Humanisation dans Le Domaine de la Santé

Présentation du Programme

Le Programme "Diplômé en Humanisation dans le domaine de la Santé", organisé entre la Fondation Universitaire Ibéro-américaine, le Centre d´Humanisation dans le domaine de la Santé de Madrid et l´Institut de Bioéthique de l´Université Finis Terrae, a pour objectif de répondre au besoin de mettre en œuvre des méthodologies éducatives destinées à réaffirmer des processus institutionnels menés dans le domaine public, à travers la formation des prestataires de services sanitaires, dans le but d´améliorer les indices de qualité de la prise en charge de l´utilisateur.

Pour y parvenir, nous considérons qu´il est fondamental de travailler avec les acteurs quotidiens qui composent l´environnement clinique hospitalier afin que le patient/utilisateur soit considéré et traité comme un individu unique et irremplaçable, de façon à ce qu´il participe – selon sa capacité et maturité – à des décisions relatives aux traitements sanitaires qui lui seront appliqués, dans un climat de respect, d’estime, et de responsabilité partagée.

A qui le Master s'adresse-t-il?

Ce programme s’adresse à toute personne ayant terminé le cycle intermédiaire, à des techniciens et professionnels souhaitant approfondir leurs connaissances des concepts les plus importants relatifs à l´Humanisation dans le domaine de la Santé.

Diplôme

Une fois que l’étudiant aura terminé le Programme avec succès, il recevra un Diplôme délivré par l´Université où il sera inscrit avec le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER).

Structure du Programme

La durée estimée pour la réalisation du programme Diplômé en Humanisation dans la le domaine de la Santé est de 6 mois:

En ce qui concerne la distribution du temps, il est établi que:

  • Étant donné qu’il s’agit d’un programme à distance et n´étant pas sujet à des cours présentiels, il n´est pas prévu de date fixe pour commencer le programme, de sorte que l´étudiant peut formaliser son inscription à n´importe quel moment, dans la limite des places disponibles. Pour des raisons académiques et didactiques, la durée minimale du Programme est de quatre mois.
  • Le temps maximal dont l’étudiant dispose pour réaliser le Programme est de six mois. Durant cette période, l´étudiant doit avoir rendu toutes les évaluations correspondant au programme.

La structure des crédits du programme de Diplômé en Humanisation dans le domaine la Santé est indiquée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSa DURÉEb HEURES
Matières 8 4 80
Examen Final 1 1 10
Travail Final de Cours 1 1 10
TOTAL 10 6 100

a. L´équivalence en crédits peut varier selon l´université qui délivrera le diplôme.
b. Durée en mois.

Objectifs

Objectif général:

  • Orienter et renforcer la réflexion-action médico-sanitaire, basée sur l’individu-patient, utilisateur et prestataire de service de santé, contribuant ainsi au processus continu d’amélioration des compétences dans le milieu clinique hospitalier et promouvant la culture de la vie dans un sens positif.

Objectifs spécifiques:

  • Ouvrir de nouveaux horizons pour le développement et la maturité personnelle dans les dimensions cognitives, affectives et comportementales.
  • Connaître, comprendre et assimiler les bases anthropologiques qui soutiennent l´être humain et l´humanisation dans le monde de la santé.
  • Connaître et comprendre le modèle de relation d´aide inspiré de la psychologie humaniste.
  • Mettre en relation, comprendre et assimiler l´intégration existante entre les progrès de la biotechnologie et l´éthique de la responsabilité.
  • Reconnaître et promouvoir la spécificité de la relation familiale dans l´accompagnement du patient durant le cycle vital, et spécifiquement, dans la phase finale de la vie.
  • Reconnaître et intégrer la vocation de l´équipe de santé dans la prise en charge sanitaire qui envisage le soutien de la famille dans l´élaboration du deuil.
  • Optimiser l´exercice sanitaire, à travers la mise en œuvre de processus effectifs de Leadership et Gestion dans le milieu clinique-hospitalier.
  • Détecter la relation et l´intégration pratique existant entre les soins humanisants de base, les différents acteurs de la santé et les Unités d´Accompagnement Spirituel.

