Sport et vie saine

Présentation du Programme

L’alimentation et l’activité physique sont deux facteurs d’importance capitale pour l’atteinte d’un état optimal de santé.

Le programme de Sport et vie saine apporte une approche globale, équilibrée et avancée pour la connaissance d’une pratique correcte des activités sportives et l’instauration d’une alimentation diversifiée et équilibrée, en tant que partie de styles de vie sains. Il n’est pas destiné aux professionnels des sciences de l’activité physique et du sport, mais aux autres professionnels qui souhaitent acquérir des connaissances de base à propos des implications du sport et de la nutrition dans leur environnement de travail ou dans la vie quotidienne, comme un premier pas pour un approfondissement futur de ce domaine.

Le programme Sport et vie saine vise à former l’étudiant pour l’amélioration de son niveau de connaissances, de techniques et de compétences qui reconnaît la relation entre la santé et les activités physiques et sportives.

A qui le Master s'adresse-t-il?

La méthodologie de formation proposée ajoutée à la clarté, l’amplitude et la didactique de la conception des contenus, permet d’adresser le programme de Sport et vie saine à tous ces professionnels diplômés et/ou licenciés, professeurs, professionnels des sciences de la santé, qui souhaitent se spécialiser en nutrition, alimentation, activités physiques et sportives et styles de vie sains, ainsi qu’aux personnes non-diplômées qui souhaitent se spécialiser dans le domaine de l’alimentation sportive destinée à consolider les styles de vie sains.

Le programme Sport et vie saine sera un complément idéal pour enrichir toute formation de second ou troisième cycle pour toute personne intéressée par une spécialisation dans le domaine du sport.

Diplôme

Une fois le programme terminé et validé, l'étudiant reçoit le diplôme délivré par l'Université dans laquelle il est inscrit avec le parrainage de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER).

Structure du Programme

La durée estimée pour le programme de Sport et vie saine est de 1 an.

Quant à la répartition du temps on dispose que :

  • S’agissant d’un programme à distance non soumis à des cours en présentiel, il n’y a pas de date concrète d'ouverture, ainsi l’étudiant peut formaliser son inscription à tout moment, à condition qu’il y ait des places disponibles.
  • Le temps maximum dont dispose l’étudiant pour terminer le programme est de 12 mois. Durant cette période, l’étudiant doit avoir validé tous les examens correspondants au programme et le travail de fin de cursus.

La structure des crédits et heures du programme de Sport et vie saine est récapitulée dans le tableau suivant:

  CRÉDITSa DURÉEb HEURES
Matières obligatoires 31,5 9 315
Travail de fin de cursus 8,5 3 85
TOTAL 40 12 400

a. L'équivalence en termes de crédits peut varier selon l'université qui délivre le diplôme. Un (1) crédit ECTS (European Credit Transfer System) équivaut à 10 + 15 heures. Si l'élève suit le programme en étant inscrit dans une université n'appartenant pas à l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur (EEES), la relation entre les crédits - heures peut varier.
b. Durée en mois

Objectifs

Objectifs généraux:

  • Fournir des connaissances sur la relation inhérente d’un état physique sain et la réalisation d’activités physiques et sportives.

Objectifs spécifiques

  • Avoir une vision globale des différents aspects liés au corps, à l’activité physique et au sport.
  • Connaître le rôle et les réactions des aliments dans le métabolisme.
  • Identifier les différentes méthodes d’évaluation de la consommation des aliments et nutriments pour appliquer la plus appropriée à chaque cas.
  • Connaître les applications de la psychologie sportive dans l’entraînement et la compétition.
  • Étudier les aspects les plus pertinents de la nutrition dans le sport.
  • Étudier les principes de la conception et de la planification des programmes d’entraînement.

Débouchés professionnels

Certains des débouchés professionnels du programme de Sport et vie saine sont les suivants :

  • Les professionnels qui souhaitent se spécialiser en Nutrition sportive.
  • Les professionnels qui travaillent dans les gymnases, les associations, les fédérations, etc. et qui souhaitent avoir des connaissances en nutrition.
  • Les moniteurs de loisirs et de temps libre.
  • Les entraîneurs d’entités sportives.

