Direction d’hôtels

Présentation du Programme

L'avancement des sciences de l'administration et de la science de la gestion d'entreprise a entraîné des changements importants dans les différents aspects des affaires, touchant aussi bien l'administration générale que la stratégie et les opérations en particulier et a conduit à redéfinir le travail de direction.

De plus en plus, les organisations abandonnent les formes de direction visant l'optimisation de leurs aires fonctionnelles, au profit d'une approche systémique et intégrée qui permette un fonctionnement du système suffisamment satisfaisant à un moindre coût. Dans ce contexte, des concepts tels que le marketing, la logistique, la qualité, le client, etc. font partie de cette nouvelle culture d'entreprise, en général, et de celle de l’hôtellerie, en particulier.

Le travail de la Gestion hôtelière doit se développer en suivant un modèle de qualité totale, inscrit dans un processus d'amélioration continue axé sur la satisfaction du client. À cet égard, le client n'est plus un objectif des campagnes de publicité et de marketing, mais il constitue une source d'information stratégique sur la qualité du produit et du service.

Ces changements ont entraîné une plus grande rigueur en matière de gestion avec des outils méthodologique plus complets et précis pour diriger des entreprises. De même, tous les aspects de gestion ont acquis plus de visibilité grâce à l'importance de la participation des ressources humaines dans le développement d'un projet.

En outre, la nécessité croissante de créer des entreprises et, bien entendu, de les diriger, sans laisser de côté les progrès constants scientifiques et techniques, a conduit à ce que de nombreux professionnels doivent diriger leurs propres affaires ou à ce que cette tâche leur soit confiée sans avoir l'expérience ni la connaissance suffisante.

La spécialisation de gestion hôtelière approfondit ces questions qui, aujourd'hui, constituent les raisons qui ont motivé la réponse des agents impliqués dans le développement du tourisme, en mettant l'accent sur sept thèmes clés étroitement liés :

  1. Administration et direction d’entreprises.
  2. Gestion stratégique des ressources humaines.
  3. Gestion de la qualité dans les entreprises et les destinations touristiques.
  4. Techniques de direction et leadership organisationnel.
  5. Intégration des systèmes de gestion des entreprises.
  6. Gestion d’entreprises hôtelières.
  7. Gestion d’aliments et de boissons.

A qui le Master s'adresse-t-il?

La méthodologie de formation proposée, conjuguée à la clarté, l'ampleur et la didactique de la conception des contenus, permet d’adresser la spécialisation de Gestion hôtelière à des personnes sans diplôme universitaire préalable qui souhaitent recevoir une formation dans ce domaine, ainsi qu’aux diplômés et à des professionnels qui souhaitent voir leurs attentes du travail élargies.

Diplôme

La réalisation avec succès du programme vous permettra d'obtenir le diplôme de Direction d’hôtels.

À la fin du Programme, l'étudiant recevra le diplôme de l'Université dans laquelle il s'est inscrit.

Structure du Programme

La durée prévue pour la réalisation du programme de Gestion hôtelière est de 410 heures (41 crédits).

Quant à la répartition du temps on dispose que :

  • S’agissant d’un programme à distance non soumis à des classes présentielles, il ne prévoit pas de date concrète d'ouverture, ainsi l’étudiant peut formaliser son inscription à tout moment, à condition qu’il y ait des places disponibles.
  • Le temps maximum dont dispose l’étudiant pour terminer le programme est de neuf mois. Au cours de cette période, l'étudiant doit avoir rendu toutes les évaluations relatives aux matières et l'étude et en outre, dans le cas de la spécialisation, du diplôme d’expert, le projet final. Pour le cas de la licence, exempte de projet final, la durée maximale est de six mois.

La structure des crédits du programme de Gestion hôtelière est récapitulée dans le tableau suivant :

  CRÉDITS ECTSa DURÉEb HEURES
1e partie : Matières 31 6 310
2e partie : Travail de Fin de Cursus 10 3 100
TOTAL 41 9 410

a. L'équivalence en termes de crédits peut varier selon l'université qui délivre le diplôme. Un (1) crédit ECTS (European Credit Transfer System) équivaut à 10 + 15 heures. Si l'élève suit le programme en étant inscrit dans une université n'appartenant pas à l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur (EEES), la relation entre les crédits - heures peut varier. b. Durée en mois.

