Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA)

Présentation du Programme

Au cours des dernières années, les sociétés et les économies des pays sont entrées dans des périodes de changements constants. Parallèlement, les entreprises assument une plus grande concurrence dans un monde de plus en plus internationalisé et leurs cycles sont de plus en plus rapides et fréquents. La connectivité globale, l'augmentation de l'espérance de vie, les nouvelles technologies et l'excès d'information sont certains des facteurs qui refondent peu à peu la manière de penser et de travailler, ainsi que de créer de la valeur ajoutée.

Dans ce contexte de changements émergent de nouvelles formes d'organisation où ce ne sont plus la hiérarchie et la bureaucratie qui priment mais des relations plus collaboratives et des approches de leadership décentralisé et d'orientation humaniste. Les règles du jeu se transforment et aujourd'hui plus que jamais s'impose une adaptation continue au changement et aux nouveaux scénarios que cela génère : instables, incertains, mais aussi des espaces de possibilités si nous sommes capables de les aborder avec créativité et innovation.

Le Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) forme des dirigeants qui savent faire face à cet environnement de plus en plus polyvalent et fournir des solutions en temps réel. On développera des valeurs comme la perspicacité d'entreprise, les compétences polyvalentes permettant de détecter et de promouvoir l'interconnectivité entre les départements et/ou les projets, une pensée flexible, une capacité de résoudre des problèmes et des compétences pour travailler dans des équipes multiculturelles. Le programme a une approche pratique et appliquée et se centre sur des compétences humaines et de vision d'entreprise de plus en plus importants pour la gestion d'entreprise, ainsi que sur l'apprentissage des connaissances et expériences visant à la pratique et à l'action.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Les étudiants du Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) sont des professionnels qualifiés destinés à occuper des postes de direction et à développer une carrière professionnelle directive dans l'un des principaux départements de l'entreprise : marketing et direction commerciale, ressources humaines, finances et comptabilité, systèmes d'information, gestion ou direction générale, etc.

Ce programme de Master est flexible en ce qui concerne les profils qui l’intègrent, étant donné que sa structure permet de répondre à différents domaines d'intérêt.

  • Les diplômés de domaines liés aux entreprises constituent le profil le plus approprié car ils disposent de l'expérience d'étude et de bases théoriques appropriées pour assumer ce Master. Entre autres, nous pouvons considérer les diplômés en administration générale d'entreprises, ainsi que les diplômés en finances, marketing et ressources humaines.
  • Diplômés de domaines tels que l'ingénierie, l'économie ou le droit ; les diplômés dans ces disciplines sont considérées comme analogues car ils sont déjà dotés d'une solide base qui leur permettra d'assumer de manière appropriée de nombreuses matières du MBA.
  • Diplômés d'autres domaines ; tout domaine nécessitant des connaissances en entreprise pour mettre en pratique dans leurs professions respectives.

Ce troisième groupe d'étudiants, en fonction de leur formation préalable, peuvent avoir besoin de suivre un complément de formation qui est adapté à chaque cas de manière personnalisée. De manière générale on graduera les connaissances fondamentales dans les matières de base.

Diplôme

Une fois le programme terminé et validé, l'étudiant reçoit le diplôme délivré par l'Université dans laquelle il est inscrit avec le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER).

Structure du Programme

Le programme du Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) a une durée de 900 heures. Quant à la répartition du temps on dispose que :

  • S’agissant d’un programme à distance non soumis à des classes présentielles, il ne prévoit pas de date concrète d'ouverture, ainsi l’étudiant peut formaliser son inscription à tout moment, à condition qu’il y ait des places disponibles.
  • Le temps maximum dont dispose l’étudiant pour terminer le programme est de 24 mois. Pendant cette période, l’étudiant doit avoir validé avec succès toutes les examens correspondants et le Projet final ou Mémoire.

La structure de crédits du Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) est présentée ci-après :

MODULES CRÉDITSa HEURES
1º : Stratégie et gestion de projets 7 70
2º : Projet d'entreprise 20 200
3º : Analyse économique, financière et administrative 8 80
4º : Marketing et internationalisation 14 140
5º : Gestion du capital humain 11 110
6º : Production et nouvelles technologies 15 150
7º : Projet final 15 150
TOTAL 90 900

a. Un (1) crédit ECTS (European Credit Transfer System) équivaut à 25 heures (10 h de cours + 15 heures d’étude). Si l'étudiant suit le programme en étant inscrit dans une université n'appartenant pas à l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur (EEES), la relation entre les crédits - heures peut varier.

Objectifs

Objectif général :

  • La mission du Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) est de former des professionnels, cadres et entrepreneurs dans la direction et la gestion des organisations, des départements et des projets d'entreprise.

Objectifs spécifiques :

  • Apporter à l'élève une vision globale, stratégique et multidisciplinaire, essentielle pour opérer avec succès dans des environnements internationaux et compétitifs.
  • Approfondir le développement de compétences directives nécessaires aux bons résultats dans l’entreprise.
  • Encourager l'esprit d'innovation comme facteur stratégique à la gestion des entreprises.
  • Fournir des outils pour la bonne analyse financière, comptable et fiscale.
  • Développer les compétences pour la gestion du marketing off et online.
  • Renforcer l'importance de l'intégration, de la coopération et de l'éthique au sein de la structure de l'entreprise.
  • Générer un réseautage utile aux participants.

Débouchés professionnels

Les professionnels qui valideront le programme de Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) de FUNIBER pourront assumer leurs fonctions aux postes suivants :

  • Directeur général
  • Responsable de la stratégie d'entreprise
  • Directeur ou gérant de département
  • Responsable de projets
  • Le gestionnaire fonctionnel
  • Consultant ou conseiller
  • Consultant en stratégie d'entreprise

Programme d'études

Le programme de Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) se compose de 23 matières, notamment le plan d'entreprise, le plan d’affaires et le projet final, outre des activités comme les workshops (ateliers) et des cas pratiques.

  • 1E PARTIE : (390 HEURES)

Les matières de la première année universitaire permettent de connaître et de comprendre des domaines tels que la stratégie et la gestion de projets ; l'analyse économique, financière et administrative et les aspects commerciaux, le marketing et l'internationalisation. En plus de ces matières, on développera le Projet 1 ou Plan d'entreprise, consacrée à la création d'une idée d'entreprise qui servira de base pour le développement du Projet 2, le Plan d'affaires, qui aura lieu dans le deuxième domaine.

