèmes qui se posent dans les Entreprises Familiales.
  • Connaître et utiliser les outils les plus modernes dans le domaine de la gestion des Entreprises Familiales.
  • Connaître et développer les compétences de direction nécessaires pour la direction d’entreprises familiales.
  • Connaître d’autres aspects généraux pour la gestion intégrée de l’entreprise familiale telle que la gestion de l’environnement, la qualité et les projets d’entreprises.

Opportunités de carrière

Parmi les débouchés du Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales, nous pouvons citer:

  • Dirigeants d’Entreprises Familiales.
  • Membres du Conseil d’Administration d’Entreprises Familiales.
  • Consultants d’Entreprises Familiales.
  • Spécialistes et Chercheurs dans des Entreprises Familiales.

Programme d'études

Le Programme du Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales est composé de 4 parties formatives:

  • 1e PARTIE : DIRECTION, ORGANISATION ET GESTION DE L’ENTREPRISE FAMILIALE (360 HEURES)

La première partie permet d’acquérir une vision générale du thème à travers des matières telles que la Direction et la Planification Stratégique: Administration et Direction d’Entreprises, contrôle et Gestion des coûts, Économie, Direction Financière, Gestion stratégique des Ressources Humaines, Gestion et Direction des Opérations, Logistique, Marketing et Gestion Commerciale, Intégration des Systèmes de Gestion d’Entreprises.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la première partie sont indiquées dans le tableau suivant:

  • 2e PARTIE : NOUVEAUX OUTILS POUR LA GESTION DE L’ENTREPRISE FAMILIALE (320 HEURES)

La deuxième partie traite des thèmes tels que Concepts et Caractéristiques des Entreprises Familiales, Climat et Culture Organisationnelle, Succession et Continuité dans l’Entreprise Familiale, Changements organisationnels et Incorporation des Familles dans l’Entreprise, la Professionnalisation e l’Entreprise Familiale, Structure et Organes gouvernementaux, Le Protocole Familial, La Gestion de la Propriété dans l’Entreprise Familiale, Facteurs clé du Succès de l’entreprise Familiale, Création et Internationalisation de Entreprises Familiales et Aspects Légaux de base de l’Entreprise Familiale.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la deuxième partie sont indiquées dans le tableau suivant:

  • 3e PARTIE : ASPECTS GLOBAUX POUR LA GESTION DE L’ENTREPRISE FAMILIALE (160 HEURES)

La troisième partie présente quelques-uns des défis que les dirigeants d’entreprises familiales doivent surmonter dans les prochaines années: Techniques de Direction et Management, Techniques de Direction des équipes de Travail, Techniques de Résolution de Conflits et Négociation. Gestion de la Connaissance et Apprentissage Organisationnel, Éthique de l’Entreprise et Responsabilité Social Corporative.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la troisième partie sont indiquées dans le tableau suivant:

Ces matières, bien qu’elles soient indépendantes entre elles, partagent les mêmes contenus et sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent. Chacune se divise en unités thématiques de base ou en chapitres, dont le contenu inclut du matériel imprimé qui doit être étudié afin de réaliser de manière satisfaisante les différentes activités d’évaluation.

  • 4e PARTIE : PROJET DE FIN D’ÉTUDES DE MASTER OU MÉMOIRE (100 HEURES)

Le Projet de Fin d’Études du master ou Mémoire qui représente un volume de 100 heures - 10 crédits, a pour objectif de présenter un document complet qui montre le développement du projet proposé, dans la perspective de l’exécuter.

4e PARTIE : PROJET DE FIN D’ÉTUDES DE MASTER OU MÉMOIRE
# MATIÈRES HEURES
1 Projet de fin d’Études de Master ou Mémoire 100
  TOTAL 100

Description des sujets

1E PARTIE: DIRECTION, ORGANISATIÓN ET GESTIÓN DE L'ENTREPRISE FAMILIALE

  1. DIRECTION ET PLANIFICATION STRATÉGIQUE

    Cette matière est axée sur la pensée stratégique appliquée à la direction et fournit un entraînement aux outils et mécanismes qui facilitent la gestion contemporaine, en acceptant la gestion du changement comme quelque chose de consubstantiel aux environnements instables et variables, dans lesquels évoluent les organisations.

    Voici certains des points abordés dans la matière:

    LA GESTION DU CHANGEMENT EN TANT QUE SUBSTRAT DE LA DIRECTION STRATÉGIQUE
    Le changement personnel et organisationnel. Certains modèles pour mettre en place un changement organisationnel. La résistance au changement. La participation au processus de changement stratégique.
    LA DIRECTION STRATÉGIQUE COMME UN MODÈLE DE CHANGEMENT
    La pensée stratégique et la direction stratégique. Présentation d'un modèle de planification stratégique validé au niveau international. La matrice SWOT comme un précieux instrument de la planification stratégique.
    LA MISE EN PLACE DE LA DIRECTION STRATÉGIQUE. LES STRATÉGIES D’ENTREPRISE
    Scénarios stratégiques. La vision. Analyse du système de valeurs qui appuiera la stratégie. Élaboration de stratégies d'entreprises. Objectifs et critères de mesure. Nouvelles affaires. Croissance. Consolidation. Revitalisation.
  2. ADMINISTRATION ET DIRECTION D'ENTREPRISES

    La présente matière introduit l’élève aux concepts et techniques d’administration et de gestion d’entreprises pour comprendre la signification, la nature et la portée de la fonction d'administration d’une entreprise ou de gestion d’un de ses sous-systèmes.

