Gestion des Dechets

Présentation du Programme

Actuellement, les déchets solides sont devenus l´un des problèmes les plus préoccupants pour la préservation de l´environnement, d´autant plus que ceux-ci ont atteint des niveaux où se pose sérieusement le problème de leur collecte et leur élimination. Dans ce contexte, les déchets ne peuvent pas être déposés n´importe où, sans aucune précaution, être enterrés ou déversés dans la mer ou dans un fleuve.

Le problème des déchets solides doit s´orienter aujourd´hui vers les voies qui permettront de les traiter efficacement afin de préserver le milieu naturel qui entoure l´homme.

A partir d’une approche éminemment pratique, le programme de Gestion des Déchets traite les questions les plus capitales liées à la gestion des déchets, en offrant des exemples actuels et pratiques, et en mettant l´accent sur les techniques préventives et correctives destinées à réduire la pollution et l´impact environnemental.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Le programme de Gestion des Déchets est conçu spécialement pour répondre aux besoins de deux types de publics: 

  • Des personnes sans diplôme universitaire qui, de par leurs caractéristiques personnelles ou leur expérience, souhaitent une formation de qualité dans ce domaine.
  • Des Diplômés d´études supérieures qui, en plus de leur formation de base, souhaitent suivre une spécialisation pratique dans le domaine environnemental en vue d’ élargir leur débouchés professionnels.

Diplôme

La réalisation avec succès du programme vous permettra d'obtenir le diplôme de Gestion des Dechets.

À la fin du Programme, l'étudiant recevra le diplôme de l'Université dans laquelle il s'est inscrit.

Structure du Programme

La durée estimée pour la réalisation du programme de Gestion des Déchets est de 300 heures (30 crédits)1.

En ce qui concerne la distribution du temps, il est établi que:

  • Etant  donné qu’il s’agit d’un programme à distance et n´étant pas sujet à des cours présentiels, il n´est pas prévu de date fixe de début des cours, de sorte que l´étudiant peut formaliser son inscription à n´importe quel moment, dans la limite des places disponibles.
  • Pour des raisons académiques et didactiques, la durée minimale du Programme est fixée à trois mois.
  • Le temps maximal dont dispose l´étudiant pour réaliser le Programme est de six mois. Durant cette période, il doit avoir rendu toutes évaluations correspondant aux matières.
  • La structure de crédits du Programme de Gestion des Déchets,  est indiqué dans le tableau suivant:
  CRÉDITSa DURÉEb HEURES
Matières 30 6 300

a. L´équivalence en crédits peut varier selon l´université qui délivrera le diplôme
b. Durée en mois

aura achevé le programme avec succès,  celui-ci recevra un Diplôme délivré par l´Université où il se sera inscrit avec le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro américaine (FUNIBER).

Objectifs

Objectif général:

  • Obtenir les connaissances de base nécessaires pour gérer de manière efficace les déchets, en commençant par les techniques de limitation des incidences et de confinement des déchets jusqu´à la complexité des traitements et formes d´exploitation.

Objectifs spécifiques:

  • Acquérir une série de connaissances sur l’utilité et la nécessité de mener à bien de bonnes pratiques et une gestion intégrale efficace des déchets solides, par le biais de techniques destructives, de récupération,  de réutilisation, de recyclage et  de rejet dans un dépôt contrôlé. 
  • Formaliser les aspects les plus importants en vue d´implanter des programmes d´exploitation et de limitation des incidences des déchets dans l´environnement domestique et professionnel. 
  • Connaître les responsabilités des différents agents concernés: producteur, transporteur, gestionnaire et administration. 
  • Évaluer les impacts environnementaux et la consommation d´énergie liée à la génération de déchets: pollution du sol, eau, air, odeurs, etc.
  • Caractériser un déchet pour son catalogage. 
  • Comprendre le fonctionnement des Bourses de Sous-produits.
  • Connaître le cadre réglementaire actuel et les principales tendances sur le plan législatif applicables aux déchets dans tous les  domaines. 
    ámbitos.