ANNÈE UNIVERSITAIRE MATIÈRES PROJET D'ENTREPRISE I WORKSHOPS (ATELIERS) CAS PRATIQUES
1e Année Direction et planification stratégique Projet 1 : Plan d'entreprise Atelier 1 Cas Pratique 1
Introduction à la gestion de projets
Planification et gestion de projets
Administration et direction d’entreprises
Dirección Financiera
Contrôle et gestion des coûts Atelier 2 Cas Pratique 2
Direction de Marketing
Recherche de marchés et études des audiences
Marketing numérique, e-commerce et branding
Commerce international et Intégration économique
  • 2E PARTIE: (360 HEURES)

Les matières de la deuxième année universitaire analysent des matières appartenant aux domaines de la gestion du capital humain et de la production et des nouvelles technologies. En plus de ces matières, on développera le Projet 2 ou Plan d'affaires, qui met en pratique la notion d'entreprise qui avait été conçue dans la matière Projet 1 (Plan d'entreprise) à la précédente année universitaire.

ANNÉE UNIVERSITAIRE MATIÈRES PROJET D'ENTREPRISE II WORKSHOPS (ATELIERS) CAS PRATIQUES
2e Année Gestion stratégique des ressources humaines Projet 2 : Plan d'Affaires Atelier 3 Cas Pratique 3
Techniques de direction et leadership organisationnel
Techniques de résolution des conflits et négociation
Techniques de direction d’équipes de travail Atelier 4 Cas Pratique 4
Éthique d'entreprise et responsabilité sociale des entreprises
Gestion et direction des opérations
Logistique
Innovation, recherche et développement : Stratégies pour les gérer Atelier 5 Cas Pratique 5
e-Business et son intégration dans les systèmes corporatifs de gestion
Business Intelligence
  • 3E PARTIE: PROJET FINAL (150 HEURES)

Enfin, on prévoit la présentation de la thèse finale qui mettra fin au programme et mettra fin au processus des deux matières de projet d'entreprise, une par année.

Description des sujets

Le programme de Master en Administration et Direction d'Entreprises (MBA) se compose de 7 blocs ou modules qui regroupent 23 disciplines ou matières :

  1E BLOC : STRATÉGIE ET GESTION DE PROJETS
1 Direction et planification stratégique
2 Introduction à la gestion de projets
3 Planification et gestion de projets
  2e BLOC : PROJET D'ENTREPRISE
4 Plan d'entreprise
5 Plan d’affaires
  3e BLOC : ANALYSE ÉCONOMIQUE, FINANCIÈRE ET ADMINISTRATIVES
6 Administration et direction d’entreprises
7 Direction financière
8 Contrôle et gestion des coûts
  4E BLOC : MARKETING ET INTERNATIONALISATION
9 Direction de Marketing
10 Recherche de marchés et études des audiences
11 Marketing numérique, e-commerce et branding
12 Commerce international et Intégration économique
  5E BLOC : GESTION DU CAPITAL HUMAIN
13 Gestion stratégique des ressources humaines
14 Techniques de direction et leadership organisationnel
15 Techniques de résolution des conflits et négociation
16 Techniques de direction d’équipes de travail
17 Éthique d'entreprise et responsabilité sociale des entreprises
  6E BLOC : PRODUCTION ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
18 Gestion et Direction des Opérations
19 Logistique
20 Innovation, recherche et développement : Stratégies pour les gérer
21 e-Business et son intégration dans les systèmes corporatifs de gestion
22 Business intelligence et gestion documentaire
  7E BLOC : PROJET FINAL
23 Projet Final de Master

BLOC 1. STRATÉGIE ET GESTION DE PROJETS

  1. DIRECTION ET PLANIFICATION STRATÉGIQUE

    Cette matière aborde la pensée stratégique appliquée à la direction et fournit un entraînement aux outils et mécanismes qui facilitent la gestion contemporaine, en acceptant la gestion du changement comme quelque chose de consubstantiel aux environnements instables et variables, dans lesquels évoluent les organisations.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    LA GESTION DU CHANGEMENT EN TANT QUE SUBSTRAT DE LA DIRECTION STRATÉGIQUE LE CHANGEMENT PERSONNEL ET ORGANISATIONNEL LA RÉSISTANCE AU CHANGEMENT
    LA DIRECTION STRATÉGIQUE COMME UN MODÈLE DE CHANGEMENT PENSÉE STRATÉGIQUE. LA MATRICE SWOT COMME UN INSTRUMENT DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE. LE FACTEUR HUMAIN.
    LA MISE EN PLACE DE LA DIRECTION STRATÉGIQUE. SCÉNARIOS, VISION ET SYSTÈME DE VALEURS. OBJECTIFS ET INDICATEURS.
  2. INTRODUCTION À LA GESTION DE PROJETS

    La gestion de projets est l'administration de toutes les ressources nécessaires pour le développement de cette dernière. La matière nous présente le sujet de manière générale et établit un cadre de référence intégral pour une étude ultérieure, à travers d'autres matières plus spécifiques, des détails de chaque groupe de processus ou des domaines de connaissance.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    DÉFINITIONS FONDAMENTALES, CONTEXTE ET CADRE RÉFÉRENTIEL LA GESTION DES PROJETS ET LE CONTEXTE ORGANISATIONNEL. GOUVERNANCE ET TYPES DE PROJETS. INFLUENCE DE LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE.
    LE CYCLE DE VIE DES PROJETS ET DU PRODUIT. MÉTHODOLOGIES POUR LA GESTION DE PROJETS. CORPUS DE CONNAISSANCE EN GESTION DE PROJETS.
    LES PROCESSUS DE GESTION DE PROJETS. ÉTUDES PRÉALABLES : VIABILITÉ ET FAISABILITÉ. SÉLECTION D'UN PROJET. PROCESSUS DE GESTION ET GROUPES DE PROCESSUS. RÉSULTATS.
    LA RÉUSSITE DANS LES PROJETS. CARACTÉRISATION. FACTEURS CRITIQUES. BUREAUX DE GESTION. ÉVOLUTION ET TENDANCES DE LA GESTION DE PROJETS. CERTIFICATIONS.
  3. PLANIFICATION ET GESTION DE PROJETS

    La planification et la gestion des projets sont étroitement liées, car il est impossible de penser gestion sans penser planification. Pour cela, il est nécessaire de tenir compte de certains concepts, le développement du plan du projet et le contrôle de ses éventuelles modifications, la définition, administration et planification de la portée du projet, choisir et appliquer les techniques appropriées pour produire un plan d'action.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTÉGRATION ET PORTÉE DU PROJET
    DÉVELOPPEMENT DU PLAN DU PROJET ET CONTRÔLE DE SES ÉVENTUELLES MODIFICATIONS, DÉFINITION, ADMINISTRATION ET PLANIFICATION DE LA PORTÉE DU PROJET
    PLANIFICATION ET PROGRAMMATION DU PROJET. CHOISIR ET APPLIQUER LES TECHNIQUES APPROPRIÉES POUR PRODUIRE UN PLAN D'ACTION
    TECHNIQUES SPÉCIFIQUES DE PROGRAMMATION ET BONNE ADMINISTRATION DES DÉLAIS.