Programme d'études

Le programme Sport et vie saine a une structure académique basée sur 2 parties de formation qui cherchent à placer l’étudiant dans un cadre réel conforme à une évolution continue.

  • 1E PARTIE: MATIÈRES OBLIGATOIRES

Les matières obligatoires permettent de connaître et de comprendre toute la complexité par rapport au corps humain et comment ce dernier réagit face à des styles de vie sains qui reposent sur la nutrition, l’alimentation et le sport.

L’objectif de cette partie est de permettre aux étudiants d’avoir une idée globale sur le sport et son impact sur la santé de l’homme, en acquérant des connaissances qui comprennent les aspects les plus importants relatifs à ce complexe état de bien-être.

Les matières et les heures correspondantes qui composent la 1e partie : Les matières obligatoires sont présentées dans le tableau suivant :

  • 2E PARTIE : TRAVAIL DE FIN DE CURSUS

La dernière phase du programme est destinée à la réalisation du Travail de fin de cursus, qui peut commencer avant la fin de la 1e partie : Matières obligatoires, car à ce moment l’étudiant disposera des éléments développés nécessaires pour commencer le travail.

L’objectif est de présenter un document complet montrant le développement total du travail proposé, en envisageant la possibilité de son exécution concrète, conformément aux lignes directrices et aux détails du travail de fin de cursus présenté. Le projet doit être une contribution à certains des domaines étudiés ou à leur rapport, tant théorique qu’appliqué et dans le respect des doctrines, théories et disciplines.

En outre, il devra se fonder sur le document « Pautas de Elaboración del Trabajo Final de Curso » que recevra l’étudiant lors de la première réception de matériel didactique.

  MATIÉRES
1 TRAVAIL DE FIN DE CURSUS

Description des sujets

1E PARTIE : MATIÈRES OBLIGATOIREs

  1. STRUCTURE ET FONCTION DU CORPS HUMAIN

    Étudie les aspects de base de l’anatomie et de la physiologie humaine.

    ORGANISATION CORPORELLE
    Niveaux d’organisation structurelle et fonctionnelle. Composition chimique du corps. La cellule. Terminologie et organisation corporelle.
    OS ET ARTICULATIONS
    Fonctions du système squelettique. Types d’os. Structure de l’os. Os compacte et os spongieux. Squelette axial. Squelette appendiculaire. Articulations.
    CONTRÔLE MUSCULAIRE ET NERVEUX DU MOUVEMENT
    Introduction. Muscle lisse et muscle strié. Groupes musculaires squelettiques. Structure microscopique. Types de fibres musculaires. Utilisation des muscles. Effets de l’entraînement. Entraînement de la force musculaire. Fatigue musculaire. Lésions de l’appareil locomoteur. Divisions et fonctions du système nerveux. Cellules du système nerveux et des nerfs. Système nerveux central. Système nerveux périphérique. Système nerveux autonome. Contrôle du mouvement. Activité réflexe. Contrôle par les centres supérieurs.
    MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE ET CONSOMMATION D’OXYGÈNE
    Métabolisme énergétique du muscle. Utilisation de substrats au cours de l’exercice. Métabolisme aérobique et anaérobique dans la fibre musculaire. Consommation d’oxygène. Quotient respiratoire. Concept de seuil anaérobie.
    ADAPTATIONS CARDIOVASCULAIRES ET RESPIRATOIRES AU COURS DE L’EXERCICE
    Structure et fonction du système cardiovasculaire. Dépense cardiaque pendant l’exercice. Distribution de la dépense cardiaque au cours de l’exercice. Exercice et pression artérielle. Effets de l’entraînement sur la réponse cardiovasculaire à l’exercice. Régulation et intégration cardiovasculaire. Réponses hématologiques à l’exercice-. Anatomie de la ventilation. Volumes et capacités pulmonaires. Ventilation pulmonaire. Ventilation pendant l’exercice physique. Échange de gaz. Contrôle de la ventilation. Adaptations respiratoires avec l’entraînement.
    RÉGULATION ENDOCRINE DE L’EXERCICE
    Nature des hormones. Réponse hormonale à l’exercice et à l’entraînement. Régulation endocrine du métabolisme énergétique. Hormones pour l’équilibre hydroélectrique.
    CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT
    Vision générale de la croissance et du développement. Régulation de la croissance. Puberté. Évolution osseuse. Changements dans la composition corporelle. Changements respiratoires et cardiovasculaires. Modifications de la capacité aérobique, de la capacité anaérobique et de la force.
    VIEILLISSEMENT
    Introduction. Théories du vieillissement. Changements physiologiques liés au vieillissement. Système cardiovasculaire. Système respiratoire. Muscles.
  2. LES NUTRIMENTS DANS LE RÉGIME ALIMENTAIRE DU SPORTIF