Opportunités de carrière

Parmi les débouchés professionnels du programme de Pollution marine, nous pouvons citer:

  • Emploi dans les mairies comme technicien/conseiller en gestion de déchets.
  • Opérateur d´usines de compostage et de stations de transfert.
  • Travail en gestion et contrôle de décharges.
  • Consultant environnemental dans le domaine des déchets 
  • Enseignement. 

Programme d'études

Le programme de Gestion des déchets est composé de six matières, incluant des cas pratiques de traitement et d’évaluation des déchets. 

Les matières permettent de connaître et comprendre, en premier lieu, les fondements théoriques, conceptuels et historiques impliqués dans la gestion de l´énergie et, en second lieu, leur mise en œuvre organisationnelle, sociale et technologique.

L´objectif est que les étudiants acquièrent une vision globale de la gestion de l´énergie, à travers différentes thématiques multidisciplinaires y afférant.

Les matières et les crédits correspondant au programme de Gestion des Résidus sont indiqués dans le tableau suivant:

Ces matières, en dépit d´être indépendantes entre elles, sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent qui facilite leur compréhension d´une moindre ou plus grande complexité. Chaque matière est divisée en unités thématiques de base ou chapitres, dont le contenu inclut le matériel imprimé qui doit être étudié pour répondre de façon satisfaisante aux tests d´évaluation. 

Description des sujets

  1. Déchets solides urbains

    Avec une approche complètement technique, on définit la notion de déchet solide urbain (DSU) en décrivant toutes les phases, de sa caractérisation comme tel au moment de sa valorisation, soit de façon matérielle ou énergétique, soit bien rejeté dans une décharge contrôlée. À cet effet, on donne les orientations pour déterminer les options de gestion les plus durables et les plus néfastes pour l’environnement.

    INTRODUCTION
    Les déchets solides dans l’histoire. Les déchets solides de nos jours. Que sont les déchets solides ? Tendances d’avenir dans la gestion des déchets solides. Que sont les déchets solides urbains (DSU) ? Production de déchets solides urbains. Caractérisation des déchets solides urbains. Caractéristiques chimiques des déchets solides urbains. Caractéristiques biologiques des déchets solides urbains.
    GESTION DES DÉCHETS SOLIDES URBAINS
    Introduction. Gestion intégrale des DSU. Cas pratique : mise en place d’une installation hypothétique de traitement total de DSU pour plusieurs communes. Pré-collecte sélective ou non sélective de DSU : verre, papier, plastiques, métaux, matière organique et grands producteurs. Impact environnemental de la pré-collecte des déchets solides urbains. Présentation définitive des déchets : sacs jetables, poubelles à deux roues et bennes. Collecte et transport des DSU : manuelle, mécanisée, pneumatique et dans des conteneurs enterrés. Impact environnemental de la collecte des déchets solides urbains. Cas pratique : mise en place et gestion d’une déchetterie de collecte volontaire dans une commune. Cas pratique : projet d’une usine de transfert de DSU inertes, non spéciaux, pneumatiques hors d’usage (NFU) et boues drainées d’épuration. Exemple méthodologique de l’organisation dans la collecte de déchets. Introduction au traitement des DSU.
    REJET DES DSU DANS UNE DÉCHARGE CONTRÔLÉE
    Introduction. Conception d’une décharge contrôlée. Exploitation d’une décharge contrôlée. Gestion des lixiviats : recyclage, évaporation et traitement de lixiviats (biologiques, chimiques et physiques). Gestion des gaz produits dans une décharge contrôlée et de leur potentielle utilisation énergétique. Cas pratique : analyse des éléments de dégazage d’une usine automatique. Fermeture d’une décharge contrôlée. Cas pratique : impact sur l’environnement d'une décharge contrôlée de DSU. Identification des impacts environnementaux : création du tableau d’effets, mesures correctrices et protectrices, programme de surveillance environnementale, document de synthèse.
    INCINÉRATION DES DSU AVEC RÉCUPÉRATION D’ÉNERGIE
    Introduction. Facteurs clé dans la mise en place d’un système d’incinération de DSU. Analyse d’un incinérateur. Incidence environnementale de l’incinération de DSU. Cas pratique : exemple de calcul des coûts d’un incinérateur de DSU avec récupération de chaleur.
    AUTRES PROCESSUS DE VALORISATION ÉNERGÉTIQUE DES DSU
    Introduction. Pyrolyse. Méthanisation : phases, fonctionnement et applications. Thermolyse : phases, avantages et applications.
    ÉVALUATION MATÉRIELLE DES DSU : LE COMPOSTAGE
    Introduction. Le compost : propriétés, qualités et types. Le processus de compostage. Les usines de compostage. Cas pratique : étude d’une usine de compostage municipale.
  2. Déchets industriels