BLOC 2. PROJET D'ENTREPRISE

  1. PLAN D'ENTREPRISE

    Son objectif général est de configurer une idée de l'entreprise/des affaires et de poser les bases du plan en considérant toutes les phases, variables et de facteurs d'intérêt, du domaine intérieur et extérieur. L'étudiant prépare un plan global et intégré de l'entreprise qui sert de base conceptuelle pour le développement ultérieur du plan d'entreprise, sa traduction appliquée.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    NOTION D’ENTREPRENDRE. FACTEURS DE SUCCÈS ET D’ÉCHECS DANS LES AFFAIRES. INTRODUCTION À LA MÉTHODOLOGIE DU PLAN D'ENTREPRISE ET LE PLAN D'AFFAIRES.
    PRÉSENTATION DE L'IDÉE D'ENTREPRISE. IDENTIFICATION DU PLAN. ÉVOLUTION ET ANALYSE DE VIABILITÉ. MODÈLES D’AFFAIRES.
    ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT. ANALYSE DU SECTEUR. ANALYSE SWOT ET OBJECTIFS DE L’ENTREPRISE. FORMULATION DE STRATÉGIES. CROISSANCE INTERNE ET EXTERNE DE L'ENTREPRISE.
    ASPECTS GÉNÉRAUX ORGANISATIONNELS ET SOCIÉTAIRES. FORMES JURIDIQUES DE L'ENTREPRISE. OBLIGATIONS, DROITS ET NORMATIVES. PROCESSUS DE CONSTITUTION D'UNE ENTREPRISE.
  2. PLAN D’AFFAIRES

    L'élève élabore un plan d'affaires servant de concrétisation du plan d'entreprise qui a été élaboré auparavant. Il s'agit donc de mettre en œuvre l’aspect conceptuel à ce qui a été appliqué. On envisagera toutes les politiques, outils et domaines fonctionnels nécessaires à la mise en œuvre d’un projet de société ou entreprise

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    CONSIDÉRATIONS PRÉALABLES. DU PLAN D'ENTREPRISE AU PLAN D'AFFAIRES. SOMMAIRE EXÉCUTIF.
    LE PLAN DE MARKETING. INFORMATION ET ANALYSE. DIAGNOSTIC ET OBJECTIFS COMMERCIAUX. STRATÉGIES, ACTIONS ET OUTILS.
    PLANIFICATION ÉCONOMICO-FINANCIÈRE DE L'ENTREPRISE. ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONS DE VENTES ET CONSOMMATION. FRAIS D’EXPLOITATION TRÉSORERIE. COMPTES, BILANS ET BUDGET.
    PLAN DE RESSOURCES HUMAINES. POLITIQUE DE TALENT HUMAIN ET RELATIONS DE TRAVAIL. ORGANIGRAMME DE L’ENTREPRISE. PLAN DE RECRUTEMENT.
    PLAN TECHNOLOGIQUE ET DE PRODUCTION. LOGISTIQUE ET ACHATS. INFRASTRUCTURES NÉCESSAIRES. NOUVELLES TECHNOLOGIES, INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT.

BLOC 3. ANALYSE ÉCONOMIQUE, FINANCIÈRE ET ADMINISTRATIVE

  1. ADMINISTRATION ET DIRECTION D’ENTREPRISES

    La présente matière présente à l’étudiant les concepts et techniques d’administration et direction d’entreprises et lui permettra de comprendre la signification, la nature et la portée de la fonction d'administration d’une entreprise ou de gestion de l’un de ses sous-systèmes. Elle permettra aussi à l’étudiant d'avoir une vision globale de l'entreprise, de ses fonctions, de ses processus et de ses composants et de comprendre le langage de l'entreprise et des affaires.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    L’ENTREPRISE EN CONTEXTE. SECTEURS ÉCONOMIQUES ET ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE. L'ENTREPRISE EN TANT QUE SYSTÈME.
    ORGANISATION D'ENTREPRISE. STRUCTURATION, DOMAINES FONCTIONNELS ET ORGANISATION DES PROCESSUS D'ENTREPRISE.
    POLITIQUE, DIRECTION ET GESTION DES ENTREPRISES. ASPECTS STRATÉGIQUE, TACTIQUE ET OPÉRATIONNEL. FONCTION DE DIRECTION ET PRISE DE DÉCISIONS DES ENTREPRISES.
    INTÉGRATION DES ENTREPRISES : INFORMATION, COMMUNICATION ET CONNAISSANCE.
    SOCIOLOGIE, ÉCONOMIE ET DROIT DANS LE MILIEU DE L’ENTREPRISE ANALYSE SOCIO-ÉCONOMIQUE DE L'ENTREPRISE.
    NOUVELLE ÉCONOMIE ET GESTION INTERNATIONALE. INTERNATIONALISATION ET INTÉGRATION DES MARCHÉS. POLITIQUE ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET TECHNOLOGIQUE.
  2. DIRECTION FINANCIÈRE