Programme d'études

Le programme est composé de 3 parties: 4 matières, 1 examen final et 1 travail final de cours:

  CONTENUS CRÉDITS DURÉE HEURES
1ère partie: matières Fondements de l’humanisation et de la déshumanisation dans le domaine de la santé 2 1 20
La relation d’aide 2 1 20
Le deuil 2 1 20
Outils de Gestion en Santé 2 1 20
2e partie Examen Final 1 1 10
3e partie Travail de Fin de Cours 1 1 10
TOTAL   10 6 100

a. L´équivalence en crédits peut varier selon l´université qui délivrera le diplôme.
b. Durée en mois.

Une fois que l’étudiant aura réussi les matières, l´examen final et le TFC, il obtiendra le certificat de DIPLOMÉ EN HUMANISATION DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ.

Les Diplômes seront délivrés par l´Université Finis Terrae (Chili) sous le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER).

  • 1ère Partie: Matières.

Cette partie est composée de 4 matières, chacune d´entre elles comporte des exercices de réflexion, d´auto-évaluation et d’une épreuve Questions Fermées.

L´objectif de cette première partie est d´acquérir les connaissances nécessaires relatives à l´humanisation dans le domaine de la santé afin d’atteindre une maturité personnelle dans les dimensions cognitives, affectives et comportementales qui permettront de connaître, de comprendre et d’assimiler les bases qui soutiennent l´être humain et l´humanisation dans le monde de la santé.

  • 2e Partie: Examen Final.

L´examen final comporte une série de questions fermées qui portera sur l’étude des 4 matières du programme.

  • 3e Partie: Travail de Fin de Cours.

La dernière Partie du programme est destinée à la réalisation du TFC. La finalité du TFC est que l´étudiant puisse développer un travail de recherche relatif à un domaine d´intérêt personnel faisant partie du programme. Le travail doit donner de la valeur ajoutée au matériel didactique fourni.

Description des sujets

1e PARTIE : MATIÈRES

  1. FONDEMENTS DE L’HUMANISATION ET DE LA DÉSHUMANISATION DANS LE MONDE DE LA SANTÉ

    Avoir une vision globale concernant le sens de l’humanisation Présenter la relation entre humanisation et qualité des relations professionnelles dans le domaine de la santé.

    INTRODUCTION.
    DÉSHUMANISATION DANS LA SANTÉ.
    HUMANISATION DANS LA SANTÉ.
    INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE.
  2. LA RELATION D’AIDE

    Étudier la relation d’aide en situations de crise et les attentes de celui qui est aidé. Connaître les différents styles de relation d’aide. Identifier les dimensions qui entourent l’homme et de quelle manière elles sont affectées pendant les situations de crise.

    VERS UNE DÉFINITION DU CONCEPT DE RELATION D’AIDE.
    L’ATTITUDE EMPATHIQUE.
    L’ÉCOUTE ACTIVE. LA RÉPONSE DANS LE DIALOGUE DE RELATION D’AIDE.
    LA RÉPONSE EMPATHIQUE.
    L’ACCEPTATION INCONDITIONNELLE DANS LA RELATION D’AIDE.
    LA CAPACITÉ DE PERSONNALISER LA CONFRONTATION ET LA RELATION D’AIDE COMME PROCESSUS.
    L’AUTHENTICITÉ DANS LA RELATION D’AIDE.
  3. LE DEUIL

    Connaître ce qu’est le deuil. Identifier les réactions les plus normales des personnes ayant perdu un être cher. Décrire les types de deuil qui existent.

    LA PERTE.
    ON DIT DES CHOSES, CERTAINES AIDENT ET D’AUTRES PAS.
    QUAND ON POSE DES QUESTIONS.
    LES CHOSES, LES LIEUX.
    L’AU-DELÀ
    ON APPREND AUSSI DU DEUIL.
    QUE DIT-ON AUX ENFANTS ?
  4. OUTILS DE GESTION DANS LA SANTÉ

    Connaître, analyser et appliquer les principaux outils de gestion applicables aux domaines de la santé et nécessaires pour l’accompagnement dans la santé.

    CULTURE ET CLIMAT ORGANISATIONNEL.
    GESTION EFFICACE DU TEMPS.
    LEADERSHIP.
    ÉVALUATION DU RENDEMENT ET GESTION PAR COMPÉTENCES.
    LA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE.