    On effectue un classement des déchets industriels en évaluant les aspects comme leur caractérisation, collecte, transport, etc. En outre, on met l’accent sur la minimisation comme outil de prévention dans la gestion et l’incorporation de technologies propres et l’adoption de bonnes pratiques dans les activités industrielles. Par ailleurs, on expose de façon détaillée les différentes techniques de traitement de ce type de déchets : physicochimique, biologique et thermique.

    INTRODUCTION
    Principales tendances dans l’utilisation des matériaux. Concepts généraux et classification des déchets industriels. Relation entre l’activité industrielle et la pollution des sols. Production de déchets industriels. Tendances d’avenir dans la gestion des déchets industriels.
    GESTION DES DÉCHETS INDUSTRIELS
    Introduction. Caractérisation des déchets industriels. Documentation nécessaires pour régulariser la gestion des déchets industriels. Collecte et transport de déchets industriels. Centres de stockage de déchets industriels pouvant être incinérés.
    LES EMBALLAGES ET LES DÉCHETS D’EMBALLAGES
    Antécédents. Évaluation environnementale des emballages industriels et leurs déchets : brick, boîtes en acier et en aluminium, emballages en plastique. Les systèmes de gestion environnementale appliqués à l’industrie des emballages. Plans de prévention des emballages.
    ANALYSE DU CYCLE DE VIE
    Introduction. Définitions d’ACV. Structure d’un ACV : objectifs, fonction et unité fonctionnelle, inventaire ou écobilan, analyse des impacts. Application de l’ACV à la gestion des déchets industriels. Application de l’ACV dans la conception de produits écologiques : les emballages. Le label écologique européen : objectifs, produits candidats, étapes à suivre, étiquettes.
    MINIMISATION DES DÉCHETS INDUSTRIELS
    Les technologies « end of the pipe » et la minimisation. Actions préalables à la minimisation (DEOM). Réduction à la source : modification du produit, optimisation du processus, bonnes pratiques et utilisation de technologies propres. Recyclage à l’origine.
    VALORISATION DES DÉCHETS INDUSTRIELS
    Introduction. Commercialisation des déchets industriels : la bourse des sous-produits de Catalogne (BSC) comme cas particulier. Programmes de gestion des déchets toxiques et dangereux. Centres de reconditionnement et de récupération des déchets toxiques et dangereux.
    TRAITEMENT ET DISPOSITION DU REJET DES DÉCHETS TOXIQUES ET DANGEREUX
    Traitements physicochimiques : traitements physiques, précipitation chimique, réactions d’oxydation-réduction, chloruration, chlorolyse, déchloration, échange d’ions, solidification. Traitements biologiques : substances facilement biodégradables et substances empêchant l’activité des bactéries. Fonctionnement d’une usine de traitement biologique. Traitement thermique : incinération, four électrique à infrarouge, four à lit fluidisé, pyrolyseur électrique, systèmes plasma, oxydation dans l’eau supercritique, four solaire. Dépôts de sécurité : caractéristiques de construction et de projet. Emplacement du dépôt, prétraitement et sélection des déchets. Cloisons de rétention. Gestion des liquides. Gestion du biogaz.
  3. Déchets ruraux

    On définit le concept de déchet rural, les typologies et la problématique environnementale liée à sa production. Par exemple, dans le cas des déchets agricoles, on mentionne particulièrement la pollution par les pesticides et, dans le cas des déchets liés à l’élevage, on fait allusion à l’affectation du sol par rejet de lisier.