    Cette matière vise à souligner les aspects les plus pertinents qui façonnent conceptuellement la direction financière de toute entreprise. L'étudiant apprendra à sélectionner les investissements qui offrent le plus grand profit, assurer la solvabilité d'une entreprise, optimiser l'utilisation des ressources financières et contrôler la création continue de valeur.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    CONSIDÉRATIONS PRÉALABLES. DU PLAN D'ENTREPRISE AU PLAN D'AFFAIRES. SOMMAIRE EXÉCUTIF.
    LE PLAN DE MARKETING. INFORMATION ET ANALYSE. DIAGNOSTIC ET OBJECTIFS COMMERCIAUX. STRATÉGIES, ACTIONS ET OUTILS.
    PLANIFICATION ÉCONOMICO-FINANCIÈRE DE L'ENTREPRISE. ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONS DE VENTES ET CONSOMMATION. FRAIS D’EXPLOITATION TRÉSORERIE. COMPTES, BILANS ET BUDGET.
    PLAN DE RESSOURCES HUMAINES. POLITIQUE DE TALENT HUMAIN ET RELATIONS DE TRAVAIL. ORGANIGRAMME DE L’ENTREPRISE. PLAN DE RECRUTEMENT.
    PLAN TECHNOLOGIQUE ET DE PRODUCTION. LOGISTIQUE ET ACHATS. INFRASTRUCTURES NÉCESSAIRES. NOUVELLES TECHNOLOGIES, INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT.
  3. CONTRÔLE ET GESTION DES COÛTS

    L'élève élabore un plan d'affaires servant de concrétisation du plan d'entreprise qui a été élaboré auparavant. Il s'agit donc de mettre en œuvre l’aspect conceptuel à ce qui a été appliqué. On envisagera toutes les politiques, outils et domaines fonctionnels nécessaires à la mise en œuvre d’un projet de société ou entreprise

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    CONSIDÉRATIONS PRÉALABLES. DU PLAN D'ENTREPRISE AU PLAN D'AFFAIRES. SOMMAIRE EXÉCUTIF.
    LE PLAN DE MARKETING. INFORMATION ET ANALYSE. DIAGNOSTIC ET OBJECTIFS COMMERCIAUX. STRATÉGIES, ACTIONS ET OUTILS.
    PLANIFICATION ÉCONOMICO-FINANCIÈRE DE L'ENTREPRISE. ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONS DE VENTES ET CONSOMMATION. FRAIS D’EXPLOITATION TRÉSORERIE. COMPTES, BILANS ET BUDGET.
    PLAN DE RESSOURCES HUMAINES. POLITIQUE DE TALENT HUMAIN ET RELATIONS DE TRAVAIL. ORGANIGRAMME DE L’ENTREPRISE. PLAN DE RECRUTEMENT.
    PLAN TECHNOLOGIQUE ET DE PRODUCTION. LOGISTIQUE ET ACHATS. INFRASTRUCTURES NÉCESSAIRES. NOUVELLES TECHNOLOGIES, INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT.

BLOC 4. MARKETING ET INTERNATIONALISATION

  1. DIRECTION DE MARKETING

    Cette matière présente à l'élève les concepts et les techniques de marketing et de gestion commerciale, ainsi que la signification de la nature et de la portée de la fonction commerciale de l'entreprise. On y examine les motivations qui poussent à procéder à des échanges et à analyser les actions ou les stratégies qui sont utilisées pour générer des transactions bénéfiques tant pour les consommateurs que pour les entreprises qui offrent des biens ou des services sur le marché, tant au niveau national qu'international.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    MARKETING. CONCEPT ET STRATÉGIE DE MARKETING. ORGANISATION COMMERCIALE. POLITIQUE COMMERCIALE (MARKETING STRATÉGIQUE). GESTION ET DIRECTION COMMERCIALE (MARKETING TACTIQUE ET OPÉRATIONNEL).
    ANALYSE COMMERCIALE (ANALYSE, SEGMENTATION, COMPORTEMENT CONSOMMATEUR-ACHETEUR, RECHERCHE DE MARCHÉS). ADAPTATION AUX CHANGEMENTS DU MARCHÉ.
    POLITIQUE, GESTION ET DIRECTION DE MARQUES, PRODUITS ET/OU SERVICES. PUBLICITÉ ET PROMOTION : INFORMATION ET COMMUNICATION EN MARKETING. COMMERCIALISATION ET DISTRIBUTION DU PRODUIT ET/OU SERVICE.
    TECHNIQUES DE MARKETING. TECHNIQUES DE VENTE ET NÉGOCIATION COMMERCIALE GESTION DES RELATIONS AVEC LES CLIENTS (GRC).
    PROCESSUS DE PLANIFICATION, EXÉCUTION ET CONTRÔLE DE LA STRATÉGIE DE MARKETING. CONCEPTION DE STRATÉGIES DE MARKETING. PLAN COMMERCIAL (PLAN DE MARKETING ET DE VENTES).
  2. ÉTUDE DE MARCHÉS ET ÉTUDES DES AUDIENCES

    Cette matière a les objectifs suivants : conceptualiser le marketing en tant que discipline scientifique et comprendre son rôle en tant que partie essentielle du système d'information de marketing de l'entreprise, analyser la nécessité de l’étude de marchés et son importance pour les organisations et connaître les différentes étapes du processus de recherche de marchés apportées par les différents auteurs.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    L’ÉTUDE DE MARCHÉS ET SES CONSIDÉRATIONS THÉORIQUES. MARKETING EN TANT QUE DISCIPLINE SCIENTIFIQUE. L’ÉTUDE DE MARCHÉS EN TANT QUE PROCESSUS.
    DÉFINITION DE L'OBJET ET DES OBJECTIFS DE LA RECHERCHE. DÉVELOPPEMENT DE L’HYPOTHÈSE. VALEUR DE L’INFORMATION.
    CONCEPTION DE LA RECHERCHE. APPROCHE ET SOURCES D'INFORMATION. OUTILS ET MÉTHODOLOGIES
    CONSTRUCTION DE L’INSTRUMENT DE COLLECTE D’INFORMATION. PROCESSUS ET ANALYSE DE L’INFORMATION. PRÉSENTATION DES RÉSULTATS.
    ÉTUDES D’AUDIENCE : CONCEPTUALISATION, OBJECTIFS, INDICATEURS ET DE MÉDIATION.
  3. MARKETING NUMÉRIQUE, E-COMMERCE ET BRANDING

