Gestion des télécommunications

Présentation du Programme

Grâce aux télécommunications, sous tous leurs aspects, les marchés locaux et mondiaux se sont rapprochés et ont perdu leurs différences à tel point que les frontières entre les pays ont cédé face aux barrières socio-économiques inexistantes.

1.1. Importance d’une formation certifiée en gestion des télécommunications

Aujourd’hui, les décisions relatives aux télécommunications ne sont pas propres au domaine technologique. Elles affectent en effet également la concurrence internationale et nationale dans des limites que les décisions globales introduisent, d'abord sur les marchés locaux en obligeant les entreprises locales à améliorer leur compétitivité et à s’étendre, ensuite, au niveau des relations quotidiennes en changeant les canaux de communication entre les personnes et les organisations. Cela donne une grande valeur stratégique aux télécommunications qui réduisent agilement les distances entre les marchés, les individus et les organisations.

Dans ce sens, le programme de gestion des télécommunications présente le large éventail des aspects relatifs à la gestion des télécommunications, depuis les évolutions du marché des télécommunications jusqu’à la connaissance des possibilités qu’offrent les réseaux de télécommunications, en passant par les thèmes de régulation, de gestion environnementale, de structure entrepreneuriale et de sécurité.

1.2. Concepts centraux du programme : gestion et télécommunications

Le concept de gestion est souvent associé à la capacité d'organiser, déployer et contrôler toutes les ressources nécessaires pour atteindre un objectif concret et préétabli. Dans le champ des télécommunications, ces objectifs vont de l’aspect technique aux décisions entre gouvernements. Ces décisions incluent des acteurs institutionnels, des pays, des régulations et des normes, des technologies et des services ; par conséquent, leur gestion oblige à une collaboration à divers niveaux et dans différents domaines de décisions.

A qui le Master s'adresse-t-il?

La méthodologie de formation proposée, associée à la clarté, la richesse et la didactique de la conception du contenu permet de présenter le programme de gestion des télécommunications aux professionnels qui travaillent, désirent approfondir leurs connaissances ou souhaitent évoluer dans le secteur des télécommunications avec la perspective multidisciplinaire que requiert sa gestion. Elle permet aux personnes occupant des postes intermédiaires dans des entreprises de télécommunications, ou liées aux télécommunications, d’assumer de plus grandes responsabilités.

Diplôme

En réussissant à toutes les matières et en satisfaisant toutes les exigences académiques, administratives et financières prévues et exigées par la Fondation Universitaire Ibéro-américaine et l’université ou l’entité qui régule le programme, le diplôme ou le titre correspondant sera délivré. Le nom du diplôme ou du titre à obtenir peut varier en fonction de la législation de chaque pays et de la réglementation de chaque université ou entité qui le délivre.

Structure du Programme

La durée estimée du programme dépend du profil académique et des exigences de l'université concernée.

Par rapport à la répartition du temps, on dispose que:

  • S’agissant d’un programme à distance n’étant pas soumis à des cours présentiels, il n’est pas établi de date d’ouverture officielle car l’étudiant peut s'inscrire à tout moment, chaque fois que des places sont disponibles.
  • Pour des motifs académiques et d’apprentissage, la durée minimale du programme est de 3 mois, à compter de la date de livraison du premier volume jusqu'à la date de réception du test d’évaluation de la dernière matière.
  • La durée maximale pour réaliser le programme est de 10 mois. Au cours de cette période, l'étudiant doit avoir rendu tous les exercices.

Pour les personnes ne disposant d’aucun diplôme antérieur, la structure des crédits du programme est indiquée dans le tableau suivant:

  CRÉDITS1 DURÉE2 HEURES
Partie 1: Matières 24 5 240
Partie 2: Étude et résolution de cas 10 2 100
TOTAL 34 7 340

Pour les personnes ayant un diplôme antérieur et qui ont suivi un programme exigeant la réalisation d’un travail final, la structure de crédit du programme est indiquée dans le tableau suivant :

  CRÉDITS1 DURÉE2 HEURES
Partie 1: Matières 24 5 240
Partie 2: Étude et résolution de cas 10 2 100
Partie 3: Travail final 10 3 100
TOTAL 44 10 440

1. L’équivalence en crédits peut varier selon l’université 
2. Durée en mois 
3. L’équivalence en crédits peut varier selon l’université 
4. Durée en mois

Objectifs

Objectif général:

  • Comprendre et maîtriser la vision mondiale actuelle des affaires quand les télécommunications considérées comme une ressource stratégique sont impliquées.

Objectifs spécifiques:

  • Connaître les outils qui convertissent une organisation traditionnelle en organisation de réseau fondée sur les réseaux et services de télécommunications.
  • Comprendre le marché des télécommunications, ses technologies et ses services.
  • Comprendre comment gérer l'environnement des technologies.