    DÉCHETS RURAUX AGRICOLES
    Introduction. Déchets agricoles organiques : collecte et transport, valorisations énergétique et matérielle. Déchets de produits phytosanitaires. Normes pour la réduction de la production de déchets de pesticides : planification, transport, stockage, rejets et fuites, reconditionnement, pesticide dilué en trop. Normes pour la bonne élimination des déchets de pesticides : types de déchets, méthodes d’élimination. Réglementation relative à l’utilisation environnementale de pesticides. Déchets d’engrais. Déchets de cultures protégées. Déchets agroalimentaires.
    DÉCHETS RURAUX DE L’ÉLEVAGE
    Introduction. Application agricole des boues d’épuration. Le fumier. Le lisier : gestion et traitement. Impact environnemental des déchets de l’élevage. Problématique des déchets de l’élevage : eau, air et sol. Cas pratique : gestion du lisier dans un élevage de porcs à cycle fermé.
  4. Déchets sanitaires

    Dans cette partie, il convient de souligner l’importance, pour la santé publique et l’environnement, d’une bonne gestion des déchets sanitaires, en présentant comme cas particulier la gestion des déchets de laboratoire.

    CONCEPT ET CLASSIFICATION DES DÉCHETS SANITAIRES
    Introduction. Définition du déchet sanitaire. Classification juridique des déchets sanitaires. Risque d’infection des déchets biosanitaires.
    GESTION DES DÉCHETS SANITAIRES
    Modèles de base de gestion des déchets sanitaires : classique et avancé. Gestion à l’intérieur et à l’extérieur du centre des déchets sanitaires. Élimination des déchets sanitaires : traitements destructeurs ou incinération, traitement non destructeurs ou stérilisation.
    UN CAS PARTICULIER : GESTION DES DÉCHETS DE LABORATOIRE
    Étapes à suivre pour la bonne gestion des déchets de laboratoire. Normes de sécurité à observer par les manipulateurs de déchets de laboratoire.
  5. L’éducation environnementale et les DSU

    Il est question dans cette partie de la présentation des outils méthodologiques et d’apprentissage pour réaliser l’éducation environnementale au sujet des DSU, aussi bien au niveau de l’école que de la population adulte.

    L’ÉDUCATION ENVIRONNEMENTALE ET LES DÉCHETS SOLIDES URBAINS
    Généralités. Outils de promotion et de participation. Campagnes publiques de sensibilisation. L’éducation environnementale pour les adultes et à l’école. Guide environnemental pour la réduction des DSU dans une commune : le problème des déchets et conseils pratiques pour les réduire.
  6. Législation

    Recueil des principales lois se référant aux DSU.

  7. Cas pratiques

    Mise en place et gestion d’une déchetterie de collecte volontaire dans une commune. Projet d’une usine de transfert de DSU inertes, non spéciaux, pneumatiques hors d’usage (NFU) et boues drainées d’épuration. Exemple méthodologique de l’organisation dans la collecte de déchets. Analyse des éléments de dégazage d’une usine automatique. Impact sur l’environnement d'une décharge contrôlée de DSU. Exemple de calcul des coûts d’un incinérateur de DSU avec récupération de chaleur. Gestion du lisier dans un élevage de porcs à cycle fermé.


REMARQUE : Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

  • Dr. Eduardo García Villena. Directeur du Domaine Environnement  Université Internationale Ibéro américaine (UNINI)