Objectifs

Objectif général:

  • Former des dirigeants complets par l'acquisition d'une solide connaissance des techniques les plus novatrices pour la gestion d'entreprise et le développement des compétences de direction qui sont de plus en plus le facteur différentiel dans les professions qui ont du succès.

Objectifs spécifiques :

  • Doter l’étudiant d'une connaissance intégrale de l'organisation, de la structure et de la gestion de l'entreprise de logement touristique.
  • Fournir les connaissances et les aptitudes de direction pour exercer de façon responsable la direction d'un établissement hôtelier.
  • Définir, analyser et de développer l'offre de logements, ses processus de gestion et opérationnels dans différents domaines.
  • Définir, analyser et développer les processus de commercialisation en tenant compte des nouvelles technologies, des techniques de communication et de marketing.
  • Promouvoir l'esprit critique et la capacité d'analyse en ce qui concerne la problématique particulière de la société touristique.
  • Doter l'étudiant des compétences nécessaires pour l'exercice de la direction dans les domaines de la logistique et d'opérations, économique et financière, de marketing et de gestion des ressources humaines, appliquées au domaine de l'hôtellerie et de la restauration.

Opportunités de carrière

Ces études sont destinées aux personnes qui veulent un jour, diriger un établissement hôtelier ou de restauration de haut niveau, ainsi que des entreprises liées au secteur de l'hôtellerie et du tourisme, tels que les centres de loisirs et des parcs thématiques.

En général, les diplômés sont qualifiés pour la direction des établissements hôteliers et d'hébergement touristique, la direction des activités d'hébergement para-hôtelier (maisons de retraite, centres de troisième âge, etc.), la consultation de projets hôteliers, la direction de chaînes de restauration, la direction départementale de centres de loisirs et de parcs thématiques et, en général, la gestion hôtelière et la restauration dans les domaines de la direction générale ou départementale.

Programme d'études

Le programme de Gestion hôtelière se compose de 10 matières et, dans le cas de la spécialisation ou du diplôme d’expert, d'un travail final de cursus ou de projet.

  • 1E PARTIE : MATIÈRES

La première partie permet de connaître et de comprendre, en premier lieu, les fondements théoriques, conceptuels et historiques impliqués dans l'activité touristique et, en second lieu, la mise en œuvre organisationnelle, sociale et technologique.

L'objectif est de permettre aux étudiants d'acquérir une vision globale du secteur du tourisme, à travers différentes thématiques pluridisciplinaires en lien.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la première partie sont présentées dans le tableau suivant :

Ces matières, en dépit d'être indépendantes, sont structurées selon un ordre pédagogique cohérent qui facilite la compréhension allant d’une plus faible à une plus grande complexité. Chaque matière est divisée en unités thématiques de base ou chapitres, dont le contenu comprend un matériel imprimé qui doit être étudié pour répondre de manière satisfaisante aux tests d'évaluation.

  • 2E PARTIE : TRAVAIL DE FIN DE CURSUS OU PROJET

Dans le cas de la spécialisation ou du diplôme d’expert, la dernière phase du programme est destinée à l'élaboration du projet qui peut être effectué parallèlement au développement de la première partie si l'étudiant le préfère ainsi.

Le projet doit faire référence à certains des domaines étudiés ou à leurs rapport, tant théorique qu’appliqué, tout en respectant les doctrines, les théories et les disciplines établies.

  MATIÈRES HEURES
1 TRAVAIL DE FIN DE CURSUS OU PROJET 100

Description des sujets

1E PARTIE : MATIÈRES

  1. GESTION D’ENTREPRISES HÔTELIÈRES

    Cette matière définit les grandes lignes de l'industrie de l'hôtellerie, l'évolution et les tendances dans le secteur touristique. On analysera ces questions d'un point de vue global avec des références locales et internationales. En outre, on accordera de l'importance au rôle joué par le client et son influence sur les décisions des professionnels dans la dernière décennie.