Débouchés professionnels

Voici quelques opportunités de carrière du programme de gestion des télécommunications :

  • Consultant ou conseiller en gestion des télécommunications.
  • Analystes des marchés de télécommunications.
  • Directeur ou gestionnaire de projets de télécommunications.

Programme d'études

Le programme de gestion des télécommunications est constitué comme suit:

  • Partie 1: Matières (240 heures).

Chaque matière permet d’aborder divers aspects relatifs à la gestion des télécommunications.

Les matières et les heures correspondantes qui composent le programme sont présentées dans le tableau suivant :

Ces matières, bien qu’elles soient indépendantes les unes des autres, se recoupent et sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent. Chacune d’elle est divisée en unités thématiques de base ou chapitres, dont le contenu inclut un matériel imprimé qui doit être appris pour répondre de manière satisfaisante aux diverses activités d'évaluation.

  • Partie 2: Étude et résolution de cas (100 heures).
MATIÈRES HEURES
Étude et résolution de cas 30
TOTAL 100

El objetivo es resolver un caso de enfoque eminentemente práctico propuesto por el propio alumno o el profesor o profesora.

  • Partie 3: Travail final (100 heures)
MATIÈRES HEURES
Travail final 100
TOTAL 100

L'objectif est de réaliser un travail final destiné à mettre en pratique les connaissances acquises dans le programme. Le travail final se fait lorsque la réglementation qui régit le programme l’exige, selon l’université ou l’organisation qui délivre le grade ou le diplôme.

Description des sujets

  1. Le marché des télécommunications

    La matière prépare à acquérir une vision critique de l'évolution subie par le marché des télécommunications et des changements dans lesquels nous sommes plongés. Les décisions stratégiques actuelles marqueront d’une empreinte claire l'évolution du secteur dans le moyen et le long terme.

    ÉVOLUTION HISTORIQUE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Structure du secteur. Aspects qui composent le terme de télécommunications dans la société actuelle.
    PRODUITS ET SERVICES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Concepts. Produits. Utilité. Indice de pénétration. Lignes futures.
    INDICATEURS DES MARCHÉS DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Éléments. Description. Développement. Palmarès mondial, Exemples de pays.
  2. Structure technico-entrepreneuriale des télécommunications

    La matière permet de connaître les agents qui composent la chaîne de valeur des télécommunications et leurs interrelations. Elle soulève également différents modèles d’affaire pour maximiser les profits dans leurs segments de marché respectifs.

    STRUCTURE ENTREPRENEURIALE DU MARCHÉ DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Marchés digitaux. Secteurs et position relative des télécommunications. Entreprises.
    ANALYSE DU MARCHÉ DES ENTREPRISES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Concurrence et changement. Méthodologie des 5 forces de Porter appliquée.
    CHAÎNE DE VALEUR DU SECTEUR
    Chaîne de valeur des entreprises. Chaîne de valeur sectorielle. Segments. Agents. Bonnes pratiques.
    LES MODÈLES D'AFFAIRES DANS LES TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Les modèles d'affaires. Méthodologie d'étude. Cas pratiques.
  3. Réseaux de télécommunication

    La matière présente les différentes possibilités technologiques actuelles et futures dans les domaines liés aux infrastructures pour la transmission d'informations par le biais des réseaux de télécommunications.

    INTRODUCTION AUX RÉSEAUX DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Les concepts de base. Structure. Types. Modèles de référence. Standardisation.
    MOYENS DE TRANSMISSION
    Paire torsadée. Fibre optique. Radio. Satellite.
    RÉSEAUX
    Réseau local. Commutation de circuits. Commutation de paquets. Protocole Internet (IP). Communications mobiles. Bande passante large. Nouvelle génération.
    CAS PRATIQUES
    Conception d'un réseau de télécommunications local.
  4. Services de télécommunications

    La matière prépare à l’acquisition des concepts de base relatifs aux services de télécommunications en focalisant ses analyses sur les possibilités de développement de l’entreprise.

    CONCEPTS RELATIFS AUX SERVICES
    Qualité de service. Services téléphoniques. Signaux et techniques de transmission. Format des signaux binaires. Bruit. Signaux de données. Signaux de voix et de numérisation. Moyens de transmission. Commutation. Signalisation. Trafic.
    SERVICES
    Télévision : TV numérique terrestre (TNT). Téléphonie fixe et mobile. Accès à Internet haut débit. Réseaux de données. Réseaux sans fil
    SERVICES DES ENTREPRISES
    Besoins. Services disponibles. Adaptation du service/client. Approvisionnement de nouveaux services.
    CAS PRATIQUES
  5. Gestion et sécurité des réseaux

    La matière prépare à l’utilisation du bon outil, dans chaque circonstance, pour une gestion optimale et sécurisée de réseaux. Pour un bon fonctionnement, l'identification des risques d’informations et l’assurance du système sont d’une importance capitale.