    ENTREPRISE
    Introduction. L’entreprise en contexte. Classification des entreprises. Secteurs et activités de l’entreprise. L'entreprise en tant que système. Entreprise et directeur.
    ORGANISATION D'ENTREPRISE
    Introduction. Structuration de l’entreprise. Nouvelles tendances de la structuration d’entreprise. Domaines fonctionnels / Fonctionnalités de l’entreprise.
    POLITIQUE, DIRECTION ET GESTION DES ENTREPRISES
    Introduction. Direction stratégique. Direction tactique. Direction opérationnelle.
    INTÉGRATION DES ENTREPRISES : INFORMATION, COMMUNICATION ET CONNAISSANCE (ICC)
    Introduction. Informations (et données) dans l’entreprise. Communication dans l’entreprise. Connaissance dans l’entreprise. Systèmes d'ICC de l’entreprise : SI/TIC
    SOCIOLOGIE, ÉCONOMIE ET DROIT DANS LE MILIEU DE L’ENTREPRISE
    Introduction. Analyse socio-économique de l'entreprise. Économie de l’entreprise. Droit des entreprises.
    NOUVELLE ÉCONOMIE ET GESTION INTERNATIONALE
    Mondialisation : internationalisation et intégration des marchés. Économie mondiale et développement. Commerce électronique (e-business). Commerce mobile (m-business).
    POLITIQUE ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET TECHNOLOGIQUE
    Introduction. Politique économique. Politique industrielle et technologique. Gestion de l'innovation et de la technologie.
    DÉVELOPPEMENT, CONSOLIDATION, CROISSANCE ET CRÉATION D’ENTREPRISES.
    Introduction. Développement de nouvelles activités. Consolidation et croissance des affaires. Entrepreneuriat, création et constitution d’entreprises. Projet d'entreprise, plan d'entreprise (strategy business plan).
  3. CONTRÔLE ET GESTION DES COÛTS

    Cette matière est considérée comme liminaire pour le domaine. On y examine les concepts fondamentaux de comptabilité, pour ensuite se concentrer sur les thèmes essentiels du contrôle et de la gestion des coûts.

    Elle permet de comprendre le rôle de l'information dans les organisations à travers la production et l'analyse de budgets, entendu comme le fondement des processus de direction et de planification stratégique.

    CONCEPTS FONDAMENTAUX DE COÛTS
    Concepts fondamentaux. Calcul de la marge dans le canal de distribution. Marge en pourcentage. Le point d'équilibre. Applications du point d'équilibre. Effet de levier opérationnel : augmentation des ventes et augmentation des bénéfices. Considération par rapport à la notion de coûts.
    COÛTS POUR LA PRISE DE DÉCISIONS
    Schéma du compte de résultats pour la prise de décisions. Coûts communs. Coûts d'opportunité. Coût irrécupérable. Coûts fixes communs.
    STRUCTURE DE COÛTS
    Problème fréquent dans les entreprises. Répartition des coûts aux produits, services, départements de l'entreprise ou clients. Objectifs de coût. Classification pertinente de coûts pour leur attribution. Définition de l'objectif de la répartition : "Il n'y a pas de coût unique". Types de buts possibles ou de motivations pour calculer le coût d'un produit ou du centre de coûts. Critères de répartition des coûts. Résumé pour le calcul du coût total d'un produit, d’un service, d’une activité ou ligne d'activité. Méthode traditionnelle de coût. Autre alternative à la méthode de coût : système de coûts fondés sur l'activité. Exemple d'application du système de coût ABC aux frais de marketing : cas yaourt Colombo. Exemple d'application du système de coût ABC : cas ECN.W. Comparaison entre le système traditionnel et le système de coûts basés sur l’activité. Points à prendre en compte dans la mise en place du système de coûts fondés sur l'activité.
    ÉLABORATION ET CONTRÔLE DES BUDGETS
    Définition du budget. Élaboration d’un budget. Contrôle de budgets. L’activité du contrôle dans la gestion d'entreprise.
    QUELQUES IDÉES POUR L'ANALYSE COMPTABLE FINANCIÈRE
    Les outils qui permettent de voir les états financiers. Mécanique du flux financier. Caisse produite par les opérations. Conclusion.
  4. ECONOMIE

    Cette matière englobe les facteurs macroéconomiques qui influent sur les entreprises familiales. Elle montre les aspects en lien avec la théorie économique comme la consommation, l’inflation, la demande et le PIB.

    FACTEURS MACROÉCONOMIQUES
    ENVIRONNEMENT FINANCIER
    LA THÉORIE ÉCONOMIQUE : LA CONSOMMATION, L’INFLATION, LA DEMANDE ET LE PIB.
  5. DIRECTION FINANCIÈRE

    Elle vise à souligner les aspects les plus pertinents qui configurent de manière conceptuelle la direction financière de toute entreprise.

