Économie et Régulation des Télécommunications

Présentation du Programme

Face aux scénarios changeants des marchés globaux et spécialement de l’industrie des télécommunications, des opportunités exceptionnelles sont générées pour une meilleure gestion des télécommunications.Pour faire face à ces nouveaux défis, le programme d’économie et régulation des télécommunications est proposé aux ingénieurs, aux commerciaux et aux administrateurs des entreprises de télécommunications, ainsi qu’aux professionnels des entités de régulation que désirent étendre leurs connaissances des nouvelles tendances, des opportunités d’améliorations et des meilleures pratiques en matière de technologies, de modèles d’affaires, de dépenses, d’affaires économiques et plus généralement des aspects nécessaires à une meilleure gestion.

Le programme d’économie et régulation des télécommunications s’efforce de développer les concepts de base de l’économie des télécommunications par rapport aux coûts et aux prix, il expose aussi les concepts de régulation dans un contexte de changements permanents des modèles d’affaires, par exemple les dérivés de la convergence. Ces concepts sont importants pour les professionnels qui font face à une industrie dont les règles de jeu subissent des modifications.

Le programme proposera tous les outils nécessaires pour obtenir une vision approfondie de l’industrie, et pour analyser les nouvelles opportunités de marché, les changements dus à la convergence et les meilleures pratiques en matière de coûts et de fixation des prix.

Importance d’une formation en économie et en régulation des télécommunications

Elle est fondamentale, car dans le contexte actuel il est important que les prises de décisions dans les organisations et les entités de régulation comprennent et approfondissent les aspects fondamentaux de l’industrie des télécommunications; en réunissant les concepts de compétence et de régulation dans le monde et en contrastant des expériences distinctes pour aboutir à une vision globale et stratégique de la thématique. C’est dans ce contexte que l’on abordera également les concepts de base de l’économie appliquée au secteur, en ce qu’elle est relative aux coûts et aux prix, et sa récupération au sein des décisions stratégiques des organisations.

On cherche à développer un aspect plus critique de l’industrie, fondé sur la connaissance, pour pouvoir anticiper l’évolution du secteur et être préparé d’une part au sein des organisations pour obtenir les meilleurs bénéfices, et d’autre part au sein des entités de régulation pour absorber les nouveaux modèles d’affaires.

Concepts centraux : économie et régulation des télécommunications

La connaissance et l’apprentissage se sont avérés être des capacités fondamentales pour les leaders dans le contexte actuel de la gestion d’entreprises. Ces éléments, ajoutés aux profonds changements technologiques et de marché, ont fait que les objectifs stratégiques et opérationnels doivent désormais tendre à une plus grande compréhension des concepts économiques, des tendances et de la compétence dans le secteur particulier des télécommunications.

Dans cette société actuelle subissant des changements permanents, autant en termes de supports technologiques qu’en modèles d’affaires, (ce qui est une preuve des changements régulateurs pouvant grandement affecter les chiffres d’affaires ou les résultats du secteur au niveau national), il est important d’avoir une connaissance claire de tous ces aspects. C’est uniquement de cette façon que les preneurs de décisions de ces domaines disposeront de tous les outils nécessaires à une intervention précise et proportionnelle pour l’accomplissement des objectifs établis par les entreprises ou les autorités de régulation.

Le programme cherche à traiter ces aspects fondamentaux au travers de matières dont le contenu souhaite donner les connaissances de base et les pratiques nécessaires pour faire face aux principaux défis de l’industrie des télécommunications. Le programme s’adresse au personnel technique et hiérarchique des opérateurs, aux autorités de régulation et aux entreprises en général qui ont un lien avec cette industrie.