    SÉCURITÉ RÉSEAU
    Introduction. Sécurité de l'information. Menaces. Les mécanismes de sécurité. Normes de contrôle d'accès. Planification et administration de systèmes sécurisés. Trusted Computer System Evaluation Criteria (TCSEC). Information Technology Security Evaluation Criteria (ITSEC) Common Criteria for Information Technology Security Evaluation (CC). Communications et sécurité en réseaux. Logiciel malveillant. Cryptographie. Outils de sécurité.
    LA GESTION DU RÉSEAU
    Domaines d'application. Centres de gestion de réseau et de gestion intégrée. Modèles de gestion. Modèle d’information. Modèle de communications. Surveillance à distance des réseaux (RMON).
  6. Régulation du marché des télécommunications

    La matière aide à comprendre l'importance de la régulation dans le domaine des télécommunications comme l’un des piliers essentiels et déterminants de l'avancée de la société de l'information.

    BESOIN DE REGULATION
    Causes. Convergence, Marché et régulation. Clés. Modèle de compétence. Aspects à réguler.
    RÉGULATION AU NIVEAU MONDIAL
    Caractéristiques. Processus de diffusion. Rôle des Nations. Les modèles de politiques régulatrices.
    LA RÉGULATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS SUR LES MARCHÉS
    Amérique du Nord. Amérique latine. Europe. Pays asiatiques.
    VERS UN NOUVEAU MODÈLE DE RÉGULATION DANS LE SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Société de l'information. Réseaux de nouvelle génération. Internet.
  7. Gestion environnementale de l’entreprise ISO 14001

    La matière prépare à la prise de décision en matière de politique environnementale de l'entreprise et au choix d'un système de gestion environnementale donné. De la même manière, on évalue les préjudices et la façon d’éviter les atteintes à l'environnement afin de parvenir à un développement durable des activités humaines.

    ENTREPRISE ET ENVIRONNEMENT
    Introduction. Mesures de protection environnementale. Normalisation.
    LES SYSTÈMES DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DANS L'ENTREPRISE (SGMA)
    Introduction. Qu'est-ce qu'un SGMA. À quoi servent les SGMA et pourquoi s’implantent-ils ? Qui peut implanter un SGMA ? Parties impliquées dans l’implantation d'un SGMA. Comment s’implantent les SGMA? Choix du SGMA. Bilan mondial de l’implantation de la norme ISO 14001.
    LA NORME ISO 14001
    La famille de la norme ISO 14000. Structure du document ISO 14001. Définitions. Objectifs et portée de la norme ISO 14001. Principes de base de la norme ISO 14001. Cycle d'amélioration continue. L’implantation de la norme ISO 14001. Révision par la direction. Certification du SGMA selon la norme ISO 14001.
    CAS PRATIQUES
    Gestion des déchets dans les entreprises de télécommunication. Considérations environnementales sur les radiations électromagnétiques.

Remarque: le contenu du programme peut être soumis à des modifications mineures, en fonction des mises à jour ou améliorations apportées.