    HISTOIRE, ÉVOLUTION ET TENDANCES DU SECTEUR HÔTELIER
    Histoire et évolution. Tendances du secteur hôtelier.
    LA GESTION DU SECTEUR HÔTELIER
    Types d’hôtels. Hôtels de tout type. Organisation d’hôtels. Réglementation hôtelière. Marques d’hôtels et hôtels de marque.
    GESTION D’ACTIFS
    Localisation. Conception d'un hôtel. Conception d'une chambre. Le contrôle.
    LA GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES
    Le département de ressources humaines. De nos jours, la gestion des ressources humaines est un travail de tous. L’équipe comme axe principal de l'opération et du fonctionnement. La gestion ouverte. Parfaire la communication. Des structures verticales aux structures circulaires. Marketing interne.
    COMMENT ACCROÎTRE LES VENTES DANS L’HÔTELLERIE
    Les principales fonctions du département commercial et du marketing. Définition de la vente. Caractéristiques du service d'excellence. Construction de l'image désirée. Sept manières d'écouter les clients. Le moment de vérité. L'observation. Susciter la confiance du client. Proposer et suggérer. Concrétiser la vente. Les 10 règles du vendeur persuasif.
    GESTION FINANCIÈRE
    Structure de coûts d'un hôtel. Gestion de budgets. L’USA - (Uniform System of Accounts).
    POLITIQUE DE PRIX ET TARIFICATION EN TEMPS RÉEL (YIELD MANAGEMENT)
    Structure des prix. Qu’est-ce que la tarification en temps réel ?
    GESTION DE PRODUCTIVITÉ
    Productivité le grand défi encore en suspens pour l'Espagne. Comment mesurer la productivité dans un hôtel ? La sous-traitance.
    ConclusiOn
  2. GESTION D’ALIMENTS ET DE BOISSONS

    Dans cette matière on classe ou organise les différentes offres gastronomiques en cinq grandes familles. On apportera des exemples d’hôtels et de restaurants indépendants qui adoptent ces offres et on expliquera leur fonctionnement.

    L'OFFRE GASTRONOMIQUE
    Restaurants ethniques. Les restaurants classiques et leur évolution. Les restaurants de cuisine traditionnelle. Les restaurants thématiques. Les restaurants rapides.
    LE DÉPARTEMENT D’ALIMENTS ET DE BOISSONS D'UN HÔTEL
    Organisation du département. Introduction au contrôle des coûts. La planification productive et opérationnelle dans l'unité. Fiches techniques le premier pas vers la normalisation. Comment rédiger un manuel de production à partir de la réalisation des fiches techniques ? Comment implémenter une chaîne service-profit ?
    LE PROTOCOLE
    Définition du protocole. Types de protocole. L'organisation d'actes. Les traitements officiels. Les présidences et les préséances. L’habillement et le service.
    GESTION DES COÛTS
    Les dix raisons du contrôle des coûts. Coût d'opportunité de l'entrepreneur. Le résultat de l'hôtel. La formation en tant que principal outil. Le contrôle des coûts. Tâches très diverses. Cartes de crédit. Documents : contrôle total. Bon de commande.
    HYGIÈNE ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
    La sécurité alimentaire. Introduction au HACCP. Législation d'État de référence. Les tendances dans l'UE sur la sécurité alimentaire. Définition de manipulateur d'aliments. L'hygiène alimentaire. Les micro-organismes et leur transmission. Comment les micro-organismes arrivent à l'aliment ? Les risques dans les produits alimentaires, types et nature. Risques associés aux aliments. Risques et dangers d'origine biologique. Infections, intoxications et toxi-infections. Les toxi-infections les plus communes. Causes et prévention. « Nouvelles » toxi-infections alimentaires. Les systèmes de sécurité alimentaire. Origine et finalité de l'HACCP. Le matériel HACCP. Les conditions préalables. Composition et développement du système HACCP. L'identification des risques et les points de contrôle. Établir des limites critiques et des contrôles efficaces. Établir des mesures correctives. Concevoir des documents et tenir des registres. Établir des procédés de vérification. Caractéristiques des installations et leur contrôle sanitaire. Caractéristiques des zones de production. Les eaux et leur approvisionnement. Contrôle de température. Évacuation des eaux usées et des ordures. Entretien, désinfection et nettoyage. D'autres installations communes. La gestion sûre des aliments.
  3. TECHNIQUES DE DIRECTION ET LEADERSHIP ORGANISATIONNEL

    L'objectif général de cette matière est de connaître et d’approfondir les styles de leadership et de direction, leur relation, leurs différences, leur importance et leurs approches théoriques ainsi que les connaissances et compétences nécessaires à leur exercice.