Le contenu aborde un éventail de sujets allant des fondements des télécommunications, de la gestion et de la direction entrepreneuriale jusqu’aux thèmes avancés de l’économie et de la régulation des télécommunications. Sans trop anticiper la description du contenu de chaque matière, ces dernières permettent les actions suivantes:

  • Comprendre les concepts essentiels des communications, de la gestion entrepreneuriale et du travail en équipe.
  • Approfondir les aspects économiques qui sont la base de la compréhension du comportement des marchés, ceci afin de revoir la politique tarifaire des opérateurs, la régulation économique exercée par les autorités de régulation et les fondements de la régulation en général, en insistant particulièrement sur le thème crucial de la régulation propre des télécommunications, par exemple l’interconnexion actuelle et future.
  • Se concentrer sur des thèmes plus spécifiques de régulation de la compétence dans le domaine des télécommunications en revoyant les particularités de cette industrie qui respectent les régulations horizontales de la concurrence.
  • Axer le travail sur les concepts de convergence, en fournissant les bases technologiques à un niveau accessible et nécessaire à la compréhension du comportement des marchés, des modèles d’affaires et de la régulation.

A qui le Master s'adresse-t-il?

La méthodologie de formation proposée, associée à la clarté, la richesse et la didactique de la conception des contenus, permet de présenter le programme d’économie et de régulation des télécommunications à toutes les personnes qui veulent approfondir et acquérir des connaissances en matière d'efficience économique et de réglementation dans le cadre concurrentiel et de changements profonds et dynamiques que constitue l'industrie des télécommunications.

Diplôme

En réussissant à toutes les matières et en satisfaisant toutes les exigences académiques, administratives et financières prévues et exigées par la Fondation Universitaire Ibéro-américaine et l’université ou l’entité qui régule le programme, le diplôme ou le titre correspondant sera délivré. Le nom du diplôme ou du titre à obtenir peut varier en fonction de la législation de chaque pays et de la règlementation de chaque université ou entité qui le délivre.

Structure du Programme

Par rapport à la répartition du temps, on dispose que :

  • S’agissant d’un programme à distance n’étant pas soumis à des cours présentiels, il n’est pas établi de date d’ouverture officielle car l’étudiant peut s'inscrire à tout moment, chaque fois que des places sont disponibles.
  • Pour des motifs académiques et d’apprentissage, la durée minimale du programme est de 9 mois, à compter de la date de livraison du premier volume jusqu'à la date de réception du test d’évaluation de la dernière matière.
  • La durée maximale pour réaliser le programme est de 12 mois. Au cours de cette période, l'étudiant doit avoir rendu toutes les évaluations correspondant aux matières, à l’étude et la résolution de cas et, le cas échéant, le travail final.

Pour les personnes ne disposant d’aucun diplôme antérieur, la structure des crédits du programme est indiquée dans le tableau suivant :

  CRÉDITS1 DURÉE2 HEURES
Partie 1 : Matières 30 9 300
TOTAL 30 9 300

Pour les personnes disposant d’un diplôme antérieur, la structure des crédits du programme est indiquée dans le tableau suivant :

  CRÉDITS3 DURÉE4 HEURES
Partie 1 : Matières 30 9 300
Partie 2 : Travail final 10 3 100
TOTAL 40 12 400

1. L’équivalence en crédits peut varier selon l’université.
2. Durée en mois.
3. L’équivalence en crédits peut varier selon l’université.
4. Durée en mois.

Objectifs

Objectif général:

  • Comprendre et maîtriser les concepts de base liés aux coûts, aux prix et à la régulation des télécommunications ainsi que l'état de la concurrence et des monopoles comme stratégie de développement entrepreneurial.

Objectifs spécifiques:

  • Comprendre le fondement des nouvelles stratégies entrepreneuriales, en se fondant sur l'économie des télécommunications.
  • Connaître en profondeur les particularités de la régulation, dans les différents pays et en les comparant au sein des pays les plus avancés dans ce domaine.
  • Connaître et maîtriser les méthodologies de calcul des coûts et des prix dans la préparation des pays face aux TIC.
  • Connaître et maîtriser les sujets principaux qui orienteront les nouveaux cadres réglementaires dus aux modèles d’affaires changeants dérivés de la convergence.
  • Pouvoir élaborer une analyse critique des tendances étudiées, en la transposant à la réalité de son pays.

Débouchés professionnels

Le potentiel qu’acquièrent les participants est vaste et étendu. Voici quelques opportunités de carrière possibles :

  • Aide et assessorat entrepreneurial et gouvernemental.
  • Direction ou gestion de télécommunications.
  • Planificateur et évaluateur de projets.