Direction

  • Dr Arturo Ortega-Mansilla. Docteur Ingénieur en électronique à l'Université de Barcelone. Ingénieur en électronique à l'Université de Barcelone. Ingénieur en télécommunications à l'Université Ramon Llull, Espagne. Coordinateur du Département R&D - Département des projets, FUNIBER.
  • Dr Jon Arambarri Basáñez. Docteur en Direction des projets d’ingénierie à l'Université Polytechnique de Catalogne et à l'Université de Córdoba. MBA Executive de l'Institut d'économie appliquée à l’entreprise, Université du Pays Basque. Ingénieur supérieur en télécommunications, École supérieure d'ingénieurs de Bilbao. Directeur de R&D à www.virtualware.es ; multimédia, animation 3D et environnements virtuels interactifs. Coordinateur académique du programme Master en direction stratégique dans les télécommunications et de ses spécialisations.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Miguel Lopez Coronado. Docteur Ingénieur en télécommunications à l’Université polytechnique de Madrid. Professeur agrégé au département Théorie du signal et des communications et ingénierie télématique, Université de Valladolid.
  • Dr. Juan Antonio Romo Argota. Docteur Ingénieur en télécommunications à l’Université du Pays Basque. Professeur à l’École Supérieure d’Ingénierie de Bilbao, Département d’électronique et de télécommunications, Université du Pays Basque.
  • Dre. Isabel De La Torre Díez. Docteure en télécommunications à l'Université de Valladolid. Professeur à l'Université de Valladolid en thématiques liées aux services télématiques, bases de données, informatique décisionnelle. Recherche postdoctorale sur l'informatique biomédicale.
  • Dre. Begona Blanco Jauregui. Docteure en télécommunications, électronique et contrôle, École technique supérieure d’ingénierie de Bilbao. Université du Pays Basque. Chercheuse du groupe Networking, Quality and Security (NQAS) à l’École technique supérieure d’ingénierie de Bilbao.
  • Dr. Fernando Izquierdo Álvarez Ingénieur supérieur en télécommunications et en gestion des R.H et en sciences entrepreneuriales - MBA IESE. Master en réseaux et services de pointe sur Internet de l'Université Polytechnique de Madrid. Vaste expérience en entreprises dans le secteur des nouvelles technologies TIC. Consultant international.
  • Dre Marina Aguado. Docteure en télécommunications de l'Université du Pays Basque. MSc. In management of Manufacturing Systems de l'Université de Cranfield, Angleterre. Expérience en projets R&D. Professeure à l'Université du Pays Basque.
  • Dr. José Manuel Figueroa González. Docteur en ingénierie de projets à l’Université Polytechnique de Catalogne, Espagne. Master en Ressources Humaines à EAE Business School, Barcelone. Directeur du département de l'innovation, des affaires et des nouvelles technologies. Université internationale ibéro-américaine.
  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur Ingénieur à l'Université Polytechnique de Catalogne et MBA à l’École technique supérieure des ingénieurs industriels de Barcelone, UPC. Consultant en affaires, technologies et solutions entrepreneuriales. Professeur de l'Université internationale ibéro-américaine.
  • Dre. Izel Marez Docteure en Ingénierie de projets : environnement, sécurité, qualité et communication à l'Université polytechnique de Catalogne. Professeure à l'Université internationale ibéro-américaine.
  • Dr. Santos Gracia Villar. Docteur en Ingénierie industrielle à l'Université polytechnique de Catalogne. Experts en projets de coopération et de gestion entrepreneuriale.
  • Dr. Alberto Jorge Acosta. Professeur associé à l'École de Haute Direction et d’Administration, EADA, et à l'Université polytechnique de Catalogne. Consultant international.
  • Dre. Beatriz Sainz De Abajo. Docteure à l'Université de Cordoue. Professeure du Département Théorie du signal et des communications et ingénierie télématique à l’Université de Valladolid.
  • Dr.Ignacio Eizmendi Izquierdo. Professeur à l’Université du Pays Basque
  • Dr. Eduardo Garcia Villena Docteur en Ingénierie de projets : environnement, sécurité, qualité et communications à l’Université polytechnique de Catalogne. Directeur académique du département de l'environnement à la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.
  • Dr. Jon Arambarri Basáñez. Docteur en direction de projets d’ingénierie à l'Université polytechnique de Catalogne et à l'Université de Cordoue. MBA Executive, Institut d'économie appliquée à l’entreprise, Université du Pays Basque. Ingénieur supérieur en télécommunications, École supérieure des ingénieurs de Bilbao. Directeur de R&D à www.virtualware.es ; multimédia, animation 3D et environnements virtuels interactifs.
  • Dr. (en cours) Diego J. Kurtz. Docteur en Ingénierie et gestion des connaissances par PPGEGC - UFSC (en cous). Master en International Business - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur du noyau de gestion de la viabilité (de www.ngs.ufsc.br ) et chercheur junior du projet dynamique SME (www.dynamic-sme.org ). Coordinateur des programmes et des professeurs à FUNIBER.
  • Dr. (en cours) Saul Domingo Soriano. Doctorant à l'Université de León. Master en Direction générale des entreprises à l'Institut catalan de technologie de Barcelone. Master en conseil et technologies de l'information e-Business à l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne. Directeur de projets finaux de Master et spécialisations, FUNIBER.
  • Dr. (en cours) Jon Sanchez de la Fuente. Professeur à l’Université du Pays Basque.
  • Pedro Chavez Chiclayo (Master). Ingénieur en traitement et systèmes à l'Université Antenor Orrego de Trujillo (Pérou). Master in Computer Science à l'Université Étatique de Campihas à São Paulo (Brésil).
  • Virginia Saman (Master). ingénieure en informatique de gestion à l'Université Santa María de Chile Campus Guayaquil. Master en Logistique (France).

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro américaine (FUNIBER) consacre périodiquement une enveloppe financière à des Bourses de Formation FUNIBER. Pour demander la bourse, l´intéressé ne fait que remplir le formulaire de demande de bourse de la page principale du portail avec les données requises, et le Comité d´Evaluation étudiera la pertinence de la candidature pour l´octroi d´une aide financière, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.