    ENTREPRISE ET FINANCES DE L’ENTREPRISE
    Introduction. La fonction financière dans l'entreprise. L'objectif financier de l'entreprise. La structure financière de l'entreprise. Les finances et la santé économique de l'entreprise. Les finances et la solidité financière de l'entreprise. Les trajectoires économiques financières définies. La direction financière et les états financiers. La direction financière et la normalisation financière-comptable.
    LES ÉTATS FINANCIERS COMME SUPPORTS D'ANALYSE
    La pertinence directive des états économiques et financiers. L'équation de base du bilan. Le compte des profits et pertes.
    L'ANALYSE DES RÉSULTATS DE GESTION
    L'analyse du bénéfice d'exploitation (BAII) L'analyse du BAI. Le bénéfice net (BN). L'analyse intégrée du compte de résultat. L'analyse du compte de résultat différentiel.
    L'ANALYSE DE LA RENTABILITÉ OPÉRATIONNELLE DE L'ENTREPRISE
    La rentabilité opérationnelle de l'entreprise. La rentabilité économique (RE). Les politiques découlant de la RE. La rentabilité financière (RF). Les politiques génératrices de la RF. Le facteur de levier financier.
    L'ANALYSE DE LA GESTION DU FONDS DE ROULEMENT
    Le cycle d'exploitation de l’entreprise. L'analyse de la gestion du fonds de roulement. Les inventaires de stocks. L'investissement minimal dans le fonds de roulement. Les déséquilibres dans la gestion des stocks. Les systèmes de contrôle des stocks.
    L'ANALYSE DE LA LIQUIDITÉ OPÉRATIONNELLE
    La liquidité et la solidité financière. L’analyse de la liquidité de l'entreprise. Calcul des besoins opérationnels du fonds. La gestion du crédit commercial à des clients. L'impact du risque commercial. La gestion du crédit des fournisseurs. L'évaluation des stocks.
    L'ANALYSE DES COÛTS DE LA STRUCTURE FINANCIÈRE
    Le coût de la structure de capital. Méthodes de calcul du coût des fonds propres. Le coût du capital moyen pondéré (CMPC). La création de valeur pour l'actionnaire.
    L'ANALYSE DES DÉCISIONS D'INVESTISSEMENT
    La décision d'investir. Le profil d'un projet d'investissement. Le calcul du flux de fonds absorbés. Le calcul du flux de fonds générés. Les attributs économiques et financiers d'un projet d'investissement. Les méthodes de l'évaluation économique d'un projet d'investissement.
    L'ANALYSE DE LA RENTABILITÉ DES PROJETS D'INVESTISSEMENT
    Méthode de la valeur actuelle nette (VAN). Méthode du taux de rendement interne (TRI). Analyse comparative entre la VAN et le TRI. Méthode du temps de retour (pay-back). Le calcul du cash-flow financier. Le risque économique dans les investissements.
  6. GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES

    Elle vise à mettre au point le cadre conceptuel et méthodologique pour reconnaître l'approche systémique et stratégique de l’actuelle gestion des ressources humaines (GRH).

    STRATÉGIE ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
    Caractériser l’actuelle gestion stratégique des ressources humaines. Différencier les modèles de gestion des ressources humaines qui permettent sa manifestation systémique et stratégique.
    GRH : TECHNOLOGIE POUR SON DIAGNOSTIC, SA PROJECTION ET SON CONTRÔLE.
    Construire une technologie pour le diagnostic, la projection et le contrôle de la gestion des ressources humaines. Utiliser des techniques et instruments pour la réalisation de la technologie de GRH précitée.
    PLANIFICATION STRATÉGIQUE DE RH ET OPTIMISATION DE MODÈLES
    Interpréter le processus d'intégration et systémique dans lequel se constitue la planification stratégique des ressources humaines. Déterminer et optimiser les modèles avec la prise en compte de leurs principaux indicateurs tangibles et intangibles.
  7. GESTION ET DIRECTION DES OPÉRATIONS

    Cette matière aborde les activités relevant de la gestion des opérations et de la logistique des aspects les plus stratégiques liés à des décisions à long terme comme la conception et la définition de produit (qu’offrons-nous ?) et la conception et l'analyse du processus (comment l’obtenons-nous ?), en passant par les décisions tactiques et opérationnelles de planification présentes dans l'activité à moyen et court terme (¿combien, comment et où l’offrons-nous ?), avec l'appui incontestable des activités logistiques qui rendent possible le plan. À cet égard, la logistique est révisée, tout comme la manière de répondre en temps voulu aux besoins et à un moindre coût.

    CONCEPTION DE SYSTÈMES DE PRODUCTION.
    PRÉVISIONS
    PLANIFICATION ET CONTRÔLE DE LA PRODUCTION.
    SYSTÈMES SYNCHRONISÉS DE PRODUCTION.
    LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE.
    Introduction. La gestion du système logistique. Chaîne logistique. Importance de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement (chaîne logistique). Les coûts de la logistique. La logistique en tant que service. Les lignes d'approvisionnement et de distribution mondiales. La logistique et la chaîne d'approvisionnement dans la stratégie. La logistique et la chaîne d'approvisionnement dans la création de valeur. Stratégie de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement. Planification de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement. Domaines de la planification logistique.
    LA FONCTION D’ACHATS ET D’APPROVISIONNEMENT
    IIntroduction. Objectifs et importance de la fonction d’achats et sa relation avec le reste de l’entreprise. Planification stratégique de la fonction d’achat. Modèle d'analyse des processus d'achat.
    PROGRAMMATION DE LA PRODUCTION
  8. LOGISTIQUE

    Cette matière permettra de connaître et de comprendre le concept de soutien logistique au sein des opérations de l'organisation pour maîtriser la gestion de l'acquisition, du mouvement, ainsi que le stockage de produits, le contrôle des stocks et les informations associées à tous ces éléments.