    Étude de la biochimie de base des glucides, protéines, liquides, vitamines et sels minéraux en mettant l’accent sur le bilan hydrique.

    BRÈVE VISION DE LA CLASSIFICATION, COMPOSITION, BIOCHIMIE BASIQUE, ASPECTS NUTRITIONNELS ET SOURCES DES MACRO ET MICRONUTRIMENTS
    Classification des nutriments. Composition et biochimie des aliments. Aspects nutritionnels de base. Sources importantes de macronutriments. Sources importantes de micronutriments.
    GLUCIDES
    Réserves corporelles des hydrates de carbone. Hydrates de carbone dans le régime du sportif. Surcharge du glycogène. Consommation des hydrates de carbone avant, pendant ou après l’exercice. La fibre.
    LIPIDES
    Réserves corporelles de lipides. Les lipides dans le régime alimentaire du sportif. Régimes riches en graisses. Substances ergogéniques associées au métabolisme des lipides.
    PROTÉINES
    Réserves corporelles de protéines. Bilan protéique pendant l’exercice. La créatine. Suppléments protéiques ergogéniques.
    LES VITAMINES
    Fonctions principales et importance dans l’exercice physique. Vitamine B1 ou thiamine. Vitamine B2 ou riboflavine. Vitamine B6 ou pyridoxine. Vitamine B12 ou cyanocobalamine. Vitamine B3 ou niacine. Vitamine B5 ou de l'acide pantothénique. Les folates. Biotine Vitamine C. Vitamine E.
    SUBSTANCES MINÉRALES
    Les sels minéraux. Les oligo-éléments. Annexe : Consommation quotidienne recommandée de sels minéraux et d’oligo-éléments.
    L’EAU
    Distribution hydrique dans le corps humain. Propriétés biologiques de l’eau. Quantités nécessaires de l’eau. La sueur. La déshydratation.
  3. ÉVALUATION DE L’ÉTAT NUTRITIONNEl

    Étude des concepts nécessaires pour faire des enquêtes épidémiologiques, concepts de la santé publique et évaluation des paramètres hématologiques après la réalisation de l’exercice physique.

    ENQUÊTES ALIMENTAIRES ET DÉTERMINATION DE LA CONSOMMATION DE L’APPORT EN NUTRIMENTS
    Introduction. Histoire clinique. Évaluation de la consommation alimentaire individuelle. Détermination de l’apport en nutriments.
    PARAMÈTRES BIOCHIMIQUES ET ÉVALUATION CLINIQUE
    Introduction. Exercice physique et paramètres hématologiques. Paramètres biochimiques et exercice physique. Paramètres urinaires. Effets physiologiques de la déshydratation. Valeurs normales analytiques et urinaires chez l’adulte.
    STRUCTURE ET COMPOSITION CORPORELLE
    Kinanthropométrie. Types de constitution physique. Mesures anthropométriques. Applications de la kinanthropométrie.
    CALORIMÉTRIE
    Introduction. Métabolisme. Détermination du métabolisme. Consommation d’oxygène (VO2) Voies énergétiques et activité physique. Seuil aérobique et anaérobique. Détermination des seuils.
    CONTRÔLE DU POIDS DU CORPS
    Constitution, taille et composition du corps. Poids du corps et performance sportive. Composition du corps et son évaluation. Poids optimal du corps Atteinte d’un poids optimal.
  4. KINANTHROPOMÉTRIE

    Étude du corps humain par le biais des mesures et des évaluations anthropométriques dans le but de comprendre les processus impliqués dans la croissance, l’exercice, la nutrition et la performance sportive.