Programme d'études

Le programme d'économie et de régulation des télécommunications comprend:

  • 1e partie : Matières (30 crédits).

La première partie permet d’obtenir les bases et les connaissances essentielles du programme.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la première partie sont présentées dans le tableau suivant:

Ces matières, bien qu’elles soient indépendantes les unes des autres, se recoupent et sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent. Chacune d’elle est divisée en unités thématiques de base ou chapitres, dont le contenu inclut un matériel imprimé qui doit être appris pour répondre de manière satisfaisante aux diverses activités d'évaluation.

  • 2e partie : Travail final (10 crédits).

L'objectif est de réaliser un travail final destiné à mettre en pratique les connaissances acquises dans le programme. Le travail final se fait lorsque la réglementation qui régit le programme l’exige, selon l’université ou l’organisation qui délivre le grade ou le diplôme.

Description des sujets

  1. SERVICES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS

    La matière permet d’acquérir les concepts de base relatifs aux services de télécommunications en focalisant ses analyses sur les possibilités de développement de l’entreprise.

    CONCEPTS RELATIFS AUX SERVICES
    Qualité de service. Services téléphoniques. Signaux et techniques de transmission. Format des signaux binaires. Bruit. Signaux de données.
    Signaux de voix et de numérisation. Moyens de transmission. Commutation. Signalisation. Trafic.
    SERVICES
    Télévision : TV numérique terrestre (TNT). Téléphonie fixe et mobile. Accès à Internet haut débit. Réseaux de données. Réseaux sans fil
    SERVICES DES ENTREPRISES
    Besoins. Services disponibles. Adaptation du service/client. Approvisionnement de nouveaux services.
    CAS PRATIQUES
  2. DIRECTION ET PLANIFICATION STRATÉGIQUE

    Cette matière se centre sur la pensée stratégique appliquée à la direction et fournit un entraînement en termes d'outils et de mécanismes qui facilitent la gestion contemporaine, en acceptant la gestion du changement comme quelque chose d'inhérent aux environnements instables et variables dans lesquels se meuvent les organisations.

    Voici certains thèmes abordés dans la matière :

    LA GESTION DU CHANGEMENT COMME SUBSTRAT DE LA DIRECTION STRATÉGIQUE
    LA DIRECTION STRATÉGIQUE COMME MODÈLE DE CHANGEMENT
    La pensée et la direction stratégiques. Présentation d'un modèle de planification stratégique validé au niveau international. La matrice SWOT comme instrument précieux de la planification stratégique.
    LA MISE EN PLACE DE LA DIRECTION STRATÉGIQUE. LES STRATÉGIES ENTREPRENEURIALES.
    Scénarios stratégiques. La vision. Analyse du système de valeurs qui donnera sa base à la stratégie. Élaboration de stratégies entrepreneuriales. Objectifs et critères de mesure. Nouveaux domaines d'affaires. Croissance. Consolidation. Revitalisation.
  3. TECHNIQUES DE DIRECTION DES ÉQUIPES DE TRAVAIL

    Cette matière apporte les éléments théoriques et pratiques relatifs aux groupes et aux équipes de travail, leurs caractéristiques, leurs techniques et leurs outils pour leur gestion efficace.