    LE CADRE CONCEPTUEL DE LA LOGISTIQUE.
    Introduction. La gestion du système logistique. La chaîne logistique. Planification
    GESTION DES STOCKS.
    Introduction. Définition et types de stocks. Mesure du rendement des systèmes de stocks. Coûts des stocks. Répartition des stocks selon leur valeur. Systèmes de stocks.
    GESTION DES ENTREPÔTS.
    Introduction. Vision de la gestion d’entrepôts. Critères Emballages.
    APPROVISIONNEMENT.
    Introduction. Objectifs de la fonction d’achat. Planification stratégique de la fonction d’achat. Modèles d’analyse.
  9. MARKETING

    Cette matière aide à comprendre le fonctionnement du marketing et des ventes dans l'entreprise, en introduisant les concepts et techniques de marketing et de gestion commerciale et à comprendre la signification, la nature et la portée de la fonction commerciale.

    MARKETING ET ORGANISATION, POLITIQUE, GESTION ET DIRECTION COMMERCIALE
    Marketing. Concept et stratégie de marketing. Organisation commerciale. Politique commerciale (marketing stratégique). Gestion et direction commerciale (marketing tactique et opérationnel).
    ANALYSE COMMERCIALE ET ADAPTATION AUX CHANGEMENTS DU MARCHÉ
    Analyse commerciale (analyse, segmentation, comportement consommateur-acheteur, recherche de marchés). Adaptation aux changements du marché.
    FONCTION COMMERCIALE
    Politique, gestion et direction de marques, produits et/ou services. Publicité et promotion : information et communication dans le marketing. Commercialisation et distribution du produit et/ou service.
    TECHNIQUES DE MARKETING, DE VENTE ET DE NÉGOCIATION COMMERCIALE
    Techniques de marketing. Techniques de vente et de négociation commerciale. Gestion des relations avec les clients (GRC).
    COMMERCE ÉLECTRONIQUE ET MARKETING
    Introduction au commerce électronique (e-commerce). Marketing : organisation du champ pour sa mise en place dans le réseau (programmation, rapprochement des personnes, but et fidélisation, e-marketing). Techniques de marketing pour le réseau.
    MARKETING INTERNATIONAL
    Commerce international, marchés extérieurs et politique de marketing. Marchés globaux et zones mondiales de commerce international. Stratégie commerciale et internationale. Stratégie d'exportation. Plan de marketing international.
    PLAN D'ACTION COMMERCIAL
    Processus de planification, d'exécution et de contrôle de la stratégie de marketing. Conception de stratégies de marketing. Plan commercial (plan de marketing et de ventes).
  10. E-BUSINESS ET SON INTÉRGRATION DANS LES SYSTÈMES CORPORATIFS DE GESTION

    Cette matière donne une vision large et étendue du concept et de la notion d'intégration des entreprises, par le biais de l'information qui revoit l'intégration depuis l'aspect organisation et technologique, et les notions essentielles de l'intégration fondée sur des TIC comme ERP, SCM et MCA.

    VISION ORGANISATIONNELLE DE L'INTÉGRATION : APPROVISIONNEMENTS, CLIENTS ET SYSTÈMES
    Introduction. Fondements. Chaîne de valeur. Exemple d'intégration de chaînes logistiques. Réflexions.
    VISION TECHNOLOGIQUE DE L'INTÉGRATION : ASPECTS CONCEPTUELS D'INTÉGRATION E-BUSINESS
    Importance de l'e-business. Changement organisationnel. Stratégie de l'entreprise. E-Business : mise en place.
    SYSTÈMES DE PROGICIEL DE GESTION INTÉGRÉ (PGI)
    Aspects conceptuels. Intégration à la gestion de l’information. Intégration des PGI. Sélection du fournisseur. Impact stratégique sur le retour de l'investissement.
    GESTION DE RESSOURCES HUMAINES À L'ÈRE NUMÉRIQUE
    Introduction. Le changement dans les entreprises. Gestion des ressources humaines. La technologie dans la gestion des ressources humaines.
    GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE (GCL)
    Introduction. La chaîne logistique. Définition. Gestion de la chaîne logistique. Mise en œuvre du GCL dans l'e-business. Réflexions.
    GESTION DES RELATIONS AVEC LES CLIENTS (GRC)
    Introduction. Aspects conceptuels. Stratégie. Mise en œuvre. Sélection du fournisseur. Intégration.

2E PARTIE: NOUVEAUX OUTILS POUR LA GESTION DE L'ENTREPRISE FAMILIALE (320 HEURES)

  1. CONCEPT Y CARACTÉRISTIQUES DES ENTREPRISES FAMILIALES

    Cette matière présente les caractéristiques et les formes d’organisation des entreprises familiales et aide à comprendre la coexistence des valeurs de famille et celles d’entreprises ainsi que leurs impacts sur de ces dernières. Elle analyse les mécanismes qui génèrent l’harmonie et les sources de conflits potentielles chez les familles.