    INTRODUCTION À L'IMPORTANCE DU LEADERSHIP ET DE LA DIRECTION D’ENTREPRISE
    La principale ressource humaine : les personnes. La personnalité : intégration des sphères cognitives et affectives. L'administration et la psychologie sociale. Quelques commentaires sur le leadership. Caractéristiques et classifications des leaders. Les quatre rôles du leadership. Fonctions du leader. Définition, différences et fonctions du leader et du directeur. La culture d'entreprise, les valeurs et les processus de changement. Importance du leadership organisationnel.
    APPROCHES THÉORIQUES SUR L'ÉTUDE DE LA DIRECTION ET LE LEADERSHIP, LEUR ÉVOLUTION
    Préhistoire du leadership. La Révolution Industrielle. Écoles et théories dans l'étude du leadership et de la direction.
    STYLES DE LEADERSHIP
    Définitions. Sources et bases de pouvoir. Autorité, commandement et pouvoir. Styles de leadership. Modèles de leadership contemporain. Principes essentiels des leaders. Leadership efficace.
    COMPÉTENCES ET APTITUDES DU LEADER ET DU DIRECTEUR
    Les compétences et aptitudes du leader. Approches des compétences. Types de compétences. Détermination des compétences essentielles. Analyse des résultats d'une recherche comparative. Évaluation des caractéristiques personnelles. Clés pour le leadership contemporain. Techniques pour l'étude des compétences personnelles. Techniques et outils pour le travail du leader.
  4. E-BUSINESS ET SON INTÉGRATION DANS LES SYSTÈMES CORPORATIFS DE GESTIOn

    Cette matière donne une vision large et étendue du concept et de la notion d'intégration des entreprises, par le biais de l'information qui revoit l'intégration depuis l'aspect organisation et technologique, et les notions essentielles de l'intégration fondée sur des TIC comme ERP, SCM et MCA.

    VISION ORGANISATIONNELLE DE L'INTÉGRATION : APPROVISIONNEMENTS, CLIENTS ET SYSTÈMES
    Introduction. Fondements. Chaîne de valeur. Exemple d'intégration de chaînes logistiques. Réflexions.
    VISION TECHNOLOGIQUE DE L'INTÉGRATION : ASPECTS CONCEPTUELS D'INTÉGRATION E-BUSINESS
    Importance de l'e-business. Changement organisationnel. Stratégie de l'entreprise. E-Business : mise en place.
    SYSTÈMES DE PROGICIEL DE GESTION INTÉGRÉ (PGI)
    Aspects conceptuels. Intégration à la gestion de l’information. Intégration des PGI. Sélection du fournisseur. Impact stratégique sur le retour de l'investissement.
    GESTION DE RESSOURCES HUMAINES À L'ÈRE NUMÉRIQUE
    Introduction. Le changement dans les entreprises. Gestion des ressources humaines. La technologie dans la gestion des ressources humaines.
    GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE (GCL)
    Introduction. La chaîne logistique. Définition. Gestion de la chaîne logistique. Mise en œuvre du GCL dans l'e-business. Réflexions.
    GESTION DES RELATIONS AVEC LES CLIENTS (GRC)
    Introduction. Aspects conceptuels. Stratégie. Mise en œuvre. Sélection du fournisseur. Intégration.
  5. ADMINISTRATION ET DIRECTION D’ENTREPRISES

    La présente matière introduit l’élève aux concepts et techniques d’administration et de gestion d’entreprises touristiques et lui permet de comprendre la signification, la nature et la portée de la fonction d'administration d’une entreprise ou de gestion d’un de ses sous-systèmes.