Professeurs et auteurs

  • Dr. Ángel M. Álvarez Larena. Dr. en Géologie. Prof. à l´Université Autonome de Barcelone
  • Dr. Roberto M. Álvarez. Prof. à l´Université de Buenos Aires.
  • Dr. Óscar Arizpe Covarrubias. Prof. à l´Université Autonome de Basse Californie Sud, México
  • Dr. Isaac Azuz Adeath. Prof. à l´Université Autonome de Basse Californie Sud, México
  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur par l´Université Polytechnique de Catalogne
  • Dr. Brenda Bravo Díaz. Prof. à l´Université Autonome Métropolitaine, México
  • Dr. Rubén Calderón Iglesias. Prof. à l´Université Européenne Miguel de Cervantes
  • Dr. Leonor Calvo Galván. Prof. à l´Université de León. Espagne
  • Dr. Olga Capó Iturrieta. Dr. Ingénierie Industrielle. Prof. à l´Institut de Recherches Agropastorales du Chili
  • Dr. Alina Celi Frugoni. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. José Cortizo Álvarez. Prof. à l´Université de León. Espagne
  • Dr. Antoni Creus Solé. Dr. en Ingénierie Industrielle
  • Dr. Juan Carlos Cubría García. Prof. à l´Université de León. Espagne
  • Dr. Raquel Domínguez Fernández. Prof. à l´Université de León
  • Dr. Luís A. Dzul López. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Xavier Elías Castells. Directeur de la Bourse de Sous-produits de Catalogne
  • Dr. Milena E. Gómez Yepes. Dr. en Ingénierie de Projets. Prof. à l´Université del Quindío, Colombie
  • Dr. Ramón Guardino Ferré. Dr. en Ingénierie de Projets. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Emilio Hernández Chiva. Dr. en Ingénierie Industrielle. Centre Supérieur de Recherches Scientifiques, CSRS
  • Dr. Cristina Hidalgo González. Prof. à l´Université de León
  • Dr. Francisco Hidalgo Trujillo. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Víctor Jiménez Arguelles. Prof. à l´Université Autonome Métropolitaine. México
  • Dr. Miguel Ángel López Flores. Prof. à l´Institut Polytechnique National (CIIEMAD-IPN)
  • Dr. Izel Márez López. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Carlos A. Martín. Prof. à l´Université Nationale du Littoral, Argentine
  • Dr. Isabel Joaquina Niembro García. Dr. en Ingénierie de Projets. Prof. Du Centre Technologique de Monterrey
  • Dr. César Ordóñez Pascua. Prof. à l´Université de León
  • Dr. José María Redondo Vega. Prof. à l´Université de León. Espagne
  • Dr. Gladys Rincón Polo. Prof. à l´Université Simón Bolívar, Venezuela
  • Dr. José U. Rodríguez Barboza. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Ramón San Martín Páramo. Dr. en Ingénierie Industrielle. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Raúl Sardinha. Prof. à l´Institut Piaget, Portugal
  • Dr. Héctor Solano Lamphar. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Martha Velasco Becerra. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • Dr. Alberto Vera. Prof. à l´Université Nationale de Lanús, Argentine
  • Dr. Margarita González Benítez. Professeur à l´Université Polytechnique de Catalogne, Espagne.
  • Dr. Lázaro Cremades Oliver. Professeur à l´Université Polytechnique de Catalogne, Espagne
  • Dr. Pablo Eisendecher Bertin. Avocat, Docteur en Droit Économique et des Affaires, Master en Droit Public, Master en Droit et Affaires Internationales, Master en Résolution de conflits et Médiation. Actuellement Directeur de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine au Chili et au Paraguay.
  • Dra. (c) Ann Rodríguez. Prof. au Département d´Environnement de FUNIBER
  • Dr. (c) Kilian Tutusaus Pifarré. Prof. au Département d´Environnement de FUNIBER
  • Dra. (c) Karina Vilela. Prof. au Département d´Environnement de FUNIBER
  • Dr. (c) Erik Simoes. Prof. à l´Université Internationale Ibéro américaine
  • M. Omar Gallardo Gallardo. Prof. à l´Université de Santiago du Chili
  • Mme. Susana Guzmán Rodríguez. Prof. à l´Université Centrale de l´Equateur
  • Mme. Icela Márquez Rojas. Prof. à l´Université Technologique de Panamá

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro américaine (FUNIBER) consacre périodiquement une enveloppe financière à des Bourses de Formation FUNIBER.

Pour demander la bourse,  il suffit que l´intéressé remplisse le formulaire de demande de bourse de la page principale du portail avec les données requises, et le Comité d´Evaluation étudiera la pertinence de la candidature pour l´octroi d´une aide financière, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.