    L'étudiant analysera les stratégies et outils de marketing online et les réseaux sociaux, leur intégration au domaine des relations extérieures de l'entreprise et leur relation avec le marketing offline. Il connaîtra et comprendra également l'e-commerce dans le domaine des organisations, ainsi que la politique et la gestion de marques, tant dans le domaine offline qu’online.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    MARKETING NUMÉRIQUE. ÉTUDE ET CADRE DE L'ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. ASPECTS JURIDIQUES. OUTILS DE POSITIONNEMENT ET PROMOTION. ANALYTIQUE WEB, EMAIL MARKETING ET MOBILE MARKETING.
    CRÉATION ET GESTION DES RÉSEAUX SOCIAUX. LA FIGURE DU COMMUNITY MANAGER. GESTION DE LA CRISE.
    INTRODUCTION AU COMMERCE ÉLECTRONIQUE. MARKETING : ORGANISATION DU DOMAINE POUR SON APPLICATION EN RÉSEAU. SOCIÉTÉ DE L’INFORMATION SUR INTERNET.
    LA GESTION DES MARQUES : CONCEPT, VALEUR ET STRATÉGIE. LA PROTECTION DE LA MARQUE. TECHNIQUES ET OUTILS DE BRANDING DANS LES DOMAINES OFF ET ONLINE.
  4. COMMERCE INTERNATIONAL ET INTÉGRATION ÉCONOMIQUE

    Cette matière analyse les différentes théories existantes à travers l'histoire sur le commerce international, explique les différentes opportunités existantes pour internationaliser les produits et services, fait connaître les formes d'intégration des pays dans le but de stimuler le commerce international et expose le rôle de l'informatique, en particulier Internet, dans le domaine du commerce international.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    COMMERCE INTERNATIONAL : CAUSES ET ORIGINE, AVANTAGES ET BARRIÈRES, TYPES DE FINANCEMENT.
    LA PRATIQUE DU COMMERCE INTERNATIONAL. INTERNATIONNALISATION DE L’ENTREPRISE. OFFSHORING. DROITS DE DOUANE. TAUX DE CHANGE ET MARCHÉS FINANCIERS.
    ORGANISMES INTERNATIONAUX. RÉALITÉ MONDIALE. MONDIALISATION ÉCONOMIQUE.
    PROCESSUS D’INTÉGRATION. TRAITÉS DE LIBRE COMMERCE. UNIONS DOUANIÈRES. MARCHÉS COMMUNS.
    ENTREPRISE ET ENVIRONNEMENT MONDIAL. MONDIALISATION, INFORMATION ET COMMUNICATION. LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DANS L’INTERNATIONNALISATION.

BLOC 5. GESTION DU CAPITAL HUMAIN

  1. GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES

    Cette matière a pour objectif de mettre au point le cadre conceptuel et méthodologique pour reconnaître l'approche systémique et stratégique de la gestion des ressources humaines dans les organisations, conçue comme un processus qui permet de la diagnostiquer, la projeter et la contrôler. On exposera aussi la stratégie de talent humain à suivre dans une institution, en utilisant les techniques et instruments nécessaires et on apprend à déterminer et à optimiser les effectifs et à considérer leurs principaux indicateurs tangibles et intangibles.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DEPUIS UNE PERSPECTIVE STRATÉGIQUE. MODÈLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. LE TALENT HUMAIN.
    TECHNOLOGIE POUR DIAGNOSTIQUER, PLANIFIER ET CONTRÔLER LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. UTILISATION DE LA CARTE DE BEER POUR LE DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE.
    PLANIFICATION STRATÉGIQUE DES R.H. ET OPTIMISATION DES EFFECTIFS. LE PROCESSUS CONCILIATEUR ET SYSTÉMIQUE. DÉTERMINATION ET OPTIMISATION DES EFFECTIFS.
  2. TECHNIQUES DE DIRECTION ET LEADERSHIP ORGANISATIONNEL

    L'objectif général de cette matière est de connaître et d’approfondir les styles de leadership et de direction, leur relation, leurs différences, leur importance et leurs approches théoriques ainsi que les connaissances et compétences nécessaires à leur exercice.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTRODUCTION TO THE IMPORTANCE OF LEADERSHIP AND BUSINESS ADMINISTRATION. ADMINISTRATION AND SOCIAL PSYCHOLOGY. DEFINITION, DIFFERENCES AND FUNCTIONS OF THE LEADER AND THE EXECUTIVE. CORPORATE CULTURE, VALUES AND PROCESSES OF CHANGE.
    STUDY OF ADMINISTRATION AND LEADERSHIP. HISTORICAL EVOLUTION. LEADERSHIP STYLES. TYPES OF LEADERSHIP STYLES. ESSENTIAL PRINCIPLES OF THE LEADERS IN MANAGING PEOPLE.
    SKILLS AND ABILITIES OF THE LEADER AND THE EXECUTIVE: TECHNIQUES AND TOOLS. SKILLS AND ABILITIES OF THE LEADER AND THE EXECUTIVE. LEVEL OF PERFORMANCE. ASSESSMENT OF PERSONAL CHARACTERISTICS. TECHNIQUES AND TOOLS FOR THE LEADER'S JOB.
  3. TECHNIQUES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ET NÉGOCIATION

    Cette matière contient des informations pour aider à comprendre les aspects théoriques et pratiques liés au conflit et les stratégies de résolution plus courantes : négociation, médiation et arbitrage, entre autres.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    INTRODUCTION À L'ANALYSE DES CONFLITS. THÉORIES SUR L'ORIGINE ET LES CAUSES. CATÉGORIES ET TYPES DE CONFLITS. FORMES D’EXPRESSION. PHASES ET ÉTAPES DES CONFLITS. CONSÉQUENCES DES CONFLITS.
    STRATÉGIES OU MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS. GESTION DU CONFLIT (PHASES ET COURBE DE RÉSOLUTION). INTRODUCTION AUX STRATÉGIES DE RÉSOLUTION DE CONFLITS. STRATÉGIES DE NÉGOCIATION. STRATÉGIE DE MÉDIATION (FACILITATION ET CONSULTATION). STRATÉGIE D’ARBITRAGE.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES NÉCESSAIRES POUR LA RÉSOLUTION DE CONFLITS. COMPÉTENCES ÉMOTIONNELLES NÉCESSAIRES. COMPÉTENCES PERSONNELLES, COMPÉTENCES SOCIALES. APTITUDES SOCIALES. LES COMPÉTENCES LES PLUS EN LIEN AVEC LE COMMERCE. APTITUDES DES SPÉCIALISTES EN MATIÈRE DE RÉSOLUTION DES CONFLITS.
  4. TECHNIQUES DE DIRECTION D’ÉQUIPES DE TRAVAIL