    LES ÉQUIPES DE TRAVAIL
    Introduction. Considérations générales. Formation d’équipes. La diversité des types de groupes. Différences entre groupes et équipes de travail. Les systèmes de haut rendement et la direction participative. Normes d’équipe. Les aptitudes directives pour le travail d’équipe. La légitimation des perceptions. Règles de travail en équipe. Le consensus. Trois éléments clés pour le travail en équipe. Caractéristiques des équipes efficientes. Erreurs les plus fréquentes dans la conduite des équipes de travail. Gestion des conflits.
    PRINCIPAUX OUTILS POUR PERFECTIONNER DES ÉQUIPES
    Introduction. Interaction entre les intérêts individuels et collectifs. L'épanouissement personnel dans le travail d'équipe. Leadership et équipes autogérées. Exercice pratique. Les 7 habitudes du leadership. La huitième habitude du leadership. L'intelligence émotionnelle dans l'équipe. Êtes-vous une personne autoritaire ? Réseaux sociométriques, le sociogramme. Le test de valorisation de groupe. Psychodrame. Les réunions et les séances de travail d'équipe. La méthode d'interaction. La délégation, l'autonomie et l'indépendance. Direction par objectifs et par résultats.
    LA PRISE DE DÉCISION EN ÉQUIPE. TECHNIQUES POUR LE TRAVAIL D'ÉQUIPE
    Introduction. Autonomisation. Considérations relatives à la prise de décisions. Facteurs dont dépend le processus de prise de décisions. Les techniques pour générer des idées. Technique axée sur l’obtention de consensus. Techniques centrées sur l'organisation des idées. Créativité. Verrouillage mental de la créativité.
  4. TECHNIQUES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ET NÉGOCIATION

    Cette matière contient des informations destinées à faciliter la compréhension des aspects théoriques et pratiques relatifs aux conflits et les stratégies de résolution les plus courantes : négociation, médiation et arbitrage, entre autres.

    INTRODUCTION À L'ANALYSE DES CONFLITS
    Elle contient des informations pour aider à comprendre les aspects théoriques et pratiques des conflits et des stratégies de résolution les plus courantes : négociation, médiation et arbitrage, entre autres.
    INTRODUCTION À L'ANALYSE DES CONFLITS
    Théories sur l'origine et les causes des conflits. Catégories ou types de conflits. Formes d’expressions de conflit. Sources ou causes des conflits. Phases ou étapes des conflits. Conséquences des conflits. Conclusions.
    STRATÉGIES ET MÉTHODES POUR LES RÉSOUDRE
    Prise en charge des conflits (phases et courbe de résolution). Introduction aux stratégies de résolution des conflits. Stratégies de négociation. Stratégie de médiation (facilitation et consultation). Stratégie d'arbitrage.
    COMPÉTENCES ET CAPACITÉS POUR RÉSOUDRE LES CONFLITS
    Compétences émotionnelles nécessaires pour résoudre les conflits. Compétences personnelles, compétences sociales. Compétences sociales. Habilités sociales. Compétences davantage liées à l’action commerciale. Compétences des spécialistes de la résolution des conflits. Conclusions.
  5. FONDAMENTS DE L’ÉCONOMIE ET RÈGLEMENTATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Cette matière vise à transmettre certaines connaissances requises pour toutes les analyses économiques des télécommunications tant du point de vue des régulateurs que de celui des opérateurs.

    PRODUCTION ET COÛT.
    Introduction. Production. Le coût.
    COÛTS
    Coût total, moyen, marginal et coût incrémental. Produits multiples et coûts communs et conjoints. Exemple de fonction de coûts. Assignation des coûts communs, plusieurs concepts. Coûts à court et à long terme. Méthodologies de calculs des coûts.
    QUANTIFICATION ET ANALYSE DE LA DEMANDE
    Fonction de demande. Considérations de l'élasticité. Comportement temporel de la fonction de la demande. Élasticités croisées. Détermination de la fonction de demande.
    FONCTIONS DES REVENUS
    Revenu, total, moyen et marginal. Revenu net maximal dans des conditions d’exclusivité. Revenu maximal dans des conditions concurrentielles.
    CONSIDÉRATIONS ADDITIONNELLES SUR LA TARIFICATION
    Discrimination des prix. Tarifs en deux parties. Restrictions de capacité. Prix fictifs. Externalités. Écrémage – Cream Skimming.
  6. RÉGULATION ET INTERCONNEXION

    Cette matière vise à initier les étudiants à la régulation, et en particulier à la régulation des prix.