    LES ORIGINE DE LA KINANTHROPOMÉTRIE
    Objectifs de la kinanthropométrie. Applications de la kinanthropométrie.
    MÉTHODES D’ÉVALUATION DE LA COMPOSITION DU CORPS OU MÉTHODES KINANTHROPOMÉTRIQUES
    Le concept de validité et fiabilité. Les méthodes directes. Les méthodes indirectes. Les méthodes doublement indirectes.
    L’ANTHROPOMÉTRIE
    Le matériel anthropométrique. La position anatomique. Plans et axes. Les points anatomiques de référence. Autres références anatomiques.
    PROTOCOLE DES MESURES ANTHROPOMÉTRIQUES
    Soins généraux. Les mesures anthropométriques : normes pour marquer le sujet. Le formulaire ou fiche anthropométrique. L’erreur technique de mesure.
    LE SOMATOTYPE
    Écoles biotypologiques. Méthodologie pour déterminer le somatotype. Composants du somatotype. Méthodologie pour la détermination du somatotype. La somatocarte. Classification du somatotype. L’analyse du somatotype. Applications du somatotype.
    LA PROPORTIONNALITÉ DU CORPS
    Le système « phantom » de l’analyse de la proportionnalité. Le système « O-SCALE ». Les indices corporels.
  5. AIDES ERGOGÉNIQUES

    Étude de l’influence de la fatigue chez le sportif et comment l’améliorer.

    CONCEPT D’AIDE ERGOGÉNIQUE ET DE FATIGUE DANS LE SPORT
    Concept d’aide ergogénique. Concept de fatigue.
    VITAMINES ET SPORT
    Vitamine E. Vitamine C. Vitamines du groupe B.
    ACIDES AMINÉS ET PROTÉINES
    Introduction. Le sport et les acides aminés. Effets des acides aminés ramifiés sur la performance sportive. Le tryptophane. Glutamine. Arginine ou glycine. Inosine. Pyruvate. Choline.
    ÉLÉMENTS MINÉRAUX
    Zinc. Magnésium. Sélénium.
    ACIDES GRAS ESSENTIELS
    Introduction. Séries d’acides gras essentiels. Rôle physiologique des acides gras polyinsaturés (AGPI) essentiels. Le rôle des prostaglandines (PG) et des leucotriènes (LT). EPA et sport. Consommation et recommandations. Effets secondaires et toxicologie. Interactions avec les autres nutriments.
    CITRATE DE SODIUM, CAFÉINE ET COENZYME Q10
    Introduction. Citrate de sodium et exercice. Perception subjective de l’effort. Posologie. Contre-indications. Absorption, métabolisme et élimination de la caféine. Mécanismes d’action. Utilisation de la caféine pendant le sport. Effets négatifs liés à la consommation de caféine. Posologie. La coenzyme Q comme anti-oxydant et pro-oxydant. Coenzyme Q10. Effets sur la performance sportive. Absorption et dose de coenzyme Q10.
    CRÉATINE ET L-CARNITINE
    Rôle métabolique de la créatine. Administration de la créatine par voie orale et le « pool » de créatine dans le muscle. Influence de l’administration de créatine sur la masse corporelle. Administration orale de la créatine et pratique d’exercice de type sprint. Définition de L-carnitine. Action. Carnitine et sport. Sources de carnitine.
    GINSENG ET ELEUTHEROCOCCUS SENTICOSUS
    Introduction. Composition chimique. Variétés de ginseng. Effets du ginseng chez l’homme. Effets secondaires.
    AUTRES SUBSTANCES UTILISÉES COMME AIDES ERGOGÉNIQUES DANS LE SPORT
    Échinacée pourpre. Médicaments. Gamma-Orizanol. Guarana. Octacosanol. Sulfato de vanadil. Tribule terrestre. Boissons énergétiques.
    LE DOPAGE DANS LE SPORT
    Introduction. Définition de dopage. Aspects historiques. Comment se fait une analyse antidopage ? Effets nocifs pour la santé. Liste des substances et groupes de médicaments interdits.
  6. PSYCHOLOGIE DU SPORT

    Étudier les facteurs psychologiques dans la participation et la performance sportive, l’exercice et autres types d’activité physique.