    L’ENTREPRISE
    Introduction. L’entreprise en contexte. Classification des entreprises. Secteurs et activités de l’entreprise. L'entreprise en tant que système. Entreprise et directeur.
    ORGANISATION D'ENTREPRISE
    Introduction. Structuration de l’entreprise. Nouvelles tendances de la structuration d’entreprise. Domaines fonctionnels / Fonctionnalités de l’entreprise.
    POLITIQUE, DIRECTION ET GESTION DES ENTREPRISES
    Introduction. Direction stratégique. Direction tactique. Direction opérationnelle.
    INTÉGRATION DES ENTREPRISES : INFORMATION, COMMUNICATION ET CONNAISSANCE (ICC)
    Introduction. Informations (et données) dans l'entreprise. Communication dans l'entreprise. Connaissance dans l'entreprise. Systèmes d'ICC dans l’entreprise : SI/TIC.
    SOCIOLOGIE, ÉCONOMIE ET DROIT DANS LE MILIEU DE L’ENTREPRISE
    Introduction. Analyse socio-économique de l'entreprise. Économie de l’entreprise. Droit des entreprises.
    NOUVELLE ÉCONOMIE ET GESTION INTERNATIONALE
    Mondialisation : internationalisation et intégration des marchés. Économie mondiale et développement. Commerce électronique (e-business). Commerce mobile (m-business).
    POLITIQUE ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET TECHNOLOGIQUE
    Introduction. Politique économique. Politique industrielle et technologique. Gestion de l'innovation et de la technologie.
    DÉVELOPPEMENT, CONSOLIDATION, CROISSANCE ET CRÉATION D’ENTREPRISES
    Introduction. Développement de nouvelles activités. Consolidation et croissance des affaires. Entrepreneuriat, création et constitution d'entreprises. Projet d'entreprise, plan d'entreprise- (strategy business plan).
  6. GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINEs

    Cette matière vise à établir une procédure pour diagnostiquer, planifier et contrôler l'approche systémique et stratégique de la gestion des ressources humaines (GRH), en se concentrant sur les conceptions actuelles de la direction stratégique.

    STRATÉGIE ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH)
    Introduction. Stratégie organisationnelle. Caractéristiques et tendances de l'actuelle GRH. Nécessité du modèle fonctionnel de GRH.
    GRH : TECHNOLOGIE POUR SON DIAGNOSTIC, SA PROJECTION ET SON CONTRÔLE.
    Introduction. Technologie pour le diagnostic, la projection et le contrôle de la GRH.
    PLANIFICATION STRATÉGIQUE DE RH ET OPTIMISATION DE MODÈLES
    Introduction. Le processus intégrateur et systémique de la planification de RH. Détermination et optimisation de modèles.
  7. GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES ENTREPRISES ET LES DESTINATIONS TOURISTIQUEs

    La matière aborde en détail les aspects les plus importants concernant la gestion de la qualité en entreprises et en destinations touristiques, elle donne des conseils et apporte des solutions aux problèmes réels qui se présentent au moment de procéder à la mise en place d’un système de gestion de la qualité, ce qui constitue pour le professionnel un précieux outil distinctif par rapport aux autres textes similaires que l’on peut trouver sur le marché.

    SYSTÈMES DE GESTION DE LA QUALITÉ
    Présentation des systèmes de gestion de la qualité. Qu’est-ce l’ISO 9000 ? Erreurs communes sur la norme ISO 9001. Évolution de la norme ISO 9000 dans le monde. Les 8 principes de gestion de la qualité. Gestion et contrôle des procédés. Le processus de certification. Plan de mise en œuvre des systèmes de gestion de la qualité. Et après la norme ISO 9001 ? Nouveautés de la version de l'année 2000 de l'ISO 9000. Guide rapide du changement par rapport à la version de 1994.
    LA NORME ISO 9001 COMMENTÉE CHAPITRE PAR CHAPITRE
    Système de gestion de la qualité. Conditions générales. Exigences de la documentation. Responsabilité de la direction. Engagement de la direction. Approche au client. Politique de la qualité. Planification. Responsabilité, autorité et communication. Révision par la direction. Gestion des ressources (provision, humains, infrastructure). Réalisation du produit. Mesure, analyse et amélioration.
    LE QUOTIDIEN AVEC LA NORME ISO 9001
    Documentation des systèmes de gestion de la qualité. Gestion informatisée de la documentation. Systèmes de gestion dans les secteurs spécifiques. Audit des systèmes de gestion de la qualité. Questionnaire d’audit.
    CAS PRATIQUE D'APPLICATION DE L'ISO 9001 DANS UNE ENTREPRISE CONSACRÉE À L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE

2E PARTIE : TRAVAIL DE FIN DE CURSUS OU PROJET

La deuxième partie du programme de Gestion hôtelière consiste en l'élaboration d'un projet d'une durée estimée de 100 h (10 crédits) 1. Le projet devra être le reflet de l'assimilation des concepts enseignés, démontrant la maturité et la capacité de résolution de l'étudiant face à une problématique concrète.

L’élection de la thématique pour l’élaboration du projet est au choix de l’étudiant. Après avoir choisi le thème, il faudra envoyer au centre le mémoire du travail final ou projet pour que l’équipe pédagogique puisse donner son accord.

La gestation du travail final de cursus ou projet peut commencer parallèlement à l'étude des matières du programme selon la convenance et la disponibilité de l'étudiant. Toutefois, il est conseillé de consacrer le dernier trimestre de la formation à son élaboration et à la rédaction définitive.

Le travail final de cursus ou projet est supervisé par un professeur-tuteur, dont l'attribution se fait en fonction de la thématique choisie.


1. L'équivalence en termes de crédits peut varier selon l'université qui délivre le diplôme.

Remarque : Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

  • Dre. Maria Jesús Sánchez Muñoz. Professeur titulaire du département de Géographie et géologie de l'Université de León, Espagne.
  • Dr. Antonio Maya Frades. Docteur en Géographie. Maître de conférences de l’Université de Léon, Espagne.
  • Dre. Cristina Hidalgo González. Professeur titulaire du département d’Économie appliquée de l'Université de Léon, Espagne.
  • Dre. Leonor Calvo Galván. Docteur en Sciences biologiques. Maître de conférences de l’Université de León, Espagne.
  • Dr. Marco Antonio Robledo Camacho. Professeur titulaire du département d’Économie et entreprise de l'Université des Îles Baléares.
  • Dr. Eugeni Aguiló Pérez. Professeur du département d’Économie appliquée de l'Université des Îles Baléares.
  • Dr. Xavier Elías Castells. Docteur en Ingénierie industrielle. Directeur de la bourse de sous-produits de Catalogne, Espagne.
  • Dre. Rosalba Guerrero Aslla. Docteur en Ingénierie métallurgique. Maître de conférences de l’Université de Piura, Pérou.
  • Dr. Roberto M. Álvarez. Docteur en Ingénierie de projet par l'Université Polytechnique de Catalogne, Espagne, Master en Gestion de projet et de conception, par l'Institut Polytechnique de Milan, Italie. Professeur de l'Université de Buenos Aires, Argentine. Directeur de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) Argentine.
  • Dr. Oscar Arizpe Covarrubias. Chef de laboratoire Ecologíade Systèmes Côtiers. Enseignant-chercheur titulaire C à temps complet, Chef de laboratoire de l’Université autonome de Basse Californie du sud.
  • Ingénieur Icela Márques de Rojas. Ingénieur civil. Maître de conférences à l'Université technologique de Panama, R. P. Panama.
  • Ingénieur Omar Gallardo. Ingénieur civil des mines. Maître de conférences à l'Université de Santiago du Chili, Chili.
  • Titulaire d’un Master. Emilia Gámez Frías. Maître de conférences de l’Université de Guadalajara, Mexique.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Eugeni Aguiló Pérez. Professeur du département d’Économie appliquée de l'Université des Îles Baléares.
  • Dre. Natividad Juaneda Sampol. Professeur du département d’Économie appliquée de l'Université des Îles Baléares.
  • Dre. María Pilar Rodríguez Fernández. Maître de conférences du Département d’Économie Appliquée de l'Université de León.
  • Dre. Maria Jesús Sánchez Muñoz. Professeur titulaire du département de Géographie et géologie de l'Université de León, Espagne.
  • Dr. Antonio Maya Frades (EPD). Docteur en Géographie. Maître de conférences de l’Université de Léon.
  • Dre. Alina Celi Frugoni. Docteur en Droit de l’Université d’Alicante. Master en Droit administratif et économique par l'Université de Montevideo. Diplôme de troisième cycle en Droit de l'environnement par l’Université Austral de Buenos Aires.