    EXCÉDENT, MONOPOLE, OLIGOPOLE ET CONCURRENCE
    Excédent du consommateur et du producteur. Concurrence. Monopole et duopole. Prix en cas d'exclusivité. Comportement de l’offre en concurrence. Oligopole et collusion.
    COÛTS ET RÉGULATION
    Coûts relatifs au coût incrémental à long terme et aux coûts marginaux. Orientation à la situation de pleine concurrence. Coût marginal. Coût incrémental et coûts communs. Régulation de monopole naturel et autres opérateurs dominants.
    RÈGLEMENTATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
    Justification et changements de la régulation. Structures régulatrices. Autorité nationale de régulation.
    INTERCONNECTION
    Aspects généraux. Principales recommandations pour l'interconnexion. Description des établissements ou des installations intermédiaires. Offre basique de référence.
    PRINCIPAUX CONCEPTS UTILISÉS DANS LE CALCUL DES COÛTS CMILT (COÛT MOYEN INCRÉMENTAL DE LONG TERME)
    Structure du réseau. Augmentation significative. Coût du capital employé. Coût prospectif et purifié des couts. Coûts financiers et réglementaires.
  7. PROMOTION ET DÉFENSE DE LA CONCURRENCE

    Cette matière vise à initier les étudiants aux fondements de l'intervention du gouvernement sur les marchés grâce à une régulation de la concurrence. On analyse l'importance du fait que la régulation établisse les conditions de concurrence sur le marché, ou du moins simule les conditions de la concurrence. Ainsi, en plus d’obtenir une plus grande efficacité dans la régulation du secteur, on rend également plus souple et moins exigeante la charge de régulation aussi bien pour le régulateur que pour les opérateurs.

    ASPECTS ÉCONOMIQUES ET RÉGLEMENTAIRES DE LA CONCURRENCE
    Fondements économiques, marché pertinent et opérateur dominant. Marché pertinent. Pouvoir significatif du marché ou opérateur dominant, individuel. Pouvoir significatif du marché, comme ensemble. Structure du marché. Installations essentielles. Séparation comptable.
    ANTÉCÉDENTS DANS LE MONDE
    UIT. Australie. Europe. E.U. Canada. Royaume-Uni. Pérou.
    ACCORDS ANTICONCURRENTIELS
    Accords horizontaux et verticaux. Considérations générales sur les accords anticoncurrentiels. Portée des accords anticoncurrentiels. Régulation comparée aux accords anticoncurrentiels.
    COMPORTEMENTS D’ABUS DE POSITION DOMINANTE
    Conditions d'abus de la position dominante. Prix d'éviction. Les subventions croisées. Compréhension verticale des prix. Prix discriminatoires. Réductions anticoncurrentielles. Prix excessifs. Refus de fournir des services et des informations. Ventes conditionnées et emballages. Comportements relatifs aux concentrations. Solutions.
    LES CONCENTRATIONS ÉCONOMIQUES ET LES COMPORTEMENTS DE CONCURRENCE DÉLOYALE.
    Concentrations d’entreprises. Contrôle d'un opérateur. Notification à l'autorité de régulation. Analyse de la concentration par le régulateur. Certains antécédents dans la région d’Amérique latine. Comportement de la concurrence déloyale.
  8. CONVERGENCE DES MARCHÉS ET REGULATION

    Cette matière vise à initier les étudiants aux principes de base des nouvelles tendances dans le secteur des télécommunications, comprises dans un ensemble, la convergence et les aspects réglementaires qui lui sont reliés.

    TECHNOLOGIES SANS FIL.
    Dorsal ou Backbone. Optique comme base du transport. Technologie d’accès sans fil
    BANDE LARGE SANS FIL DANS LES ACCÈS.
    Groupe de technologies • g et • g. Groupe de technologies 4G. Autres types d'accès sans fil.
    TECHNOLOGIES PROPRES DE LA CONVERGENCE
    IMS et TISPAN MMD. Architecture IMS, structure et impact sur le marché. Technologies spécifiques pour les offres multiples.
    TENDANCES TECHNOLOGIQUES ET COMMERCIALES
    Une vision du futur des opérateurs de télécommunications. Réseaux domestiques. HD VoIP. Principales tendances vers un monde sans fil. Applications et contenu dans les années à venir. Web sémantique. Modèles d'affaires pour la télévision mobile. IPTV Mobile. Vers l'Internet invisible. Réseaux plus denses. Communications unifiées. Cloud Computing. Quadruple play des opérateurs de câble. Sous-traitance des opérations. Calcul de coûts et prix.
    OBSTACLES ACTUELS ET TENDANCES VERS UNE NOUVELLE RÉGULATION
    Les principaux obstacles identifiés à l'échelle internationale. Couche de l'infrastructure. Couche d’autorisations. Couche de protection du contenu.
  9. FONDEMENTS ET MEILLEURES PRATIQUES DANS LA GESTION DU SPECTRE