    MOYENS D'ÉVALUATION SUR LA PSYCHOLOGIE DU SPORT
    Introduction. Le processus d’évaluation. Méthodes d’évaluation psychologique. Autres stratégies d’évaluation en psychologie du sport.
    PERSONNALITÉ ET SPORT
    Introduction. La personnalité et sa structure. Personnalité et sport. Évaluation de la personnalité du sportif.
    ACTIVATION, ANXIÉTÉ ET STRESS
    Introduction. Activation. L’anxiété. Le stress. L’anxiété concurrentielle. Relations entre l’anxiété et la performance sportive.
    ATTENTION, CONCENTRATION ET CONFIANCE EN SOI
    Introduction. Définitions. Théories explicatives. Évaluation des processus d’attention. Attention et performance. La confiance en soi. Le modèle de confiance en soi sportive de Vealey. Théorie de l’efficacité personnelle de Bandura. La mesure de la confiance en soi. Développement de la confiance en soi dans le sport.
    LA COHÉSION DE L’ÉQUIPE ET L’ENTRAÎNEUR COMME LEADER
    Introduction. Définitions de cohésion. Mesure de cohésion. Développement de la cohésion de l’équipe. Théories générales. Le leadership dans le sport. Mesure du leadership.
    ENTRAÎNEMENT PSYCHOLOGIQUE DANS LE SPORT
    Introduction. Délimitation conceptuelle de l’entraînement psychologique. Considérations préalables sur les programmes d’entraînement psychologique. Phases d’application des programmes d’entraînement psychologique. Technique d’intervention pour le contrôle de l’anxiété. La pratique imaginée. Techniques d’intervention pour l’amélioration de l’attention et de la concentration. Définition des buts/objectifs. Techniques de relaxation. Autres stratégies.
  7. TROUBLES ALIMENTAIRES DANS LE SPORT

    Étudier ce qu’ils sont, comment les diagnostiquer, le traitement diététique à appliquer, les complications secondaires, le traitement psychothérapeutique et psychopharmacologique. Connaître quelle sera l’évolution, la prévision et la prévention.

    TROUBLES ALIMENTAIRES DANS LE SPORT
    Les troubles du comportement alimentaire actuels.
    ÉTIOPATHOGÉNIE
    Anorexie nerveuse. Boulimie nerveuse. Facteurs de risque. Facteurs qui déclenchent. Facteurs qui pérennisent.
    CRITÈRE DE DIAGNOSTIC DE L’ANOREXIE ET DE LA BOULIMIE NERVEUSE
    Critères spécifiques de l’anorexie nerveuse. Critères spécifiques de la boulimie nerveuse.
    CONSÉQUENCES DES TROUBLES ALIMENTAIRES
    Symptômes causés par un bilan nutritionnel négatif.
    CLINIQUE
    Anorexie nerveuse. Boulimie nerveuse. Troubles de comportement. Comportements de purge. Troubles émotionnels. Troubles somatiques. Effets physiques secondaires des vomissements auto-provoqués.
    PRÉVENTION
    La prévention primaire. La prévention secondaire. La prévention tertiaire.
    TRAITEMENT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE
    Objectifs du traitement. Traitement psychologique des troubles alimentaires. Traitement nutritionnel et diététique de l’anorexie et de la boulimie nerveuse. Motivation. Éducation.
    PRONOSTIC
    Anorexie nerveuse. Boulimie nerveuse.
  8. THÉORIE ET PRATIQUE DE L’ENTRAÎNEMENT

    Aspects fondamentaux de l’entraînement et ses processus d’adaptation face à l’exercice physique de résistance et de vitesse. Apprentissage et perfectionnement technique et tactique du sportif.