    CARACTÉRISTIQUES ET FORMES D’ORGANISATION DES ENTREPRISES FAMILIALES
    VALEURS DE FAMILLE ET VALEURS D’ENTREPRISE
    HARMONIE ET CONFLITS CHEZ DES FAMILLES AVEC ENTREPRISES.
  2. CULTURE ET CLIMAT ORGANISATIONNEL DANS LES ENTREPRISES FAMILIALES

    Cette matière analyse les aspects les plus pertinents quant aux concepts et approches théoriques les plus représentatifs de la culture et du climat de l'organisation. Son objectif principal est de prendre conscience de l'importance du développement de la culture et du climat organisationnel, où l'unité et l'engagement sont des atouts essentiels des « bonnes » entreprises familiales.

    L’INDIVIDU DANS L'ENTREPRISE FAMLIALE
    Interaction individu-entreprise, structure humaine, systèmes de gestion de l'élément humain.
    CULTURE ORGANISATIONNELLE
    Concepts de la culture organisationnelle, valeurs, changement organisationnel, transmission de la culture organisationnelle et familiale.
    CLIMAT ORGANISATIONNEL
    Concepts relatifs au climat, facteurs qui contribuent au climat organisationnel, le leadership retentissant, ressources pour créer un environnement bénéfique dans l'entreprise familiale.
  3. SUCCESSION ET CONTINUITÉ DANS

    Cette matière étudie la nécessité d'un plan de succession pour assurer la continuité des entreprises familiales et le processus de préparation non seulement du successeur mais de toute l'organisation pour ce processus.

    PLAN DE SUCCESSION. CONTINUITÉ
    PRÉPARATION DES SUCCESSEURS.
    LE MOMENT DE DÉMARRER LA SUCCESSION
    ANALYSE DES OPINIONS DANS LA SUCCESSION
    LA PLANIFICATION DU PROCESSUS DE SUCCESSION
  4. L'APPROCHE SYSTÉMIQUE APPLIQUÉE AU CONFLIT DANS LES ENTREPRISES FAMILIALES

    Cette matière aborde les aspects psychologiques et affectifs au sein de l'entreprise familiale qui sont des causes naturelles du conflit à l'intérieur de ses membres et qui influencent aussi bien la dynamique familiale que le quotidien de l'entreprise familiale, en particulier la prise de décisions.

    LA FAMILLE ENTREPRENEUSE ET LE CONFLIT FAMILIAL
    LA FAMILLE ENTREPRENEUSE ET LE SYSTÈME FAMILIAL
    STRATÉGIES D'INTERVENTION DU CONFLIT DANS L'ENTREPRISE FAMILIALE
  5. LA PROFESSIONNALISATION DE FAMILIALE

    Comprend la problématique de la professionnalisation dans les entreprises familiales, le processus d'insertion professionnelle dans les entreprises familiales et les aspects fondamentaux pour que les professionnels externes soient motivés dans les entreprises familiales.

    PROFESSIONNALISATION, MOTIVATION, INSERTION DE PROFESSIONNELS EXTERNES
  6. STRUCTURE ET ORGANES GOUVERNEMENTAUX

    Approfondit la connaissance des différents organes de gouvernement dans les entreprises familiales : conseil d'administration, assemblée des actionnaires, assemblée et conseil de famille, conseil consultatif, etc. Présente les caractéristiques, compositions, pouvoir, compétences et fonctions de chaque organe.

    DIFFÉRENCE ENTRE DIRECTION ET GESTION
    LES ORGANES DE DIRECTION (CONSEILS, COMITÉS ET ASSEMBLÉES)
    LES CARACTÉRISTIQUES ET FONCTIONS DE CHAQUE ORGANE ET LEURS RELATIONS
    COMPOSITIONS ET POUVOIR DES ORGANES DE DIRECTION
  7. LE PROTOCOLE FAMILIAL

    Présente les conflits potentiels qui peuvent exister dans les entreprises familiales. Comprend le processus d'élaboration du protocole familial et de ses effets, comme un instrument capable de promouvoir des accords et pactes relatifs à la propriété, la famille et l'entreprise.

    CONCEPT DE PROTOCOLE.
    FINALITÉ
    TYPOLOGIE
    ASPECTS JURIDIQUES
    CONTENUS
    LE PROCESSUS D’ÉLABORATION D’UN PROTOCOLE
    RELATION AVEC L’ENTREPRISE
  8. LA GESTION DE LA PROPRIÉTÉ DANS LES ENTREPRISES FAMILIALES

    Fait connaître les diverses modalités de rémunération que peuvent percevoir les cadres actionnaires et les actionnaires non-cadres. Analyse le processus d'évaluation des actions et de leur rentabilité et les différents types d'organisation de la propriété dans les entreprises familiales.

    SYSTÈMES DE RÉMUNÉRATION DES ACTIONNAIRES
    ÉVALUATION DES ACTIONS
    ORGANISATION DE LA PROPRIÉTÉ DANS LES ENTREPRISES FAMILIALES
  9. FACTEURS CLÉ DU SECCÈS DANS LES ENTREPRISES FAMILIALES

    Cette matière analyse les aspects qui amènent au succès des entreprises familiales centenaires. Elle présente des cas de réussite en soulignant les points communs.

    CARACTÉRISTIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES DURABLES
    ASPECTS QUI AMÈNENT AU SUCCÈS
  10. CRÉATION ET INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES FAMILIALES

    Fournit les connaissances et les outils nécessaires pour définir une stratégie concurrentielle et ainsi créer une entreprise qui se positionne sur le marché cible selon le cas. Analyse les facteurs qui influent sur le positionnement international d'une entreprise familiale pour avoir la capacité de mettre en place et de conduire un plan de développement international en s'adaptant aux différentes cultures et marchés.