    Cette matière vise à présenter les fondements théoriques et conceptuels, l’état actuel et les tendances dans la gestion du spectre radioélectrique (le spectre), compris comme l'ensemble des radiofréquences comprises entre 9 kHz et 3 000 GHz.

    SITUATION ACTUELLE ET GESTION DU SPECTRE.
    Description du phénomène technologique de la convergence dans son état actuel et des tendances. Analyse des nouveaux modèles d'affaires et de l'utilisation du spectre. Limitations que le profil actuel de la gestion du spectre impose aux nouvelles affaires.
    FONDEMENTS D’UNE GESTION EFFICIENTE DU SPECTRE.
    Principaux aspects pour une gestion efficiente et efficace du spectre. Organismes internationaux. Bases et principales tendances de la gestion du spectre.
    ANALYSE INTERNATIONALE DES MEILLEURES PRATIQUES.
    Conclusions de l'analyse des meilleures pratiques. Position des opérateurs. Étude de la situation en Amérique latine.
    TENDANCES.
    Proposition de principes, actions et outils. Feuille de route de mise en œuvre des changements.

Le contenu du programme peut être soumis à des modifications mineures, en fonction des mises à jour ou améliorations apportées.

Direction

  • Dr. Arturo Ortega-Mansilla. Docteur Ingénieur en électronique à l'Université de Barcelone. Ingénieur en électronique à l'Université de Barcelone. Ingénieur en télécommunications à l'Université Ramon Llull, Espagne. Coordinateur du Département R&D - Département des projets, FUNIBER.
  • Dr. Jon Arambarri Basáñez. Docteur en Direction des projets d’ingénierie à l'Université Polytechnique de Catalogne et à l'Université de Córdoba. MBA Executive de l'Institut d'économie appliquée à l’entreprise, Université du Pays Basque. Ingénieur supérieur en télécommunications, École supérieure d'ingénieurs de Bilbao. Directeur de R&D à www.virtualware.es ; multimédia, animation 3D et environnements virtuels interactifs. Coordinateur académique du programme Master en direction stratégique dans les télécommunications et de ses spécialisations.
  • Ing. Omar de León Ingénieur en télécommunications à l'Université de la République d'Uruguay et études de maîtrise et de recherche dans les télécommunications dans le PII, Pays-Bas. Professeur universitaire entre 1964 et 1994. Directeur et consultant principal de Teleconsult. Assesseur en télécommunications pour des opérateurs et des gouvernements dans plus de 30 pays.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Miguel López Coronado. Docteur Ingénieur en télécommunications à l’Université polytechnique de Madrid. Professeur agrégé au département Théorie du signal et des communications et ingénierie télématique, Université de Valladolid.
  • Dr. Juan Antonio Romo Argota Docteur Ingénieur en télécommunications à l’Université du Pays Basque. Professeur à l’École Supérieure d’Ingénierie de Bilbao, Département d’électronique et de télécommunications, Université du Pays Basque.
  • Dre. Isabel De La Torre Díez. Docteure en télécommunications à l'Université de Valladolid. Professeur à l'Université de Valladolid en thématiques liées aux services télématiques, bases de données, informatique décisionnelle. Recherche postdoctorale sur l'informatique biomédicale.
  • Dre. Begona Blanco Jáuregui Docteure en télécommunications, électronique et contrôle, École technique supérieure d’ingénierie de Bilbao. Université du Pays Basque. Chercheuse du groupe Networking, Quality and Security (NQAS) à l’École technique supérieure d’ingénierie de Bilbao.
  • Dr. Fernando Izquierdo Álvarez. Ingénieur supérieur en télécommunications et en gestion des R.H et en sciences entrepreneuriales - MBA IESE. Master en réseaux et services de pointe sur Internet de l'Université Polytechnique de Madrid. Vaste expérience en entreprises dans le secteur des nouvelles technologies TIC. Consultant international.