    BASES GÉNÉRALES DE LA THÉORIE DE L’ENTRAÎNEMENT
    Concept d’entraînement sportif. Le processus de direction de l’entraînement.
    FACTEURS INTERVENANT DANS LE TRAVAIL DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE
    La charge et son application dans l’entraînement sportif. Contenu de la charge. Ampleur de la charge. Orientation de la charge. Organisation de la charge. Calcul de la charge de l’entraînement.
    PRINCIPES DE L’ENTRAÎNEMENT SPORTIF
    Introduction. Principes de la charge. Principes de périodisation cyclique. Principes de spécialisation.
    LA RÉSISTANCE : DÉVELOPPEMENT, MOYENS ET MÉTHODE D’APPLICATION
    Formes de fatigue. Fonctions de la résistance. Types de résistance. Méthodes du travail de résistance. Description des méthodes. Facteurs de performance des différents types de résistance. Formes d’entraînement des différents types de résistance.
    LA FORCE : DÉVELOPPEMENT, MOYENS ET MÉTHODE D’APPLICATION
    Principes de base. Modalités de force. Types de travail musculaire. Types de contraction musculaire. Caractère de la contraction. Facteurs de développement de la force. Méthodes de l’entraînement de la force. Caractéristiques des exercices de force. Alternance des types de contraction. Formes d’organisation de l’entraînement.
    LA VITESSE : DÉVELOPPEMENT, MOYENS ET MÉTHODE D’APPLICATION
    Définition. Les facteurs influençant la vitesse motrice. Manifestations de la vitesse. Manifestations élémentaires et complètes de la vitesse. Classification des sports selon les conditions dans lesquelles la vitesse s’exprime. Travail des encres constituées de vitesse.
    LA FLEXIBILITÉ : MOYENS ET MÉTHODE D’APPLICATION
    Définitions. Types de flexibilité. Facteurs influençant la flexibilité. Développement de la flexibilité. La flexibilité et la performance sportive. Orientations méthodologiques pour le développement de la flexibilité.
    BASE DE LA TECHNIQUE ET DE LA TACTIQUE SPORTIVES
    La technique sportive. La stratégie et la tactique sportives.
    LE PROCESSUS D’APPRENTISSAGE ET DE PERFECTIONNEMENT TECHNIQUE ET TACTIQUE DU SPORTIF
    Introduction. L’évaluation du niveau initial. Phases du processus d’Enseignement- Apprentissages. Conditions de coordination et états de domaine des compétences techniques et tactiques sportives. Description et analyse des caractéristiques des différentes phases. Méthodologie applicable à l’enseignement et au perfectionnement des compétences techniques et tactiques.
    L’ENTRAÎNEMENT TECHNIQUE ET TACTIQUE DU SPORTIF
    Introduction. La motivation du processus d’entraînement technique et tactique. Développement de l’image du mouvement. Applications renforcements. Le processus de correction d’erreurs techniques et tactiques. Relation entre technique, tactique et capacités conditionnelles. Les compétences techniques et tactiques comme moyen d’entraînement. L’entraînement intégré.
  9. PLANIFICATION SPORTIVE

    Apprendre à élaborer des plans d’entraînement, leur application et évaluation des résultats obtenus.

    PÉRIODISATION DE L’ENTRAÎNEMENT SPORTIF
    Structures de base de la planification de l’entraînement. Les séances comme structures les plus simples. Les microcycles : types et caractéristiques. Les mésocycles : types et caractéristiques. Les macrocycles : types et caractéristiques.
    THÉORIE SUR LA PLANIFICATION DE L’ENTRAÎNEMENT
    Les systèmes d’entraînement de la période antérieure au XXe siècle. Brève description.
    LA COMPÉTITION
    La compétition et ses types. La planification en fonction des types de compétition. La préparation des compétitions. La préparation psychologique en fonction des compétitions.
    LE CONTRÔLE DE L’ENTRAÎNEMENT
    Évaluation de l’entraînement sportif. Bases de la mesure et de l’évaluation.
    ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE
    Comment évaluer ? Évaluation du potentiel et de la capacité aérobique. Évaluation du potentiel et de la capacité anaérobique.
    ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ TECHNIQUE ET TACTIQUE DU SPORTIF
    Introduction. Méthodes d’évaluation et contrôle du niveau de préparation technique et tactique. Objectifs de l’évaluation de la capacité technique et tactique du sportif. Types d’évaluation de la capacité technique et tactique du sportif. Volume et variété. Efficacité. Degré d’assimilation.
    MODALITÉS SPÉCIALES D’ENTRAÎNEMENT
    L’entraînement en hauteur. Les entraînements dans l’évolution physique de l’enfant. La condition physique chez les personnes âgées.