    Cette matière favorise chez les participants les compétences en direction des équipes de travail et, à la fois, les forme à un groupe d’outils et de mécanismes qui facilitent cette importante facette dans le monde contemporain, en commençant par accepter le changement de styles et méthodes de gestion comme quelque chose d’irréfutable dans l’environnement versatile dans lequel évoluent nos organisations.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    LES ÉQUIPES DE TRAVAIL. FORMATION DES ÉQUIPES. DIFFÉRENCES ENTRE GROUPES ET ÉQUIPES DE TRAVAIL. LES SYSTÈMES DE HAUT RENDEMENT ET LA GESTION PARTICIPATIVE. NORMES ET RÈGLES DU TRAVAIL EN ÉQUIPE. CARACTÉRISTIQUES DES ÉQUIPES EFFICACES. GESTION DE CONFLITS.
    PRINCIPAUX OUTILS POUR LE PERFECTIONNEMENT DES ÉQUIPES. INTERACTION ENTRE LES INTÉRÊTS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS. ÉPANOUISSEMENT PERSONNEL. LE LEADERSHIP ET LES ÉQUIPES AUTONOMES. INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE. RÉSEAUX SOCIOMÉTRIQUES. SOCIOGRAMME. TEST D’ÉVALUATION. PSYCHODRAME. RÉUNIONS ET SÉANCES DE TRAVAIL EN ÉQUIPE. LA MÉTHODE D’INTERACTION. LA DÉLÉGATION, L’AUTONOMIE ET L’INDÉPENDANCE. GESTION PAR OBJECTIFS ET RÉSULTATS.
    LA PRISE DE DÉCISIONS EN ÉQUIPE. EMPOWERMENT. FACTEURS DONT DÉPEND LE PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISIONS. LES TECHNIQUES DE GÉNÉRATION D’IDÉES. TECHNIQUES AXÉES SUR L’OBTENTION DU CONSENSUS. TECHNIQUES AXÉES SUR L’ORGANISATION DES IDÉES. CRÉATIVITÉ. BLOCAGES MENTAUX.
  5. L'ÉTHIQUE D'ENTREPRISE ET RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES

    Cette matière offre les principaux concepts pour que l'étudiant domine l'importance et la validité de l'éthique d'entreprise et la responsabilité sociale d'entreprise et qu’il les reconnaisse comme un outil efficace pour atteindre la compétitivité. L'étudiant connaitra à fond le concept d'éthique et la responsabilité sociale, sa validité et son caractère universel, ainsi que les normes éthiques et leur relation avec l'efficacité des entreprises. Il pourra aussi dominer la relation existant entre l'éthique d'entreprise, les valeurs, la compétitivité et l'efficacité et sera capable de mettre en place des voies et actions nécessaires pour que l'entreprise montre un comportement éthique et responsable.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    FONDEMENTS DE L'ÉTHIQUE DES AFFAIRES ET DE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE. ÉVOLUTION HISTORIQUE ET DÉFINITION DE L’ÉTHIQUE. MÉTHODES D’ÉTUDE. STANDARDS ÉTHIQUES ET EFFICACITÉ D’ENTREPRISE. PRINCIPES FONDAMENTAUX D’ÉTHIQUE D'ENTREPRISE.
    CONCEPT D'ENTREPRISE ET SOCIÉTÉ. PROBLÉMATIQUE DES PME. L'ENTREPRISE EN TANT QUE SYSTÈME ET PARTIE INTÉGRANTE DE LA SOCIÉTÉ. L'ENTREPRISE EN TANT QUE SYSTÈME PRODUCTIF. ÉTHIQUE ET SOCIÉTÉ. LA GESTION DURABLE DE L'ENTREPRISE. LA RESPONSABILITÉ POUR LES CLIENTS, LES EMPLOYÉS ET LES AUTRES PARTIES PRENANTES.
    LE FACTEUR HUMAIN EN TANT QUE CENTRE DE L'ÉTHIQUE D’ENTREPRISE ET LA RESPONSABILITÉ SOCIALE. L'ÉVOLUTION DU CAPITAL HUMAIN ET LE CAPITAL INTELLECTUEL. CONJUGAISON DU CLIMAT ORGANISATIONNEL, DE LA COMMUNICATION ET L'AUTORITÉ POUR DÉTERMINER DES VALEURS ÉTHIQUES.

BLOC 6. PRODUCTION ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

  1. GESTION ET DIRECTION DES OPÉRATIONS

    Cette matière aborde les activités relevant de la gestion des opérations et de la logistique des aspects les plus stratégiques liés à des décisions à long terme comme la conception et la définition de produit (qu’offrons-nous ?) et la conception et l'analyse du processus (comment l’obtenons-nous ?), en passant par les décisions tactiques et opérationnelles de planification présentes dans l'activité à moyen et court terme (¿combien, comment et où l’offrons-nous ?), avec l'appui incontestable des activités logistiques qui rendent possible le plan.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    CONCEPTION DE SYSTÈMES DE PRODUCTION. PRONOSTICS. PLANIFICATION ET PROGRAMMATION DE LA PRODUCTION. SYSTÈMES SYNCHRONISÉS DE PRODUCTION.
    LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE. LES COÛTS DE LA LOGISTIQUE. LA LOGISTIQUE EN TANT QUE SERVICE. LES LIGNES D'APPROVISIONNEMENT ET DE DISTRIBUTION MONDIALES. LA LOGISTIQUE ET LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT DANS LA STRATÉGIE. CRÉATION DE VALEUR, STRATÉGIE ET PLANIFICATION. DOMAINES DE LA PLANIFICATION LOGISTIQUE.
    LA FONCTION D’ACHATS ET D’APPROVISIONNEMENT : OBJECTIFS ET IMPORTANCE ET LEUR RELATION AVEC LE RESTE DE L’ENTREPRISE. PLANIFICATION STRATÉGIQUE DE LA FONCTION D’ACHAT. MODÈLE D'ANALYSE DES PROCESSUS D'ACHAT.
  2. LOGISTIQUE