  • Dre. Marina Aguado. Docteure en télécommunications de l'Université du Pays Basque. MSc. In management of Manufacturing Systems de l'Université de Cranfield, Angleterre. Expérience en projets R&D. Professeure à l'Université du Pays Basque.
  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur Ingénieur à l'Université Polytechnique de Catalogne et MBA à l’École technique supérieure des ingénieurs industriels de Barcelone, UPC. Consultant en affaires, technologies et solutions entrepreneuriales. Professeur de l'Université internationale ibéro-américaine.
  • Dra. Izel Marez. Docteure en Ingénierie de projets : environnement, sécurité, qualité et communication à l'Université polytechnique de Catalogne. Professeure à l'Université internationale ibéro-américaine.
  • Dr. Santos Gracia Villar. Docteur en Ingénierie industrielle à l'Université polytechnique de Catalogne. Experts en projets de coopération et de gestion entrepreneuriale.
  • Dre. Beatriz Sainz De Abajo Docteure à l'Université de Cordoue. Professeure du Département Théorie du signal et des communications et ingénierie télématique à l’Université de Valladolid.
  • Dr. Ignacio Eizmendi Izquierdo Professeur à l’Université du Pays Basque.
  • Dr. Eduardo García Villena. Docteur en Ingénierie de projets : environnement, sécurité, qualité et communications à l’Université polytechnique de Catalogne. Directeur académique du département de l'environnement à la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.
  • Dr. Jon Arambarri Basáñez. Docteur en direction de projets d’ingénierie à l'Université polytechnique de Catalogne et à l'Université de Cordoue. MBA Executive, Institut d'économie appliquée à l’entreprise, Université du Pays Basque. Ingénieur supérieur en télécommunications, École supérieure des ingénieurs de Bilbao. Directeur de R&D à www.virtualware.es ; multimédia, animation 3D et environnements virtuels interactifs.
  • Dr. (c) Diego J. Kurtz. Docteur en Ingénierie et gestion des connaissances par PPGEGC - UFSC (en cous). Master en International Business - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur du noyau de gestion de la viabilité (de www.ngs.ufsc.br ) et chercheur junior du projet dynamique SME ( www.dynamic-sme.org ). Coordinateur des programmes et des professeurs à FUNIBER.
  • Dr. (c) Saúl Domingo Soriano. Doctorant à l'Université de León. Master en Direction générale des entreprises à l'Institut catalan de technologie de Barcelone. Master en conseil et technologies de l'information e-Business à l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne. Directeur de projets finaux de Master et spécialisations, FUNIBER.
  • Dr. (c) Jon Sánchez de la Fuente Professeur à l’Université du Pays Basque.
  • Ms. Pedro Chávez Chiclayo. Ingénieur en traitement et systèmes à l'Université Antenor Orrego de Trujillo (Pérou). Master in Computer Science à l'Université Étatique de Campihas à São Paulo (Brésil).
  • Ms. Virginia Saman. Ingénieure en informatique de gestion à l'Université Santa María de Chile Campus Guayaquil. Master en Logistique (France).
  • Ing. Omar de León. Ingénieur en télécommunications à l’Université de la République d’Uruguay. Études de maîtrise et recherche en télécommunications dans le PII, Pays-Bas. Directeur et consultant principal principal de Teleconsult.
  • Inga. Sylvia Chebi Ingénieure en télécommunications à l’Université de la République d’Uruguay. Diplômée de l’Université de Montevideo (Uruguay) y de l’Université Adolfo Ibañez (Chili). Consultante à Teleconsult.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) alloue périodiquement un budget économique à caractère extraordinaire pour des bourses d’études de formation FUNIBER.

Pour la solliciter, il suffit de soumettre votre demande de bourse à la page d’accueil du portail avec les données nécessaires, et le comité d’appréciation examinera la pertinence de votre candidature pour l'attribution d'une aide financière sous forme de bourses de formation FUNIBER.