2E PARTIE : TRAVAIL DE FIN DE CURSUS

Contribution à l’un des domaines étudiés dans le Cours, dans le respect des doctrines, théories et disciplines associées.


Remarque : Le contenu du programme académique peut être soumis à de légères modifications en fonction des mises à jour ou des améliorations effectuées.

Direction

Direction académique

  • Dr. Alfonso Salguero del Valle. Docteur en Sciences de l'activité physique et du sport Maître de conférence du département d’Éducation physique et sportive de l'Université de Léon.

Coordination générale académique

  • Dre. Irma Domínguez Azpíroz. Coordinatrice internationale.

Professeurs et auteurs

  • Dr. Antonio Eduardo López Fuenzalida. Docteur en Sciences de l’Exercice de l’Université de Cordoue (Espagne). Professeur de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. Narcis Gusi Fuentes. Professeur. Département de Didactique de l’Expression musicale, plastique et corporelle de l’Université d’Estrémadure.
  • Dr. Alfredo Cordova Martinez. Professeur d’École universitaire. Département de Physiologie de l’Université de la Valladolid.
  • Dr. Borja del Pozo Cruz. Docteur en Sciences de l’activité physique, performance sportive et santé. Professeur du département d’Éducation physique et sports de l'Université de Séville.
  • Dre. Olga Molinero González. Docteure en Sciences de l’activité physique et du sport à l’Université de León. Diplômée en Pédagogie, spécialité éducation physique à l’Université de Valladolid. Professeure de l’Université de Léon.
  • Dr. Enrique Garcés de los Fayos. Docteur en psychologie. Professeur du département de la Personnalité, Évaluation et Traitement psychologique de l’Université de Murcie.
  • Dr. Alfonso Salguero del Valle. Docteur en Sciences de l’activité physique et du sport à l’Université de León. Professeur du département de Didactique de l’Expression musicale, Plastique, Corporelle, Dessin et Éducation physique de l’Université de León.
  • Dr. Javier González Gallego. Professeur de Biologie de l’Université de León. Chef du département des Sciences biomédicales de l'Université de León.
  • Dre. Sara Márquez Rosa. Professeur du département d’Éducation physique et sportive de l'Université de Léon. Présidente de la Fédération espagnole de Psychologie dans le Sport (FEPD).
  • Dr. Carlos González Haro. Docteur en Performance sportive à l’Université de Saragosse. Chercheur du département de Pharmacologie et Physiologie de la Faculté de Médecine de Saragosse.
  • Dr. Aurelio Olmedilla Zafra. Docteur en psychologie. Professeur de la Faculté des Sciences du sport de l4université Catholique San Antonio de Murcie.
  • Dr. Francisco Ortín Montero. Docteur en Psychologie sportive. Professeur du département de la Personnalité, Évaluation et Traitement psychologique de l’Université de Murcie.
  • Dre. Gema Torres Luque. Docteure en Sciences du sport. Professeure du Département de Didactique de l’Expression musicale, plastique et corporelle de l’Université de Jaén.
  • Dr. José A. de Paz Fernández. Docteur en médecine. Maître de conférences du Département de Physiologie de l’Université de León.
  • Dr. Ildefonso Alvear Ordenes. Docteur en Sciences de l'activité physique et du sport Professeur associé du Département de Physiologie de l’Université de León.
  • Dr. José Enrique Sirvent Belando. Docteur en Sciences (Nutrition et Bromatologie) de l’Université d’Alicante. Professeur associé du Département de Chimie analytique, Nutrition et Bromatologie de l’Université d’Alicante.
  • Dr. José Gerardo Villa Vicente. Professeur du département d’Éducation physique et sportive de l'Université de Léon.