    CRÉATION D’ENTREPRISES
    LE PROCESSUS D’INTERNATIONALISATION
    CULTURES ET MARCHÉS DISTINCTS
  11. ASPECTS LÈGAUX DE BASE DE L'ENTREPRISE FAMILIALE

    Présente de manière générale les aspects juridiques qui sont indispensables au moment de créer une entreprise familiale. Dans un souci de donner continuité à l'entreprise et d’éviter son extinction, il est nécessaire que les dirigeants connaissent et adaptent les aspects juridiques et fiscaux de l'entreprise, comme le prévoient les codes de commerce de chaque pays.

    Différentes figures pour constituer une entreprise familiale, les personnes physiques, les personnes morales, les types de sociétés, anonymes et coopératives, les sociétés à responsabilité limitée pour les nouvelles entreprises familiales. Avantages et désavantages des types de sociétés ; les régimes fiscaux des entreprises familiales.

3E PARTIE: ASPECTS GLOBAUX POUR LA GESTION DE L'ENTREPRISE FAMILIALE (160 HEURES)

  1. TECHNIQUES DE DIRECTION ET MANAGEMENT

    L'objectif général de cette matière est de connaître et d’approfondir les styles de leadership et de direction, leur relation, leurs différences, leur importance et leurs approches théoriques ainsi que les connaissances et compétences nécessaires à leur exercice.

    INTRODUCTION À L'IMPORTANCE DU LEADERSHIP ET DE LA DIRECTION D’ENTREPRISE
    Introduction. La principale ressource humaine : les personnes. La direction et la psychologie sociale. Qu’est-ce que le leadership ? Définition, différences et fonctions du leader et du directeur. La culture d'entreprise, les valeurs et les processus de changement. Importance du leadership organisationnel.
    APPROCHES THÉORIQUES DE L'ÉTUDE DE LA DIRECTION ET LE LEADERSHIP : ÉVOLUTION
    Introduction. Préhistoire du leadership. La révolution industrielle, l’école classique de l’organisation scientifique -leader autoritaire. École des relations humaines -leader démocratique. Modèle bureaucratique -leader charismatique. La théorie béhavioriste -théories des traits- qualités psychologiques du leader. Le développement organisationnel -leader du groupe. Direction participative. École systémique de l’administration -théories de la contingence. Leader orienté vers la tâche et orienté vers les relations. Direction stratégique -changement par les valeurs- compétences.
    STYLES DE LEADERSHIP
    Introduction. Définitions. Style de leadership. Types de leadership classiques. Autres types de leadership. Modèles de leadership contemporains. Principes essentiels des leaders dans le comportement des hommes. Leadership efficace.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES DU LEADER ET DU CADRE : TECHNIQUES ET OUTILS
    Introduction. Les compétences et les aptitudes du leader et du directeur. Analyse des résultats d’une recherche comparative de directeurs touristiques leaders avec ceux qui ne le sont pas en ce qui concerne le niveau de performance. Évaluation des caractéristiques personnelles. Techniques et outils pour le travail du leader.
  2. TECHNIQUES DE RÉSOLUTION DES CONFLICTS ET NÉGOCIATION

    Cette matière apporte les éléments théoriques et pratiques concernant les groupes et les équipes de travail, leurs caractéristiques et les techniques et outils pour les gérer efficacement.

    LES ÉQUIPES DE TRAVAIL
    Introduction. Généralités. Formation des équipes. La diversité des types de groupes. Différences entre groupes et équipes de travail. Les systèmes de haut rendement et la gestion participative. Normes d’équipe. Les aptitudes directives pour le travail en équipe. La légitimation des perceptions. Règles de travail en équipe. Le consensus. Trois éléments clés pour le travail en équipe. Caractéristiques des équipes efficaces. Erreurs les plus fréquentes dans la direction des équipes de travail. Gestion des conflits.
    PRINCIPAUX OUTILS POUR LE PERFECTIONNEMENT DES ÉQUIPES
    Introduction. Interaction entre les intérêts des individus et du collectif. L’épanouissement personnel dans le travail en équipe. Le leadership et les équipes autonomes. Exercice pratique : les 7 habitudes du leadership. La huitième habitude du leadership. L'intelligence émotionnelle dans l'équipe. Êtes-vous une personne assertive ? Réseaux sociométriques, le sociogramme. Le test d’évaluation du groupe. Psychodrame. Les réunions et sessions de travail en équipe. La méthode d’interaction. La délégation, l’autonomie et l’indépendance. La gestion par objectifs et résultats.
    LA PRISE DE DÉCISIONS EN ÉQUIPE. TECHNIQUES POUR LE TRAVAIL EN ÉQUIPE
    Introduction. Empowerment. Considérations autour de la prise de décisions Facteurs qui déterminent le processus de prise de décisions. Les techniques de générations d’idées. Techniques favorisant l’obtention du consensus Techniques axées sur l’organisation des idées. La créativité. Blocages mentaux de la créativité.
  3. TECHNIQUES DE RÉSOLUTION DES CONFLICTS ET NÉGOCIATION

    Cette matière contient des informations pour aider à comprendre les aspects théoriques et pratiques liés au conflit et les stratégies de résolution plus courantes : négociation, médiation et arbitrage, entre autres.