Direction

Direction Académique:

  • Dr. Luis Vivanco Sierralta. Plateforme de Bioéthique. Centre de Recherche Biomédicale de La Rioja (CRBIR). Espagne.

Coordination Générale Académique:

  • Dre.(c) Irma Domínguez Azpíroz. Coordinatrice Académique du Domaine Santé et Nutrition de FUNIBER.

Direction Académique du Programme:

  • Cristina Muñoz Alustiza. Responsable du Département de Formation du Centre d´Humanisation dans le domaine de la Santé.

Coordination Académique du Programme:

  • Dre. (c) Vivian Lipari Zegarra. Doctorante. Master en Santé Publique à l´Université du Chili.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Roberto Andorno. Senior Research Fellow and Lecturer. Institute of Biomedical Ethics. University of Zurich. Suisse.
  • Dr. Nicolás Jouve de la Barreda. Professeur Titulaire. Département de Biologie Cellulaire et Génétique. Université Alcalá de Henares. Espagne.
  • Dre. Martha Tarasco Michel, MD. Chercheur. Faculté de Bioéthique. Université d´Anahuac. México.
  • Dre. Marta Albert Márquez. Faculté de Sciences Juridiques et Sociales. Université Rey Juan Carlos-Madrid. Espagne.
  • Dr. Luis Vivanco Sierralta. Plateforme de Recherche Bioéthique. Centre de Recherche Biomédicale de La Rioja. Espagne.
  • Dr. Luis Raez, MD.Associate Professor of Medicine. Sylvester Comprehensive Cancer Center. University of Miami. Leonard M. Miller School of Medicine. USA.
  • Dr. Jean Laffitte. Université Pontificale Lateranense. Italie.
  • Dr. Jacques Saudeau, MD. Director Scientific Section. Pontifical Academy for Life. Italie.
  • Dr. Gaetano Torlone. Facoltà di Medicina e Chirurgia. Università Cattolica del Sacro Cuore. Italie.
  • Dr. Elio Sgreccia. Centro di Bioetica. Università Cattolica del Sacro Cuore. Italie.
  • Dr. Alfredo Martínez Ramírez. Chercheur principal. Centre de Recherche Biomédicale de La Rioja. Espagne.
  • Blanca Bartolomé, MD. Centre de Recherche Biomédicale de La Rioja. Espagne.
  • Dr. Carlos A. Gómez Fajardo. Professeur de Bioéthique. Faculté de Médecine. Université Pontificale Bolivarienne, Colombie. Faculté de Médecine. Université de la Savane. Colombie.
  • Dr. Carlos Beltramo. Faculté d´Education. Université de Navarre. Espagne.
  • Dr. José Carlos Bermejo. Expert en humanisation de la santé, en deuil et bioéthique, Directeur Master en Counselling, Troisième Cycle en Deuil, en Humanisation, en Gestion et en Pastorale de la Santé. Professeur à l´Université Ramón Llull de Barcelone, Catholique de Portugal et Camillianum de Rome, auteur de nombreux livres et articles en espagnol, portugais et italien.
  • Dr (c). Cesar Moreno. Faculté des Sciences Juridiques et Sociales. Université Roi Juan Carlos-Madrid. Espagne.
  • Dr (c). Jorge Olaechea. Faculté de Philosophie. Université Pontificale Lateranense. Italie.
  • Dr (c). Montserrat San Martín. Faculté des sciences, études agroalimentaires et informatique. Université de La Rioja. Espagne.
  • Dre.(c) Vivian Lipari Zegarra. Doctorante. Master en Santé Publique de l´Université du Chili.
  • Mme. Marcela Salazar González. Infirmière Universitaire. Master en Éducation avec Mention en informatique éducative. Diplômé en Humanisation dans le domaine de la Santé. Coordinatrice Clinique Ecole de Médecine Université Finis Terrae. Enseignant à l´Institut de Bioéthique Université Finis Terrae.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) consacre périodiquement une enveloppe financière à des Bourses de Formation FUNIBER.

Pour demander la bourse, il suffit que l’intéressé remplisse le formulaire de demande de bourse de la page principale du portail avec les données requises, et le Comité d´Evaluation étudiera la pertinence de la candidature pour l´octroi d´une aide financière, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.