  • Dr. Miguel Del Valle Soto. Professeur de l’Université d’Oviedo. Directeur de l’École de Médecine Sportive de l’Université d’Oviedo. Vice-président de la Fédération espagnole de médecine du sport.
  • Dr. Juan Carlos Redondo. Docteur en Sciences de l'activité physique et du sport Maître de conférence du département de Didactique de l’Expression musicale, Plastique, Corporelle, Dessin et Éducation physique de l’Université de León.
  • Dr. Nicolás Terrados Cepeda. Docteur en Médecine et Chirurgie. Professeur de Département de Biologie fonctionnelle de l’Université d’Oviedo.
  • Dre. Nuria Garatachea Vallejo. Docteure en Sciences de l’activité physique et du sport à l’Université de León. Professeure du département des Sciences biomédicales de l’Université de León.
  • Dre. Pilar Sánchez Collado. Docteure en Pharmacie. Professeure du département des Sciences biomédicales de l'Université de León.
  • Dre. Susana Aznar Laín. Docteure en Sciences de l’activité physique et du sport Professeure du Département de Didactique de l’Expression musicale, plastique et corporelle de l’Université de Castilla-La-Mancha.
  • Dr. Maurizio Battino. Docteur en Sciences biologiques de l'Università delle Marche. Directeur général du Département Santé et Nutrition de la Fondation Universitaire Ibéro-américaine.
  • Dr. Francesco Visioli. Docteur en Chimie et technologie pharmaceutique de l’Université de Brescia. Chercheur à l’Institut madrilène de hautes études (IMDEA)-Aliments.
  • Dr. Héctor Antonio Solano Lamphar. Doyen académique de l’Université Internationale Ibéro-américaine.
  • Dr. José Nadal García. Institut de l’enseignement secondaire Pedraforca, Département de l’éducation, Generalitat de Catalogne, l'Hospitalet de Llobregat, Barcelone, Espagne.
  • Dr. Luis Vivanco Sierralta. Centre de Recherche Biomédicale de La Rioja (Espagne). Coordonnateur du domaine de la Bioéthique de Funiber.
  • Doctorante Carmen Lilí Rodríguez Velasco. Doctorante en Éducation Master en Psychologie du travail et des organisations.
  • Doctorante Irma Domínguez Azpíroz. Doctorante en Éducation Master International en Nutrition. Master en Activité physique : entraînement et gestion sportive. Coordonnatrice académique du domaine de Santé et de Nutrition de FUNIBER.
  • Doctorante Sandra Sumalla Cano. Doctorante en projets. Master International en Nutrition. Master en Activité physique : entraînement et gestion sportive.
  • Doctorante Anna Marín Bachs. Doctorante en Éducation Master International en Nutrition.
  • Doctorante Amélia Stein. Doctorante en Sciences de l’activité physique et du sport à l’Université de León.
  • Doctorant José Alberto Frade-Martins Parraça. Doctorant associé à l'Université d'Estrémadure. Professeur de la Faculté de Santé et Sport de l’Université d’Evora, Portugal.
  • Doctorant José María García Lafuente. Doctorant associé au Département fr Physiologie de l'Université d'Estrémadure.

Bourses

La Fondation Universitaire Ibéro-américaine (FUNIBER) attribue périodiquement une aide financière à titre exceptionnel pour les Bourses de formation FUNIBER.

Pour en faire la demande, il faut compléter le formulaire de demande d'information figurant sur le site web de FUNIBER ou prendre directement contact avec le siège de la Fondation de votre pays qui vous dira s’il est nécessaire de fournir des informations complémentaires.

Une fois la documentation reçue, le Comité évaluateur examinera la pertinence de votre candidature pour l'octroi d'une aide économique, sous forme de Bourse de Formation FUNIBER.