    INTRODUCTION À L'ANALYSE DES CONFLITS
    Théories sur l’origine et les causes des conflits. Catégories et types de conflits. Formes d’expression de conflit. Sources et causes des conflits. Phases et étapes des conflits. Conséquences des conflits. Conclusions.
    STRATÉGIES OU MÉTHODES DE RÉSOLUTION DE CONFLITS
    Gestion du conflit (phases et courbe de résolution). Introduction aux stratégies de résolution de conflits. Stratégies de négociation. Stratégie de médiation (facilitation et consultation). Stratégie d’arbitrage.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES NÉCESSAIRES POUR LA RÉSOLUTION DE CONFLITS.
    Compétences émotionnelles nécessaires pour résoudre les conflits. Compétences personnelles, compétences sociales. Aptitudes sociales. Les compétences les plus en lien avec le commerce. Aptitudes des spécialistes en résolution des conflits. Conclusions.
  4. GESTION DE LA CONNAISSANCE ET APPRENTISSAGE ORGANISATIONNEL

    Cette matière analyse chacune des typologies de connaissances générées dans les entreprises pour la gestion, le diagnostic, la distribution et la disponibilité de l'information, en tant que facteurs clés du succès. Elle montre également les processus d'apprentissage de l'organisation liés et en concordance avec la gestion de la connaissance de l'organisation.

    LA GESTION DE LA CONNAISSANCE (CONNAISSANCE ET GESTION, OBJECTIFS DE LA GESTION DE LA CONNAISSANCE, PROPRIÉTÉS ET TYPOLOGIES, OUTILS ET MISE EN ŒUVRE)
    NOUVEAUX PARADIGMES DANS L’ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE (E-LEARNING)
    APPRENTISSAGE ORGANISATIONNEL ET MODÈLES DE MATURITÉ (L'ORGANISATION QUI APPREND, RECHERCHE-ACTION OU LA GESTION DE LA THÉORIE ET DE LA PRATIQUE, MODÈLES DE MATURITÉ D'APPRENTISSAGE)
  5. ÉTHIQUE DE L'ENTREPRISE ET RESPONSABILITÉ SOCIALE CORPORATIVE

    Cette matière offre les principaux concepts pour que l'étudiant domine l'importance et la validité de l'éthique d'entreprise et la responsabilité sociale d'entreprise et qu’il les reconnaisse comme un outil efficace pour atteindre la compétitivité. ‘À la fin de ces trois chapitres, l’étudiant devra connaitre à fond le concept d'éthique et la responsabilité sociale, sa validité et son caractère universel, ainsi que les normes éthiques et leur relation avec l'efficacité des entreprises. Il pourra aussi dominer la relation existant entre l'éthique d'entreprise, les valeurs, la compétitivité et l'efficacité et sera capable de mettre en place des voies et actions nécessaires pour que l'entreprise (et/ou son leader) montre un comportement éthique et responsable.

    FONDEMENTS DE L'ÉTHIQUE DES AFFAIRES ET DE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE.
    Évolution historique de l'éthique. Son caractère universel. Auteurs les plus représentatifs dans l'étude de l'éthique. Définition de l’éthique. Méthodes d’étude. Raisons d'agir intelligemment. Nécessité de prendre en compte les intérêts d'autrui. Action éthique, perspective de l'entreprise. Standards éthiques et efficacité d’entreprise. Principes fondamentaux d’éthique d'entreprise. Besoins d'un plan de vie. Éthique, légalité et valeurs. Des valeurs partagées. Pourquoi un intérêt croissant pour l'éthique de l'entreprise ? Exercices.
    BESOIN DE L'ÉTHIQUE DES AFFAIRES ET DE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE.
    Concept d'entreprise et société. Problématique des PME. L'entreprise en tant que système et partie intégrante de la société. L'entreprise en tant que système productif. Éthique et société. La capacité de l'éthique à mettre de l’ordre dans la société. L'éthique d’entreprise. L'éthique et la compétitivité. La responsabilité sociale d'entreprise, les priorités et la finalité d'une entreprise éthique. La gestion durable de l'entreprise. La responsabilité pour les clients, les employés et les autres parties prenantes. La formation éthique en tant que besoin d'obtenir un climat d'affaires plus sûr. Avantages d'un code d'éthique entièrement établi. Aspects négatifs d'une mauvaise utilisation de l'éthique dans les organisations. Cas et exercices.
    LE FACTEUR HUMAIN EN TANT QUE CENTRE DE L'ÉTHIQUE D’ENTREPRISE ET LA RESPONSABILITÉ SOCIALE.
    Les personnes comme source de revenus et non de coûts. Les évaluations de ressources humaines (RH). L'évolution du capital humain et le capital intellectuel. Culture d'entreprise, motivation, sentiment d'appartenance et leadership. Variables de l'action éthique d'une communauté d'entreprise. Conjugaison du climat organisationnel, de la communication et l'autorité pour déterminer des valeurs éthiques. Rapport de l'éthique d’entreprise avec les tendances actuelles de la gestion. Innovation, science et technologie. L'éthique et le commerce électronique. Exercices.

4E PARTIE: PROJECT DE FIN D'ÉTUDES DE MASTER OU MÉMOIRE (100 HEURES)

La dernière partie du Master est destinée à la réalisation du mémoire final ou plan d’entreprise. Ce travail peut être commencé après avoir terminé la deuxième partie, où les thèmes de l’entreprise familiale sont traités.