    Cette matière permettra de connaître et de comprendre le concept de soutien logistique au sein des opérations de l'organisation pour maîtriser la gestion de l'acquisition, du mouvement, ainsi que le stockage de produits, le contrôle des stocks et les informations associées à tous ces éléments.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    LE CADRE CONCEPTUEL DE LA LOGISTIQUE. LA GESTION DU SYSTÈME LOGISTIQUE. LA CHAÎNE LOGISTIQUE. PLANIFICATION.
    GESTION DES STOCKS. DÉFINITION ET TYPES DE STOCKS. MESURE DE RENDEMENT DES SYSTÈMES DE STOCKS. COÛTS DES STOCKS. RÉPARTITION DES STOCKS SELON LEUR VALEUR. SYSTÈMES DE STOCKS.
    GESTION DES ENTREPÔTS. VISION DE LA GESTION D’ENTREPÔTS. CRITÈRES. EMBALLAGES.
    APPROVISIONNEMENT. OBJECTIFS DE LA FONCTION D’ACHAT. PLANIFICATION STRATÉGIQUE DE LA FONCTION D’ACHAT. MODÈLES D’ANALYSE.
  3. INNOVATION, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT : STRATÉGIES POUR LES GÉRER

    Cette matière a pour objectifs généraux la connaissance et la compréhension des concepts de base d'un système de gestion de l'innovation et le développement de la capacité de les implanter ; la définition d’un projet d'innovation et les phases, éléments, outils et variables qui le composent et la connaissance et gestion efficaces des réglementations existantes en matière d'innovation.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    L'INNOVATION : EVOLUTION HISTORIQUE, CONCEPT ET STRATÉGIES D’IMPLANTATION. DÉVELOPPEMENT EXPÉRIMENTAL. AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ PAR L'INNOVATION.
    PROJETS D’INNOVATION : DÉFINITION, STADES, GESTION ET FINALISATION.
    OUTILS POUR INNOVER : DE CRÉATIVITÉ, D'ANALYSE ET DE PROTECTION. SURVEILLANCE TECHNOLOGIQUE.
    NORMALISATION DE L’INNOVATION NORMES UNE (NORMES ESPAGNOLES) EN MATIÈRE D’INNOVATION.
  4. E-BUSINESS ET SON INTÉGRATION DANS LES SYSTÈMES CORPORATIFS DE GESTION

    Cette matière donne une vision large et étendue du concept et de la notion d'intégration des entreprises, par le biais de l'information qui revoit l'intégration depuis l'aspect organisation et technologique, et les notions essentielles de l'intégration fondée sur des TICs comme ERP, SCM et CRM.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    VISION ORGANISATIONNELLE DE L'INTÉGRATION : APPROVISIONNEMENTS, CLIENTS ET SYSTÈMES FONDEMENTS. CHAÎNE DE VALEUR. EXEMPLE D'INTÉGRATION DE CHAÎNES LOGISTIQUES.
    VISION TECHNOLOGIQUE DE L'INTÉGRATION : ASPECTS CONCEPTUELS D'INTÉGRATION E-BUSINESS. IMPORTANCE DE L'E-BUSINESS. CHANGEMENT ORGANISATIONNEL. STRATÉGIE D’AFFAIRES. E-BUSINESS : MISE EN ŒUVRE.
    SYSTÈMES DE PROGICIEL DE GESTION INTÉGRÉ (PGI) ASPECTS CONCEPTUELS. INTÉGRATION À LA GESTION DE L’INFORMATION. INTÉGRATION DES PGI. SÉLECTION DU FOURNISSEUR. IMPACT STRATÉGIQUE SUR LE RETOUR D'INVESTISSEMENT.
    GESTION DE RESSOURCES HUMAINES À L'ÈRE NUMÉRIQUE. LE CHANGEMENT DANS LES ENTREPRISES. LA TECHNOLOGIE DANS LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES.
    GESTION DES RELATIONS ENTRE FOURNISSEURS ET CLIENTS LA CHAÎNE LOGISTIQUE. MISE EN ŒUVRE DE LA GCL DANS L'E-BUSINESS. GESTION DES RELATIONS AVEC LES CLIENTS (GRC).
  5. BUSINESS INTELLIGENCE

    La matière nous permet de connaître le domaine de l'intelligence des affaires dans ses aspects techniques et commerciaux, puis termine par une révision de l'impact sur la gestion de l'information et les contenus documentaires.

    Voici certains des points abordés dans la matière :

    FONDEMENTS DE LA BUSINESS INTELLIGENCE. DÉFINITION. INFORMATION, SYSTÈMES D'INFORMATION ET BUSINESS INTELLIGENCE. IMPACT ORGANISATIONNEL.
    ENTREPÔTS DE DONNÉES : FONDEMENTS DU DATA WAREHOUSING. ALIGNEMENT DE LA TECHNOLOGIE SUR LES OBJECTIFS D’AFFAIRES.
    OUTILS DE VÉRIFICATION ET TECHNIQUES DE DÉCOUVERTE DE L'INFORMATION. OUTILS DE VÉRIFICATION ET RECHERCHE D'INFORMATION. APPLICATIONS D'EXPLORATION DE DONNÉES.
    ACCÈS ET RÉCUPÉRATION DES INFORMATIONS TEXTUELLES ET GESTION DOCUMENTAIRE. PROBLÈME D’ACCÈS DE L’INFORMATION. OUTILS D'ANALYSE DE TEXTES.

BLOC 7. PROJET DE MASTER

  1. PROJET FINAL DE MASTER

    Bien que dans la présentation du Master International en Administration et Direction d'Entreprises ce bloc soit le dernier, on propose de commencer le développement concret du projet final une fois présentées et évaluées les matières qui, à partir de la deuxième année, le précèdent dans le parcours de formation décrit sur le campus virtuel du programme.

    La procédure pour la réalisation du projet final est décrite du début à la fin dans la réglementation du PF, accessible depuis le campus virtuel. Cette réglementation, structurée en trois phases, avec ses étapes correspondantes, est le guide à suivre par l'étudiant pour développer son projet final de manière satisfaisante.

    Pendant tout le processus, il bénéficiera des conseils du personnel académique et du directeur du PFM, spécialiste de la question à l'étude.

Direction

UNEATLÁNTICO

  • Dr. Rubén Calderón Iglesias
    Recteur de l’Uneatlántico.

Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER)

  • Dre. Silvia Aparicio
    Docteur en Sciences Économiques de l'Université Autonome de Madrid et titulaire d’un Master en Administration et Direction d'entreprises par l'Université de Cantabrie. Directrice Académique Internationale du département de Développement Directif, Organisation d'Entreprises et Ressources Humaines de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine, FUNIBER.
  •  Titulaire de Master Carlos Marcuello Recaj
    Master officiel interuniversitaire (en cours) en Histoire économique des Universités de Barcelone, autonome de Barcelone et de Zaragoza ; Master en Relations internationales de l'Université catholique d’Avila et Maîtrise en Ressources humaines de l'Université de Murcie. Coordinateur académique, professeur et tuteur de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine, FUNIBER.