  • Dr. David Barrera Gómez. Docteur Ingénieur de l'Université polytechnique de Catalogne et MBA de l’École Technique Supérieure d'Ingénieurs industriels de Barcelone, UPC. Consultant en affaires, technologie et solutions pour entreprises. Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Marco Antonio Robledo Camacho. Professeur titulaire du département d’Économie et entreprise de l'Université des Îles Baléares.
  • Dr. Julio Batle Llorente. Professeur titulaire du département d’Économie et entreprise de l'Université des Îles Baléares.
  • Dr. Ernesto Negrín Sosa. Docteur en Sciences techniques. Master en Gestion de la production et des services. Diplôme d'expert en Gestion touristique.
  • Dr. Onofre Martorell Cunill. Professeur titulaire du département d’Économie et entreprise de l'Université des Îles Baléares.
  • Dr. José Ulises Rodríguez Barboza. Docteur en Ingénierie des ponts et chaussées de l'Université Polytechnique de Catalogne. Professeur à l'Université péruvienne de Sciences appliquées. Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Raúl Sardinha. Professeur à l'Institut Piaget, Portugal.
  • Dre. Cristina Hidalgo González. Docteure en Sciences de l’entreprise de l’Université de León. Professeure titulaire du Département d’Économie Appliquée de l'Université de León, Espagne.
  • Dr. Eduardo García Villena. Docteur en Ingénierie de projets : Environnement, Sécurité, Qualité et Communication, de l'Université polytechnique de Catalogne. Directeur académique du département de l'Environnement de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.
  • Doctorante Lina Pulgarín Osorio. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Gestion intégrée : Prévention, Environnement et Qualité, par l'Université polytechnique de Catalogne. Coordonnatrice des programmes et professeur de FUNIBER.
  • Doctorant Saúl Domingo Soriano. Doctorant de l’Université de Léon. Master en Direction générale d’entreprises de l'Institut Catalan de Technologie de Barcelone. Master en Conseil et Technologies de l'information e-Business de l'Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne. Directeur de Projets Finals de Master et Spécialisations, FUNIBER.
  • Doctorante Giani Kurtz Alegría. Doctorat en Éducation, de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice académique internationale du département d’Organisation d'entreprises, Développement directif et Ressources Humaines et professeur de FUNIBER.
  • Doctorante Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Doctorat en Éducation, de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Psychologie professionnelle et organisationnelle de l'Université de La Havane, Cuba. Coordinatrice académique internationale du département d’Organisation d'entreprises, Développement directif et Ressources Humaines et professeur de FUNIBER.
  • Doctorante Gabriela Larrea Madinyá. Doctorat en Projets de l'Université Internationale Ibéro-américaine (en cours). Master en Direction stratégique de l’Université polytechnique de Catalogne. Experte en stratégies de communication et de commercialisation en appliquant les nouvelles technologies.
  • Doctorant Diego J. Kurtz. Doctorat en Ingénierie et en Gestion de connaissances par PPGEGC - UFSC (en cours). Master en Business International - Wiesbaden Business School, Allemagne. Chercheur au Centre de gestion pour la Durabilité (www.ngs.ufsc.br) et Chercheur Junior du projet Dynamic SME (www.dynamic-sme.org). Coordonnateur de programmes et professeur de FUNIBER.
  • Titulaire de Master. María Eugenia Luna Borgaro. Master en Ressources humaines et Gestion de la connaissance de l'Université de León, Espagne. Experte en Gestion des Ressources humaines et Compétences directives. Professeur de FUNIBER.
  • Titulaire de Master. Pedro Chávez Chiclayo. Ingénieur Informatique et de systèmes par l'Université Antenor Orrego de Trujillo (Pérou). Master in Computer Science à l'Université d'État de Campinhas à São Paulo (Brésil).
  • Titulaire d’un Master. Carolina Navarro López. Coordinatrice du Laboratoire de Recherche et de Documentation touristique de l'Université des Îles Baléares.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de bourse de formation FUNIBER.