La méthodologie utilisée durant la formation permet à l’étudiant, dès le début, d’élaborer des travaux qui pourront servir finalement pour le mémoire ou plan d’entreprise. Le mémoire sera un travail de recherche dans lequel l’auteur réfléchit à certains thèmes qui l’intéressent, en lien avec la Direction d’entreprises familiales.

Le plan d’entreprise sera l’application des connaissances acquises au cours de la formation à la réalité d’une entreprise familiale réelle ou à la création d’une nouvelle entreprise. Son contenu sera conforme aux normes qui sont définies à cet effet.

La gestation du projet final ou mémoire peut commencer parallèlement à l'étude des matières du programme selon la convenance et la disponibilité de l'étudiant. Toutefois, il est conseillé de consacrer environ le dernier semestre du Master à son élaboration et à la rédaction définitive.

Le travail est supervisé par un professeur-tuteur, dont l’attribution se fait en fonction de la thématique choisie.


Remarque : Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

  • Dre. Silvia Aparicio. Doctora en Ciencias Económicas por la Universidad Autónoma de Madrid y Licenciada en Administración y Dirección de Empresas por la Universidad de Cantabria. Directora Académica Internacional del Área de Desarrollo Directivo, Organización Empresarial y Recursos Humanos de la Fundación Universitaria Iberoamericana, FUNIBER.
  • Dr. Salvador Rus Rufino. Docteur en Philosophie, par l’Université de Navarre. Docteur en Histoire, par la Université de León. Professeur Titulaire de l’Université de León. Directeur de la Chaire d’Histoire de l’Entreprise familiale, Université de León.
  • Dre. Cristina Hidalgo González. Docteure en Sciences de l’entreprise par l’Université de León. Professeure Titulaire du Département d’Economie Appliquée de l’Université de León.
  • Dre. (c) Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Doctorat en Education, Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie du travail et organisationnelle par l’Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice Académique Internationale du Département Développement du Management Directif, Organisation d’Entreprises et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Dre. (c) Andrea Gutiérrez Jiménez. Docteure en Projets, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Ressources Humaines et Gestion de la Connaissance de l’Université de León, Espagne. Coordinatrice des Programmes et Professeure de FUNIBER.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Manuel Maeda Takeuchi. Professeur de Programmes d’Ingénierie et Administration d’Entreprises, Université de Piura, Pérou. Expérience Managériale en Administration, Projets de Corporation, Administration d’Opérations et Administration et Finances.
  • Dr. Salvador Rus Rufino. Docteur en Philosophie, par l’Université de Navarre. Docteur en Histoire, par la Université de León. Professeur Titulaire de l’Université de León. Directeur de la Chaire d’Histoire de l’Entreprise familiale, Université de León.
  • Dre. Cristina Hidalgo González. Docteure en Sciences de l’entreprise par l’Université de León. Professeure Titulaire du Département d’Economie Appliquée de l’Université de León
  • Dr. Francisco J. Hidalgo Trujillo. Docteur en Ingénierie de Projets: Environnement, Sécurité, Qualité et Communication, par l’Université Polytechnique de Catalogne (Espagne). Conseiller et consultant d’organisations. Analyste des processus stratégiques et du développement d’entreprises.
  • Dr. Rubén Calderón Iglesias. Docteur en Économie par l’Université Antonio de Nebrija, Espagne. Professeur de la Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. (c) Julién Brito Ballester. Docteur en Projets, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie du Travail et Organisationnelle par l’Université de La Havane, Cuba. Master en Gestion des Ressources Humaines par l’Université Autonome de Barcelone. Master en Coaching Systémique par l’Université Autonome de Barcelone. Consultant International et Expert en Gestion des Ressources Humaines, Formation, Développement et Compétences Professionnelles.
  • Dre. (c) Andrea Gutiérrez Jiménez. Docteure en Projets, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Ressources Humaines et Gestion de la Connaissance de l’Université de León, Espagne. Coordinatrice des Programmes et Professeure de FUNIBER.
  • Dre. (c) Carmen Mary González Fernández. Docteure en Projets, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Direction Stratégique d’Entreprises Familiales par l’Université de León, Espagne Consultante de processus. Entreprise Familiale Professeure de FUNIBER.
  • Dr. (c) Diego J. Kurtz. Doctorat en Ingénierie et Gestion de la Connaissance par PPGEGC – UFSC (en cours). Master en International Business - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur Noyau de Gestion pour le Développement Durable (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur Junior du Projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordinateur des Programmes et Professeur de FUNIBER.
  • Dre. (c) Diana Patricia Cortés Díaz. Docteure en Projets, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Ressources Humaines et Gestion de la Connaissance de l’Université de León, Espagne. Consultante spécialisée en Droit du Travail et Sécurité Sociale. Coordinatrice des Programmes et Professeure de FUNIBER.
  • Dre. (c) Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Docteure en Éducation, par l’Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie du Travail et Organisationnelle par l’Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice Académique Internationale du Département du Développement Management d’Entreprises, Organisation des Entreprises et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Ms. María Eugenia Luna Borgaro. Master en Ressources Humaines et Gestion de la Connaissance de l’Université de León, Espagne. Experte en Gestion des Ressources Humaines et Compétences en Management. Professeure de FUNIBER.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.