Professeurs et auteurs

  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur, Ingénieur et titulaire d’un Master in Business Administration de l'Université Polytechnique de Catalogne, Espagne. Consultant en affaires, technologie et solutions pour entreprises. Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Roberto M. Alvarez. Docteur en Ingénierie de Projets de l'Université polytechnique de Catalogne, Espagne. Master en Gestion de projet et de design, par l'Institut Polytechnique de Milan, Italie. Professeur de l'Université de Buenos Aires, Argentine. Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Sergio Balarezzo Saldaña. Docteur en Ingénierie industrielle de l'Université de Navarre, Espagne. Recteur de recherche et professeur de l'Université de Piura, Pérou. Chercheur en gestion des opérations et des projets.
  • Dr. Manuel Maeda Takeuchi. Professeur des Programmes d’Ingénierie et d’Administration des entreprises, Université de Piura, Pérou. Expérience en Gestion de l'administration, Projets de société, Administration des opérations et Finances.
  • Dre. Cristina Hidalgo González. Docteur en sciences d’entreprise à l’Université de León, Espagne. Professeur titulaire du département d’Économie appliquée de l'Université de León, Espagne.
  • Dre. Olga Capó Iturrieta. Docteur en Ingénierie de Projets (Environnement, Sécurité, Qualité et Communication) de l'Université polytechnique de Catalogne. Responsable du Département de projets de l'Institut de recherche agricole (INIA), Chili.
  • Dr. Luis Fernández Estrada. Académicien de l'Académie royale de jurisprudence et de législation de l'Espagne. Docteur en Droit de l'Université de Navarre. Professeur de l’Uneatlántico. Expérience en tant que conseiller de plusieurs organisations internationales en Europe orientale, en Asie centrale et au Moyen-Orient.
  • Dr. Eduardo García Villena. Docteur en Ingénierie de Projets (Environnement, Sécurité, Qualité et Communication) de l'Université polytechnique de Catalogne, Espagne. Directeur académique du Département de l'Environnement de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.
  • Dr. Salvador Rus Rufino. Docteur en Philosophie de l'Université de Navarre, Espagne. Docteur en Histoire de l’Université de León, Espagne. Professeur titulaire et Directeur de la chaire d'histoire de l'entreprise familiale, Université de León.
  • Dr. Arturo Ortega.Docteur en Ingénierie électronique de l'Université de Barcelone, Espagne. Ingénieur en Télécommunications. Directeur de Recherche, développement et innovation de la Fondation universitaire ibéro-américaine.
  • Dr. Jorge Crespo. Docteur en Ingénierie de la construction de l'Université de Cantabrie, Espagne. Professeur de l’Uneatlántico, Espagne. Consultant et chercheur.
  • Dr. José Antonio Trigueros. Docteur en sciences économiques et d’entreprise de l’Université Complutense de Madrid, Espagne. Professeur au Département d'économie financière et de comptabilité de l'Université Miguel Hernández (UMH) de Elche - Alicante (Espagne).
  • Dr. Juan Luis Martín Ayala. Docteur en Psychologie de l'Université du Pays basque, Espagne. Master en Santé mentale de l'Université de Deusto, Espagne. Expert en médiation familiale. Directeur du programme de Maîtrise de la résolution des conflits et de médiation et ses spécialisations de la Fondation universitaire ibéro-américaine.
  • Dre. (en cours) Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Doctorante en Éducation de l'Université internationale ibéro-américaine ; Master en Psychologie du travail et organisationnelle et Licence en Psychologie de l'Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice académique internationale du Département d’Organisation d'entreprises, Développement directif et Ressources Humaines, FUNIBER.
  • Doctorant. Saúl Domingo Soriano. Doctorant de l’Université de Léon. Master en Direction générale d’entreprises de l'Institut Catalan de Technologie de Barcelone. Master en Conseil et Technologies de l'information e-Business de l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne. Directeur de Projets Finals de Master et Spécialisations, FUNIBER.
  • Doctorant. Diego J. Kurtz. Doctorat en Ingénierie et en Gestion de connaissances par PPGEGC - UFSC (en cours). Master en Business International - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur au Centre de gestion pour la Durabilité (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur Junior du projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordinateur de programmes et professeur de FUNIBER.
  • Doctorante Julién Brito Ballester. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Maîtrise en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Master en Gestion de Ressources Humaines de l'Université Autonome de Barcelone. Master en Coaching Systémique de l'Université Autonome de Barcelone. Consultante Internationale et Experte en Gestion des ressources humaines, Formation, Développement et Compétences professionnelles.
  • Doctorante Diana Patricia Cortés Díaz. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Ressources humaines et Gestion de la connaissance de l'Université de León, Espagne. Consultante spécialisée en Droit du travail et de la Sécurité sociale. Coordonnatrice des programmes et professeure de FUNIBER.
  • Doctorante Andrea Gutiérrez Jiménez. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Ressources humaines et Gestion de la connaissance de l'Université de León, Espagne. Coordonnatrice des programmes et professeure de FUNIBER.
  • Doctorante Daniela Torrico Villarroel. Doctorat en Projets, recherche Marketing de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Business Administration (La Salle Business Administration). Master en Marketing et Distribution commerciale (Université Polytechnique de Catalogne). Coordonnatrice des programmes et professeure de FUNIBER.
  • Doctorante Lina Pulgarín Osorio. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Gestion intégrée : Prévention, Environnement et Qualité, par l'Université polytechnique de Catalogne. Coordonnatrice des programmes et professeure de FUNIBER.
  • Doctorante María Fernanda Figueroa. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Direction stratégique sportive (direction de marketing, finances et fiscalité au sein des entités sportives) de l’Universitat de Barcelone. Coordonnatrice et professeur de FUNIBER.
  • Titulaire de Master Antonio Vega. Titulaire d’une licence en Administration et Direction d’entreprises à ESADE. Master en Direction des ressources humaines et Conseil dans les organisations de l'Université de Barcelone. Coach et Consultant en Planification stratégique, Leadership et Développement organisationnel. Président de la Fondation Humaniza.
  • Titulaire de Master María Eugenia Luna Borgaro. Master en Ressources humaines et Gestion de la connaissance de l'Université de León, Espagne. Experte en Gestion des Ressources humaines et Compétences directives. Professeure de FUNIBER.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de Formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.